Suis-je asexuelle ? (car vive l'originalité)

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Ninjini8
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 22 mai 2020, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Suis-je asexuelle ? (car vive l'originalité)

Message par Ninjini8 »

Bonjour ou bonsoir à vous,
Je suis nouvelle ici et disons que je me sens perdue, je n'arrive pas à savoir si je peux réellement me qualifier d’asexuelle ou non. J'ai mené mes propres recherches que ce soit grâce à des définitions ou des témoignages mais je souhaiterais tout de même avoir un avis venant de personne réellement asexuel afin qu'on me dise tout simplement si je le suis également ou si j'ai tord sur toute la ligne.
Je souhaiterais donc poster ce message afin d'obtenir de l'aide pour mieux me comprendre.

J'ai actuellement 19 ans et je n'ai jamais été attiré que ce soit sexuellement ou amoureusement par quelqu'un, qu'il s'agisse d'un homme, d'une femme ou d'autres.


Il y a deux ans pourtant, une fille que je n'avais pas vu depuis un an (et que j'avais connu à peine 6 mois) m'a embrassée et j'ai juste été heureuse. Je n'ai jamais pensé que j'étais amoureuse d'elle avant ce baiser, ni au moment où elle m'a embrassée ou par la suite des événements, tout simplement parce que je ne sais pas et je ne comprends pas ce que ça fait d'être amoureux.
Le soir, on dormait ensemble (je ne suis absolument pas gênée pour partager mon lit avec mes ami(e)s donc pour moi c'était tout à fait banal) et je lui caressait juste le dos quand elle a commencé à <<soupirer de plaisir>> (je n'ai aucune idée si ça se dit), j'ai été prise par un énorme élan de curiosité, je voulais juste savoir ce qu'elle avait et si c'était possible qu'elle fasse plus de bruit. Je n'ai pourtant pas été excitée sexuellement, j'étais juste terriblement curieuse. Je lui ai uniquement caressé le dos et les parties intimes en s'embrassant (et aucune pénétration). Je ne l'ai pourtant pas laissée me toucher, je refusais de perdre le contrôle de la situation (et elle ne m'a aussi absolument pas dit qu'elle voulait prendre le contrôle ou me toucher). Puis j'ai tout arrêté à peine deux minutes plus tard car j'étais fatiguée (j'avais à peine dormi la veille) et je me suis endormie dans le plus grand des calmes en la laissant dans son état (donc je ne l'avais pas fais jouir).
Elle est reparti chez elle, dans la capitale, le lendemain donc je n'ai plus eu l'occasion de la revoir et c'était juste <<un coup d'un soir>> en quelque sorte, je savais qu'elle allait partir, je ne demandais rien de sa part et elle ne m'a rien demandé non plus. Donc on n'est jamais sortie ensemble.


Au sujet de l'attirance physique, malgré le fait que je suis capable de trouver des hommes, des femmes, des trans, androgynes ou n'importe qui beaux esthétiquement, je suis incapable de m'imaginer faire des galipettes avec eux.
L'idée de me faire pénétrer par un sexe masculin, qu'on me touche à des parties intimes ou qu'on les voit (ce qui va être compliqué pour aller au gynécologue XD) me dégoûte au plus haut point (surtout me faire pénétrer). D'autant plus que je ne supporte pas ne pas avoir un contrôle absolu sur mon corps et ce que je ressens. Je trouve que le sexe est juste un acte bestial faisant ressemblait l'Homme à de stupides bêtes sans capacité de réflexion et privé d'intelligence, alors avec cette définition, c'est un peu normal que l'idée de me faire prendre me débecte au plus au point.


Des gens m'ont déjà déclarée leur amour (quatre exactement, deux mecs que je n'ai jamais rencontré irl, ma meilleure amie et la fille dont j'ai parlé ci dessus) et c'était tous via des messages téléphonique (sauf pour la fille dont j'ai parlé ci dessus), j'ai juste paniqué et réfléchi pendant des heures au moyen le plus sympa de décliner leur sentiment car comme je l'ai déjà écris, je ne sais pas ce que ça fait d'être amoureux et je ne ressentais rien de plus que de l'amitié pour eux, sans aucun souhait d'aller plus loin dans notre relation.


Je sais qu'être asexuelle ne veut en aucun cas dire qu'on ne peut/doit pas se masturber, mais dans mon cas, et dans le cas de plusieurs autres personnes je le sais, je le fais que quand je n'ai absolument rien d'autre à faire le soir et que je m'ennuie. Cependant quand je le fais, je n'ai jamais réussi à atteindre l'orgasme, j'en ai marre bien avant et je m'endors. J'ai essayer le porno afin de m'exciter un peu plus mais ça m'ennuie à mooooooooooort, je n'en ai vu que 2 (un <<hétéro>> et un <<lesbienne>>) dans toute ma vie et à chaque fois je me suis endormie devant :lol: . Pourtant je n'ai aucun mal à lire des fanfictions avec des lemons (des parties de jambe à l'air) à l'intérieur ou à en écrire lors de la rédaction d'une fanfiction mais ça ne m’excite pas beaucoup non plus (bien que ce soit déjà un peu plus que le porno, la lecture ne m'endort pas sur le coup au moins :lol: ).


Quand mes ami(e)s me définissent comme étant lesbienne, car je ne suis absolument pas attirée par les hommes sexuellement, ça me gêne car je ne me sens pas particulièrement plus attirée par les femmes pour autant. Quand je vois une femme en petite tenue, je m'en fous juste royalement et il n'y a aucune star féminine qui ne m'attire, là où au contraire mes stars et personnages de fictions favorites sont tous du genre masculins car je m'identifie bien plus à eux qu'à une femme.


Je vous remercie d'avoir lu ce poste, je ne sais pas si j'ai donné assez de détails mais je l'espère (et dans le pire des cas je pourrais toujours ajouter des messages supplémentaire). J'attends avec impatience vos avis.

Bonne journée ou bonne nuit à vous.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Atrix
Messages : 1712
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 472 fois
A été aimé : 425 fois

Re: Suis-je asexuelle ? (car vive l'originalité)

Message par Grignoteuse de bouquins »

Bienvenue ici Ninjini8 ! :D

Si je m'en tiens à ce que tu dis, il est tout à fait possible que tu sois sur le spectre asexuel. Les expériences que tu a eues avant étaient par curiosité, et être asexuel ne veut pas forcément dire ne pas avoir de sexualité, un asexuel peut le faire par curiosité et non par désir par exemple.

Si tu es dégoûtée par le sexe et que ca ne te fait pas souffrir, dans le sens où ça te gêne si tu veux avoir une sexualité, alors ce n'est pas un problème. Tant que tu le vis bien, c'est parfait !
Et j'en profite pour le dire : ce n'est pas parce que tu trouves des pratiques sexuelles moins rebutantes que d'autres que ça t'illégitime si jamais tu veux te définir comme asexuelle.

D'ailleurs, je pense que tu devrais aussi te renseigner sur l'aromantisme, ça pourrait t'intéresser : c'est le fait de ne pas ressentir d'attraction amoureuse.
J'espère que tu ne te perdras pas dans tous les termes sur lesquels on peut tomber ici, c'est intéressant mais évidemment c'est pas obligé de se définir aussi précisément :wink:

Libre à toi de voir comment définir (ou pas) ta sexualité comme tu le souhaites ^^
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Grignoteuse de bouquins pour son message :
PassionA (23 mai 2020, 10:22)
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Mel
Apprenti
Messages : 68
Enregistré le : 24 mars 2020, 21:39
Localisation : sur la Voie Lactée
Pronom : libre du choix
A aimé : 5 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Suis-je asexuelle ? (car vive l'originalité)

Message par Mel »

salutation et bienvenue consœur :) (il faudra inventer un mots du genre après iel, hein :) )

d'après ton témoignage, tu à l'air d'être asexuel mais en plus aro, je pense que tu devrais t'éclater à faire des recherches !
après, c'est vrai que je trouve drôle que quand les gens (qui ne sont pas asexuel) voient une personne nue ou en petite tenue comme on dit leur fait des sensations en général mais que à moi non (et pour les aces aussi), après, tout ce qu'à dit gris je le confirme, grignoteuse est trop efficace x)
après pour la masturbation, même chez les personnes qu'on appelle "S" pour "sexuelle", la masturbation est en général pour soulager des tensions et un besoin physiologique, pas forcément pour se faire plaisir,
ah oui, dis leur à tes potes si ca te conviens vraiment pas ce "statue" de lesbienne que tu ne l'ai ps et peut_être même asexuelle !
mais à toi de voir comment tu te sens pour te définir ! :void:
je laisse la parole aux autres membres (surtut pour me corriger x) )
bye :¤@µ: "pouf"
Mel
Aucun rêves n'est trop grand pour être réalisé ! (sauf pour les licornes)
représenter le monde,l'imaginaire et l'âme, tel le travail d'un artiste !
"Mon affaire est dessiner ce que je vois, non ce que je sais." J.M.W. Turner

Répondre