L'anaphrodisie

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

L'anaphrodisie

Message par Yellow Cab » 05 sept. 2019, 10:06

Voyant que de nombreuses definitions autour de l'asexualitée sont partager. J'ai fait une recherche sur les "troubles" de la sexualité. Je suis tombé sur l'anaphrodisie.
J'ai donc recopié les definitons qui sont tres simples à retrouver.

L'anaphrodisie est une forme de trouble sexuel se caractérisant par une absence de désir sexuel pendant une longue période. Ce trouble se manifeste par une indifférence totale au coït. Dans l'anaphrodisie primaire, cette absence de désir existe depuis toujours.
Une personne se plaignant d'anaphrodisie ne souffre pas forcément de frigidité ou d'anorgasmie. Seul le désir sexuel manque, il n'y a pas de désir spontané de l'acte sexuel ni de la masturbation. Par contre, lors des rapports sexuels ou lors de la masturbation, cette personne peut tout de même avoir du plaisir ou un orgasme.


Le terme frigidité est un terme qui fait référence, dans le langage courant, à une absence ou une diminution de plaisir pendant les rapports sexuels ou parfois à une insatisfaction sexuelle. Dans ce cadre, la frigidité peut donc correspondre à : une absence d'orgasme, ou anorgasmie.

L’anorgasmie désigne l’impossibilité à atteindre l’orgasme et la dysorgasmie, un trouble de l’orgasme.

Dans un des articles il etait aussi dit :

Si faire l’amour paraît une corvée ennuyeuse et monotone, générant un sentiment de vide et de frustration, c’est qu’il n’y a pas de plaisir. Et cela n’est pas tolérable à long terme.

Si quelqu'un est "anaphrodite" et frigide comment cette persone peut être attiré par la sexualité? Cette personne est donc asexuelle.

Je parle de cela car de nombreuses definitions sont donné sur le "desir"et l'envie mais jamais de ce qui se passe lors d'un passage a l'acte. J'espere ne pas avoir ete hors sujet.
Image

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Hestia » 05 sept. 2019, 14:44

Ce que je comprends c'est qu'on parle ici de l'absence de désir sexuel, et donc de libido et non pas de l'attirance sexuelle pour autrui à proprement parlé. Je dis ça car pour moi l'asexualité c'est bien le fait de ne pas désirer sexuellement qui ce soit. L'absence de désir sexuel sans l'indication du mot autrui, personne c'est une absence de libido, pas d'attirance.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1388
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Grignoteuse de bouquins » 05 sept. 2019, 18:45

Merci tout de même pour cette contribution , les personnes cherchant des réponses pourront ainsi différencier les problèmes ou troubles de la libido de l'asexualité .

Une personne qui a de l'anaphrodisie sera impactée par une petite libido. Si ça se trouve cette personne voudra avoir des rapports sexuels (désir) mais sera "bloquée" a cause de ça .

Une personne asexuelle n'aura juste pas de désir , sans que ça aie un réel lien avec la libido .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Yellow Cab » 06 sept. 2019, 16:50

Merci pour vos eclaircissements.

Je n'avais pas compris le terme comme vous. Je pensais que l'individu n'avait aucun desir sexuel, même pour autruit. De toute facon le desir sexuel est toujours envers quelqu'un ou quelque chose.

J'avais vu la definition de ce mot comme un autre terme pour definir l'asexualitée.
Pour moi quelqu'un qui a une petit libido , n'est pas asexuelle et ni "anaphrodite".
Image

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Hestia » 06 sept. 2019, 17:37

Yellow Cab a écrit :
06 sept. 2019, 16:50
Merci pour vos eclaircissements.

Je n'avais pas compris le terme comme vous. Je pensais que l'individu n'avait aucun desir sexuel, même pour autruit. De toute facon le desir sexuel est toujours envers quelqu'un ou quelque chose.
Envers quelque chose, je trouve ça chelou.

A vrai dire le désir sexuel est toujours associé par les S à la libido, le souci c'est que pour les S la libido est souvent associé à l'attirance sexuelle pour autrui, alors que ce n'est pas toujours le cas.

Pour un S la libido va provoquer le désir sexuel, et s'il n'y a pas une personne vers qui va ce désir et la possibilité de consommer ce désir, il y aura frustration. Mais pour un A ayant une libido, si j'ai bien compris aura tendance à pratiquer la masturbation. Mais il me semble qu'il n'y a pas une attirance sexuelle à proprement parlé envers la masturbation.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Yellow Cab » 06 sept. 2019, 21:15

Hestia a écrit :
06 sept. 2019, 17:37
Yellow Cab a écrit :
06 sept. 2019, 16:50
Merci pour vos eclaircissements.

Je n'avais pas compris le terme comme vous. Je pensais que l'individu n'avait aucun desir sexuel, même pour autruit. De toute facon le desir sexuel est toujours envers quelqu'un ou quelque chose.
Envers quelque chose, je trouve ça chelou.
Envers quelque chose. Je pensais a quelqu'un qui avait une poupée gonflable par exemple.
Hestia a écrit :
06 sept. 2019, 17:37

(...)Mais pour un A ayant une libido, si j'ai bien compris aura tendance à pratiquer la masturbation. Mais il me semble qu'il n'y a pas une attirance sexuelle à proprement parlé envers la masturbation.
Je pense que si on est un A, on n'a pas de libido. SInon on serait un S.
Image

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1388
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Grignoteuse de bouquins » 06 sept. 2019, 21:26

Un S peut ne pas avoir de libido et avoir du désir sexuel envers une autre personne réelle .

Un A peut avoir une libido (masturbation , recherche de l'excitation ou du plaisir par divers moyens , ou simplement l'ignorer) et ne pas avoir de désir sexuel envers une autre personne réelle .

Attention a ne pas confondre désir sexuel et libido . La libido est l'envie de plaisir sexuel , le désir sexuel est l'envie d'avoir un rapport avec une autre personne . Ce n'est pas parce que l'envie d'avoir du plaisir marche que l'envie d'avoir un rapport est là . L'un peut exister sans l'autre , qu'on soit A ou S .
Modifié en dernier par Grignoteuse de bouquins le 06 sept. 2019, 21:51, modifié 1 fois.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Hestia » 06 sept. 2019, 21:45

Grignoteuse de bouquins a bien répondu, mais je vais juste donner mon point de vu. J'associe la libido au désir sexuel, uniquement dans le sens ou les S définissent la libido comme étant le désir sexuel, toutefois comme le dit Grignoteuse de bouquins il ne faut pas confondre la libido et le désir sexuel qui est dirigé vers une personne réelle.

En fait, c'est un peu comme l'image de la faim. La libido est l'équivalent de la sensation de la faim, et l'attirance sexuelle c'est le désir de manger des plats ou des aliments bien précis.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1961
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 552 fois
A été aimé : 289 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par fiffi » 07 sept. 2019, 00:19

Chez les S libido et désir sexuel sont liés . En recherchant libido , on tombe sur des articles indiquant comment remédier à une baisse de libido . Je n' en ai pas trouvé permettant de faire baisser sa libido .

Certains A peuvent avoir une libido , mais pas dirigé vers une personne réelle . Il arrive aussi , et c' est mon cas , que la masturbation ne soit pas considéré comme un acte sexuel ; ça peut être un moyen de déstresser , de s' endormir ou d' apaiser une tension ou une habitude .

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Yellow Cab » 07 sept. 2019, 09:54

Merci pour vos precisions.

Pour moi libido et desir sexuel etait en gros la même chose.

Pour la mastubration,je pense qui si la pratique de cette activite est utilisé avec des supports pour avoir une excitation sexuelle(films, images ou romans porno ou erotique) ce n'est pas une personne asexuelle car ayant un excitaton et voulant "jouer" avec.

Normalement si quelqu'un recherche une gratification sexuelle a travers divers methodes, cette personne n'est pas asexuelle, meme si cette peronne ne fera jamais l'amour et ne veut pas coucher avec une autre personne.

Apres c'est mon point de vue, je ne dis pas que j'ai raison. Sauf pour la gratifications sexuelle car cela ne venant pas de moi cette conclusion.
Image

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Hestia » 07 sept. 2019, 10:28

Yellow Cab a écrit :
07 sept. 2019, 09:54
Normalement si quelqu'un recherche une gratification sexuelle a travers divers methodes, cette personne n'est pas asexuelle, meme si cette peronne ne fera jamais l'amour et ne veut pas coucher avec une autre personne.
A partir du moment où une personne n'a jamais d'attirance sexuelle pour d'autres personnes, elle est asexuelle, et si elle pratique la masturbation pour provoquer, comme tu le dit de l'excitation sexuelle, elle est probablement autosexuelle. L'autosexualité fait partie du spectre asexuelle.

Donc si la personne concernée se définit comme asexuelle, elle l'est, si elle estime que le mot asexuel ne lui convient pas, elle ne se définira pas comme asexuelle, mais dans les 2 cas, ce n'est pas aux autres individus de dire qui est asexuel et qui ne l'est pas en se basant sur des éléments faisant partis du spectre asexuel et non sur des éléments qui puissent indiquer que l'absence de désir de pratiquer les relations sexuelle soient lié à une baisse de libido et non à une absence d'attirance sexuelle envers autrui.

J'ai l'impression qu'on répète souvent cela ces derniers temps sur le forum.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Orchis
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 39 fois
A été aimé : 42 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Orchis » 07 sept. 2019, 11:15

Yellow Cab a écrit :
07 sept. 2019, 09:54
Pour la mastubration,je pense qui si la pratique de cette activite est utilisé avec des supports pour avoir une excitation sexuelle(films, images ou romans porno ou erotique) ce n'est pas une personne asexuelle car ayant un excitaton et voulant "jouer" avec.
Je rejoins Hestia sur sa réponse.

Là, j'ai déniché une discussion en anglais traitant du sujet des "kinks" (fétichisme ? je ne suis pas sûre de la traduction) chez les asexuels. Les réponses me semblent pas mal.



Ces asexuels sont excités par des situations, pas par des personnes. Si tu enlèves la situation en ne gardant que les personnes, ils ne ressentiront rien. En reprenant la définition mentionnée dans ce forum "Asexuel(le) : une personne qui ne ressent pas d'attirance sexuelle pour les autres.", le fait d'avoir un kink n'est pas incompatible avec l'asexualité.

A moins de créer des catégories "kraken-sexuel", "cuir-sexuel", "BDSM-sexuel", "couche-sexuel", "ballon-sexuel", etc. (parce que ces personnes ne rentrent pas dans les catégories "hétérosexuel", "homosexuel", "bisexeuel", "pansexuel"). :mrgreen:

Oui, c'est compliqué à comprendre, mais depuis quand est-ce que la psychologie humaine est simple ? :shock:

Avatar du membre
Orchis
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 39 fois
A été aimé : 42 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Orchis » 07 sept. 2019, 11:45

J'ajoute que la définition d'une personne ne recherchant aucune gratification sexuelle serait plus apothisexuel·le. C'est bien une partie du spectre asexuel, mais certainement pas tout le spectre asexuel.

Je ne vois pas pourquoi il faudrait exclure les personnes dotées d'une libido (et de la volonté de se dépatouiller avec autrement qu'en rongeant sa table en attendant que ça passe) mais ne ressentant aucune attirance sexuelle envers personne. J'ai l'impression qu'il s'agit d'une forme de purisme du genre "moi, je n'ai même pas de libido donc je me sens plus asexuelle que toi et je m'octroie le droit de nier ton existence et de te piétiner". Ce n'est que mon interprétation, mais le purisme a tendance à me terrifier (dans tous les domaines).

J'essaie de lutter activement contre mes propres tendances au purisme (dans d'autres domaines). :mrgreen: Et c'est dur. :mrgreen:

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: L'anaphrodisie

Message par Yellow Cab » 07 sept. 2019, 16:22

Merci pour vos reponses.

Je ne savais pas que l'autosexuel(le) etait asexuel(le). Jusqu'a present je pensais qu'etre asexuelle c'etait ne pas avoir de desir sexuel. Je vois que c'est plus nuancé.
Meric pour vos precisions.

Je recherche a comprendre la definition de ce qui determine ou non une personne asexuelle, et je me rend compte que je ne l'avais pas comprise.
Orchis a écrit :
07 sept. 2019, 11:45
(...)
Je ne vois pas pourquoi il faudrait exclure les personnes dotées d'une libido (et de la volonté de se dépatouiller avec autrement qu'en rongeant sa table en attendant que ça passe) mais ne ressentant aucune attirance sexuelle envers personne. J'ai l'impression qu'il s'agit d'une forme de purisme du genre "moi, je n'ai même pas de libido donc je me sens plus asexuelle que toi et je m'octroie le droit de nier ton existence et de te piétiner". Ce n'est que mon interprétation, mais le purisme a tendance à me terrifier (dans tous les domaines).
(...)
Le forme de purisme est seulement dans le definition du terme pour vraiment le comprendre. Grace a ses echanges je peux mieux comprendre ce mot est voir les erreurs de mon jugement sur ce dernier.
Je pensais qu'il avait une definition precise comme avec certain terme medicaux.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité