Suis-je A?

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Sopha
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 06 août 2019, 17:27

Suis-je A?

Message par Sopha » 06 août 2019, 19:07

Bonsoir à tous,

Je vais essayer de ne pas vous faire un roman... :wink:

D'abord je me présente: Sophie, 36 ans en couple depuis 2 ans 1/2, avec le mariage prévu l'année prochaine!

Mon expérience:
Bon d'accord ça a mal commencé, j'ai été mise très tôt face à la sexualité! J'ai subi des abus sexuels de la part d'un de mes cousins plus âgés, vers l'âge de 5-6 ans je crois (du plus longtemps que je m'en souvienne disons!)!
Il ne m'a jamais pénétré avec son pénis mais il y a eu les doigts et les "jeux" qui consistaient à lui faire "du bien"!

Donc bon il y a traumatisme me direz-vous! Et bien oui il y a eu, mais j'ai passé du temps chez les psys et sur une remise en question de moi-même qui m'ont permis de le dépasser.
J'ai grandi en pensant que "tripoter le kiki" des garçons, se laisser embrasser comme "les amoureux dans les films" était normal... et puis il y a eu la puberté!

Les hormones qui se déchaînent, je commence réellement ma vie sexuelle! Je tombe amoureuse, je me laisse faire pour les préliminaires mais je n'arrivais pas à aller plus loin! Puis vient la première fois: un désastre! :lol: Le mec insiste tellement que je lui dis ok mais au moment de passer aux choses sérieuses, même avec un préservatif, ça ne passe pas, ça bloque à l'entrée! On tente plusieurs positions et avec beaucoup de difficultés ça finit par aller! Une fois terminé, les copains débarquent dans la maison et il descend, me laissant seule... il paraît qu'il se serait vanté de m'avoir déflorer mais je ne l'ai pas entendu! Bref, c'était nul!

Pour la suite, je me cherche, j'ai de longues relations avec des hommes, mais je finis toujours par ne plus arriver à faire l'amour, ce qui les frustre, et me faisait dire que je ne les aimais plus! Je les ai trompé en pensant trouver mieux ailleurs mais non! J'ai essayé les filles, les plans à 3, les coups d'un soir et les plans cul réguliers! Tout en aspirant toujours à une relation à 2 normale, et avec le projet de fonder une famille plus tard!
En 2015, je rencontre un homme dont je tombe raide dingue! Le problème: il est libertin! Afin de le garder, je le suis devenue! Je suis devenue quelqu'un d'autre, j'ai endossé le rôle de salope et fais tout ce qu'il voulait mais au bout de 2 ans, je fatigue, je n'aime pas ça et même juste à 2, ça me soule! Se déclarent alors des douleurs musculaires et articulaires, d'abord par intermittence puis tous les jours, tout le temps! Ça a stoppé net mon jeu de rôle! Diagnostic: Fibromyalgie!
Malgré notre récent PACS et ma demande de mutation pour le rejoindre dans la ville où on devait vivre ensemble, il m'a largué au détour d'une conversation au téléphone!!! Descente aux enfers, je me sens trahie, sale, une chose sexuelle qu'on prend et qu'on jette! Je deviens une "salope du net" et entame une boulimie de sexe sans plaisir! Ça finit à l'hôpital où je redeviens moi-même!

Et puis il y a 2 ans 1/2, je me met en couple avec mon homme, on décide très vite de se marier, il m'aime comme un fou (des fois un peu trop tellement il m'idolatre)! Mais la "folle du sexe" qu'il croyait avoir se révèle, en fait, très peu libidineuse...
Je met ça sur le compte de la maladie, de la fatigue, de problèmes hormonaux qui me laissent peu de répit dans mon cycle.... il est très demandeur! A toujours envie de moi, partout et tout le temps! C'est flatteur, j'aimerais bien lui faire plaisir mais je n'y arrive plus! Je n'arrive plus à faire semblant! À imaginer des trucs pour avoir un peu de plaisir! Souvent j'ai juste envie que ça se termine, et la.plupart du temps j'ai trop mal pour faire quoique ce soit! Quand je n'ai pas mal et que je ne suis pas trop fatiguée, j'essaie de faire un effort mais voilà, JE FAIS UN EFFORT!!! C'est le problème!
Et là, je me fais un petit récapitulatif de mon plaisir sexuel au fil des ans et.... vraiment pas terrible! Tout ça pour ça quoi! Ça ne vient pas de lui, c'est le même schéma depuis le début: je fais semblant au début pour ne pas perdre la personne puis le quotidien me rattrape et on remarque mon manque d'intérêt à la chose! J'ai réussi pendant des années à donner le change, mais là c'est différent! C'est mon futur mari et on veut vite des enfants! Mais comment faire si je n'ai pas envie de faire l'amour?
Comprenez moi bien, je n'ai envie de rien avec personne, juste qu'on me foute la paix avec le sexe!
Alors certes, la maladie, la fatigue, les médocs.... pourraient être la cause de mon manque de libido mais en fait, je me suis rendue compte qu'avant, je devais boire de l'alcool jusqu'à l'ivresse pour faire l'amour! Donc il y avait déjà un problème!
Maintenant que je commence une vie plus saine tournée vers la spiritualité et l'amour, je me demande juste si je ne suis tout simplement pas asexuelle, et que toutes ces années, j'ai mis un masque pour être "normale" et avoir des relations sexuelles plus ou moins pleinement consenties! Mais avant je ne m'écoutais pas, je ne me posais pas la question!

Qu'en pensez-vous? Comment faire pour contenter pour mon fiancé, frustré que je ne fasse même pas de préliminaires sexuels (j'adore les câlins, caresses et massages mais pas sur les zones sexuels, et ça ne lui suffit pas!) Je le redis, il est très demandeur et toujours collé à moi pour essayer de me chauffer. Mais à part me soûler, rien ne vient! Il croit que je ne l'aime plus et moi je culpabilise car je l'aime fort justement! Que faire??

Merci à tous eux qui ont tenu jusque là! Moi je n'ai pas tenu ma promesse, j'ai fait un roman ! :lol:

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1457
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 200 fois
A été aimé : 339 fois

Re: Suis-je A?

Message par Hestia » 06 août 2019, 20:33

Bienvenue Sophia,

Merci pour ton témoignage. Pour ce qui est ta question, j'avoue que j'ai du mal à déterminer si tu es asexuelle ou non, car ce que tu décris ici concerne visiblement une sorte de blocage ou de répulsion envers les relations sexuelle; qui ont pu être causé par ton traumatisme suite à ton agression.

Cela ne veut pas forcément dire que tu n'es pas asexuelle, c'est juste qu'en te lisant, je constate qu'à aucun moment tu précises que tu n'éprouves pas d'attirance sexuelle pour les hommes avec qui tu as eu des rapports sexuels. Tu n'as fait que mettre en évidence le fait que tu n'as jamais aimé les pratiquer et l'absence de libido, probablement causé par des médicament ou la maladie.

Donc, ma réponse est simple, si tu n'éprouves aucun désir sexuel pour autrui, tu es asexuelle, mais si tu es attirée par autrui mais que tu as une absence de désir de passer à l'action car tu es confrontée à un blocage psychologique et une absence ou une baisse de libido, tu ne l'ai pas. Dans les 2 cas, tu devrais parler avec ton fiancé de ce que tu éprouves, vous devez communiquer, vous écouter, vous respecter et vous accepter tout simplement. Mais ça tu dois déjà le savoir.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Altruiste
Messages : 1197
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 381 fois
A été aimé : 200 fois

Re: Suis-je A?

Message par Grignoteuse de bouquins » 06 août 2019, 21:43

Bienvenue Sopha , Hestia a bien répondu :D.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

fiffi
Atrix Reloaded
Messages : 1874
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 525 fois
A été aimé : 273 fois

Re: Suis-je A?

Message par fiffi » 06 août 2019, 23:15

Bienvenue Sopha ,

je suis d' accord avec Hestia .

Je te souhaite de trouver des réponses à tes questions . En prenant le temps d ' écouter ton ressenti , de ne pas culpabiliser et surtout en restant toi-même , tu y verras plus clair .
Si tu as des doutes , nous serons là pour te donner quelques pistes . Bon courage .

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 155
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 15 fois

Re: Suis-je A?

Message par Yellow Cab » 07 août 2019, 13:21

Bienvenu ici ;)

Ayant deja eu de bonnes reponses, je ne les repeterais pas
Je pense que tes "problemes" viennent de tes abus.

Boire pour lacher prise et se laisser aller, pas seulement sexuellement, est une methode courante pour d'ancienne victime d'abus.

Je vais te parle de moi. Je n'ai pas vraiment de desir sexuelle et si je pratique l'acte je n'ai pas de plaisir. Pourtant je ne pense pas etre une vrai asexeulle, car comme toi jai subi des abus.
L'imporant vis a vi du sexe, ou de toute chose je crois, c'est de ne pas se forcer. Car a force c'est encore pire et on traine les pieds.

Sopha
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 06 août 2019, 17:27

Re: Suis-je A?

Message par Sopha » 07 août 2019, 18:38

Merci pour vos réponses!
Plus j'y pense et moins je me rappelle avoir eu du désir autre que des pulsions lorsque j'étais alcoolisée!
Il s'agirait effectivement d'un blocage qui se libère lorsque les inhibitions sont envolées.... mais j'ai pourtant passé des heures chez le psy, je suis sensée être "guérie"!

C'est pour ça que je me pose la question sur l'asexualité. Mais peut-on devenir "asexuel" ou est-ce une orientation naturelle comme les autres orientations?

Encore merci d'avoir pris le temps de me lire! 😉

Sopha
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 06 août 2019, 17:27

Re: Suis-je A?

Message par Sopha » 07 août 2019, 18:44

Ah oui petit rajout:

Cela crée des tensions avec mon fiancé, qui connait pourtant toute mon histoire et mon état de santé, et je ne sais plus quoi lui répondre quand il se vexe lorsque je ne veux pas avoir de relations! Même le sexe oral de sa part ou de la mienne je n'y arrive pas! Et le masturber, ça me dégoûte un peu, et je trouve que c'est à sens unique!

Hier, je lui ai fait un massage de tout le dos avec de l'huile avec une ambiance zen mais je ne pouvais offrir plus, et ben on s'est disputé après car il avait envie de moi! Il me dit 15 fois par jour qu'il a envie de moi et je ne sais plus quoi faire!

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4111
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 295 fois
A été aimé : 385 fois

Re: Suis-je A?

Message par Lilly » 07 août 2019, 18:45

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Altruiste
Messages : 1197
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 381 fois
A été aimé : 200 fois

Re: Suis-je A?

Message par Grignoteuse de bouquins » 07 août 2019, 19:32

@Sopha Si il se "vexe" c'est qu'il prend ça pour lui . Il faut lui dire que ça ne vient pas de lui , peut être que ça le fait complexer . Il faudrait peut être lui expliquer que ce n'est pas juste avec lui que ça ne marche pas, mais que si c'était avec n'importe qui d'autre ça serait pareil . Après si il connaît ta situation passée , il doit savoir que c'est compliqué pour toi . Si il te dis 15 fois par jour qu'il a envie de toi et que trop de demandes viennent de sa part , c'est contre productif et ça fait un peu harcèlement . Je trouve ça assez agressif de sa part en fait .

Moi je vois que tu fait des efforts , les massages tout ça . Il faut lui expliquer que si il te hurle dessus apres avoir fait un massage , ce qui est quand meme tres sympa de ta part , tu n'auras plus envie de lui en faire . C'est pas un ultimatum , c'est la vérité . Tu sais jusqu'où tu peux aller , et tu dois poser des limites , parce que si tu te forces ca ne va plus aller . Il faut qu'il accepte de communiquer avec toi sans que vous commenciez a vous disputer .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1457
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 200 fois
A été aimé : 339 fois

Re: Suis-je A?

Message par Hestia » 07 août 2019, 19:35

Sopha a écrit :
07 août 2019, 18:38
Il s'agirait effectivement d'un blocage qui se libère lorsque les inhibitions sont envolées.... mais j'ai pourtant passé des heures chez le psy, je suis sensée être "guérie"!
Selon moi, et ce n'est que mon avis, en me basant sur mes propres expériences, même si dans mon cas, cela n'a aucun lien avec une agression sexuelle, lorsqu'on a été traumatisé par une agressions, on garde toujours en nous des séquelles qui peuvent nous bloquer ou nous inciter à réagir d'une certaine manière lorsqu'on est confronté à des événements qui nous confronte à notre souffrance.

Donc de mon point de vu, on peut certes réussir à aller de l'avant mais nos blessures si elles sont profondes ne cicatrices pas totalement.
C'est pour ça que je me pose la question sur l'asexualité. Mais peut-on devenir "asexuel" ou est-ce une orientation naturelle comme les autres orientations?
De mon point de vu il est évident que l'asexualité est une orientation naturelle comme les autres. Et les personnes asexuelles sont des êtres humains comme les autres, donc une personnes asexuelle peut éventuellement être victime de traumatisme et de blocages, mais elle n'est pas devenue asexuelle à cause d'un traumatisme. Elle a un traumatisme en plus d'une asexualité et de tout ce qui lui a permis de construire son identité.

En fait, selon moi, quand on se demande si on est asexuel ou non car on est confronté à un traumatisme, il faut vraiment se demander si au-de-là de l'absence de désir de pratiquer les relations sexuelle, est-ce qu'on désir sexuellement quelqu'un?

Est-ce que ton fiancé te plait au point de te dire "Je le désir sexuellement, mais à chaque fois que j'ai l'opportunité d'avoir une relation sexuelle avec lui, je me sens bloquée." ou est-ce que tu te dis:

"Je suis amoureuse de mon fiancé, je l'aime plus que tout, mais même s'il est beau physiquement, je ne le trouve pas désirable sexuellement, voir même je ne comprends pas ce que signifie désirer sexuellement quelqu'un."

Si tu n'es pas asexuelle, tu devrais logiquement être capable de savoir si tu désir sexuellement ton fiancé ou non, et si tu es asexuelle, tu devrais logiquement savoir que tu n'éprouves pas d'attirance sexuelle pour les autres, et peut être même te demander ce qu'est une attirance sexuelle, puisque tu ne l'as jamais expérimenté.

Quoiqu'il en soit, tu dois communiquer avec ton fiancé, tu dois lui dire ce que tu éprouves et non pas te contenter de refuser de passer à l'acte quand il te demande de faire l'amour.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Altruiste
Messages : 1197
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 381 fois
A été aimé : 200 fois

Re: Suis-je A?

Message par Grignoteuse de bouquins » 07 août 2019, 19:39

Pour ta question sur l'asexualité : Ca peut etre inné ou acquis . Donc c'est une orientation comme les autres oui :D . Mais ! Il est possible de devenir asexuel pendant un temps , ce n'est pas forcément figé . Parcontre , c'est aussi possible que ca ne change pas . (Ca , c'est a toi de juger si tu penses que ca changera ou pas) .
Apres , ca n'est pas la conséquence d'un traumatisme , on peut avoir divers traumatismes et etre asexuel , mais ca n'est pas lié chez la plupart des gens .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1457
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 200 fois
A été aimé : 339 fois

Re: Suis-je A?

Message par Hestia » 07 août 2019, 20:54

Grignoteuse de bouquins a écrit :
07 août 2019, 19:39
Apres , ca n'est pas la conséquence d'un traumatisme , on peut avoir divers traumatismes et etre asexuel , mais ca n'est pas lié chez la plupart des gens .
J'aimerais compléter cette réponse en précisant que si un traumatisme cause une baise ou une absence de désir sexuel, il s'agit de la libido et non de l'attirance sexuelle. C'est pour cela qu'il faut vraiment faire la distinction entre le fait de ne pas désirer pratiquer un rapport sexuel et le fait de ne pas désirer quelqu'un sexuellement.

D'ailleurs, si quelque chose peut selon moi être quelque chose qui ne serrait pas de nature naturelle, ce sont les ressentis qu'on associe aux termes Sex-favorable, sex-positive, sex-neutral, sex-negative, et sex-repulsed, et non l'asexualité, puisqu'elle est une orientation sexuelle tout comme le sont l'hétérosexualité, l'homosexualité, la bisexualité et la pansexualité.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 155
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 15 fois

Re: Suis-je A?

Message par Yellow Cab » 07 août 2019, 20:55

L'alcool, ou dautre produit de ce genre comme le cannabis, nous permet de se 'liberer".Disons que cela pemet d'avoir l'esprit "défoncé". Ca me fait penser comme durant un abus ou notre cerveau nous met en sideration.

Le fait d'etre alcoolise nous fait perdre la realite, nos reperes, nos angoisses....

Je ne pense pas qu'on guerrit d'un passe traumatique, on apprend juste a vivre avec.

Le sexe ne doit pas etre une obligation. Ce n'est pas parce que tu le masses que cela doit deboucher sur des activites sexuelles. Si il devient désagreable par la suite, comment desirer quelqu'un qui est desagable et dont on se dispute avec? Ou est l'amour ? L'envie disparait obligatoirement. Il devrait se poser cette question.

Je pense que si on a des activite dans un couple pour faire plaisir, on ne doit pas exiger de l'autre ce qu'il ne veut pas.

Je ne sais pas si on peut devenir asexuelle. On dirait pour ma par que je l'ai toujours ete aussi loin que remonte mes souvenirs.
Je pense que le sexe, c'est comme d'autres "plaisir" de la vie, comme ceux de la table. Certain sont gourmands, d'autre sont des fins gourmets. certain aime les plats epicés, d'autre pas....
Pour la sexualitée, je pense que c'est pareils et que nos desirs et envies évoluent.

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 155
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 15 fois

Re: Suis-je A?

Message par Yellow Cab » 07 août 2019, 21:00

Grignoteuse de bouquins a écrit :
07 août 2019, 19:39
Apres , ca n'est pas la conséquence d'un traumatisme , on peut avoir divers traumatismes et etre asexuel , mais ca n'est pas lié chez la plupart des gens .
Beaucoup de personne travaillant dans le milieu du sexe, comme la prostitution ou du cinema porno, sont d'anciennes vitimes d'abus sexuels dans leur jeunesse.

Avatar du membre
Iloy
Associé
Messages : 683
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Provence Verte
Pronom : Peu importe
A aimé : 108 fois
A été aimé : 109 fois

Re: Suis-je A?

Message par Iloy » 08 août 2019, 01:29

Bienvenue sur le forum Sophie :)
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités