Vous aussi ?

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Mathy
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 17 janv. 2019, 00:15
A été aimé : 1 fois

Vous aussi ?

Message par Mathy » 17 janv. 2019, 00:34

Hi there ! :D

Wouaw ! C'est une énorme météorite qui m'est tombée sur la tête ce soir !

Je m'appelle Mathy, j'ai 18 ans, et depuis toujours, je ressens que je ne suis pas attirée par les relations sexuelles. Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi je ne ressentais pas cette attirance pour le sexe alors qu'elle semble être si partagée par tous les gens de mon entourage. Je pensais que j'étais la seule, que je débloquais complètement. Mon entourage m'a fait comprendre que je n'étais qu'une coincée, qu'il fallait que j'essaie, mais rien à faire, je continuais à ne pas avoir envie. Et donc à croire que j'avais un problème.

Et ce soir, par pur hasard, en flânant, je tombe sur une vidéo où une jeune femme asexuelle présente l'asexualité. Frappée par le titre, je clique et je découvre alors que... vous êtes là !! :shock: Je ne suis pas seule, et je ne suis pas folle ! Ça fait un bien fou de pouvoir mettre un nom sur cette non attirance pour le sexe, de pouvoir avoir un sentiment d'appartenance, de lien avec d'autres, au lieu d'être toujours en marge.

Merci ! Mais du coup, je me sens un peu perdue... C'est une grande révélation sur des questions qui me tourmentent depuis longtemps. Oui, une météorite sur la tête, c'est vraiment ça. Ça éclaire soudainement des années de questionnement intérieur. Je vais parcourir les différents sujets pour essayer d'y voir plus clair...

Avatar du membre
Iloy
Associé
Messages : 740
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 112 fois
A été aimé : 118 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Iloy » 17 janv. 2019, 00:57

Bienvenue Mathy :)

Je pense que beaucoup vont se reconnaître dans ton histoire ^^
Et non, tu n'es ni seule ni folle, peut-être une marge, mais c'est sympa la marge, on peut y écrire plein de choses intéressantes :mrgreen:
Mais avant tout, tu es toi.

Bonne balade sur le forum et si tu veux nous faire partager tes questionnements, nous sommes là :)
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2930
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 575 fois
A été aimé : 558 fois

Re: Vous aussi ?

Message par clotaire » 17 janv. 2019, 07:51

Bienvenue Mathy :-)
tu arrives chez nous comme une météorite, mais on est bien contents :D
Prends le temps d'atterrir sur ce forum et de le parcourir, et au plaisir !

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3071
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1143 fois
A été aimé : 597 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Muriel Evelyne » 17 janv. 2019, 09:25

Bienvenue Mathy :)
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Vous aussi ?

Message par didou » 17 janv. 2019, 12:24

Bienviendue Mathy.
Ah oui, une météorite ça surprend lorsque ça tombe su la tête :D Rassure-toi, il y a plein de gens avec une trace de météorite sur la tête ici ;)
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Mathy
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 17 janv. 2019, 00:15
A été aimé : 1 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Mathy » 17 janv. 2019, 13:03

Wouaw ! Merci à tous pour votre super accueil !
Iloy, merci pour la métaphore sur la marge ! Elle est drôlement chouette... J'aime bien, comme philosophie de vie ! Maintenant que je peux mettre un mot sur cette marge, j'ai effectivement envie d'écrire plein de nouvelles choses dedans !

En parcourant le forum et les discussions, beaucoup de questions me sont venues, et c'est vraiment génial de pouvoir échanger librement sur ce sujet en se sentant non seulement accepté mais même compris !

Merci !! :-D

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Vous aussi ?

Message par PassionA » 17 janv. 2019, 13:26

Bienvenue :)

Oui on est presque tous passés par là ! Prend le temps de lire et surtout n'hésite pas à poser des questions :)

Mathy
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 17 janv. 2019, 00:15
A été aimé : 1 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Mathy » 17 janv. 2019, 13:42

Ce qui me préoccupe le plus pour le moment, c'est que j'ai du mal à faire la différence entre une asexualité "naturelle", non choisie, et une asexualité due à des motifs extérieurs, qui serait apparue par suite d'événements.

Est-ce la différence entre abstinence sexuelle et asexualité ?

En fait, cela pose une question éthique importante. Si l'asexualité vient par suite d'événements extérieurs, il pourrait y avoir un risque de la penser comme une caractéristique, un manque, qui s'est ajouté et devant être "guéri", comme une caractéristique non désirée et même non désirable pour les personnes extérieures. Or, si ce n'est pas le cas, c'est-à-dire si l'asexualité est une caractéristique première qui n'est due à rien d'extérieur, alors elle est naturelle et il n'y a pas lieu ni de la condamner ni de la "guérir", puisqu'elle fait partie de la personne elle-même.

Personnellement, je ne le ressens pas du tout comme un manque, comme une "maladie" ou je ne sais quoi d'autre de négatif.

Aétite
Aspirant
Messages : 34
Enregistré le : 17 janv. 2019, 14:01
Localisation : Vaud (Suisse)
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Aétite » 17 janv. 2019, 15:56

Salut Mathy !
Je débarque ici aujourd'hui même moi aussi, et je vois à ton dernier message que nous partageons une interrogation similaire.

A mon avis, il n'y a pas grand-chose dans chaque individu qui existe de naissance, qui soit "naturel". Nombre d'éléments qui nous définissent sont issus d'expériences vécues, de contacts avec l'extérieur, et pourtant ils nous appartiennent entièrement. Savoir si ce que nous sommes vient de l'extérieur ou pas, n'a pas grand intérêt à mon sens. Ce qui compte est si l'on l'intériorise ou pas, et ce que crée cette intériorisation.

Si tu ne perçois pas ta situation comme une "maladie", qu'elle te convient, il n'y a rien à "guérir". Si tu l'acceptes comme une part de toi-même, qu'importe que tel ou tel élément de ton passé ait amené cette inclinaison, cela t'appartient et fait donc partie de ta personne.

C'est sûr que lorsque quelqu'un essaie de comprendre quelque chose qui lui est inconnu, il va chercher le pourquoi, qu'est-ce qui a mené à cela. C'est un réflexe qui permet d'expliquer les choses sans avoir à se poser de question sur soi-même. Mais ce que tu vis ne t'est pas inconnu, même si ce n'est pas forcément toujours limpide. Et si cela t'appartient, participe à te définir, il n'y a pas de raison d'essayer de t'en "guérir".

Je sais que cette réponse a ses limites, et si elle me convient sur papier, parfois elle ne suffit pas, vis-à-vis de moi-même. Mais peut-être peut-elle t'aider quand-même...

Avatar du membre
Iloy
Associé
Messages : 740
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 112 fois
A été aimé : 118 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Iloy » 17 janv. 2019, 15:58

Mathy a écrit :
17 janv. 2019, 13:42
Ce qui me préoccupe le plus pour le moment, c'est que j'ai du mal à faire la différence entre une asexualité "naturelle", non choisie, et une asexualité due à des motifs extérieurs, qui serait apparue par suite d'événements.
Gros débat... où je fais un pas de côté :P
L'asexualité n'est pas à guérir, qu'elle vienne de cause "naturelle" ou "culturelle". Ma pensée très personnelle, c'est que l'être humain est trop compliqué, trop issu d'un mélange d'inné et d'acquis pour qu'on puisse statuer avec certitude que l'asexualité (ou que n'importe quelle sexualité vécue) est "naturelle" ou non. Ça ne change rien au fait qu'elle est vécue et ressentie, donc réelle. Tant que la personne le vit bien, tant qu'elle sait que c'est elle, au présent, alors c'est bien et ce n'est pas à "corriger".
Et c'est important cette notion de présent. On est aujourd'hui. Par exemple certaines personnes hétérosexuelles se sont découvertes asexuelles ou homosexuelles, l'étaient-elles déjà avant ? La seule chose qui m'importe, c'est ce qu'elles sont aujourd'hui et si elles le vivent bien aujourd'hui. Et qui sait pour demain ?
Est-ce la différence entre abstinence sexuelle et asexualité ?
L'asexualité, c'est globalement ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour les autres. L'abstinence, c'est ressentir de l'attirance sexuelle mais volontairement refréner son envie.
Le curé s'abstient par morale catholique, c'est une épreuve, il endure. L'asexuel, il est comme ça, il le vit très bien (enfin s'il assume son asexualité).
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Vous aussi ?

Message par PassionA » 17 janv. 2019, 18:02

Mathy a écrit :
17 janv. 2019, 13:42
Ce qui me préoccupe le plus pour le moment, c'est que j'ai du mal à faire la différence entre une asexualité "naturelle", non choisie, et une asexualité due à des motifs extérieurs, qui serait apparue par suite d'événements.

Est-ce la différence entre abstinence sexuelle et asexualité ?

En fait, cela pose une question éthique importante.
L'asexualité est une orientation. On ne choisit pas d'être ainsi et je crois que beaucoup d'entre nous auraient bien aimé être S, par soucis de simplicité.
Quand on fait un choix, c'est de l'abstinence. Et on ne peut pas s'abstenir de quelque chose qu'on ne ressent pas.

Cependant se positionner par rapport à un non-ressenti, ce n'est pas évident. On peut retourner les choses ainsi : si tu sens que pour toi avoir des relations sexuelles c'est "te forcer" ou "faire un effort", alors tu es probablement une personne asexuelle. J'imagine une personne hétérosexuelle qui se forcerait à avoir un rapport homosexuel, non pas que ce soit impossible mais ça ne changera pas l'orientation de cette personne.

Finalement, il y a l'identité sexuelle. C'est la façon dont on se reconnait. Ce n'est pas toujours évident de trouver son orientation du premier coup quand on est pas purement hétérosexuel dans le monde d'aujourd'hui. Le problème vient avant tout du fait qu'on nous demande de nous positionner avant tout par rapport à l'hétérosexualité et l'homosexualité - bref que des sexualités - comme si le fait de ne pas avoir ou vouloir de rapports sexuels était un défaut méprisable alors que pas du tout - et ce même pour les personnes non-asexuelles.
Modifié en dernier par PassionA le 17 janv. 2019, 18:13, modifié 2 fois.

Mathy
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 17 janv. 2019, 00:15
A été aimé : 1 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Mathy » 17 janv. 2019, 18:02

Merci beaucoup pour vos réponses !
Je suis tout à fait d'accord, pour moi aussi il n'y a rien à "guérir", que ce soit naturel (ou plutôt inné) ou non, tant que la personne se sent bien comme elle est. Je disais cela parce que ce sont des remarques que j'ai souvent entendues. Mais ce n'est évidemment pas ma pensée.

Après, que nous naissions ou non avec des prédispositions innées, c'est une grande question philosophique ! Finalement, ça ne change pas grand chose. Que la personne se soit toujours sentie asexuelle ou que cela soit survenu plus tardivement, cela revient au même pour elle. Si elle se sent bien et s'accepte dans cette situation, pourquoi vouloir à tout prix la changer ?

Mais que faire dans le cas où la personne en souffre ? (Pas mon cas, mais je pose quand même la question). Quand elle aimerait ressentir une attirance mais qu'elle ne la ressent pas ? Comment comprendre la situation alors ?

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Vous aussi ?

Message par PassionA » 17 janv. 2019, 18:10

Je crois que si on en souffre cela vient plus de l'incompréhension vis à vis de cette orientation venant de notre entourage. On en souffre pas directement, mais indirectement par rapport à la souffrance des autres projetée sur nous.

choooj
Ascendant
Messages : 1013
Enregistré le : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 140 fois
A été aimé : 165 fois

Re: Vous aussi ?

Message par choooj » 17 janv. 2019, 18:41

Salut Mathy,

Après le choc de la révélation, se lover dans une couette, bien au chaud et se dire qu'on est bien.
Bienvenue, laisse les idées se mettre en place tout doucement et les clés se révéler à toi progressivement.

Bienvenue :)

Mathy
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 17 janv. 2019, 00:15
A été aimé : 1 fois

Re: Vous aussi ?

Message par Mathy » 17 janv. 2019, 18:47

Merci Choooj !

"Se dire qu'on est bien".
C'est exactement ça ! Révélation tonitruante, mais une fois la découverte assimilée, "on est bien". Oui, on est bien, on n'est pas seul, et il n'y aucune raison pour que l'on change. :-)

Je vais laisser les questions venir en foule, chercher les réponses avec votre aide, et tenter de nager au milieu de toutes ces nouvelles considérations.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités