Asexualité et amis

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Asexualité et amis

Message par Syd »

CLP a écrit :Sincèrement, je commence à être un peu fatigué d'entendre que tout va bien dans le meilleur des mondes pour les asexuel-le-s et que simplement le monde ne sait pas qu'on existe, mais que s'ils le savait ils nous accueilleraient à bras ouverts. Et qu'en fait les asexuel-le-s n'ont pas de "vrais problèmes".
Et il faut ajouter que ce déni des problèmes des A (actuels et à venir quand l'A sera vraiment connue) se voit dans notre société occidentale uniquement. Dans le reste du monde, c'est bien moins facile de vouloir conserver le contrôle de sa sexualité (que ce soit pour avoir des relations sexuelles ou pas du tout).

anthony48
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 30 août 2008, 12:03
Localisation : Essonne
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par anthony48 »

En ce qui concerne le boudhisme, le fait de ne pas avoir de relation sexuelle (ça inclut aussi la non masturb.) est une chose très appréciable, que ce soit par Asexualité ou par Abstinence. Car ce serait une perte d’energie vitale déplorable qui pourrait nous servir à autre chose plus utile dans la vie. Les enseignements réservés aux initiés affirment que ceux qui parviennent à garder leur semence auront plus de chance dans leur vie que par rapport à ceux qui ont des rapports réguliers. Plus on en a de rapports S moins la chance nous sourit. Pour ça, je dois reconnaitre que j’en ai constaté la véracité beaucoup de fois dans ma vie. Quant à moi, comme je suis à la fois A et abstinent depuis 24 ans, je dois dire que c’est vrai que la chance me sourit assez souvent, même en temps de crise.
Pareil chez les maitres Kung Fu, qui pratiquent tous l’abstinence de manière stricte et volontaire et c’est ça aussi leur secret pour maintenir leur force de frappe à un niveau au top.
Tout ça c’est une question d’énergie vitale à préserver quoi.

chatlinenini
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 25 mars 2011, 11:46
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par chatlinenini »

bonsoir
oui je suis asexuelle mais une romantique et la ,la vie n'est pas facile car pour trouver son ame soeur comme on dit comment faire,tu rencontres quequ'un qui t'interesse ,cela m'etonnerait qu'il ai la meme identite,de ce point de vue je trouve que ce n'est pas evident
Alors asexuel veut il dire vivre seul???
Moi aurais bien voulu partager des moments agreables dans la vie,je dis des moments car avec le temps je crois que mon asexualite m'a rendue tres tres independante
Bonne soirée et que du bonheur à vous tous

RValiasRV
Ascendant
Messages : 905
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : Paris
Pronom : Il/lui
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Asexualité et amis

Message par RValiasRV »

chatlinenini a écrit :bonsoir
oui je suis asexuelle mais une romantique et la ,la vie n'est pas facile car pour trouver son ame soeur comme on dit comment faire,tu rencontres quequ'un qui t'interesse ,cela m'etonnerait qu'il ai la meme identite,de ce point de vue je trouve que ce n'est pas evident
Alors asexuel veut il dire vivre seul???
Moi aurais bien voulu partager des moments agreables dans la vie,je dis des moments car avec le temps je crois que mon asexualite m'a rendue tres tres independante
Bonne soirée et que du bonheur à vous tous
Quelque part je serais à moitié défaitiste : non être asexuel ne nous condamne pas à vivre seul, mais malheureusement, on peut difficilement exclure les S dans l'éventail des partenaires possibles, avec le traitement des différences d'identités sexuelles que tu sous-entends....

Puisque tu parles de moments agréables et non de toute une vie, cela semble encore plus envisageable !! Moi aussi je me sens indépendant, et quelque part, si cela devait m'arriver je pense que ça a plus de chances de se faire ainsi. Cela est d'autant plus plausible car, particulièrement en cas d'un couple A/S, l'équation du dosage parfait était difficile à résoudre voire insoluble, cela limitera la durée de vie du couple. Mais il ne faut pas se voiler la face, une vie parsemée de ces moments agréables (en opposition d'une seule et unique relation), signifie autant de ruptures, qui sont au mieux désagréables, au pire très douloureuses...

Après, une unique et durable relation ne rime pas forcément avec une forte (voire envahissante ?) présence de l'autre, ou je me trompe ? On pourrait imaginer quelque chose du spectre du queerplatoniscisme par exemple ?
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par brahms »

La question est délicate pour moi, déjà cela fait très peu de temps que j'ai mis le mot asexuel sur moi et je réfléchis encore à ce que çà implique. Quant à le dire à mes amis, la plupart sont très sexuels, cela me parait difficile, peut etre pourrais-je essayer avec ma famille. Mais au final, à quoi bon tout dire sur soi? Tant qu'on me fout la paix...

Tyrannosaurus Rex
Affable
Messages : 108
Enregistré le : 17 nov. 2012, 12:26
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par Tyrannosaurus Rex »

Est-ce qu'il faut le dire à ses amis? Euh...oui, à condition que les amis en questions sont matures et qu'ils peuvent te comprendre. Un exemple (oui je sais je vais raconter ma vie, mais bon....): quand j'étais en 3ème (attention, je ne connaissais pas encore le terme d'asexualité), j'ai dit à mes "amis" que je ne m'intéressais pas du tout à la sexualité, résultat ils m'ont fait chier pendant toute l'année de 3ème en disant: "Un jour tu rencontreras la bonne personne!" ou encore "D.ieu t'as dit qu'il fallait faire l'amour", "Comment est-ce que tu crois que tu es arrivé ?", "Une femme, c'est pour avoir du plaisir sexuel." Je ne vous raconte même pas les blagues de sexe qui me donnent envie de gerber.

Donc tu peux le dire, mais prudence.....

Avatar du membre
avenpil
Affable
Messages : 136
Enregistré le : 14 nov. 2012, 03:54
Localisation : México
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par avenpil »

Bonjour Blue_squall
Mon expérience personnelle
amis très confiance si
famille si
partenaire si
Je maintiens ma modestie
ma vie sexuelle
est à moi seule
autre
il ne devrait pas être intéressés
:wink:
l'amour sans le sexe

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par brahms »

J'en ai parlé à deux très bons amis et ça n'a pas été concluant.

La première a réagi ainsi : "hein?!! ça veut dire que tu n'as pas de désir?!! (pause) rassure-toi ça reviendra quand tu auras rencontré quelqu'un." bref, échec.

Le deuxième: "j'ai deux nanas dans mon lit en ce moment mais j'aimerais vraiment sortir avec celle-ci, et toi tu en es où? moi je m'en fous, je suis très bien tout seul et je n'ai pas envie de baiser" "non, mais là, c'est pas normal, tout homme a besoin de se vider les c....."

bref, c'est pas gagné...

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Linoa »

Dur dur ^^ et bien moi ce week end j'étais de sortie. Je suis étudiante et un ami de classe m'a accompagnée boire un verre, et puis nous parlions de choses et d'autres .. Je pense qu'il est intéressée par moi, enfin.. vous savez quand vous connaissez peu une personne et que vous discutez , lorsque l'un s’intéresse à l'autre , voir réciproquement, il y a une phase "test" ou l'on parle de soi, des ses expériences amoureuses par exemple et l'on essaye de soutirer des infos sur comment pense l'autre. Et bien à un moment, il m'a dit que pour lui la sexualité c'est important et qu'un couple doit être sur la même longueur d'onde sexuelle sinon ça ne peut pas marcher. Je l'ai juste regardé avec un sourire et je n'ai rien dit. Je suis en couple et nous allons dans le mur à cause de l'absence de sexualité depuis 1an environ... je ne recherche pas un autre homme , pas du tout .. mais j'ai vraiment les boules d'entendre ça quand on sait que son propre couple bat de l'aile précisément pour cette raison ..

Toscane
Affilié
Messages : 272
Enregistré le : 27 déc. 2012, 08:48
A aimé : 0
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Toscane »

Cela fait neuf ans que je n'ai pas fait l'amour ( suite à mon divorce , je suis assexué et je l'explique , dans le post de présentation du Forum , car je suis nouveau ) et je vis seul .

Mon entourage est discret à ce niveau là , au niveau du manque de sexualité .

Par contre, j'estime que ça ne regarde que soit , la première personne qui me manque de respect à ce niveau là , sort immediatement de ma vie !.

Comme on dit : " Ce ne sont pas ceux qui en parlent qui en font le plus "

Curieusement , c'est avec mon ex-femme que je peux en parler librement .

Sinon , effectivement , je suis obligé souvent de mentir pour me sentir dans la norme , d'autant que j'ai terriblement souffert d'avoir eu une sexualité tardive ( j'ai commencé à 26 ans , avant , impossible à cause de mon manque de confiance en moi).

Plus j'avançai et plus cela devenait un traumatisme

Je fais partie de cette génération ( celle de la fin des années 70 , début 80 ) où on avait l'impression que si à 18 ans , on n'avait pas eu de première relations , la vie était presque fichue , nous étions mal considérés par les "biens pensants" ;
J'ai eu des allusions blessantes à ce sujet , nous n'étions pas conformes à l'écume de la Société et de ses tendances.

Nous étions la génération d'après 68 , où tout avait été comme un début de la libéralisation des moeurs .

Maintenant , c'est je pense que c'est mieux compris , mais il faut se battre encore contre certains tabous .

Répondre