Un peu de mon histoire !

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Yodaa
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 24 sept. 2011, 14:41

Un peu de mon histoire !

Message par Yodaa » 26 sept. 2011, 22:04

Bonsoir !

Pendant des années je suis resté sur un fonctionnement de trouver une petite amie et j'ai pris soin de cacher inconsciemment et consciemment par la suite cette non attirance du sexe à tel point que je suis devenu un spécialiste !!!
Mais à chaque fois je me suis retrouvé dans un face à face où ,caresses , tendresse étaient géniales , on gâchait pour moi toute cette magie par ce but final le sexe !
J'ai mis du temps pour écouter mon corps car lui il savait déjà où il veut me mener. Mais j'en ai fait qu'à ma tête et je me suis forcé à avoir des relations peut-être pour garder une petite amie... etc... ?!
Je suis passé par pas mal d'étapes sans me respecter , je m'annulais pour combler les femmes que j'ai aimé...
Je me suis posé la question de l'homosexualité et je pense que tout homme devrait se la poser ... ça peut remettre des choses en place !
La réponse fut simple et puissante : j'aime beaucoup trop la gente féminine !
Puis en fait j'ai commencé à croire il y a une dizaine d'année que quelque chose était brisé en moi .
Cela m'a permis de rencontrer des personnes extraordinaires qui m'ont tiré vers le haut en me donnant des outils pour changer ma vision des choses.
Effectivement tout le monde à une histoire et la mienne a beaucoup fracturé ma croissance alors depuis 10 ans je prends soin de moi et j'ai découvert petit à petit le respect de mon corps , j'ai commencé à l'écouter...
Cela m'a amené vers une vie plus en retrait , un peu solitaire.
Mais pas triste , j'ai trouvé une incroyable personnalité et force en moi et de ce moment là j'ai pu comprendre de quoi j'avais envie. j'ai trouvé assez de force pour sortir de cette servitude sexuelle et bien ça fait du bien :D !!!
Il est tard je suis un couche tôt ! :wink:
Bonne nuit à tous
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait !

Avatar du membre
Nalor
Adepte
Messages : 220
Enregistré le : 16 août 2011, 20:44
Localisation : Paris
Contact :

Re: Un peu de mon histoire !

Message par Nalor » 28 sept. 2011, 00:18

Merci pr ton histoire.
Je trouve tt comme toi que l'amour n'a pas pr but final le sexe. Et ça gâche la notion même d'amour, pourquoi certaines personnes ne concoivent pas qu'aimer une personne n'implique pas forcément de devoir passer à l'acte ? Peutêtre est ce moi qui idéalise mais je trouve ca beau de penser que l'amour ne se résume pas à ça.
Personnellement un baiser, un caresse, c'est mille fois plus plaisant que ce quon appelle le sexe ou ce qui sapparente au sexe.

Sinon, la particularité de l'asexualité cest que peu de gens vont forcement se demander si vs l'êtes ou pas.
En général, lorsque un ami se rend compte queffectivement vs navez pas e vie sexuelle tres rempli, il va tt de suite se demander si c vs aimez l'autre bord.
Mais l'idée que vs etes simplement asexuel, peu de gens savent ce que sais vraiment, alors forcément cest pas la premiere chose qui
Vient a l'esprit.
Modifié en dernier par Nalor le 28 sept. 2011, 00:24, modifié 1 fois.
"Pourquoi suis-je incapable d'aimer des choses que je sais dignes d'amour ?Qu'a-t-on fait de moi ?Cette femme qui n'aime personne, insensible aux beautés du monde,cette femme que je vomis" S de B
http://laballadedelimpossible.wordpress.com/

Avatar du membre
Nalor
Adepte
Messages : 220
Enregistré le : 16 août 2011, 20:44
Localisation : Paris
Contact :

Re: Un peu de mon histoire !

Message par Nalor » 28 sept. 2011, 00:22

Beaucoup d'A qui n'ont pas tout de suite etait sur de leur asexualite ont du se demander cette question sur lohomsexualité jai limpression. En même temps quand on se rnd compte que le sexe ne nous dit rien on se dit que cest peut être pas le bon bord et quune personne du meme sexe peut changer la donne. Et puis quand on se rend compte que finalement homme ou femme, pas envie de sexe, reste pas envie de sexe....
Là on comprend que oui, on est asexuel!!!
"Pourquoi suis-je incapable d'aimer des choses que je sais dignes d'amour ?Qu'a-t-on fait de moi ?Cette femme qui n'aime personne, insensible aux beautés du monde,cette femme que je vomis" S de B
http://laballadedelimpossible.wordpress.com/

Sidney
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 07 sept. 2011, 20:33

Re: Un peu de mon histoire !

Message par Sidney » 30 sept. 2011, 15:25

Moi le sexe, je le pratique pour faire plaisir à l'autre (mais je reconnais quand on aime l'autre, le voir prendre du plaisir, ca peut être agréable aussi). Je n'en ressens pour moi absolument pas le besoin et quand il s'agit de moi, c'est plutôt une corvée et c'est vraiment difficile en plus de prétendre aimer cela. résultat sur le long terme, j'ai tendance à m'enfoncer dans le mensonge à en souffrir de plus en plus et au final à également faire souffrir l'autre (qui se demande s'il est nul, si on ne l'aime plus, etc....).

J'ai quitté mes deux relations les plus longues (une avec un garçon, une avec une fille - il m'a fallu cela aussi pour comprendre que j'étais asexuelle) pour ces raisons, parce que je n'avais pas eu le courage d'être honnête dès le début et au moment où j'ai révélé la chose, cela a été vécu comme une trahison de confiance et que j'étais rongée moi même par le fait de me dire que je ne pourrai jamais leur apporter cette composante importante pour eux d'une relation de couple. Je me suis rendue compte que désormais, je devrai être claire là dessus dès le début si la personne est sexuelle (et bien sur, je comprendrais toujours si la personne n'est pas prête à faire ce sacrifice, c'est normal).

Le meilleur baiser que j'aie jamais partagé, c'est avec un ami avec lequel j'ai une grande complicité, il est homosexuel et lui comme moi, nous voulions un moment où tout serait entièrement dirigé par une forme de tendresse, par un signe d'affection dans une composante fort intime mais sans que le sexuel ne joue le moindre rôle. C'était vraiment fort et on a partagé beaucoup de nous même. Je pense que c'est peut-être cela que je voudrais avoir avec la personne dont je serai amoureuse, le plaisir de savourer une intimité, une complicité, y compris physique mais sans savoir qu'à un moment l'autre veut plus que ce que l'on ne voudrait donner (je comprends donc vraiment ce que tu veux dire par ce moment qui "gâche tout").Moi, il me fait me sentir "anormale", ce moment où on réalise que l'autre "s'enfièvre" et veut aller plus loin, alors que je voudrais simplement continuer à partager ce moment là, sans que cela ne devienne sexuel, et cela me peine aussi parce que lorsque j'aime la personne, je voudrais pouvoir lui donner ce qu'il me semble qu'il est naturel qu'elle veuille et que je suis incapable de fournir (en tout cas sur le long terme) et résultat je me déprécie.

Là, j'en ai parlé autour de moi, à ma famille, à mes proches, et je vis beaucoup plus sereinement, je recentre aussi les choses sur moi, je prends plus soin d'écouter ce que mon corps me dit. Je vois bien que psychologiquement, je me sens vraiment mieux, et pour le moment, j'essaie que cela soit l'essentiel (même si je sais qu'il existe un manque effectif au niveau amoureux, là, déjà avoir accepté de cesser de me dévaluer tout le temps à ce sujet, c'est déjà une chose très positive, le reste, on verra, j'espère pouvoir combler le vide un jour).

et toi, souhaiterais-tu pouvoir malgré tout un jour sortir de cette vie solitaire qui te convient pour le moment ou bien y as-tu trouvé un équilibre suffisant ?
Modifié en dernier par Sidney le 01 oct. 2011, 02:31, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nalor
Adepte
Messages : 220
Enregistré le : 16 août 2011, 20:44
Localisation : Paris
Contact :

Re: Un peu de mon histoire !

Message par Nalor » 30 sept. 2011, 20:05

Wahou c'est fou, le baiser de mon meilleur ami (lui aussi homosexuel) fut également mon meilleur baiser !
Peut-être parce que, comme il n'y avait pas d'enjeu, je n'avais pas peur de décevoir la personne en n'allant pas plus loin.
"Pourquoi suis-je incapable d'aimer des choses que je sais dignes d'amour ?Qu'a-t-on fait de moi ?Cette femme qui n'aime personne, insensible aux beautés du monde,cette femme que je vomis" S de B
http://laballadedelimpossible.wordpress.com/

Avatar du membre
Yodaa
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 24 sept. 2011, 14:41

Re: Un peu de mon histoire !

Message par Yodaa » 04 oct. 2011, 07:07

Oui , je suis de plus en plus dans une ouverture vers l'autre pour cet angle de rencontre alors qu'avant je cherchais pas du tout ou ça me prenait d'un coup je devais me trouver une copine ! Soit parce que mon entourage me mettait la pression soit je cherchais à combler un vide ...
Mais finalement j'ai toujours refusé d'aller vers l'autre sans qu'il y est un brin de magie alors ça tomber à l'eau !!!
Rester seul m'a permis d'observer mon entourage et de découvrir que les personnes avaient peur de rester seul .
Pour moi ça m'était en évidence la possible réalité de la nature des relations que ce soit dans l'amour ou l'amitié , professionnel ...
Pour résumer maintenant que je me supporte dans une vie seule , je peux aller rencontrer une compagne et lui proposer un amour libre.
Bise .
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités