Manga et anime

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
Répondre
Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Manga et anime

Message par Lau » 22 juil. 2019, 18:19

Ah l'Attaque des titans, je le lisais fut un temps mais j'ai lâché l'affaire. Pas assez intéressée/captivée pour continuer à suivre.

Hana no Breath. Manga shojo français en deux tomes. Azami déclare sa flamme à Gwen, un joueur de l'équipe de basket de son lycée et découvre alors que Gwen est en fait une fille. Une romance sur fond d'acceptation de soi, un dessin qui alterne entre caricatures drôles et détails sublimes. C'est léger, notre petit couple est adorable et même si Gwen n'est pas non-binaire, on fait quand même face à des questions intéressantes.

Flare Zero
. Premier tome d'un manga de fantasy médiévale. Une malédiction qui se retrouve être un don, des ennemis avides, un personnage féminin bien badass. L'univers a bien été posé et le cliffhanger en fin de tome m'a vraiment accroché. Pas nouveau dans les grandes lignes mais diablement efficace et très bien dessiné.

Le tome 19 de Dreamland, le tome 3 de Everdark, toujours des valeurs sûres. Grandes questions et grands frissons.
J'ai rencontré Romain et Reno Lemaire à la Japan Expo. C'était... J'ai pas de mots. <3

Les trois premiers tomes de Otaku Otaku. C'est geek, drôle, mignon et ça fait réfléchir. Les personnages sont bien caractérisés et attachants. Y'a du bon gros potentiel pour des fanfics. J'aime.

Le tome 2 de Talli, fille de la lune. L'histoire progresse de même que le dessin de l'auteur et sa gestion des trames. Un manga français qui vaut le coup d'être lu.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: Manga et anime

Message par Hestia » 30 juil. 2019, 23:00

Je suis entrain de regarder 7Seeds un anime de Netflix.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1410
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 407 fois
A été aimé : 278 fois

Re: Manga et anime

Message par Grignoteuse de bouquins » 03 août 2019, 22:30

J'ai regardé Food Wars , et ma foi , c'est un peu répétitif... Il y a quelques notes d'humour absurde , mais le côté fille qui jouit quand elle mange commence a m'agacer , donc je crois que je vais arrêter de regarder cet anime .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: Manga et anime

Message par Hestia » 03 août 2019, 22:46

Je viens de terminer la partie 1 de 7seeds qui est un excellent anime, selon moi. J'espère que la suite ne tardera pas.

J'ai également regarder l'arc du cirque (saison 3) de Black Butler que j'ai beaucoup aimé, tout comme la saison 1 que j'avais regarder il y a des années.

La saison 2, j'ai jeté un coup d'oeil, mais je n'ai pas accrocher, car selon moi l'anime Black Butler pouvait se contenter d'une seule saison, le fil rouge avait été parfaitement bien traité et on avait une fin conclusive impeccable.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Manga et anime

Message par Lau » 11 août 2019, 21:21

J'ai regarder l'équipe de France de volley jouer avant-hier et hier. Ils ont raté la première phase de qualifications pour les JO de Tokyo mais ça m'a donné envie de replonger dans Haikyuu!!. Je me demande si en plus de me refaire l'anime, je ne lirais pas le manga pour une fois.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 786
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: Manga et anime

Message par Iloy » 22 août 2019, 13:52

Je me souviens que Lau en avait parlé et du coup je m'étais renseignée. Après l'avoir cherché un bon moment sans succès, j'ai décidé de commander les 4 tomes d'Éclat(s) d'âme. Je les ai lus, j'ai beaucoup apprécié. Maintenant ils traînent sur le buffet de mes parents, pour attirer le regard.

Le côté onirique, fantasmé et très réaliste en même temps est très agréable. Le fait que les personnages LGBT fasse des erreurs aussi. La morale de l'histoire est vraiment bien, très tolérante et elle traite parfaitement bien le problème des "bonnes intentions". L'idée d'un salon de discussion comme celui-ci m'est très douce (ça me donne envie d'en trouver un sur Nice ^^) et j'aime bien le parallèle avec la rénovation des maisons historiques de la ville. Puis il y a des chats, c'est important :P

On a une construction assez classique de ce genre de récits : chaque personne représente un type de LGBT, une façon d'appréhender sa vie, de gérer les autres, le coming out, etc. On a aussi une bonne variété dans les non-LGBT.
On a trois couples homosexuels à différents stades (début, mariage, fin de vie), ce qui permet de voir différents questionnements et discriminations sociales et sociétales.
Idem, du côté trans : on a l'agenre, celui qui aime se vêtir en femme mais ne se sent pas femme pour autant et en questionnement aussi, celui qui a fait sa transition pour devenir un homme.
Ça pourrait être mal fait, mais la structure est si naturelle... si le personnage de Tsubaki Toma est facile à repérer, qu'on peut se douter ce qu'il va se passer, l'histoire ne finit pas sur un cliché, en happy end.

De ce que j'ai compris, le personnage de "Personne" représente la mangaka, ce qui nous donne un personnage d'asexuelle assez tranché. Cependant j'aurais aimé que l'asexualité soit davantage traité, avec peut-être un autre personnage, opposé à celui-ci, un asexuel romantique sex-positif, par exemple, pour bien casser les clichés. Si je dois critiquer le manga, c'est d'ailleurs sur cet aspect : l'asexualité est sous-traitée et risque d'être confondue avec l'asexualité aromantique, étant donné que le personnage dit ne pas ressentir de l'attirance romantique mais que le mot aromantique n'arrive jamais. Je me demande si ce n'est pas un problème de traduction d'ailleurs, qu'il y aurait un terme spécifique pour aro-ace au Japon qui a été traduit par asexualité ici, alors qu'il est bien plus précis.

Autre petit point que j'aurais aimé plus précis : la question sociétale. On voit beaucoup de discriminations sociales, mais alors qu'on assiste à un mariage, il n'est par exemple pas mentionné que ce mariage n'est pas reconnu. C'est probablement parce que le combat est en cours et que le manga s'adresse d'abord à des japonais.es. J'aurais aimé plus de détails sur les discriminations du fait des lois au Japon, apparemment ce n'est pas la joie.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Manga et anime

Message par Lau » 22 août 2019, 18:08

Ah trop contente que ça t'ait plu ! :D
Ton avis fait plaisir à lire. C'est vrai que l'asexualité n'obtient pas beaucoup de visibilité dans cette œuvre.
J'ai par contre plus de doutes parce que Akata fait très attention à ce genre de détails de traduction. Ils ont par exemple passé beaucoup de temps à chercher un titre (le japonais étant trop ancré géographiquement) et un nom pour désigner Personne/L'hôte et donc respecter le fait qu'iel soit agenre (sur ce dernier point ils ont demandé validation à Yuhki Kamatani, qui en effet est également agenre et asexuel.le)

Akata a par contre sorti une autre série en 5 tomes avec une héroïne asexuelle en questionnement, Aromantic (Love) Story. Mais à ma connaissance, il n'y pas encore de manga proposant un aperçu plus détaillé du spectre asexuel.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 786
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: Manga et anime

Message par Iloy » 22 août 2019, 23:04

Je me suis permise de genrer Kamatani au féminin étant donné que dans la tirade de Personne, le personnage indique qu'on peut le genrer comme on le désire.

Pour le "problème de traduction", j'ai émis cette hypothèse car on est sur des termes très peu usités, avec parfois des définitions encore un peu fluctuantes selon les forums (je pense au topic récent sur les autres Aven), mais c'est vrai que j'avais vu un documentaire sur Akata et leur catalogue écologique et ils sont très soucieux. Peut-être alors que Kamatani veut ainsi inciter les gens à se renseigner (après tout comme l'hôte dit "je dis que je suis asexuelle, personne ne sait ce que ça signifie").
Car je trouve le manga ambigu sur ce passage. Je l'ai pas sous la main, mais ça ressemble à "je suis asexuelle" "c'est à dire que je ne ressens pas d'attirance sexuelle" "et je ne suis pas attirée amoureusement vers d'autres gens". L’ambiguïté textuelle continue quand le protagoniste essaye de comprendre l'hôte, où en gros il se dit que c'est parce que l'hôte est asexuel.le qu'iel est détaché.e des autres, ne ressentant aucune attirance pour autrui. L'hôte lui donne tort immédiatement, mais sans revenir expliquer le terme asexuel.

Pour Akata, il y avait des flyers dans les différents tomes pour montrer leur catalogue LGBT+. Celle que je suis m'intéresse particulièrement et aussi Aromantic (Love) Story. Cependant pour celui-là, j'attends d'avoir un retour ici sur les deux derniers tomes ^^

Sinon une info qui peut être importante pour certaines personnes, je ne sais pas si c'est lié à l'asexualité du.de la mangaka mais le sexe et l'attirance sexuelle sont absentes du manga. Je viens de le remarquer en changeant d'oeuvre ^^ La seule référence, il me semble, c'est l'intro où un camarade découvre dans l'historique du téléphone du protagoniste des liens de sites porno gay (on ne voit rien évidemment).
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Manga et anime

Message par Lau » 23 août 2019, 20:58

C'est vrai que c'est un peu ambigu.
Ah, je n'ai pas encore lu le dernier tome d'Aromantic (Love) Story mais je viendrai en laisser un mot quand j'aurais fini la série. ^^

Oui, tiens, c'est vrai. Enfin, ça crève les yeux que Tasuku est attiré physiquement par Tsubaki, de même qu'il y a beaucoup de tendresse entre les deux couples établis, mais on voit rien de sexuel se concrétiser, contrairement aux yaois où généralement on a droit à une ou deux scènes explicites.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Manga et anime

Message par Lau » 03 nov. 2019, 16:46

Beaucoup de nouvelles choses depuis août !

Bloom into you : Yuri. J'espérais une histoire qui parte sur l'aromantisme : raté. C'est pas très intéressant du coup.
My fair honey boy : manga feel good sur l'inversion des stéréotypes de genre. Une fille très masculine qui excelle en sport. Un garçon très sensible, bon en cuisine et en couture. Tout le monde le pense gay, sauf qu'en réalité il est amoureux de la fille. C'est l'histoire de leur relation. Je ne sais pas trop où ça va, mais ça se laisse bien lire !
Bloodline Symphony : Du vu et revu sur les vampires. Passez votre chemin.
Devil's Line : J'ai vu deux critiques ultra positives sur Instagram, j'ai acheté tous les tomes sorties d'un coup. Je ne regrette pas mon investissement. Vampires toujours, mais avec un concept bien plus original. Et alors niveau représentation dans ce manga, apparemment on va être servi (oui, il y a un personnage explicitement ace). Je n'ai pas encore fini ma lecture mais j'aime beaucoup le ton, le dessin, les réflexion derrière sur ce qui fait l'humanité, l'attachement, la coexistence entre différentes espèces. Gros coup de coeur !

Je me suis donc refait un marathon Haikyuu, en m'enfilant les trois saisons. Maintenant j'attends la 4 de pied ferme. (Et après, selon la motivation, j'enchainerais avec le manga je pense)

Run with the wind (streaming gratuit et légal sur Crunchyroll)
Par le studio qui a produit Haikyuu. On voit des similitudes et on s'en amuse. C'est d'une très très bonne qualité en terme d'animation. Un anime sur la course à pied pendant lequel on ne s'ennuie pas une seconde. Une très belle aventure, relevée par le fait que tous les personnages sont à la fac, donc adultes, donc d'autres problématiques sont mises en avant contrairement à ce qu'on retrouve généralement avec des héros lycéens.

Tsurune (streaming gratuit et légal sur Crunchyroll)
C'est le bruit que fait la corde quand une flèche est décochée. Un anime sur le kyudo, le tir à l'arc japonais. Dans un contexte scolaire de nouveau.
C'est le studio qui a produit l'anime de natation Free! cette fois. On reconnait ici aussi des similitudes et c'est assez appréciables.
Seulement 13 épisodes, j'en suis bientôt au bout mais j'ai un peu peur de la fin. Y'a encore plein de choses à aborder.

Miss Hokusai : des tranches de vie, quelques passages intéressant mais dans l'ensemble j'ai été déçue
Colorful : beau message mais j'ai pas été spécialement transportée
La Chorale : je ne m'étais jamais autant ennuyée devant un film d'animation japonais. Ja-mais.

Le voyage de Chihiro
"Enfin" crieront certains. Ben ouais, depuis gamine j'avais un super a priori sur le Sans Visage, donc j'avais jamais eu le courage de le regarder.
C'est chose faite et c'était bien ! Bonne surprise et surtout la chanson de fin, qui m'a fait monter les larmes aux yeux. Ouaip, très chouette.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités