Relation non exclusive et asexualité

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
pshit
Néophyte
Messages : 1
Inscription : 16 avr. 2024, 18:58
A aimé : 0
A été aimé : 0

Relation non exclusive et asexualité

Message par pshit »

Bonjour,
Je cherche des témoignages de personnes qui seraient ou ont été dans une situation similaire à la mienne.
J'ai autour de trente ans, je suis en couple depuis plusieurs années, une relation exclusive tout à fait classique pendant des années, nous sommes propriétaires d'un logement ensemble et nous allons nous marier dans quelques mois.
Depuis quelques mois, plusieurs choses sont venues remuer notre relation : j'ai découvert par hasard des témoignages sur l'asexualité, et j'ai compris qu'en fait j'étais très proche de ce spectre, ma libido n'existant presque que dans des situations de manque affectif, de frustration, parfois avec des psychotropes, et étant de plus en plus faible avec le temps, que ce soit pour mon conjoint ou pour n'importe qui d'autre. On a des rapports tous les 1 à 3-4 mois et ça ne me manque pas du tout, je suis parfaitement comblée par ma vie de couple sur la plupart des aspects (mais j'ai encore beaucoup de mal à accepter l'asexualité, parce que je pensais que je pourrais y prendre davantage goût avec le temps). Mon conjoint est très heureux également mais aussi assez frustré sexuellement. Mais ce n'est pas pour ça qu'on a commencé à parler de relation non exclusive.
Depuis qu'on est ensemble, mon conjoint a déjà été amoureux de plusieurs femmes en plus de moi. Quand il en a pris conscience (que cette amitié était une forme d'amour), il m'en a parlé et ça n'a jamais été un problème, parce que toutes ces femmes étaient en couple (exclusif) et que j'avais parfaitement confiance sur le fait qu'il ne me tromperait pas.
Mais en début d'année, c'est moi qui suis tombée amoureuse d'un autre, célibataire, pour le première fois depuis qu'on est ensemble. Je l'ai très vite dit à mon conjoint et pour lui non plus ce n'était pas un problème. Lui aussi développait des sentiments pour une nouvelle femme, cette fois célibataire. Et ces sentiments, agréables mais un peu douloureux (comme la passion d'un début de relation), ont été l'occasion de parler de plein de choses avec mon conjoint. Et c'est là qu'on a discuté du fait que la proximité physique avec d'autres personnes, quel qu'en soit le degré, n'était pas un problème parce que notre couple c'était avant tout une projection dans l'avenir, vouloir passer notre vie ensemble, avoir des enfants...
Je n'aime pas trop le terme de relation polyamoureuse mais je crois que c'est ce qui définit en partie notre relation maintenant (même si actuellement "rien" ne s'est passé avec d'autres personnes)
Seulement voilà mon problème : la sexualité ne m'intéresse pas vraiment, même avec mon "crush". J'ai bien eu quelques fantasmes, mais l'idée de les réaliser ne me plait pas. Par contre j'ai une réelle envie de contacts affectueux, des câlins, une proximité physique mais pas de relations sexuelles comme on l'entend habituellement.
Et je trouve ça égoïste de ma part. Comment arriver devant quelqu'un en lui disant "je suis en couple ouvert, par contre ma relation principale c'est mon mari, et le sexe ne m'intéresse pas" ? Alors oui la réponse est "le dire à peu près comme ça, comme tu le penses", et je peux le faire sans trop de difficultés. Mais en imaginant ce genre de situations, j'ai l'impression d'être une tentatrice qui sème la douleur et les tourments, une sirène qui prendrait des hommes aux piège en jouant avec leurs sentiments. Ce que j'espère ne jamais faire évidemment.
Mais voilà, ça soulève beaucoup de questions et c'est pour ça que je cherche un peu d'aide
Merci de m'avoir lue !
Avatar de l’utilisateur
lordprosciutto
Affilié(e)
Messages : 257
Inscription : 08 déc. 2022, 20:22
Pronom : Elle
A aimé : 31 fois
A été aimé : 111 fois

Re: Relation non exclusive et asexualité

Message par lordprosciutto »

Coucou pshit !

Alors je vais être assez cash et directe : j'ai l'impression qu'il n'y a que toi qui voit un problème dans cette histoire :)

Tu as expliqué que désormais, vous êtes passés en couple polyamoureux avec ton mari, visiblement vous aviez tous les deux toujours eu cette tendance à ne pas développer des sentiments que pour une seule personne à la fois et ce modèle vous convient. Et si tu te trouves un éventuel autre partenaire, si celui-ci accepte de se lancer dans quelque chose de romantique avec toi, c'est qu'il accepte le fait que tu sois déjà mariée à un homme et que tenant compte de cela, votre relation sera différente de celle que tu as avec lui, et que tu ne les aimeras pas de la même manière aussi.

Tu culpabilises d'avance alors que rien ne s'est encore passé avec d'autres personnes et c'est quelque chose que je peux comprendre, surtout quand notre société patriarcale est aussi sévère avec les femmes qui ont une vie amoureuse ou sexuelle active et ne se limitent pas à un seul partenaire. Mais c'est un peu fort de parler de "prendre les hommes au piège", pour moi ça n'a pas trop de rapport.
Ce qui serait les prendre au piège pour moi, ce serait de leur cacher ta relation avec ton mari. De leur faire miroiter une relation exclusive en leur mentant sur tes intentions, etc... Or tu expliques que ce n'est pas un problème pour toi d'exposer ta situation et d'être sincère et directe avec l'autre. Dans ce cas là tu es une personne honnête et tu es attentive au bien-être de l'autre.

Bref, pour moi la seule chose que tu puisses faire pour aller mieux et te sentir en sécurité, ce serait de travailler sur ton estime de toi. De déconstruire le modèle qu'instaure la société sur les relations de couple. Et aussi, pourquoi pas, d'en discuter avec ton mari. Je suppose que vous êtes très proches vu le statut de votre relation, et il saura certainement trouver les bons mots pour te rassurer.

Garde aussi à l'esprit que même si sentiments il y a, l'autre personne en face est libre d'accepter ou de refuser le "deal" d'être en relation avec toi alors que tu es déjà avec ton mari. Tu ne forces personne, si l'autre en face est dérangé que ce soit par ta relation déjà existante ou ton asexualité, il peut refuser, rien ne l'en empêche. En te disant que la personne en face garde son libre-arbitre et que tu ne la forceras pas à être en relation avec toi, ça aide déjà à relativiser.

Bon courage pour la suite !
Image

Fluttershy says "Yay ~" to AVEN community :cake:
Mel
Avant-gardiste
Messages : 1289
Inscription : 24 mars 2020, 21:39
Localisation : Voie Lactée
Pronom : libre du choix
A aimé : 202 fois
A été aimé : 256 fois

Re: Relation non exclusive et asexualité

Message par Mel »

Bonjour et bienvenue Pshit !
The Cake is a lie ? :cake:
Avatar de l’utilisateur
clotaire
Jeune Ancien(ne)
Messages : 6125
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 1875 fois
A été aimé : 1824 fois

Re: Relation non exclusive et asexualité

Message par clotaire »

Bienvenue pshit :-)

J'ai l'impression que c'est important pour toi (et pour lui) de bien hiérarchiser les relations en conservant votre couple comme port d'attache dans vos relations, quoi qu'il vous arrive à côté... C'est un défi niveau confiance, mais vous avez l'air de bien communiquer 😀
Répondre