Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Clive
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 18 juin 2020, 16:15
A aimé : 0
A été aimé : 0

Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Clive »

Bonjour à toute la communauté,

Contrairement aux personnes qui viennent s'interroger sur leur propre asexualité, pour ma part c'est différent (d'ailleurs, my bad si ce n'est pas la bonne section).

Cela fait 5 ans que j'ai rencontré une personne. Au fur et à mesure d'échange nous nous sommes rapprochés et nous sortons ensemble depuis le nouvel an.
Jusqu'à aujourd'hui nous ne nous sommes pas vu beaucoup (fuck toi COVID-19 è__é) mais bien plus en début d'année. Nous avons essayé de coucher ensemble deux fois en Février sans y parvenir (ça coinçait en bas chez elle). Etant donné que je suis son premier copain et qu'elle n'a pas d'expérience, pour moi il n'y avait rien de dramatique. Je pensais à plein de choses, vaginisme etc... jusqu'à hier où mon monde s'est effondré.

Je précise une chose avant de poursuivre. Quand je parle d'effondrement, ce n'est pasque, comme dirait les beauf : " J'vais pas pouvoir tremper l'biscuit ! " Non. C'est parce que je sais que tout ce que j'avais pu prévoir, imaginer, en terme d'avenir, enfants toussa toussa... Ce sera impossible. Et là, ça pique à mort. Pour moi l'épanouissement sexuel dans un couple, de diverse façon que ce soit, a toujours été considéré. Breffons !

Elle me dit qu'elle s'est posé beaucoup de question vis à vis de cela et m'a annoncé qu'elle était asexuelle (j'ai un peu de mal avec les termes si je me trompe n'hésitez pas à me reprendre). Pour elle, aucun souci à m'embrasser ou avec le haut du corps, mais le bas, c'est no way. Bien qu'elle mouille, qu'elle me glisse à l'oreille qu'elle a aussi envie de moi, le sexe semble être proscrit car elle n'en ressent pas l'envie ou le besoin.

Me voilà donc avec mes questions... On lit beaucoup de choses sur internet, mais à mon sens, me tourner vers des personnes qualifiées pour me répondre et pédagogues aura à mon sens bien plus d'impact et me permettra de comprendre bien mieux les choses.

1. Dans ce cas précis, comment la qualifieriez-vous ? De ce que j'ai lu, il y a plusieurs catégories.
2. Je pense plutôt qu'il y a une partie de moi qui n'est pas encore prête à admettre son statut, et je me demande si ses réactions (quand elle mouille) n'est vraiment du qu'à une réaction physique du corps ou si cela peut se produire en étant asexuel ?
3. Je suis complètement perdu car je l'aime, j'en suis amoureux de dingue, mais l'aspect sexuel compte pour moi dans un couple, si je ne l'ai pas, ce serait privilégier son bonheur au dépit du mien et pour moi ce n'est pas une relation saine... Comment est-il possible de gérer cela ? (concession etc... sachant que si je dois aller voir ailleurs, j'vais vriller)
4. J'ai en vrai des tonnes de questions... Mais je n'arrive plus à écrire tellement je suis perdu...

Je vous remercie d'avance pour les réponses et conseils que vous pourriez m'apporter.

Clive

HS: Si j'ai dis des conneries/fait des erreurs, hésitez pas à me corriger encore une fois, je découvre beaucoup de choses en ce moment :)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3883
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 673 fois
A été aimé : 1011 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Baelfire »

Salut, salut,
Clive a écrit :
18 juin 2020, 16:36

1. Dans ce cas précis, comment la qualifieriez-vous ? De ce que j'ai lu, il y a plusieurs catégories.
Nous on ne la qualifiera pas. C'est elle seulement qui peut le faire. Au même titre que toi tu te qualifies (je suppose) d'hétéro. Personne n'a décidé pour toi.
Clive a écrit :
18 juin 2020, 16:36
2. Je pense plutôt qu'il y a une partie de moi qui n'est pas encore prête à admettre son statut, et je me demande si ses réactions (quand elle mouille) n'est vraiment du qu'à une réaction physique du corps ou si cela peut se produire en étant asexuel ?
La mécanique du corps est la même chez les Asexuels que chez les autres. On a rien de différent en fait. C'est juste qu'on a pas la motivation pour exploiter les rapports sexuels. Pas envie...
Clive a écrit :
18 juin 2020, 16:36
3. Je suis complètement perdu car je l'aime, j'en suis amoureux de dingue, mais l'aspect sexuel compte pour moi dans un couple, si je ne l'ai pas, ce serait privilégier son bonheur au dépit du mien et pour moi ce n'est pas une relation saine... Comment est-il possible de gérer cela ? (concession etc... sachant que si je dois aller voir ailleurs, j'vais vriller)
C'est avec elle qu'il faut en discuter. Chaque couple étant différent il n'y a pas de recette universelle. Les concessions dépendent des personnalités de chacun. Après il se dit que quand les S sont très occupés ils arrivent à ne pas trop penser au sexe. Je ne sais pas où tu en es de ce côté là. Vous êtes jeunes non ? Et puis il y a la tendresse, les calins, les attentions...Tellement d'autres choses que le sexe. Est ce qu'elle te fait confiance ? Est ce qu'elle se sent"confortable" avec toi ? Ca joue énormément tu sais. Si tu dis que tu partiras forcément en vrille si elle t'autorise à aller voir ailleurs c'est que ce n'est pas bien stabilisé tout ça...En fait vous ne vous voyez pas en amoureux depuis bien longtemps.
Clive a écrit :
18 juin 2020, 16:36
4. J'ai en vrai des tonnes de questions... Mais je n'arrive plus à écrire tellement je suis perdu...
T'en fais pas on bouge pas :) Respire un grand coup. Rien ne presse et rien n'est dramatique.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Baelfire pour son message :
Grignoteuse de bouquins (18 juin 2020, 17:05)
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3225
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 668 fois
A été aimé : 640 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par clotaire »

Bienvenue Clive :-)
Je suis assez d'accord avec Baelfire ;-)
Quelques réflexions en complément :
- dire tout de suite que le sexe sera impossible à jamais, qu'il n'y aura pas d'enfants, etc, un lendemain de confidence, c'est aller un peu vite. C'est normal que tu sois perturbé et que ça te travaille. Et je suppose qu'elle peut le comprendre.
En revanche, si un jour elle a un désir d'enfant (enfin surtout : si vous partagez un désir d'enfant), il faudra bien qu'elle fasse quelque chose ;-)
Bref, attends un peu, vous n'êtes qu'au tout début, il faut du temps pour prendre la mesure de la profondeur d'une relation...
- j'appuie 100 % ce que dit Baelfire sur les autres gestes. Le "ciment du couple", ce n'est pas la sexualité seule, c'est un ensemble de preuves d'amour quotidiennes. As-tu déjà conscience des siennes ? Es-tu capable de lui en apporter en dehors des rapports sexuels ?

Avatar du membre
Mel
Amibe
Messages : 90
Enregistré le : 24 mars 2020, 21:39
Localisation : sur la Voie Lactée
Pronom : libre du choix
A aimé : 5 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Mel »

hey Clive !

"T'inquiète pas, ca va bien se passer" entre vous :D,
J'appui beaucoup sur ceux qu'on dit les autres membres, mais en résumant, comme dans n'importe quelle relation, le dialogue, et l'interaction est **PRIMORDIAL** pour que ca tient, et ca, c'est le vrai ciment, dis toi un truc, si la personne en face de toi t'aime et toi aussi en retour, essayez de vous entend en discutant, en faisant la cuisine, un pac aquatique meme stv, mais comme on te l'a dit, le sexe est une autre option en résumant, mais si tu ne peux t'en passer, essaie de lui en parler,avec elle, comment tu peux faire avec elle, elle aime les calins et toi ca te va, et pourquoi pas alors des calins, ou alors des bisous et ca vous conviens, tant mieux alors.
Alors Relax Max, roule cool Raoul, décompresse toi la tete et puis tu tape la discute avec ta tendre et cher aimé (tender max meme si tu veux :) ).
bon après, je m'y connais pas trop, donc prend pas trop en compte ce message mais t'inquiète pas que si vous discutez ensemble, ca devrait aller ! ;3
Mel
Aucun rêves n'est trop grand pour être réalisé ! (sauf pour les licornes)
représenter le monde,l'imaginaire et l'âme, tel le travail d'un artiste !
"Mon affaire est dessiner ce que je vois, non ce que je sais." J.M.W. Turner

Kinou_9
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 18 mai 2020, 08:56
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Kinou_9 »

Salut Clive,

De ce que j'ai suivi de ton histoire, vous êtes en couple depuis environ 6 mois et tu as appris l'asexualité de ta partenaire juste hier.
Je comprends que cette situation soit assez déroutante mais c'est peut-être un peu précoce pour considérer que ton monde s'est effondré non ?
Il vous faudra du temps et beaucoup de communication pour apprécier au mieux cette évolution dans votre relation et comprendre les besoins et les attentes de chacun. Et tu as déjà fait une bonne démarche en venant te renseigner ici.

Ton histoire me parle car, bien que j'ai encore beaucoup de mal à l'assumer étant donné que ça ne fait pas longtemps que je le réalise, je suis ace (bordel, c'est la première fois que je l'écris) et je suis en couple avec une personne zedsexuelle (le contraire de asexuelle, comme toi par exemple). Je ne ressens quasiment pas d'envie de pratiquer de rapports sexuels et avec ma copine qui est très compréhensive et à l'écoute, on s'attache aux gestes de tendresse, sensuels, aux caresses, aux câlins, aux petites attentions, etc. Et on a quand même une vie sexuelle mais avec des rapports peu fréquents.
Ce sera à vous de trouver votre propre équilibre car chaque relation est différente. Et comme l'ont dit les autres, il faut du temps donc prenez-le.
Tu dis que ta copine s'est posé beaucoup de questions concernant son asexualité. Et c'est possible qu'elle s'en pose encore.
Maintenant vous êtes deux à pouvoir chercher des réponses, autant pour elle que pour toi.
Modifié en dernier par Kinou_9 le 20 juin 2020, 13:46, modifié 1 fois.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Revolutions
Messages : 1926
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 496 fois
A été aimé : 540 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par PassionA »

Tu ne dois pas oublier que c'est elle qui se pose le plus de question en ce moment. C'est elle qui vient de découvrir qu'elle est différente de ce qu'elle pensait être, et que ce sont avant tout ses projets à elle qui sont bouleversés. Bref, je ne sais pas à quel point vous êtes proches mais avant de parler de tes propres projets (vie de couple, enfants, épanouissement sexuel) tu dois prendre en compte ses projets à elle et imaginer que dans sa tête c'est surement tout aussi chamboulé que dans la tienne. Il me semble qu'il serait mieux avisé que tu essayes avant tout de la soutenir après cette épiphanie plutôt que de penser à toi.

La différence entre sexuel et asexuel c'est celle de l'orientation. Imagine, c'est comme si tu étais tombé amoureux d'une personne homosexuelle, c'est certain que sexuellement ça va coincer. Mais en dehors de la sexualité, le reste de la relation est la même que peuvent avoir deux humains qui s'aiment. Donc ça se résume uniquement à ça, est-ce que tu estimes que tu peux étouffer ta sexualité ou non par amour. Si tu n'en es pas capable, il n'y a pas de honte à cela, mais il ne faut pas que tu te mentes à toi-même. Vous devez profiter du fait que votre relation est très jeune pour tout de suite vous poser les bonnes questions et ne pas vous enfermer dans une relation qui ne va pas vous satisfaire.

Ce que je veux dire, c'est ne te focalise pas sur les enfants ou la vie de couple car rien ne vous empêchera d'en avoir et d'être épanouis à ce niveau là. La seule vraie différence, c'est la sexualité et savoir si tu es capable de t'en passer ou non avec elle.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur PassionA pour son message :
Yerine (20 juin 2020, 12:29)

Clive
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 18 juin 2020, 16:15
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Clive »

Hey guys & girls,

bzcfvjcjnvoavovnczzafé Ouais, j'ai paniqué... 'Fin dans un p'tit coin de ma tête, c'est toujours le bordel (voyez bagdad 2.0 ?).

Avant tout, merci grandement pour les réponses, ça permet de chill un peu et prendre du recul ; D
Après, c'est une chose qui m'est totalement inconnue, que je n'ai jamais abordée et qui est complexe.

Pour Bael' :

C'que j'entends par qualification, c'pasque j'ai lu qu'il y avait plusieurs branches au sein de l'asexualité. Du coup, c'pas que Wikipédia c'est pas ma tasse de thé, mais quitte à avoir des réponse concernant cela, j'préfère autant me tourner vers votre communauté :)

Point 2 'Kay, j'capte du coup le côté physique de la chose, got it ~

3. Yup, la discussion est prévue le week-end qui arrive, car comme dit, le but c'est de trouver une, plusieurs solutions, après n'ayant jamais été confronté à cela, il y a des conseils que vous pourriez me prodiguer mais auquel, avec ma façon de penser, je n'aurai pas forcément pensé.

Sinon, pour répondre un peu plus en détail sur quelques points suite à vos retour.

Possible que dans le wtfisgoingonbordeljesaisplusquoifaire, chuis parti loin aussi x'D

Je suis clairement d'accord avec vous sur plusieurs choses :

1. La comm' dans un couple, c'est juste auto-include. On va pas s'mentir, si tu parles pas avec ton partenaire et que t'échange pas... Bah c'pas un couple. C'est une chose que j'ai toujours avancé bien avant le début de notre relation et je suis dans une certaine mesure, très heureux qu'elle en soit venue à se confier à moi. Donc oui, l'idée c'est pas quand elle débarque, d'aller choper une binouze, monter dans la piaule et dire :" Bon on s'explique". Nope, plutôt aprèm détente, tour de moto, gros restau jap' à volonté (sérieusement ça vous a pas manqué ça ? x') à l'aise et on reviendra sur le sujet quand elle sera apaisée.

2. Y'a pas qu'le cul dans la vie... Ouais y'a les seins aussi 8D #Patapay ! Ahem, je suis clairement d'accord que le seiks c'est pas 100% du couple et que oui, il y a bien d'autre choses qui permettent de le renforcer, c'est clairement pas moi qui vais dire le contraire.

Cependant ! (Ouais, y'a toujours un mais c'est ouf ça =p)
Pour moi, le seiks a une place très importante également. C'est un moyen de se découvrir, c'est un partage, une alchimie, c'est un moyen pour moi de m'épanouir etc... J'ai vécu beaucoup de bonne choses par ce biais là, et outre le côté Human-Bonobo du devoir de procréation, je vois d'autres petits trucs qui amènent aussi à ce lier plus intimement. Voilà un petit résumé de comment je vis les relations intimes.

Du coup, j'vous en dirait sûrement plus la semaine pro, mais je suis ouvert à tous conseils pasque ça me ferait chier de gaffer sur un mot mal placé ou autre ><

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3883
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 673 fois
A été aimé : 1011 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Baelfire »

Quand je te lis je me dis que sois j'ai pris un coup de vieux, soit tu es plutôt très jeune (les deux n'étant pas incompatibles). Donc avant toute chose petit lexique du parler djeuns pour les vieux comme moi histoire qu'on soit sur la même longueur d'ondes
Clive a écrit :
21 juin 2020, 19:52
bzcfvjcjnvoavovnczzafé
: ??? une histoire de café peut-être ?
Clive a écrit :
21 juin 2020, 19:52
c'pasque
: c'est parce que ?
Clive a écrit :
21 juin 2020, 19:52
kay
: Ok ?
Clive a écrit :
21 juin 2020, 19:52
wtfisgoingonbordeljesaisplusquoifaire
: un chat qui a marché sur ton clavier ?? Je ne juge pas ça arrive aux meilleurs d'entre nous
Clive a écrit :
21 juin 2020, 19:52
#Patapay
: euuuh est ce que 8D serait un bonnet de soutien gorge que je ne connais pas ? Et à côté ça doit être "pas taper" ?
Clive a écrit :
21 juin 2020, 19:52
saiks
: sexe ?

Au cas où n'hésite pas à écrire les mots tels qu'on les trouve dans le dictionnaire ça ne coûtera pas plus cher et c'est pas plus long.

Pour en revenir au sujet initial, vous êtes très jeunes (maintenant on ne peut plus tellement en douter) et tu es son premier. Et les fois où elle a essayé ça a été douloureux. Par conséquent l'idée même de recommencer peut fortement la crisper. C'est une réaction normale du corps qui n'aime pas du tout avoir mal. Il se referme et tant qu'il se sentira en danger il ne laissera personne passer cher Gandalf. Comment faire pour qu'elle ne se sente plus en danger ? C'est peut être une question qu'il faudra aborder avec elle. J'insiste fortement sur le fait qu'elle ne doit pas craindre de se laisser aller avec toi. Et je ne parle pas d'un point de vue sexuel. Ca commence déjà par la vie de tous les jours.

C'est vrai qu'il existe plusieurs nuances dans l'asexualité mais même là ça sera à elle de faire ses recherches. Tu l'auras compris elle a du taff. Heureusement tu sembles vouloir prendre vraiment soin d'elle et je te trouve très mature et ouvert d'esprit. Mais je ne peux que te recommander d'essayer d'idéaliser un peu moins les rapports intimes. C'est chouette ce n'est pas moi qui vais te dire le contraire mais en faire un truc indispensable à l'intimité d'un couple c'est une erreur que trop de monde commet. Normal on a été conditionnés comme ça.

Ca donne des gens qui se mettent en couple pour être à peu près sûre d'avoir des rapports réguliers. Et c'est pas du tout l'idéal. C'est en grande partie pour ça que beaucoup se séparent. Parce qu'on est pas des machines et qu'à un moment le distributeur est en dérangement. Fatalement.

Le meilleur équilibre c'est d'envisager le sexe comme un bonus super cool et ludique (pas un truc obligatoire et indispensable). Mais bon...le monde n'est pas encore prêt je crois. Et quand on est jeunes on a envie d'utiliser son attirail tout neuf je sais bien. Après te met pas la pression pour les histoires d'enfants et tout ça. Vous avez le temps et du chemin à parcourir. Et si j'en crois les statistiques des premiers amours il y a peu de chances pour que vous fassiez votre vie ensemble de toutes façons. A chaque jour suffit sa peine.

Bonne chance, ça va aller :)
Image

TAGADAAAAA !!!

Snape31
Apprenti
Messages : 51
Enregistré le : 28 mai 2020, 15:34
Localisation : Toulouse
A aimé : 6 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par Snape31 »

Apparemment comme Baelfire, je n'ai pas tout compris dans le second message. Je n'ai que trente ans (moins quelque mois), mais peut-être un peu trop "classique" (ex-latiniste/helléniste et peu enclin au franglais ou à cette mode de "l'anglais start-upiste"). Ce que je comprends bien, c'est que tu es perdu et c'est normal.

Comme souvent dans un couple (et pas seulement), il faut en parler sans penser que l'on a forcément raison (et l'autre tort). Si, effectivement, elle découvre son asexualité, il faut lui laisser un peu de temps. C'est jamais facile dans notre société. De la même façon un couple ça vit et ça doit se renouveler parfois.Si vous êtes bien ensemble, il faut sans doute construire là-dessus. En terme d'avenir, c'est déjà un bon début. Les enfants (je ne sais pas votre âge), mais il se peut que vous ayez un peu de temps. Pour moi, c'est bien LA chose qui ne peut s'envisager que dans la durée du couple. Si vous arrivez à passer le cap et avancer ensemble, avec moments ensemble et les sentiments, vous y reviendrez. Car, il est évident, que si la question "enfant" se pose pour vous deux...
"Le grand précepte qu’il faut donner aux historiens, c'est de distinguer au lieu de confondre ; car, à moins d’être varié, l’on n’est point vrai" (Augustin Thierry)

"Il n'y a pas de meilleur moyen de démanteler une personnalité que de l'isoler." (Diana Spencer)

curufinwe
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 04 juil. 2020, 22:27
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Je suis paumé.. Amoureux d'une fille asexuelle

Message par curufinwe »

Bonjour, l’asexualité de ta copine ne sera pas un frein pour avoir des enfants, sauf s’il elle n’en veut pas. L’asexualité, c’est ne pas avoir de désir pour l’acte en lui-même, cependant, ça n’empêche pas forcément d’avoir un désir de parentage. Je suis asexuel mais à un moment donné j’ai voulu un enfant, alors uniquement dans le but de procréer, je me suis sacrifié, bien que c’était très dur de très angoissant à chaque fois. Par chance, c’est arrivé assez vite. Maintenant, je ne pense pas vouloir de deuxième alors je ne le referais certainement pas.

Répondre