Alcool zaime ou zaime pas

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Consommez vous réguliérement de l'alcool ?

ouais trop bon j'adore
39
16%
de temps en temps pourquoi pas
92
37%
oh non je n'aime pas ça!! et je ne vois pas franchement l'intérêt d'être bourré
103
42%
oh mais non voyons l'alcool c'est mal!!!!
14
6%
 
Nombre total de votes : 248

lili
Amibe
Messages : 82
Enregistré le : 02 mai 2005, 14:42

Alcool zaime ou zaime pas

Message par lili » 04 juil. 2005, 19:57

en rapport à un poste vu dans bienvenue petit sondage sur le conso d'alcool!
LILI

Miaous
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 05 juin 2005, 19:07

Message par Miaous » 04 juil. 2005, 20:37

Ouais !! Lili est de retouuuuuuuur ! Image

Perso, je n'aime pas l'alcool, je trouve ça même écoeurant. L'intérêt d'être ivre? Image aucun si ce n'est pour vomir ensuite et être malade comme un chien pendant des heures.

lili
Amibe
Messages : 82
Enregistré le : 02 mai 2005, 14:42

Message par lili » 04 juil. 2005, 21:57

je t'ai manqué très beaucoup???? Image

ou alors.... c'est de l'ironie?? Image
LILI

Miaous
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 05 juin 2005, 19:07

Message par Miaous » 04 juil. 2005, 22:17

Ben, j'ai remarqué ton absence en tout cas. Quand il ny'a plus de posts de Lili, ça se remarque. Le forum sans Lili c'est comme une fleur sans parfum : la fleur reste agréable, elle est belle mais il lui manque un petit quelque chose :wink:

Allez, je te console, pas pleurer Image


Bon pour ne pas être trop hors sujet, je me souviens d'avoir essayé de boire du vin, car on me disait que le vin a un goût agréable, fruité, blah blah blah. Bref, je prends mon verre et je le bois Image. Ca avait un goût infame. Bon je me dis, qu'il faut peut être habituer son palais avant de sentir le côté agréable de cette boisson. Quelques verres plus tard, je me sens pas bien du tout. Direction les toilettes où je suis resté au moins une heure la tête dans la cuvette. Depuis plus d'alcool Image

PS : heu si un modo peut supprimer le message du bas, j'ai essayé de corriger une faute d'orthographe, mais j'ai oublié de me logguer et j'ai bêtement cliqué sur citer :oops:
Modifié en dernier par Miaous le 05 juil. 2005, 00:17, modifié 1 fois.

Muta
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 17 juil. 2005, 15:30
Localisation : Villeperdue

Message par Muta » 17 juil. 2005, 18:56

Je bois occasionnellement, par exemple une bière aprés un effort ou à des fêtes... Mais je ne bois pas pour être bourré et en général j'évite ça!
Il m'arrive d'avoir la tête qui tourne mais je ne perd presque pas le contrôle de mon corps on va dire...bon ok, c'est déjà arrivé une fois :oops:

Ceci dit, étant donné le peu d'intêret qu'il y a à boire pour se bourrer la gueule, je fais gaffe :roll:
Je ne suis pas A...

Mangez des pommes pour garder le sourire, mangez des poires pour garder le silence

L'Alcyon, le plus bel oiseau existant sur terre!

Hollow
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 17 juil. 2005, 16:01

Message par Hollow » 17 juil. 2005, 21:25

Je suis une anti-alcool convertie. Il y a des problèmes d'alcool dans mon entourage plus ou moins proches, des problèmes graves, et j'ai était complètement retournée par les ravages sur la personne et les dégats collatéraux (je suis toujours retournée en fait).

En plus, j'aime pas, c'est dégeu :p
" L'être aimé dans ce monde dissous est devenu la seule puissance qui ait gardé la vertu de rendre à la chaleur de la vie. "
~ Georges Bataille ~

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 22 juil. 2005, 23:00

Attention danger!!!
Je debarque (avant de me faire débarquer, mais bon !!) et ce site jeune et indispensable me fait m'interroger sur sa pérennité et son "sérieux".
Le sujet, l'objet.. etc, est l'Asexualité et nous voilà déjà entrain de papotter sur l'alcool la clope suis-je un mec ? une fille ?a tu lu le dernier mangas et pour noel ?
Ok tout a une relation à tout, mais dans le cas présent n'est-ce-pas éparpiller nos énergies et notre petit savoir sur des sujets qui ont une place et même une grande place sur d'autre sites?. Ou alors dénommons ce forum : le bazard.
Ou est-il question d'Asexualité ici ??
la question ou le sujet au choix, vous parait si mineur que l'on puisse déjà l'oublier ?
en passant une petite question comment à 14/15/17/20 ans peut on se savoir s'affirmer Asexuelle alors que l'on ne connait rien à la sexualité ?? ou alors toujours faire suivre la mention Asexuelle de " sous réserve de ...."
Merci de m'enrichir de vos contradictions.

aurel
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 18 juil. 2005, 13:23

Message par aurel » 23 juil. 2005, 11:21

un verre exceptionnelement entre amis pourquoi pas, mais je n'ai jamais été bourré non plus, quel est l'interet de se flinguer le cerveau pendant quelques heures? la joie de vomir entre amis?

idem pour le shit, j'aijamais tiré une seule taf, et je mets un point d'honneur à continuer ainsi.

pour diogene, je crois pas qu'il y ait de mineurs sur ce site. se sont des gens qui ont eu diverses experiences, et sont donc à meme de comparer et de trier leurs sentiments.

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 23 juil. 2005, 21:41

Bonsoir Aurel,
je ne parle pas de mineur ou de majeur, mais plutôt de "période" de la vie qui permet d'avoir ou non une petite expérience de ce qu'est la sexualité pour pouvoir A-ffirmer, que l'on est ou non A-sexuelle.
Il est facile d'A-ffirmer des positions sur lesquelles on a pas ou peu d'expérience "sérieuse" ou même ou le doute et le questionnement est présent.
je pense qu'il y a une difference fondamentale entre se poser une question et la poser publiquement( j'encourage cette pratique) car c'est là reconnaitre que l'on est juste un humain, et A-ffirmer avec beaucoup d'assurance ce qu'aujourd'hui Personne n'est en mesure de prouver.
Je recommande à chacun la prudence et la modération, car nous ne savons pas QUI nous lit et les consequences que certaines affirmations péremptoires peuvent avoir sur un lecteur ou lectrice "fragile"en plein questionnement.
Chacun ici peut parler de SON expérience, sans transformer cela en vérité première, et encore moins en généralité. A titre personnel, si je suis sur ce site (depuis peu) c'est plus pour porter témoignage, m'enrichir du savoir des autres et plus généralement participer à des échanges dans une communauté de personnes partageant le même "problème" (antonyme = certitude) dans le sens d'énigme et pas obligatoirement de difficulté.
A part ça je suis très drôle dans la vie, du moins je le pense et je vis très bien mon Asexualité que je prend absolument pas pour une Anormalité, je laisse ca aux ignorants !!! :D

tiago
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 23 juil. 2005, 17:24
Localisation : angers

Message par tiago » 24 juil. 2005, 00:42

pour répondre à l'alcool et moi

oui j'apprécie une bière de temps en temps, personellement je trouve ça plus convivial qu'un coca. et c'est vrai qu'en ce moment (la ville vide, tout le monde en vacances... le sentiment de saudade) j'aime bien boire un peu plus avec mes qq amis encore ici. histoire de se vider un peu la tête (sans aller forcément jusqu'au besoin de se la vider aux toilettes)

pour répondre à diogène
diogene a écrit : comment à 14/15/17/20 ans peut on se savoir s'affirmer Asexuelle alors que l'on ne connait rien à la sexualité ?? ou alors toujours faire suivre la mention Asexuelle de " sous réserve de ...."
non vraiment je pense qu'on peut être péremptoire en se définissant asexuel, comme on le fait pour dire que l'on est professeur, dépressif, bon vivant ou alcoolique (histoire d'en revenir au sujet). l'accord est tacite entre 2 interlocuteurs : je te parle de moi mais tu sais que selon les vicissitudes de la vie, je peux changer, comme toi, comme tout le monde.
aujourd'hui nous tous (ou presque) ici sommes convaincus de notre asexualité, pas la peine de préciser que ça peut ne pas être définitif.

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 24 juil. 2005, 11:06

Bjr tiago,
"aujourd'hui nous tous (ou presque) ici sommes convaincus de notre asexualité"
A voir le nombre de questions du genre "suis-je ? je crois ! je pense!" je doute qu'ici comme ailleur les personnes soient CONVAINCUS de leur Asexualité. ou Alors sans vouloir être méchant je dirais ici oui= (90 membres/6 millards d'hommes).
Du reste comment être convaicu d'un état à ce jour presque indéfini, mal cerné tant par les propres acteurs que par les chercheurs de tous poils. J'imagine le flop si demain Le Monde tire un N° avec un article demontrant qu'il s'agit en fait d'un essai de classification supplementaire. lol ou du top des vacances!
Car aujourd'hui on prend facilemnt une difference même mineure et c'est parti pour une sous-classification qui vous envoi directement au musée de l'homme, avec ses visiteurs curieux !! :) pour certain "être" passe par ses singularités et surtout qu'elles soient vu, reconnus, Mais nous sommes TOUS singuliers !!
Plus sérieusement difference il y a OUI et beaucoup d'autre encore tu et caché. Cherchons à la comprendre, à l'assumer pour ceux qui en souffre, comme toute "difference qui laisse à penser aux personnes, qu'elles sont marginales ou qui souhaitent se marginaliser par leur difference"
Il faudra bien à un moment que dans Asexuel, nous définissions et séparerions l'acte sexuel reproductif et indispensable à la survie de le planete que nous occupons, des problèmes de désir, plaisir envie degout... qui eux ressortent du fonctionnement psyco-pathologique de l'homme.
Si tu passes en Touraine, nous pourrons poursuivre
Bon week end à tous

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 24 juil. 2005, 21:25

evguenia a écrit : chacun fait comme il peut pour se trouver et à notre époque on aime se distinguer des autres par une appartenance à un clan, un club, un groupe... pour marquer notre différence et presque pouvoir avoir sa pancarte perso où serait inscrit "je suis comme ci ou comme ça"...

on nous met dans des cases et on aime ça visiblement !!!!!!!!!

biensûr , je suis membre d'AVEN Fr , mais je n'ai pas la sensation d'appartenir à un clan , ni un groupe ... je suis juste contente d'aller à la rencontre de personnes qui ont certains points communs avec moi , c'est tout.
c'est un lieu de rendez-vous , où j'aime aller , échanger ...
diogene a écrit :
A voir le nombre de questions du genre "suis-je ? je crois ! je pense!" je doute qu'ici comme ailleurs les personnes soient CONVAINCUS de leur Asexualité...
ça , complètement désolée de dire que c'est une réflexion "normative"
c'est un lieu d'échange de personnes qui se cherchent - de celles qui ne se
cherchent plus depuis longtemps (et qui n'ont pas attendu AVEN pour savoir qui elles étaient , mais qui sont ravies de voir que d'autres existent comme elles ) .

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 24 juil. 2005, 22:33

Bsr

ça , complètement désolée de dire que c'est une réflexion "normative"

Il n'y a pas lieu d'être désolée, tu assumes tes reflexions comme tes différences.
Oui c'est un réflexion Normative car je me sens completement NORMAL, de plus quels sont la ou les normes à part celles qui nous sont imposées par la societé et pour certaine qu'on se laisse facilement imposer?
Le fait d'être Asexuel n'est pour moi qu'une simple variante et ni une tare ni même un handicap; autour de moi seul quelque proches ou intimes se sont "étonnés" dans un premier temps, mais une ou des discutions plus tard, le problème n'en etait plus un. Il n'y a aucune perversion dans mes gouts dans la mesure ou personne n'en souffre et ou je ne cherche à convertir personne, c'est un problème entre moi et moi.
Lorsque je me promene dans la rue personne ne m'aborde en me demandant "pourquoi n'aimez vous pas les relations sexuelles ?" "depuis combien de temps n'avez vous pas eu de relations sexuelles ?" je ne resent pas non plus le besoin de clamer haut et fort à une foule qui s'en fous JE SUIS ASEXUEL !! Toute les personnes que je croise dans la rue ont des comportement des hatitudes voir des problèmes dans de nombreux secteurs de leur vie, notamment en matière de comportement sexuelle, dont je me fous, que je respecte et qui fait partie de leur intimité dans laquelle je n'ai rien a faire et sur laquelle je n'ai pas a me prononcer sauf si "ils" me le demandent, ce qui est rarement le cas.
Il n'y a rien a cacher mais il n'y a pas non plus à tomber dans une hatitude perverse de victimisation, ou alors le problème est ailleur....
Je me demande même si le fait d'être heureux de mon Asexualité ne fait pas de moi un zombie sur ce site. Faut il que j'avoue de tortures et des souffrances jamais vecues pour me declarer Asexuel?. je vis cette situation depuis un nombre d'années sans doute supérieurs à l'âge de certain membres de la communauté sans pour autant être hors course, ma libido etant tout a fait normal, et moi avec.

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 24 juil. 2005, 22:40

Pardon juste un petit complement indispensable:
Je fais partie des personnes "ravies" de découvrir mes semblables, sauf que je n'ai jamais douté qu'ils existassent, pour la bonne et principale raison que je ne me suis jamais cru unique ( je ne suis pas assez pretentieux pour cela) mais simplement isolé, ce qui n'est plus le cas après vous avoir connu.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 29 juil. 2005, 00:33

diogene a écrit :Pardon juste un petit complement indispensable:
Je fais partie des personnes "ravies" de découvrir mes semblables, sauf que je n'ai jamais douté qu'ils existassent, pour la bonne et principale raison que je ne me suis jamais cru unique ( je ne suis pas assez pretentieux pour cela) mais simplement isolé, ce qui n'est plus le cas après vous avoir connu.
hum, j'ai l'impression qu'il y a eu fritures sur les ondes ... entre nos deux posts ...

car dans ta réponse , je me suis totalement retrouvée et encore plus , ce que tu dis ci-dessus .

au risque de me répéter ; j'ai toujours eu la question pourquoi est-ce- que je ne rencontre personne qui me ressemble ? que celle de dire pourquoi suis-je ainsi ? . Je ne me suis jamais sentie unique dans le fait d'être ainsi , mais plutôt isolée .... et de toute manière , nous sommes tous uniques chacun à notre manière , sinon , nous serions des clones ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité