Les séparations...

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Les séparations...

Message par Gianni »

evguenia a écrit :comment se sont passés vos séparations ?
douloureusement, calmement, violemment, dans l'indifférence... ???
qu'en avez-vous retiré ? avez vous gardé des relations avec vos ex ?
êtes vous généralement celui qui quitte ou celui qu'on laisse ?
Il n'y en a pas des masses... et généralement, c'était "platonique"...

Dans l'ensemble, toutes les séparations furent douloureuses... pour les deux ! Ce sont les circonstances de la vie qui nous ont séparés (familles, frontières, religions...)

Je suis toujours en contact avec mes ex, sauf une (probablement parce que même après des années, elle était tjs amoureuse, et cela aurait brisé son mariage... Ou est-ce son mari qui ???) Dans tous les cas, je parlerais de forte amitié, mais dans deux, dont le précédent, les braises sont encore ardentes... Dans le dernier cas rien n'est mort ! Mais ainsi va la vie ! (SVP : ne me demandez pas de commenter, c'est encore trop douloureux ! :trist:)

Les séparations n'ont jamais été voulues par l'un de nous... Seules les circonstances... Sinon, je pense que cela aurait été d'un commun accord...

Je précise cependant, que dans presque tous les cas, je n'étais pas celui qui aimais le plus fort... Et ceci s'explique par une certaine retenue par peur (à juste titre !) de souffrir... (même si autour de moi on s'accorde à dire que je suis passionnel) :oops:
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Gianni pour son message :
Nastasia (05 avr. 2014, 16:12)
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
nans
Adepte
Messages : 230
Enregistré le : 16 sept. 2005, 12:19
Localisation : Completement à l'ouest...
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par nans »

Moi ça va, j'ai pas de problème avec les ruptures. Enfin, faut dire que je n'ai pas connu de relations stables avec une personne depuis Mathusalem.
VIVE LES JEUNES !

Stavius
Affable
Messages : 125
Enregistré le : 16 sept. 2005, 01:47
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Stavius »

ahhh mathusalem , si je pense au meme truc quel chef d'oeuvre un bon vieux classique !


1 fois j'en suis venu, a en :cry: mais jai vite compris que chaque chose a uen fin et que toute événement est la pour nous apprendre un truc.
Suis-je Mort? * C'est le paradis ce site!!! *

Avatar du membre
Rêve
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 15 sept. 2005, 14:22
Localisation : Nuit
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Rêve »

les separations.. une seule douloureuse... samedi .
Il n'etait pas a .. mais je l'aimais quand même et d'un coup , je me sens vide .
C'est la première fois que je ressens sa, j'ais toujours immaginait que je resterai la tête haute et égoiste, mais c'est plus que douloureux, 48 h que je n'avale rien , 48 h que je pleure, et malgres mon orgeuil abituel, je passe mon temps à essayer de le faire changer d'avis ...
Vivre dans un reve et mourir de son reveil

Avatar du membre
nans
Adepte
Messages : 230
Enregistré le : 16 sept. 2005, 12:19
Localisation : Completement à l'ouest...
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par nans »

Par contre, j'ai plein d'histoires d'amour/amitié gachées par mon asexualité.
VIVE LES JEUNES !

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

Rêve a écrit :les separations.. une seule douloureuse... samedi .
:trist:

Courage, Rëve ! Nous sommes à tes côtés !

:bise:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
lumina
Amène
Messages : 412
Enregistré le : 07 août 2005, 00:56
Localisation : Paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par lumina »

Au debut les separations, ca me faisait vraiment tres mal...
Le stereotype de la fille ecroulée dans son lit, sans force, les yeux rouges à force de pleurer.... c'est vrai, je l'ai fait devenir réalité.

Et puis peu à peu, à force de souffrance, je me suis mise à battir une sorte de mur autour de moi pour me protéger.

Maintenant, c'est horrible à dire mais je ne ressens "plus rien" lors des separations. (du moins c'est ce que je me force à croire...)
D'ailleurs la plupart du temps, quand je vois que les choses ne fonctionnent plus, je prefere prendre les devant et avancer moi meme la separation sur le tapis . C est moins douloureux ... en apparence, car on a l'impression de controler la situation... Même si bien sûr on ne controle jamais rien du tout en réalité...
~ Lumina ~

"It takes a lot of courage to grow up and be who you really are." (EE Cummings)

Aurore
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 29 sept. 2005, 12:04
Localisation : pas loin de Paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Les séparations...

Message par Aurore »

evguenia a écrit :comment se sont passés vos séparations ?
douloureusement, calmement, violemment, dans l'indifférence... ???
Pour l'avant dernière (après 30 ans de mariage) très très douloureusement pour moi. C'est plus dû à l'agressivité de mon mari qu'à la séparation par elle-même. Cela fait 3 ans maintenant, et nous avons fini par réussir à garder un contact amical (pour ne pas trop brimer notre dernier fils encore ado). J'ai même accepté de le recevoir en convalescence après son opération. Mais c'est quand même pas facile et assez déstabilisant.

Pour la dernière, un grand sentiment d'abandon. Une histoire pas facile, je voyais en cet homme un ami, un père, un frère. Lui voyait la maîtresse. Je vais vous étonner, mais moi qui avait mis de côté le sexe, j'ai fait semblant d'aimer ça pour ne pas perdre cet ami. Cela ne pouvait durer ainsi, je ne pouvais plus me regarder dans une glace.
S'il avait été A .....

Encore aujourd'hui, il me manque.


:(

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Les séparations...

Message par melancolie »

La plupart de mes separations se sont passées assez violemment et je n'ai pas gardé contact avec la plupart de mes ex (sauf une, un contact epistolaire parcequ'on parraine un enfant du tiers monde ensemble).
Je suis tellement abandonnique que plus jeune je provoquais la rupture avant que l'on me laisse tomber.
maintenant que j'ai reglé ce problème grace à une therapie, je suis vraiment devenue celle qu'on quitte et je suis donc vraiment abandonnée.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Les séparations...

Message par Syd »

N'est-ce pas mieux justement de partir avant de se faire larguer ? Au moins, c'est plus facile à encaisser car on contrôle mieux que si ça nous tombe dessus sans prévenir, non ?

Avatar du membre
fiction
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 20 mars 2009, 11:31
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Les séparations...

Message par fiction »

C'est pas facile à dire, mais je suis celui qu'on largue...
Je n'ai pas eu beaucoup d'aventures, aucune depuis très longtemps (des années), et dans la dernière la rupture a été très
douloureuse pour moi, surtout vu les circonstances et ce que me cachait cette fille...
Je savais des choses, mais comme j'étais fou amoureux, je laissais faire, alors que j'aurais dû avoir le cran de la larguer moi.
Mais l'amour que je ressentais était plus fort que la raison.
Je crois que de toute façon je suis totalement incompatible avec les femmes, et pour dire vrai, je ne suis pas du tout le genre de type qui leur plaît au contraire, surtout depuis 3/4 ans maintenant... Ca n'existe plus et ne peut plus exister pour moi.

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Les séparations...

Message par reverine »

moi j'ai fait cela d'un commun accord dans le premier cas, et c'est moi qui ai rompu dans la deuxième, en comprenant qu'on formait un couple plus pour se rassurer de nos valeurs, pour le simple fait de dire "je suis avec quelqu'un", mais qu'en fait il n'y avait pas d'amour ou de compatibilité. Il a eu du mal à l'admettre, mais il a compris, je lui ai bien dit "ce n'est de la faute de personne, on ne choisit pas d'aimer ou non quelqu'un. Et si après deux ans il n'y a rien, c'est que nous ne sommes pas faits l'un pour l'autre. Je suis sûre que tu trouveras mieux que moi, et que je trouverai mieux que toi. C'est pareil pour l'un comme pour l'autre, mais il fallait l'admettre avant que le temps ne nous paralyse".

Aujourd'hui, j'ai toujours contact avec mes ex, et je n'ai aucune rancune. Mon principe c'est "ce n'est pas parce qu'il y a eu une rupture, que je dois nier tout le bonheur ressenti les années précédentes avec cette personne". Et ça, je leur ai toujours dit. La rancune, ça ne punit que soi dans des cas comme ça. Ce serait comme vouloir gâcher plusieurs années de sa vie, comme si elles avaient été aussi merdiques que le dernier mois. Or, dans la plupart des cas, c'est faux et archi-faux, on le prétend juste par orgueil ou pour se donner justice sous l'émoi.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Les séparations...

Message par melancolie »

Syd a écrit :N'est-ce pas mieux justement de partir avant de se faire larguer ? Au moins, c'est plus facile à encaisser car on contrôle mieux que si ça nous tombe dessus sans prévenir, non ?
Une separation n'est jamais facile dans un cas comme l'autre.
Quand on quitte, on a à gerer son sentiment de culpabilité de faire souffrir l'autre.
Quand ca se passe "bien" ca va mais quand on a des reactions des larmes jusqu'à la tentative de suicide (je l'ai vécu), c'est plus dur à assumer.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Opzij
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 26 déc. 2012, 12:27
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Les séparations...

Message par Opzij »

melancolie a écrit :mais quand on a des reactions des larmes jusqu'à la tentative de suicide (je l'ai vécu), c'est plus dur à assumer.
je vous le fais pas dire :o

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3800
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 653 fois
A été aimé : 977 fois

Re: Les séparations...

Message par Baelfire »

Après chaque séparation je me suis sentie comme la reine des neiges de Disney "libérée, délivréééééééée"!

Mais à quelque part c'était un échec personnel donc ça ne fait pas plaisir. Il y a toujours la notion du "j'y arriverais jamais" qui laisse un goût amer.
Image

TAGADAAAAA !!!

Répondre