Modèle de l'identité collective

De AVENwiki
Aller à : navigation, rechercher

Ce modèle a été proposé par AVENguy. Plutôt que d'essayer de définir l'asexualité à partir de notions de sexualité, ce modèle présente l'asexualité comme une forme d'identité collective. Les personnes asexuelles ont quelque chose en commun car elles ont toutes choisi de se dissocier de la sexualité. En effet, dans ce modèle, la sexualité est pensée comme un ensemble d'idée, culturellement dominant, et qui impose une signification à presque tout, depuis le plaisir en passant par l'attirance et jusqu'à l'intimité.

Dans ce modèle, une personne asexuelle est une personne qui utilise le terme "asexuel-le" pour se décrire. Le terme ne peut être appliqué que de l'intérieur et personne n'a le pouvoir de déterminer des critères qui déterminerait qui "est" ou "n'est pas" asexuel-le. Le désir de s'identifier comme asexuel-le est lié à une position sociale particulière par rapport aux idées dominantes que notre société promeut à propos la sexualité. Cette position sociale relativement aux normes dominantes de sexualité est la seule chose qui unie les personnes asexuelles.

Imaginons une personne qui n'éprouve pas d'attirance sexuelle. Imaginons encore qu'elle soit mise dans un environnement où elle serait libre de parler de désir et de plaisir, de créer des relations, et de mener sa vie sans que son manque de sexualité ne devienne jamais un problème. Cette personne se sentirait sexuellement "normale" et ne ressentirait aucun désir de s'identifier comme asexuelle ou de se regrouper avec d'autres personnes asexuelles. Donc, selon les termes du modèle de l'identité collective, cette personne ne serait pas asexuelle, car elle n'utiliserait pas le terme "asexuelle" pour se décrire.

Imaginons à présent cette même personne dans un environnement différent, où elle est sans cesse rappelée à son manque de sexualité. Dans cet environnement, des choses comme l'intimité et l'attirance sont associées étroitement à des préoccupations de nature sexuelle qui n'ont pas leur place dans la vie de cette personne. On attend sans cesse de cette personne qu'elle pense et qu'elle ressente ce qu'elle ne pense pas et ne ressent pas. Ce deuxième environnement pourrait très bien donner naissance à des sentiments de confusion et d'isolement qui à leur tour pourrait mener au développement d'une identité asexuelle.

Le modèle de l'identité collective suppose que l'asexualité telle qu'on la connaît est un résultat directe des idées culturellement dominantes sur la sexualité. En devenant visible dans la sphère publique, les personnes asexuelles remettront en cause ces idées et ce que cela signifie d'être sexuel-le ou asexuel-le.

Voir aussi: