Les 3 signes de l'asexuel

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 15 août 2009, 01:21

Bonjour, je réfléchissais à la façon pour un asexuel de se reconnaître comme tel, de s'identifier comme asexuel plutôt que comme personne atteinte d'une pathologie sexuelle. :evil:
Un des problèmes de notre communauté vient en effet de notre anonymat et de l'ignorance de ce qui définit un asexuel dans notre société. :(
L'anonymat peut être vaincu en essayant d'être plus visible, en s'associant à d'autres minorités sexuelles et par une bonne campagne de communication. Mais l'ignorance du fait asexuel est tout aussi problématique, car si la société ne sait pas ce que nous sommes, savoir que nous existons est complètement inutile. :ouhla:

Donc, j'ai réduit notre définition à 3 indices facilement explicables à un quidam lambda, qui nous aiderons j'espère à nous reconnaître nous-mêmes et à nous faire mieux connaître du corps social en général... (pourquoi ai-je toujours ce genre d'idées à 1h du matin? :| :mrgreen: )

Ces signes sont classés chronologiquement, comme indices du développement d'une personnalité asexuelle. Ainsi, les jeunes gens qui découvriront le phénomène de l'asexualité pourront facilement juger de leur position, et de leur possible future appartenance à notre groupe.
  • 1. Le Désintérêt : souvent, nous développons très jeunes un certain désintérêt pour la sexualité. Nous ne comprenons pas pourquoi nos congénères passent autant de temps à rechercher un partenaire sexuel, et tous les rituels sociaux qui entourent cette activité - drague, fringues sexy, sorties - nous semblent ridicules, forcés, et vaguement écœurants. Nous pouvons être romantiques, mais rarement de façon explicitement sexuelle.

    2. La Déception : lorsque nous avons nos premières expériences sexuelles, elles sont généralement décevantes. Impossibilité d'arriver à l'orgasme ou à l'érection, dégoût à l'égard du processus et/ou du corps de notre partenaire. En soi ce n'est pas suffisant pour se classer comme asexuel, mais associé au premier indice, cela commence à former un schéma reconnaissable.

    3. Le non-Désir : lors de notre première expérience romantique (le coup de foudre, comme on dit), nous ne formons pas de fantasmes sexuels à l'égard de notre partenaire, et si la relation s'établit, ne ressentons pas de désir sexuel pour elle/lui. Cette indice peut être simultané avec le second ou plus tardif, mais c'est le "magic bullet" de l'asexualité. Détecter chez soi ces trois signes en est la Sainte Trinité, le tiercé gagnant. :aven:

    Il ne vous reste plus qu'à rejoindre l'AVEN et à vous trouver un-e gentil-le partenaire asexuel-le (si vous n'êtes pas en plus aromantique). :D
Voilà. Les critiques, ajouts, redéfinitions (voire les compliments, pourquoi pas... :oops: :D ) sont les bienvenus! :void:

Bonne nuit! :zzz:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par brigadoon » 15 août 2009, 01:37

Bon, ok pour le 1 et le 3, mais pour le 2, certains asexuels éprouvent du plaisir pendant les relations sexuelles.


T'es pas encore couché, toi ? Les bébés sont au lit, à cette heure-là. :roll:


.

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 15 août 2009, 06:43

brigadoon a écrit :Bon, ok pour le 1 et le 3, mais pour le 2, certains asexuels éprouvent du plaisir pendant les relations sexuelles.
T'es pas encore couché, toi ? Les bébés sont au lit, à cette heure-là. :roll:
OK, je n'ai pas bcp dormi, mais c'est habituel, chez moi. Ça doit être ma nature de nouveau-né... :mrgreen:

Corrigeons le point défaillant :
  • 2. La Déception : lorsque nous avons nos premières expériences sexuelles, elles sont généralement décevantes. Difficulté d'arriver à l'orgasme ou à l'érection, ou déception à l'égard du plaisir éprouvé, et parfois dégoût à l'égard du processus et/ou du corps de notre partenaire. En soi ce n'est pas suffisant pour se classer comme asexuel, mais associé au premier indice, cela commence à former un schéma reconnaissable.
Mieux? :void:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 15 août 2009, 09:11

Damned, plus je réfléchis, plus je me dis que ça ne doit pas couvrir tout le monde. Trop de choses différentes sous le ciel, comme le disais le philosophe... :?

Par exemple, je suis à peu près certain qu'il doit exister des A pour qui le premier signe est le seul jamais rencontré et qui sont certains d'être asexuels sur cette seule base.

Probablement d'autres pour lesquels le troisième est venu au court du temps et qui ont choisis d'en rester là.

Bon, j'attend des réactions et on verra... :tough:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Kenji
Atrix Reloaded
Messages : 1811
Enregistré le : 05 mars 2009, 20:59
Localisation : là-haut

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par Kenji » 15 août 2009, 09:41

DannyBoy a écrit :2. La Déception : lorsque nous avons nos premières expériences sexuelles, elles sont généralement décevantes. Impossibilité d'arriver à l'orgasme ou à l'érection, dégoût à l'égard du processus et/ou du corps de notre partenaire. En soi ce n'est pas suffisant pour se classer comme asexuel, mais associé au premier indice, cela commence à former un schéma reconnaissable.
celui-là s'applique plus pour ceux qui font un blocage sexuel que pour les asexuels...nan?? :?
Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi

[Bertrand Cantat]

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par Syd » 15 août 2009, 09:58

DannyBoy a écrit :L'anonymat peut être vaincu en essayant d'être plus visible, en s'associant à d'autres minorités sexuelles et par une bonne campagne de communication.
Tout à fait. Si on travaille (dans la mesure de nos faibles moyens, c'est sûr) constamment sur la visibilité et la communication, s'associer avec les autres minorités sexuelles est un point que nous avons négligé, cependant.
DannyBoy a écrit :souvent, nous développons très jeunes un certain désintérêt pour la sexualité. Nous ne comprenons pas pourquoi nos congénères passent autant de temps à rechercher un partenaire sexuel, et tous les rituels sociaux qui entourent cette activité - drague, fringues sexy, sorties - nous semblent ridicules, forcés, et vaguement écœurants.
Et les asexuels intéressés par ces rites sociaux ? on peut aimer tout cela sans rechercher la finalité sexuelle. Sans parler des A ayant un intérêt pour la sexualité mais pas comme les S (sur un plan relationnel, etc).
DannyBoy a écrit : 2. La Déception : lorsque nous avons nos premières expériences sexuelles, elles sont généralement décevantes. Difficulté d'arriver à l'orgasme ou à l'érection, ou déception à l'égard du plaisir éprouvé, et parfois dégoût à l'égard du processus et/ou du corps de notre partenaire. En soi ce n'est pas suffisant pour se classer comme asexuel, mais associé au premier indice, cela commence à former un schéma reconnaissable.
Beaucoup d'asexuels n'ont pas eu d'expériences sexuelles car ils n'ont jamais ressenti l'envie d'en avoir (cf point 3), donc c'est un point peut-être pas si déterminant, surtout que des S peuvent avoir de nombreuses expériences décevantes et toujours ressentir de l'attirance sexuelle pour autrui.
DannyBoy a écrit :Damned, plus je réfléchis, plus je me dis que ça ne doit pas couvrir tout le monde. Trop de choses différentes sous le ciel, comme le disais le philosophe... :?
C'est vrai, l'un des problèmes est que chaque fois qu'on apporte des précisions, on restreint le champ de la définition et elle devient excluante.

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par EyeballKid » 15 août 2009, 11:49

Ah oui, pour moi il n'y a eu que la première étape, sur laquelle je me suis à peine penchée, tellement je me désintéressais de ce désintérêt :?

A mon avis, c'est difficile de tabler sur une analyse chronologique, étant donnée la multitude de facteurs, non seulement dans la manière dont chacun vit et "découvre" son asexualité, mais aussi dans les personnes qu'il fréquente à ce moment, etc.
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par reverine » 15 août 2009, 12:30

sans compter le point 3 qui parle d'absence de fantasmes, et même si cela me correspond, je semble faire partie de la minorité, bien des asexuels ont des fantasmes. Vu qu'ils ne sont pas obligés de les réaliser...
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 15 août 2009, 15:53

reverine a écrit :sans compter le point 3 qui parle d'absence de fantasmes, et même si cela me correspond, je semble faire partie de la minorité, bien des asexuels ont des fantasmes. Vu qu'ils ne sont pas obligés de les réaliser...
En fait je parlais des fantasmes sexuels concernant spécifiquement l'être aimé. Mais bon, tout ça est sans doute trop tiré de mon expérience personnelle... De toute évidence, les A sont trop divers, il faut mettre des caveat partout. :?

Comme quoi les idées à 1h du mat', c'est pas toujours les meilleures... :ouhla: :mrgreen:
Modifié en dernier par DannyBoy le 15 août 2009, 16:04, modifié 1 fois.
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 15 août 2009, 16:03

Kenji a écrit :
DannyBoy a écrit :2. La Déception ...
celui-là s'applique plus pour ceux qui font un blocage sexuel que pour les asexuels...nan?? :?
C'est en effet possible que ce ne soit que ça, et c'est pour cela que je dis qu'il n'est pas suffisant, et qu'il ne doit être pris en considération qu'avec le premier. Pourquoi, dans ton expérience cela n'arrive pas aux asexuels? :?: :|
NB : Note que j'ai déjà amendé ce second point, eu égard au plaisir sexuel éprouvé par certains A. :oops: :mrgreen:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par Syd » 15 août 2009, 18:48

DannyBoy a écrit :Pourquoi, dans ton expérience cela n'arrive pas aux asexuels?
Quoi donc ?

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par melancolie » 15 août 2009, 19:19

Personnellement je me reconnais que dans le 3 car pendant mes jeunes années j'etais S, j'ai eu une grande curiosité pour le sexe très jeune et j'ai ressenti du plaisir dans les relations (même si elles etaient teintées d'une certaine deception "ce n'est que ça").
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 17 août 2009, 02:34

melancolie a écrit :Personnellement je me reconnais que dans le 3 car pendant mes jeunes années j'etais S, j'ai eu une grande curiosité pour le sexe très jeune et j'ai ressenti du plaisir dans les relations (même si elles etaient teintées d'une certaine deception "ce n'est que ça").
Donc un peu de 2, quand même. Cela dit, merci de préciser car je n'avais pas encore lu ce cas.
Syd a écrit :
DannyBoy a écrit :Pourquoi, dans ton expérience cela n'arrive pas aux asexuels?
Quoi donc ?
De désirer leurs premières relations sexuelles (pour des raisons diverses, les premières c'est toujours plus compliqué : curiosité, pression sociale, envie d'être normal, de former un lien avec la personne aimée), mais d'en être déçu... Mais melancolie a déjà répondu. :wink:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par Syd » 17 août 2009, 07:31

DannyBoy a écrit :De désirer leurs premières relations sexuelles (pour des raisons diverses, les premières c'est toujours plus compliqué : curiosité, pression sociale, envie d'être normal, de former un lien avec la personne aimée)
Mais ça contredit un peu le point 1, non ? S'il y intérêt pour des relations sexuelles, c'est qu'il n'y a pas de désintérêt :mrgreen:

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Les 3 signes de l'asexuel

Message par DannyBoy » 17 août 2009, 13:00

La réponse à ta question est dans la citation que tu as incluse. :P L'intérêt éprouvé peut être tout à fait différent d'un désir sexuel.
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité