témoignage : difficile de sortir du placard !

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France

témoignage : difficile de sortir du placard !

Message par spica » 30 sept. 2007, 02:06

....
Modifié en dernier par spica le 18 juin 2008, 23:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Message par Petite Fée » 30 sept. 2007, 02:27

Bonsoir et bienvenue Spica.
Comme à l'accoutumée, je t'offre un gateau, le mien est à la crème de pruneau Image
tu es ici chez toi et tu peux parler librement, les autres ne diront pas le contraire

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: témoignage : difficile de sortir du placard !

Message par Syd » 30 sept. 2007, 10:04

Bienvenue Spica, beaucoup de points communs avec nos expériences respectives, comme tu as dû t'en rendre compte en nous lisant.
spica a écrit :Aujourd'hui ça me fait sourire et je désamorce beaucoup plus facilement toutes allusions déplacées et projections des autres sur ma vie sexuelle désertique. Mais ça m'était extrêmement pénible par le passé, je me sentais mise sous pression et incomprise et terriblement seule.
Je me demande si les proches se rendent compte de la pression qu'ils nous mettent, mais une chose est sûre, ils prennent bien des libertés avec le savoir-vivre quand il s'agit de la vie privée des autres.
spica a écrit :Je ne vous cache donc pas que j'ai eu ces pensées négatives et grossières et que cela a concouru à la quasi-impossibilité de m'accepter en tant que vierge.
Tout pareil, ne pas être assimilée à cette image négative a été ma plus grande peur pendant très longtemps. Ca a commencé au lycée où tout le monde sortait avec tout le monde, sauf moi, et je tremblais à l'idée qu'on s'en aperçoive et qu'on se moque de moi car la moindre différence ou défaut était montrée du doigt et moquée publiquement par la majorité. C'est une libération qu'Aven m'aura apportée, même si parfois j'ai des petites rechutes.
spica a écrit :Est ce que vous (...) vous pouvez vous définir comme asexuel(le) au sens d'orientation sexuelle ?
Tout à fait, et il y a une logique puisqu'on définit justement l'orientation par l'objet de l'attirance sexuelle (et on ne parle pas d'origine physiologique car on ignore l'origine de l'homosexualité, etc).
Que mon orientation ne changera pas est une évidence, j'ai passé ma vie ainsi sans observer la moindre altération de mon état, mais je n'en ai jamais souffert car je n'ai absolument pas l'impression de passer à côté de quelque chose (et encore moins à côté d'une merveille). Il y a des tas de choses que les gens font qui ont l'air d'être merveilleuses, mais beaucoup ne m'attirent pas (même si je suis contente pour eux).
Ce n'est pas une résignation, car il n'y aucun aspect négatif à cela. Le seul truc pénible aura été la pression de la société à entrer dans le moule hétéro-normé (mariage-enfants), mais ne l'ayant jamais accepté car il ne correspond pas à ma nature profonde, je n'ai pas eu à me résigner de devoir m'y conformer.
spica a écrit :Elle m'a dit "Coucher avec quelqu'un est à la portée de n'importe quel crétin et de n'importe quel animal, faire l'amour en revanche n'est pas donné à chacun et de cela, en général on ne se vante pas".
C'est une pensée très intelligente et je pense que là réside la majeure difficulté des sexuels à se comprendre.
spica a écrit :Voilà, mon post est long
Mais très agréable à lire, j'espère que tu continueras à poster ;)
spica a écrit :je suis une terrible gourmande qui affectionne beaucoup les gâteaux à la crème, d'autant s'ils sont aériens et pleins de fruits :oops:
Cyclooooo, debout là-dedans ! :o

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3997
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Re: témoignage : difficile de sortir du placard !

Message par Jullianna » 30 sept. 2007, 11:38

spica a écrit :
Je pourrai me présenter "salut, je m'appelle Spica et je suis Asexuelle" mais bon non, je ne le ferai pas parce qu’on n’est pas aux Alcooliques Anonymes
bonjour et bienvenue Spica

tu as raison, nous ne sommes pas chez les A.A. mais juste chez les A :D
spica a écrit :
J'avoue n'avoir jamais été très limpide : je n'ai osé que des "eh bien euh non, je n'ai jamais été amoureuse", "je n'ai jamais aimé qui que ce soit",
Même pas d'une manière platonique ? personne, personne.. en secret ?
spica a écrit : Hum et c'est une compréhension toute relative à laquelle j'ai droit auprès de mes amis qui comprennent que j'ai "un problème", sont convaincus que je vais découvrir l'amour - et me connaissant forcément ce sera une passion - et comme ils sont chacun à leur manière des personnes formidables, ils me laissent tranquille sur ce sujet et nous ne parlons que très peu de sexe.
et c'est bien, tu as de la chance :D
spica a écrit : Si je n'ai jamais parlé c'est parce que je pensais, comme beaucoup d'autres dont j'ai lu les témoignages, être seule dans mon cas. Je dois même vous avouer, et certains lecteurs pourront légitimement me trouver stupide et intolérante, que j'ai longtemps eu (jusqu'à ma découverte d'Aven il y a deux ans) une excessivement mauvaise image des vierges et puceaux. Je ne voulais pas risquer d'être assimilée à cette idée que l'on se fait de la vieille fille et du puceau sur le retour, mal dans leur peau, inhibés, vilains et mal vêtus, aux peaux douteuses. Bref, j'arrête là de peur de me faire lyncher. Mais nous sommes sur un forum et je crois à la valeur du témoignage qu'il suscite identification ou rejet.
l'expression n'est déjà pas très agréable à entendre, et l'image qu'elle véhicule encore moins... mais nous sommes à l'époque des célibataires..
alors :roll: ... Mais je te comprends : un ami célibataire me parlait de son statut de vieux garçon (dans le sens seul, car sa vie intime ... ça ne me regarde pas) et je l'ai repris de haut en disant qu'il était loin d' avoir l'allure de la caricature (ou parfois la réalité peut-être, mais de plus en plus rare aujourd'hui) qu'on peut attendre de ce mot !!!

spica a écrit : Par ailleurs, cette idée que "Je serai comme cela par nature" m'inquiète et m'attriste. Voyez vous, j'aime la musique et les oeuvres d'art et la littérature, toute ma vie je me suis émue d'oeuvres inspirée par l'amour, y compris par l'amour charnel. Malgré mon absence d'attirance sexuelle, je tiens en haute estime la sexualité, dans ce qu'elle a de généreux et d'incarnation du partage et de l'amour. Croyez que j'aimerai être différente, j'aimerai désirer un homme et faire l'amour. En un mot, j'aimerai changer.
au niveau de l'art, je suis comme toi ... excepté sans doute l'amour charnel, car là... il n'y a pas à dire, je me sens étrangère !
je ne souhaite pas être différente, jamais je ne l'ai souhaité.. et encore moins maintenant :wink:

spica a écrit : Est ce que vous (si vous avez lu ce post décourageant par sa longueur) vous pouvez vous définir comme asexuel(le) au sens d'orientation sexuelle ? Cela bien que ça implique que l'asexualité serait constitutive de votre personne et donc pas susceptible de changer. Est ce que vous n'avez pas, comme moi, ce désespoir de passer à côté d'une merveille de la vie ? Si non, vous êtes vous résigné ?
non, je ne me suis pas résignée... à vivre l'histoire qui me correspond :)
merveille de la vie :?: pour les uns, c'est le paradis, et pour d'autres, c'est l'enfer ... alors, merveille en généralité, je suis sceptique :?

être A, c'est quelque chose qu'on ressent en soi... on peut difficilement répondre à la place des autres...
la question (désolée de radoter pour les anciens) est de savoir si tu as envie d'être différente en toi (à l'intérieur de toi) ou bien pour l'image que tu renvois aux autres et par ce biais, à toi-même ...

spica a écrit : Peut être aussi ai-je été marquée par une chose que m'a dite ma mère alors que j'étais adolescente, et que je me plaignais à elle que garçons et filles de mon âge se vantent d'avoir couché avec quelqu'un. Elle m'a dit "Coucher avec quelqu'un est à la portée de n'importe quel crétin et de n'importe quel animal, faire l'amour en revanche n'est pas donné à chacun et de cela, en général on ne se vante pas".
ta mère avait raison (la mienne était pareille) ... d'ailleurs, quand je lis l'expression aujourd'hui qu'emploie beaucoup de jeunes gens, ici ou ailleurs, "faire du sexe" ... cela n'a rien à voir avec un sentiment d'amour ... et quand on voit toutes les questions qu'ils se posent... :(

mais après tout dépend de la personnalité de chacun ... il y a désir et amour et chacun vit cela à sa manière ... je ne porte pas de jugement
spica a écrit : alors qu'ils sachent que je suis une terrible gourmande qui affectionne beaucoup les gâteaux à la crème, d'autant s'ils sont aériens et pleins de fruits :oops:
Bon, en attendant notre pâtissier en chef (c'est vrai, ça ... qu'est-ce-qu'il fait ?? :o ) , je te sers une petite flute ...

Image

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4215
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 30 sept. 2007, 14:21

julianna a écrit :Bon, en attendant notre pâtissier en chef (c'est vrai, ça ... qu'est-ce-qu'il fait ?? Surprised ) ,
ben il a travaillé tard (1h du mat) et faisait dodo
remarque parait que si j'avais compté les F1 au lieu des moutons, me serai aussi endormi !
syd a écrit :Cyclooooo, debout là-dedans !
t'as de la chance que je ne sache plus où se trouve la sonnerie de cavalerie sur le net (et que je n'ai pas le temps de la chercher (je bosse ce soir, MOI)), autrement tu y aurais eu droit !!
spica a écrit :Cela bien que ça implique que l'asexualité serait constitutive de votre personne et donc pas susceptible de changer. Est ce que vous n'avez pas, comme moi, ce désespoir de passer à côté d'une merveille de la vie ? Si non, vous êtes vous résigné ?
ayant pratiqué d'abord sans puis avec Amour, je t'assure qu'on ne rate rien : ça devient vite répétitif
et puis absente de fornication ne veut pas dire absence de câlins, de tendresse.
libre à toi d'essayer (ou pas) pour te forger ta propre opinion, mais fais le pour toi, pas pour faire plaisir
en attendant sois la bienvenue
et comme ces dames semblent folles de la F 1
un gros gateau F 1
tellement gros que par respect pour la bande passante de Syd, je ne le mets qu'en lien ici

Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France

Message par spica » 30 sept. 2007, 14:59

.....
Modifié en dernier par spica le 18 juin 2008, 23:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 30 sept. 2007, 18:29

cyclodocus a écrit :et comme ces dames semblent folles de la F 1
un gros gateau F 1
tellement gros que par respect pour la bande passante de Syd, je ne le mets qu'en lien
"Ces dames"... y a que moi qui aime ça :o Et pi c'est pas ma bande passante ;)
spica a écrit :Toutes les deux vous ne vous êtes donc pas résignées et vous ne ressentez pas de regret de ne pas être capable de désir. Je ne sais pas si je dois vous envier parce que peut être avez vous eu des expériences pénibles et que du coup vous, vous savez que vous ne manquez rien.
Je n'utiliserai même pas l'expression "pas capable" parce que je la trouve négative. En ce qui me concerne, pas d'expérience pénible, juste aucune envie de connaître ce genre d'expérience, même si j'ai failli.
Tes analogies avec le daltonisme et le goût sont correctes, mais on peut dire cela de beaucoup de choses qui ne nous sont pas accessibles (comme aller dans l'espace... ;-) ). Et parfois, les gens adeptes de ces choses considèrent avec commisération ou condescendance ceux qui y sont indifférents.
En majorité, nous ne sommes pas dégoûtés par le sexe, mais si on ne ressent pas d'envie de coucher avec quelqu'un, il est préférable de ne pas le faire.

spica a écrit :un petit sentiment latent, qui plus est un peu déplacé ici puisqu'il s'agit d'assumer ce que l'on est et pas de gémir qu'on veut changer, qu'on aime pas être différent et que s'il existait un traitement miracle on le prendrait. Vous le prendriez vous ?? :roll:
Ce n'est pas déplacé, c'est juste que je te souhaite de ne pas souffrir d'être ce que tu es.
Un traitement miracle... je ne me suis jamais posée la question :-|
spica a écrit :Heu j’ai honte, mais c’est bien vrai hein, vous existez vraiment et vous êtes disons normaux comme gens… ? Je ne suis pas seule au monde ?
Oui oui, on est normaux, et non non tu n'es pas seule au monde ;-)

Avatar du membre
Perceval
Membre
Messages : 26
Enregistré le : 29 août 2007, 00:45

Message par Perceval » 30 sept. 2007, 19:18

...
Modifié en dernier par Perceval le 23 oct. 2007, 22:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Licorne-noire
Affilié
Messages : 318
Enregistré le : 27 août 2007, 22:42
Localisation : Dans les cimes sous l'obscurité des nuages

Message par Licorne-noire » 30 sept. 2007, 19:30

BIENVENUE !!!

Moi aussi j'ai bcp apprécié ton témoignage mais dis donc quel roman... lol

Je dois dire que je te ressemble bcp sur le point des copains et des proches... Je trouve aussi qu'il est très difficile de se confier! Du coup on reste très évasif... :roll:

Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France

Message par spica » 30 sept. 2007, 20:07

Heehee,
En règle générale je suis assez bavarde mais là, j'avoue que je me fatigue presque moi même :D
Faut dire que je n'ai jamais eu l'occasion de m'exprimer là-dessus ni d'y penser vraiment. Du coup c'est un peu le grand déballage. Cela dit rien ne vous oblige à me lire :wink:
Ce n'est pas déplacé, c'est juste que je te souhaite de ne pas souffrir d'être ce que tu es.
Oui oui, on est normaux, et non non tu n'es pas seule au monde
Merci Syd d'être accueillante et généreuse (et gentille de répondre à mes questions un peu débiles - mais je te jure celle là je me la pose vraiment :oops: )
Et ce n'est vraiment pas drôle de faire tout le temps souffrir des personnes qu'on aime.
Salut Perceval, oui je dois dire que pour cette raison j'ai tendance à mettre plus de distance entre tous les hommes hétéro et moi que je ne le voudrais. Non pas que je leur paraisse à tous être la femme fatale, mais franchement j'ai accumulé de trop nombreuses histoires pathétiques. Beaucoup d'hommes - c'est classique - essaient de conquérir celle qui leur échappe. Moi je ne me supporte pas dans ce rôle. Mais je passe sans doute à côté d'amitiés.
Mais quand je constate ici que des femmes ont le même problème que moi, je me dis finalement qu'il ne doit pas être impossible d'établir, tout au moins avec certaines, des relations fondamentalement sereines, parce que dénuées d'enjeu sexuel et de ce rapport de forces qui est si bien décrit par les uns et les autres, sur ce forum.
Et puis, il y a quand même beaucoup de femmes homosexuelles. Fait comme moi ce sont des amies toutes trouvées !

Spica*

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 30 sept. 2007, 20:13

Bon je n'adore pas l'analogie avec une maladie mais je peux peut être trouver autre chose. Hum, quelqu'un qui n'aurait pas les papilles gustatives très sensibles et qui se mettrait à rêver du contraire et de gastronomie et d'aller dîner chez un chef étoilé
J'ai horreur de la choucroute, qu'elle soit faite par un chef étoilé ou non... :mrgreen:

Bienvenue Spica
:D

Avatar du membre
Perceval
Membre
Messages : 26
Enregistré le : 29 août 2007, 00:45

Message par Perceval » 30 sept. 2007, 21:25

...
Modifié en dernier par Perceval le 23 oct. 2007, 22:29, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3997
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 30 sept. 2007, 23:43

Syd a écrit :
spica a écrit :Toutes les deux vous ne vous êtes donc pas résignées et vous ne ressentez pas de regret de ne pas être capable de désir. Je ne sais pas si je dois vous envier parce que peut être avez vous eu des expériences pénibles et que du coup vous, vous savez que vous ne manquez rien.
Je n'utiliserai même pas l'expression "pas capable" parce que je la trouve négative. En ce qui me concerne, pas d'expérience pénible, juste aucune envie de connaître ce genre d'expérience, même si j'ai failli.

En majorité, nous ne sommes pas dégoûtés par le sexe, mais si on ne ressent pas d'envie de coucher avec quelqu'un, il est préférable de ne pas le faire.
Si j'ai un seul regret ,c'est de n'avoir pas découvert ce forum au moins dix ou quinze ans plus tôt !

et pour la dernière question .. pareil que Syd ... je ne fais pas les choses que je ne ressens pas, surtout si je n'y suis pas obligée et je ne m'oblige pas à le faire, histoire d'être comme tout le monde. et je précise pas d'expérience pénible non plus ..

spica a écrit :un petit sentiment latent, qui plus est un peu déplacé ici puisqu'il s'agit d'assumer ce que l'on est et pas de gémir qu'on veut changer, qu'on aime pas être différent et que s'il existait un traitement miracle on le prendrait. Vous le prendriez vous ?? :roll:
Non, parce que je ne suis pas malade, je me sens plutôt bien dans mes baskets ... et un traitement , c'est pour aller mieux, non ?
mais la personne qui veut vraiment changer, qui n'aime pas être différente , qui a du mal à s'assumer etc... même après avoir découvert Aven, je ne serai pas la dernière à la conseiller de consulter ...

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon » 01 oct. 2007, 00:19

spica a écrit :voilà une petite analogie. Prenons une personne daltonienne (colorblind en anglais) qui voit le monde en dégradés de gris. C'est très beau la photo en noir et blanc, cette personne n'a jamais connu autre chose et est heureuse, mais une partie d'elle se prend à rêver de voir un paysage fleuri en couleurs.
Est-ce que tu as parfois pensé que c'est peut-être l'inverse ? Les S qui voient en noir et blanc, et nous en couleurs. :roll:
Un petit gâteau ? :cake:

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 01 oct. 2007, 12:33

spica a écrit :En règle générale je suis assez bavarde mais là, j'avoue que je me fatigue presque moi même :D
Naan, ta prose est agréable à lire, tu peux continuer ;) Et puis tes questions ne sont pas débiles, il est facile d'y répondre, qui plus est.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités