Article:Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?

Comment le monde nous voit-il, comment nous voyons le monde : apparitions dans la presse, interviews, événements, etc.
Répondre
Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1622
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 214 fois
A été aimé : 385 fois

Article:Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?

Message par Hestia » 12 févr. 2020, 14:25

Hello!

Un article a été rédigé en janvier 2020. Je le trouve moyen, mais il a le mérite de parler d'asexualité.

https://www.passionsante.be/index.cfm?f ... t_id=29685
Modifié en dernier par Hestia le 12 févr. 2020, 14:48, modifié 3 fois.
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenator
Messages : 1522
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 428 fois
A été aimé : 333 fois

Re: Article:Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 12 févr. 2020, 14:34

Le lien m'affiche une page d'erreur donc je ne peux pas lire l'article. Cependant avec le titre je me demande si ça parle brièvement d'asexualité ou si ça parle simplement des raisons (🙄) qui font que le sexe n'a pas d'intérêt à la place des personnes concernées.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1622
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 214 fois
A été aimé : 385 fois

Re: Article:Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?

Message par Hestia » 12 févr. 2020, 14:52

Bizarre que cela ne fonctionne pas. Je vais le laisser au cas ou le souci se règle. Voici l'article en question.

Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?
NEWS Les personnes asexuelles ne ressentent pas d’attirance pour la sexualité. Comment expliquer ce phénomène ?

L’asexualité doit être distinguée de l’abstinence volontaire (notamment), une situation dans laquelle on exclut les rapports sexuels (comme c’est le cas, en principe, pour les prêtres et pour les religieuses catholiques, qui ont fait vœu de chasteté). L’asexualité s’inscrit dans la personnalité de l’individu, et elle est caractérisée par l’absence d’attrait pour les relations sexuelles en couple et pour la masturbation.

Ceci étant, il s’agit de la définition stricte, sachant que l’asexualité recouvre un large éventail de sous-groupes (pas de rapports sexuels avec un partenaire, mais masturbation, par exemple). Cité par Le Figaro, le Dr Pierre Desvaux, président du Syndicat national français des médecins sexologues, explique en substance : « On ne choisit pas son asexualité, pas plus qu’on ne choisit son homosexualité ou son hétérosexualité. Il y a probablement des signaux hormonaux qui interviennent, et peut-être une influence d’événements pendant la toute jeune enfance, voire la vie embryonnaire. Personne n’a de réponse ».

La difficulté de trouver un partenaire

Contrairement aux abstinents, les asexuels ne renoncent à rien, puisqu’ils ne ressentent pas d’envie. Cette absence d’attirance pour la sexualité n’a rien de pathologique, il ne s’agit pas d’une maladie psychiatrique : ces personnes se reconnaissent dans une existence sans sexualité.

Cependant, il est possible qu’une connotation négative soit présente, et qui se manifeste par un dégoût de la sexualité ou du corps de l’autre, et dans certaines sous-populations d’asexuels, cela peut renvoyer au parcours personnel, à des choix affectifs, à des états subis… L’asexualité « de naissance » existe, tout comme celle qui s’est développée au fil de l’existence.

Ainsi, poursuit Le Figaro, les personnes qui prennent du plaisir lors des rapports sexuels veulent renouveler l’expérience, alors que celles qui ne connaissent pas ces sensations ou qui ont été déçues verront peu à peu leur appétit sexuel diminuer, jusqu’à s’éteindre. Ceci ne signifie pas que le désir d’affection disparaît. Ces hommes et ces femmes peuvent être en recherche d’une relation de couple, le problème étant alors de trouver un partenaire prêt à accepter l’absence de sexualité active.
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenator
Messages : 1522
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 428 fois
A été aimé : 333 fois

Re: Article:Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 12 févr. 2020, 17:29

Merci !
Bon dans le premier paragraphe la définition est fausse, il aurait fallu dire que le manque d'intérêt pour la masturbation n'est pas sinequanone pour être ace.
Ensuite quelqu'un qui se masturbe et qui est ace ne fait pas parti d'un "sous groupe".
Sinon ça n'arrête pas parler de groupes et de sous groupes, mais pas de spectre, qui aurait quand même été un mot plus adapté je trouve.

Et à la fin, dans le dernier paragraphe, c'est encore faux : ce n'est pas parce que le corps fonctionne et qu'il y un ressenti de plaisir que la personne voudra renouveler l'expérience, le plaisir n'est pas le seul facteur quand même, A ou pas c'est la même chose :lol:

Et puisque l'article est censé parler d'asexualité, pourquoi il y a écrit "celles qui ne connaissent pas ces sensations [...] verront leur appétit sexuel diminuer".
Alors question : comment avoir un appétit sexuel qui diminue si il n'existe pas ? :roll:

A moins que là ça parle d'asexualité acquise, je ne vois pas qu'est ce que cette phrase vient faire dans cet article. En fait, ça nous fait passer pour des gens qui passent à côté de quelque chose ce "ils ne connaissent pas ça donc ça diminue". Je suis plus du côté négatif que positif concernant cet article :ouhla:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2049
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 587 fois
A été aimé : 316 fois

Re: Article:Asexualité : pourquoi la sexualité n’a-t-elle pas d’intérêt ?

Message par fiffi » 12 févr. 2020, 23:53

Cet article parle d' asexualité de manière approximative et parfois curieuse . Si j' ai bien compris , on cesserait d' être asexuel à partir du moment ou on prendrait du plaisir pendant l' acte sexuel ? ? ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité