Relations

De AVENwiki
Révision de 11 novembre 2015 à 21:38 par Didou (discussion | contributions) (Typos + traduction. Mais il y a des passages qui suivent qui ont une drôle de tête... La section sur "L'intimité Communautaire" me semble curieuse... Comme un mélange avec l'idée de "Partner-Based Intimacy" :/)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Les asexuels forment une variété de relations pour répondre à leurs besoins émotionnels. Certains ont adhéré à la structuration plus commune des relations, tandis que d'autres ont essayé de structurer leurs relations un peu différemment. Cependant, indépendamment de la structure, la plupart des asexuels trouvent des choses telles que la communication, la confiance et l'affection comme le plus importants de leurs relations.

Attirance

Full article: Attirance

Alors que les asexuels ne ressentent pas d'attirance sexuelle, ils éprouvent une variété d'autres attirances et ont donnés des noms pour certaines de ces attirances, incluant l'attirance romantique et esthétique. Il y a quelques débats quant à savoir si ces définitions sont exactes. Le plus souvent, les gens s'identifient comme romantique ou aromantique.

La Sensualité

La sensualité, est le plaisir qui implique les sens. Beaucoup de sexuels interprètent ce mot comme exclusif au plaisir sexuel impliquant les sens, mais il y a d'autres façons d'être sensuel. Certains (mais pas tous) asexuels apprécient la sensualité non sexuelle avec d'autres personnes. La sensualité implique souvent une stimulation tactile, comme les câlins, les baisers, ou le don ou la réception de massages, mais interpréter les stimulations visuelles, auditives, gustatives, ou olfactives comme sensuelles est également appropriés - par exemple, le désir d'apprécier la vue d'une belle personne implique une stimulation visuelle, cela peut être considéré comme sensuel.

Community- and Partner-Based Intimacy

Certaines personnes rejettent la dichotomie romantique versus aromantique. Ils estiment que ce modèle est biaisé vers le côté romantique, puisqu'il est défini par quelque chose qu'une personne fait, il ne prend pas en compte les types de relations intimes non romantiques. Beaucoup de gens non romantiques ont une volonté de partenariat, mais ne pensent pas que dans un sens romantique.

L'un des modèles proposés pour décrire comment les gens structurent leurs relations est celle de l'intimité de partenariat et communautaires. Dans une certaine mesure, tout le monde a les deux types dans sa vie, tout le monde a de multiples relations avec plusieurs personnes, et tout le monde a une ou quelques relations qui sont plus fortement développées et ont un rôle central dans leur vie. Par conséquent, ce modèle n'étiquette personne comme préférant un "partenariat basé sur l'intimité" ou une "communauté basée sur l'intimité" mais décrit les formes des relations qu'une personne pourrait avoir.[1]

Un des modèles proposés pour décrire comment les gens structurent leurs relations est celui de l'intimité orientée partenaire et l'intimité orientée communauté. Jusqu'à un certain point, tout le monde a les deux types dans sa vie : tout le monde a de multiples relations avec de multiples personnes et tout le monde a une ou quelques relations plus profondément développées qui ont une importance centrale dans la vie de la personne. Ainsi, ce modèle ne peut catégoriser une personne comme orientée partenaire ou orientée communauté, mais peut décrire les formes de relations qu'une personne peut avoir.

Partner-Based Intimacy

Dans ce modèle, une personne comble ses besoins émotionnels via une relation avec un partenaire. Pour mettre en place ce type de relation, les gens essaient de devenir très proches de quelqu'un et de remplir un rôle important dans leur vie. Beaucoup de temps et d'énergie sont consacrés à cette relation, parfois au point que les personnes concernées commencent à structurer leur vie autour de l'autre.

Les gens qui s'engage dans ce modèle d'intimité ont habituellement besoin d'avoir plus d'une relation pour combler ses besoins affectifs - par exemple, quelqu'un suivant ce modèle peut avoir plusieurs bons amis, quelques membres de leur famille, et beaucoup de simples connaissances aussi bien qu'un partenaire romantique - mais, hors de ces relations, ils choisissent une relation à laquelle ils donnent un élément d'exclusivité.

L'intimité Communautaire

Ce modèle reflète la pratique d'attribuer les besoins, les souhaits et les désirs traditionnellement dirigés vers un partenaire de sa communauté. Les personnes qui s'engagent dans l'intimité communautaire estiment qu'une constante évolution dans leur réseau relationnel est le principal moyen de trouver l'épanouissement affectif, d'assurer la stabilité financière et la création d'un environnement pour élever des enfants.

La structure communautaire, parmi ceux qui utilisent ce modèle, peut varier considérablement. Certains voient la construction des partenariats traditionnels comme «base» de leurs communautés. D'autres vont maintenir une ou plusieurs relations stables au cœur de leur collectivité, mais font la distinctions entre "partenaires / non partenaires", tandis que d'autres mettent l'accent sur l'ampleur et la diversité de leurs communautés plutôt que sur les relations structurées à leur base.

Orientation romantique

Article complet: Orientation romantique

L'orientation romantique (aussi nommée orientation affectueuse) est un terme utilisé par certains à la place de "orientation sexuelle". Les personnes usant de ce terme pensent que l'orientation n'est pas seulement reliée à l'orientation sexuelle. Certains asexuels utilise ce terme pour décrire par qui ils sont émotionnellement ou romantiquement attirés.[2]

L'amitié romantique

L'amitié romantique est un terme utilisé pour décrire des amitiés étroites, où le degré d'intensité émotionnelle et physique est généralement attribué aux relations amoureuses. Ces démonstrations d'affection peuvent inclure des câlins, baisers, exprimant entre autres, l'amour. Ces relations étaient courantes et acceptables dans la société occidentale jusqu'à la fin du 19ème siècle.[3]

Relations Platoniques

Les relations peuvent se construire sur un amour platonique, et pas uniquement sur un amour romantique. Ces liens sont nommés des relations queerplatonique.

Mono/Polyamour

Le Polyamour est l'engagement d'une personne dans plusieurs relations intimes simultanément avec le consentement de tous ses partenaires. Le contraire est le Monoamour qui consiste à avoir une seule relation intime avec une unique personne.

Voir aussi

References

  1. http://asexualunderground.blogspot.com/2006/08/7-intimacy-basics.html
  2. http://en.wikipedia.org/wiki/Affectional_orientation
  3. http://en.wikipedia.org/wiki/Romantic_friendship

Liens externes