Pris par la forêt

Vous avez écrit un poème, une histoire ? Vous dessinez, ou bien encore créez de la musique ? Venez, et faites-nous partager vos oeuvres d'art !
Répondre
SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Pris par la forêt

Message par SKhurn71 » 12 juin 2019, 19:40

Image

Tout en haut d'un arbre et dans une forêt inconnue un petit être se démène pour rester en vie. Un petit être malin, mais en danger. Des créatures le chassent, des créatures qui ne peuvent heureusement pas l'attraper où il se trouve.

Du haut de son arbre, ses petites mains écartent le feuillage épais de l'arbre le plus élevé qu'il trouve... Avec beaucoup de méfiance et de prudence il se meut pour se faire une idée sur ses alentours.

Le chemin qu'il a parcouru ces derniers jours avaient été pénible. Ses mains sont maintenant toutes recouvertes de plaies et son dos restera marqué à vie de longues traces de coups.

Ici, dans cette forêt, il est seul et ne peut obtenir les soins adéquates de ses pairs. Le sang ruisselle le long de sa jambe et la douleur s’accroît d'autant plus qu'un vent glacé est en train de se lever.

Beaucoup de choses sont dangereuses dans cette forêt et il a pris beaucoup de risque pour grimper sur cette branche, aussi haut dans ces arbres inconnus. Le choix de se trouver un point d'observation était peut être trop ambitieux. Le sang coulant de ses plaies attirait de nombreux prédateurs et il n'est toujours pas vraiment sûr d'avoir découvert tous les dangers potentiels. L’ascension avait peut été une entreprise trop dangereuse, mais il avait décidé, plus tôt au pied de l'arbre, que ne rien faire l'était tout autant.

Passant la tête entre deux branches, son regard se met à la recherche de la clairière la plus proche. Étant en équilibre précaire, ses petits pieds jouent et sursautent entre des branches solides et souples pour chercher un certain équilibre dans un bruit de feuillages qui s'agitent.

Jonglant toujours au travers des feuilles des hauts arbres, il ne parviens pas à avoir un poste d'observation acceptable. Personne n'aime les petites créatures de la contrée d'Enteneb, sa région d'origine et peu de gens prendraient le risque de venir le chercher où il est.

Il ne connaît que les grandes lignes de l'histoire des Hommes. Son peuple fait bien un peu de commerce avec eux, mais la crainte à toujours limité leurs relations. Les Hommes sont puissants et représentent la race dominante du monde connu. Ils ne connaissent que la lumière éternelle du grand
soleil. La nuit les effraies et ce dernier point a toujours séparé leurs deux races. Les Eavies vivent sous la montagne, dans les cavernes boisées : la forêt noire d'Enteneb. Ici la forêt est trop clairsemée et le soleil diminue beaucoup son acuité et ses réflexes.

Bien qu'incommodé par le soleil, ses yeux perçoivent un village au loin, dressé au cœur de la forêt et résultant d'une très grande coupe d'arbres. Le village et ses bruits agitent toute la forêt. L'activité des Hommes la trouble, excite ses animaux et a réveillé l' "Atsu". Regardant toujours le village
de loin, du haut de ses branches, il peux voir quelques soldats avec des armes grossières et de lourdes vestes en cuirs, des femmes, des enfants et beaucoup d'animaux dont il ne connait rien.

Annyx comme il s'appelle, se demande comment les approcher et attirer leur attention. Les Eavies ne sont pas aimé des Hommes et aucun d'eux ne prendrait un risque quelconque pour le sauver ou le rencontrer. Mais s'il reste ici, c'est la mort qui l'attend. Que ce sois mort de faim ou dévoré par un quelconque prédateur...

Il y aautour de lui, quelques démons d'Atsu. Ce sont des arbres prédateurs extrêmement dangereux. Les Hommes possèdent le feu et savent tuer la terre pour que plus rien n'y pousse. Ils savent très bien comment s'en défendre, mais Annyx est seul, sans outil, sans frère et seul son agilité peut le
sauver...

Un frisson lui parcourt l'échine et il se demande comment les appeler sans mourir par la même occasion. Les Hommes sont très puissants et peuvent parfois être des êtres très sanguinaires, très cruels...

Une idée commençait à germer dans la tête d'Annyx. Les doigts agiles de son pied gauche était solidement agrippés à la branche principale et il lâcha tous ses points d’appuis pour se retrouver la tête en bas. Son seconde pied, similaire à sa propre main s'agrippa à une branche un peu plus basse et il entreprit le trajet vers le sol sans ce soucier de la gravité. L'escalade est une manière de se déplacer très commune pour son peuple.

Malgré cette agilité, les Eavies ne sont pas des créatures arboricoles. Ils sont troglodytes. Quelques un de ses frères vivent bien dans des forêts, mais les forêts de son pays son plus touffues, plus sombres...

Un peu perdu et aveuglé par le soleil, il se déplace avec une légère maladresse, manquant de tomber plusieurs fois. Il a vécu toute sa vie sous la montagne où des arbres à liane prolifèrent. Ici, la forêt est très dangereuse et il doit rester sur ses gardes à chaque instant. Il continue sa chute contrôlé entre les branches de cet arbre géant. À toute vitesse, il agrippe, saute et furète entre les longues fleures multicolores et empoisonnées que sont les Permeatsu.

Les Permeatsu sont des fleurs multicolores dont le pollen rend fou si on le respire et brûle si on le touche, une fois fetilisée par le pollen d'un autre arbre, celle ci mûri pour devenir carnivore. Dans son pays natale, les plantes de l'Atsu sont plus petites et moins dangereuses. L'arbre fécondé est appelé "démon", il est protégé par des fleures carnivores, d'où son nom : démon d'Atsu.

Annyx continue à réfléchir à son approche. Appeler un enfant ou une femme serait la meilleur solution. Il faut jouer sur les sentiments que des hommes, sûrement aguerri par les batailles pourraient ne pas ressentir.

Retirant du pollen de sa peau verdâtre et translucide, Annyx se stoppa tout net. Il n'avait pas fait suffisamment attention et se retrouve face à une mâchoire immense. Il resta immobile quelques instant.

La plante est nerveuse et s'il ne bouge pas elle se calmera. La situation est critique, mais en plus dans sa descente, du pollen de permeatsu s'était déversée sur lui. Le poison du pollen commence à le gratter, mais dans son dos l'action nocive avait le bénéfice de refermer ses plaies. La brûlure causée par le poison est un véritable supplice, mais il faut stopper le sang qui coule et qui attire les bêtes. Sa peau devint blanchâtre et dure, mais son organisme commence enfin à combattre le pollen. La peau habituellement translucide des gens de sa race devient opaque et ses veines sont maintenant à peine visibles sous sa peau.

La grande fleure carnivore, principale défense des démons d'Atsu fait deux fois sa taille et le domine sombrement. Elle se déplace en ondulant sur le sol avec les à-coups rapides d'un serpent.

La fleur carnivore possède une forme triangulaire et le bout de son museau est à peine arrondi. Il dépasse de sa bouche des piques longues comme le bras d'un homme et à peine plus épais que des brindilles. Ses dents ne sont pas faites pour croquer ou déchirer, mais pour agripper. Bougeant doucement, mettant un pied derrière l'autre et vérifiant que ce qui se trouve derrière lui n'est pas pire que devant, Annyx parvient à se placer hors de portée.

Le démon avait à peine senti sa présence sur la fin, mais il restait orienté dans sa direction.

La plante tant craint par les Hommes de cette contrée est composée d'un tronc gigantesque. De longues tiges ressortent de l'intérieur de son tronc creux et d'immenses gueules prédatrices le défendent contre les créatures extérieurs. Cette apparence redoutable cache une extrême vulnérabilité contre les petits rongeurs ou certains parasite.

Depuis deux mois, Annix se déplace entre ces plantes terribles et cherche à approcher les
Hommes. Cette forêt le trouble, car aucun bruit n'y est ce qu'il devrait et il est très difficile de s'y déplacer avec cette lumière brillante.

Il l'avait déjà été repéré quelques jours plus tôt. Un prédateur puissant rode dans le secteur. Il a failli mourir de faim il y a quelques jours, en se cachant dans le tronc creux d'un démon d'Atsu. La cachette était parfaite mais il lui as fallu plusieurs jours avant de réussir à en sortir. Sans compter les puces et les insectes avec lesquelles il avait dû vivre.

La créature est encore là, il le sait. Un long grondement encore assez loin le fit sursauté et il décide de plonger dans la forêt en direction du camps humain, c'était un pari risqué...

Ses yeux l'avait trompé car le chemin est très long. Poussant une feuille puis une autre, sautant et se rattrapant à une branche puis retombant sur le sol, Annyx parcourt une grande partie du trajet en quelques heures. La fatigue le rattrape plus vite que le prédateur. Il est toujours à sa poursuite et le jeune eavie le pense très proche. Il le sent se rapprocher. Son odeur emplit les bois, il doit être proche. Proche !
Très proche ! Il n'y a plus aucun bruit. Silence ! Annyx stoppa net !

Un corps d'homme gît au sol ! Il faut prendre le risque. Toujours aucun bruit ! Sur le qui-vivre, Annyx cherche dans l'air les indices de la présence du danger. Rien ! Silence ! Il prend le casque. Il prend la veste. Les Hommes ne s'aventure jamais dans la forêt seul. On est proche. Le village des Hommes est très proche. Annyx est inquiet, ce silence pèse. Il est trop lourd. Trop pesant. Tout son corps lui ordonne de partir et Annyx saute.

Le prédateur profita de l'occasion pour l'attaquer. Le eavie bien plus leste sauta par pur réflexe sur des branches si souple que le félin aux dents de sabres ne put le suivre. L'odeur du fauve l'empli de terreur. L'animal énervé tournait en rond au pied de l'arbre, alors qu'il se précipite vers le tronc pour assurer sa position. L'animal saute, rugit et pulvérise les branches à peine plus basse. Mais finalement, un bruit attira l'attention du prédateur, un peu plus loin en direction du cœur de la forêt qui lui fit abandonner sa proie si bien protégé des hauteurs.

À bout souffle, Annyx pose un genoux et cherche maladroitement de sa main droite une prise pour se maintenir. Il ne trouve qu'une simple tige d'une fleur dont le pollen se déversa sur son visage. Le polen empoisonné lui brûla la peau de tout le visage et le torse. Il est maintenant couvert de plaques blanches et hurle de douleur, attirant ainsi le regard de deux enfants.

Il était très loin. À peine visible et ils s'engagèrent avec prudence dans sa direction. Annyx avec ses blessures et sa peau brûlée par le poison ressemblait à un humain blessé, qui avait attiré la compassion des deux enfants.

Annyx vit les deux enfants et se mit à courir en hurlant comme un dément. De douleur ? De folie ? Annyx tombe, se relève et dans cette course en lutant contre la végétation, il sentait les enfants courir vers lui. Il se senti soulagé. Si proche d'être sauvé. Il continue à courir et sent que les enfants sont toujours plus proche de lui. Dans un grondement puissant, alors que les enfants étaient si proche, deux gueules les attrapèrent après quoi le démon d'Atsu gronda de satisfaction pour ce bon repas.

Inquiété par le spectacle, Annyx resta assis jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose. Les deux gueules végétales venaient de manger deux enfants des Hommes et en étaient mortes. C'est ainsi que fonctionne la fleur carnivore d'Atsu, elle ne se nourri qu'une fois. Annyx n'osait plus bouger, tout s'était joué si vite...

Il avait attendu si longtemps, mais rien ne se passa entre temps. Deux nouveaux bougeons apparurent à la place des deux fleures carnivores qui étaient mortes en se nourrissant. Elles deviendront par la suite, après avoir fleuris de nouvelles défense pour le démon. Toujours au sol, les fleurs
carnassières se transforment en une sorte de cocon. Les cocons, aussi nommés des gousses semblent pourrir et finalement se mettent à remuer. Ce qui devait arriver arriva : une main d'un bleu violacé sorti de la gousse qu'avait formée cette gueule en mourant et il en sorti un nouvel eavie. Annyx avait désormais deux frères pour l'aider à survivre, car c'est ainsi que ceux de sa race se reproduisent. Ils mêlent leur sang
à la sève d'un démon d'Atsu et les fleurs une fois nourries ne reproduisent plus l'arbre mais son espèce. il s'agit d'une étrange symbiose, car le Eavie une fois mort devient la graine de cet arbre dangereux, mais ça, heureusement que personne ne le sait... Annyx baptisera ses deux frères durant le voyage car il doit partir.

Son espèce se meure et il fait parti des enquêteurs partis aux quatres coins de l'empire pour la plus noble quête...
Modifié en dernier par SKhurn71 le 21 juin 2019, 22:18, modifié 1 fois.

SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Pris par la forêt

Message par SKhurn71 » 12 juin 2019, 19:41

je suis un matheux donc soyez indulgent ;)

En fait avec le temps j'ai un peu honte d'avoir publié un de mes écrits... c'est pas forcément très bon...

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Pris par la forêt

Message par Nostera37 » 21 juin 2019, 20:56

Wow! C’est génial!

J’adore ce genre d’histoires sur des espèces fantastiques, je ne m’attendais pas à ce mode de reproduction, et j’en ai inventés pas mal dans certains de mes romans!
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Pris par la forêt

Message par SKhurn71 » 21 juin 2019, 21:44

Merci :)

J'en ai d autre mais pas la volonté d'un travail de longue haleine pour tout retravailler et écrire un livre... et puis je n ecris pas très bien et je fais plein de fautes.

Mais ça m'arrive de me libérer wans mon imaginaire.

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Pris par la forêt

Message par Nostera37 » 21 juin 2019, 21:46

Je peux toujours corriger, ça ne me pose pas problème, et j’ai déjà écrit des livres à la demande.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Pris par la forêt

Message par SKhurn71 » 21 juin 2019, 22:08

Image

J'ai essayé d'illustrer mon histoire avec cette image créée avec the gimp
Modifié en dernier par SKhurn71 le 21 juin 2019, 22:13, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Pris par la forêt

Message par Nostera37 » 21 juin 2019, 22:09

L’image ne s’affiche pas.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Pris par la forêt

Message par SKhurn71 » 21 juin 2019, 22:11

Oui j avais mal copié l adresse

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Pris par la forêt

Message par Nostera37 » 21 juin 2019, 22:23

C’est joli on dirait un dessin qu’on fait en relaxation.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Pris par la forêt

Message par SKhurn71 » 23 juin 2019, 11:52

En fait j'aimerai surtout m'améliorer sur la technique et le rythme du récit. Et j'utilise souvent mal les temps

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Pris par la forêt

Message par Nostera37 » 23 juin 2019, 11:57

Je peux t’aider pour ça, on est en contact de toute façon.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité