Attirance

De AVENwiki
Aller à : navigation, rechercher


L'attirance définie par AVEN fait référence à une force mentale ou émotionnelle qui réunit deux personnes ensemble. Les asexuel-le-s ne ressentent pas d'attirance sexuelle, mais la plupart ressentent les autres types d'attirances. Quels sont les types d'attirance existants est une question actuellement sujette à débat.

L'attirance sexuelle

Attention : tout le monde ne s'accorde pas sur cette définition de l'attirance sexuelle.

L'attirance sexuelle est un sentiment ressenti par les personnes sexuelles qui leur cause un désir de contacts sexuels avec une personne spécifique. Elle est souvent, mais pas toujours, ressentie en même temps que d'autres formes d'attirance — par exemple, quelquefois une personne ressentant de l'attirance sexuelle ne recherchera que du sexe sans attachement, tout comme une amitié incluant du sexe, mais d'autres fois elle peut rechercher tout autant du sexe que de l'amour, et ressent donc à la fois de l'attirance sexuelle et de l'attirance romantique.

Certain-e-s asexuel-le-s peuvent vouloir des relations sexuelles pour d'autres raisons que l'attirance sexuelle (par exemple, pour rendre leur partenaire heureux ou heureuse, pour satisfaire leur curiosité, pour avoir un enfant, pour se prouver à elleux-mêmes qu'illes sont normaux/normales, parce qu'illes aiment l'intimité et la tendresse accompagnant le sexe, parce qu'illes aiment le plaisir physique qui y est associé, pour pouvoir être ou rester en couple…). Il devient ainsi difficile de définir exactement l'attirance sexuelle, car elle est un sentiment et non un comportement. Un point capital est que l'attirance sexuelle implique un désir pour l'acte sexuel lui-même, plutôt que pour ce qui l'accompagne ou pour ses conséquences sociales ou biologiques. Certains modèles de l'asexualité font des différences entre des types de désir sexuel et considèrent que les asexuel-le-s peuvent en ressentir certains types mais pas d'autres.

L'attirance sexuelle n'est pas la même chose que la libido, bien que chez les personnes sexuelles, les deux vont souvent de pair. Quand un-e asexuel-le ressent de l'excitation liée à sa libido, elle n'est pas connectée à l'attirance ou au désir envers une personne, et est donc généralement soulagée de façon solitaire.

L'attirance romantique

L'attirance romantique est un sentiment qui fait désirer une relation romantique (relation amoureuse) avec une personne spécifique. La majorité des asexuel-le-s peuvent ressentir de l'attirance romantique malgré l'absence d'attirance sexuelle. Souvent l'attirance romantique est orientée vers un genre spécifique, créant ainsi une « orientation romantique » qui est différente de l'orientation sexuelle. D'autres asexuel-le-s ne ressentent pas d'attirance romantique et sont ainsi appelés asexuel-le-s aromantiques. Comme il est expliqué dans la FAQ aromantique, toutes les personnes aromantiques ne sont pas asexuelles ; elles peuvent être de n'importe quelle orientation sexuelle, tout comme chez les personnes romantiques.

Ce qui constitue exactement l'attirance romantique et les relations romantiques est difficile à définir, ce qui fait que certain-e-s asexuel-le-s rejettent l'opposition romantique / aromantique. Certains définissent une façon de considérer les relations comme étant basées sur un partenaire ou basées sur une communauté. L'intimité basée sur un partenaire se met en place au sein d'un couple exclusif, que ce couple soit ou non sexuel ou romantique. L'intimité basée sur la communauté se forme dans un groupe de plus de deux personnes. Les personnes formant des relations en communauté ne voient pas le besoin de s'organiser en couple, mais cela ne signifie pas nécessairement qu'elles sont moins capables de former des liens émotionnels forts avec les autres.

Les « crushes » et les « squishes »

Un « crush » est de l'attirance romantique envers quelqu'un, un désir pour une quelconque relation amoureuse, possiblement de façon temporaire, et qui ne conduira pas nécessairement la personne à chercher à le concrétiser. Un « squish » est un « crush » aromantique, un désir pour une forte relation platonique avec quelqu'un ; bien que basée sur l'amitié, le type de relation souhaitée est généralement plus émotionnellement intime qu'une amitié ordinaire.

Faire la distinction entre un crush et un squish n'est pas forcément aisé. Les crushes comme les squishes peuvent impliquer des pensées fréquentes envers l'autre, de la timidité envers cette personne, le besoin d'être avec elle, des contacts physiques (pas nécessairement sexuels), ou n'importe quelle combinaison. Cependant, un crush comprend souvent des sensations comme des picotement au ventre, des sentiments de jalousie, des fantasmes de contacts physiques proches, un désir pour des contacts amoureux (baisers, caresses...), des rendez-vous amoureux, une relation de couple, éventuellement le mariage, choses qui sont absentes dans un squish.

L'attirance sensuelle

Certain-e-s asexuel-le-s rapportent un désir d'avoir des contacts sensuels (mais non sexuels) avec certaines personnes, surtout des contacts tactiles tels que les câlins. Cette sensation peut être classée comme de l'attirance sensuelle. Certain-e-s asexuel-le-s ne sont pas à l'aise avec cette classification, car ils peuvent ressentir aussi du plaisir sensuel avec certaines choses comme un oreiller, une belle peinture, ou encore leur animal de compagnie, envers lesquels ils ne se sentent pas du tout « attiré-e-s ». Il est aussi parfois difficile de distinguer l'attirance sensuelle de l'attirance sexuelle dans une relation amoureuse, particulièrement entre deux personnes sexuelles.

L'attirance esthétique

Certain-e-s asexuel-le-s rapportent ressentir une attirance envers d'autres personnes qui n'est connectée à aucun désir de faire quoi que ce soit avec elles, que ce soit sur un plan romantique, sexuel ou sensuel. Ils apprécient simplement l'apparence esthétique de l'autre. Ceci est appelé de l'attirance esthétique, car elle est considérée comme étant similaire à d'autres désirs esthétiques, comme par exemple celui d'écouter une belle chanson ou de regarder un beau coucher de soleil.

Il est possible de définir l'attirance esthétique comme un sous-type de l'attirance sensuelle, étant donné que l'acte d'observer l'apparence d'une belle personne peut être considéré comme un plaisir impliquant le sens de la vision et quelquefois aussi celui de l'ouïe. Certain-e-s asexuel-le-s rejettent le concept de l'attirance esthétique pour la même raison qu'ils rejettent le concept de l'attirance sensuelle — par exemple, ils ressentent la même chose avec les gens qu'avec des objets inanimés, envers lesquels ils ne se considèrent pas attiré-e-s.