contraception et asexualité (pilule)

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Liliane27
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 17 nov. 2018, 21:51
Localisation : Alsace mais Ardennaise de souche
A aimé : 79 fois
A été aimé : 35 fois

contraception et asexualité (pilule)

Message par Liliane27 » 02 janv. 2019, 17:59

Bonjour à tous,

Ce sujet s'adresse surtout aux personnes de sexe féminin

Voila depuis que j ai décidé de respecté qui je suis ....j'en ai plus aucuns actes sexuels(et sa me fait tellement de bien )
n'ayant nullement l'intention de me forcé à nouveau, je m'interroge sur ma contraception ...je prend la pilule depuis plus d'un an

Alors la question que je me pose est-ce encore utile de la prendre je n'y vois plus d'intérêt réel , plus d actes, plus de risque d avoir un polichinel dans le tiroir et n'ayant aucunes intentions de me forcer à nouveau encore moins de risque ....
Surtout que je pense infligé à mon corps quelque chose qu'il n'a pas forcément besoin en continuant de la prendre

Dois-je continuée à prendre un contraceptif ? Je pense que non, mais je n ai pas la science infuse ai-je omis des détails qui me dirai de continué....

Désolé de ce sujet, je dois paraitre un peu nul, mais bon je préfère paraitre nul que de resté dans mon coin avec les questions ..

Bonne fin de journée
nous sommes comme nous sommes peu importe le regard d'autrui si ils ne sont pas contents tant pis nous sommes des millions sur terre

Avatar du membre
Kadan
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 31 déc. 2018, 23:26
Localisation : Île de France
Pronom : Reechani - Sentrosi
A aimé : 5 fois
A été aimé : 14 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par Kadan » 02 janv. 2019, 18:39

Bonjour,

Il est vrai que la question du choix s'adresse surtout aux personnes de sexe féminin, mais la pilule peut être utilisée dans d'autres cas.
Elle peut aider à mensualiser les règles, voir calmer la douleur pendant les règles. Elle peut aider à réguler les taux hormonaux .... calme les bouffées de chaleurs ...
Mais tu as les risques dont tu parles qui ne sont pas anodins. (Prise de poids, allergies, ...)

Du coup, mon avis en tant que non expert dans la matière c'est que si tu n'en as pas besoin, il n'est pas utile de continuer à la prendre :thinking:
"Tout ce qui est impossible reste à accomplir" J.Verne

Liliane27
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 17 nov. 2018, 21:51
Localisation : Alsace mais Ardennaise de souche
A aimé : 79 fois
A été aimé : 35 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par Liliane27 » 02 janv. 2019, 19:02

Kadan a écrit :
02 janv. 2019, 18:39
Bonjour,

Il est vrai que la question du choix s'adresse surtout aux personnes de sexe féminin, mais la pilule peut être utilisée dans d'autres cas.
Elle peut aider à mensualiser les règles, voir calmer la douleur pendant les règles. Elle peut aider à réguler les taux hormonaux .... calme les bouffées de chaleurs ...
Mais tu as les risques dont tu parles qui ne sont pas anodins. (Prise de poids, allergies, ...)

Du coup, mon avis en tant que non expert dans la matière c'est que si tu n'en as pas besoin, il n'est pas utile de continuer à la prendre :thinking:
merci pour ton avis
C vrai que j avais entendu pour la prise poids etc...
nous sommes comme nous sommes peu importe le regard d'autrui si ils ne sont pas contents tant pis nous sommes des millions sur terre

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par Hestia » 02 janv. 2019, 19:12

Effectivement, la pilule ne s’utilise pas uniquement en tant contraception, et donc, la question est de savoir si tu en as besoin ou non vis-à-vis de ce que Kadan a cité.

Cela dit si la consommation de la pilule a des effets désagréable sur ton corps, tu devrais arrêter la prendre. Mais au final c'est à toi de déterminer si tu dois ou non continuer de la prendre.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Liliane27
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 17 nov. 2018, 21:51
Localisation : Alsace mais Ardennaise de souche
A aimé : 79 fois
A été aimé : 35 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par Liliane27 » 02 janv. 2019, 19:26

Hestia a écrit :
02 janv. 2019, 19:12
Effectivement, la pilule ne s’utilise pas uniquement en tant contraception, et donc, la question est de savoir si tu en as besoin ou non vis-à-vis de ce que Kadan a cité.

Cela dit si la consommation de la pilule a des effets désagréable sur ton corps, tu devrais arrêter la prendre. Mais au final c'est à toi de déterminer si tu dois ou non continuer de la prendre.

bien-sûr la décision me reviens

Vis à vis de ce que Kadan à dit ...non je ne pense pas en avoir besoin

Merci à toi pour ta réponse
nous sommes comme nous sommes peu importe le regard d'autrui si ils ne sont pas contents tant pis nous sommes des millions sur terre

Avatar du membre
ocean_of_night
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 01 janv. 2019, 12:30
Localisation : Paris / Clermont Fd
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par ocean_of_night » 03 janv. 2019, 01:14

Voilà encore une question que je me pose.
J’ai repris la pilule depuis plus d’un an aussi. Après une prise de pilule + traitement hormonal qui a fait pas mal de dégâts (prise de poids, humeur fluctuante,...) j’avais tout arrêté depuis 3 ans. Je pense que ce n’etait pas le bon traitement et que mon ancienne gynéco était nulle ! Et puis vu qu’il ne se passait rien dans ma vie sentimentale, il fallait que j’arrete et que je reprenne les droits sur mon corps.
Ma nouvelle gyneco a bien compris mes attentes. il y a 1 an, c’etait surtout « au cas où... », vu que je fais quelques rencontres.
Et puis 1 an et quelques plus tard, et tous ces nouveaux questionnements et un peu plus de certitudes, j’ai rendez vous chez la gynéco la semaine prochaine et j’ai bien l’intention de lui demander si je peux arrêter, comment, etc.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par clotaire » 03 janv. 2019, 10:36

Ma copine a pris la pilule pendant des années alors qu'elle était vierge et n'avait pas de partenaire. Il peut y avoir d'autres raisons, comme le disent les voisins. Tu peux aussi en parler à ton médecin ;-)

Pour ce qui relève de la contraception proprement dite, il y a aussi d'autres moyens que la pilule, surtout si tu t'orientes vers des rapports très, très occasionnels. Préservatifs, pilule du lendemain…

Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 22 fois
A été aimé : 62 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par ParaNoise » 03 janv. 2019, 15:36

Je lisais ce sujet sans intervenir parce qu'il ne me concerne pas directement et que je n'ai pas plus de connaissances dans ce domaine que vous pouvez en avoir, et je suis d'accord avec tout ce qui a pu se dire. D'accord jusqu'à que je lise les derniers mots du post au-dessus de moi de Clotaire. J'imagine que tu m'en voudras pas, mais je peux pas vraiment laisser passer ça, même si c'est pas le sujet de base:
La pilule du lendemain, c'est pas un moyen de contraception comme les autres (je suis même pas d'avis d'appeler ça de la contraception), c'est au cas où le couple n'aurait pas utilisé de moyen de contraception au moment du rapport (ou en tout cas qui protège ce rapport, la pilule par exemple donc), pour essayer d'éviter les risques d'avoir un enfant. Je ne me rappelle plus de tous mes cours là-dessus, mais de 1, faut la prendre rapidement, de 2, il me semble que même prise au bon moment, c'est pas fiable à 100% (et de toute manière, aucun moyen de contraception n'est certain à 100%, même pas le préservatif, à moins que vous ayez décidé de vous faire stériliser (mais dans ce cas, on n'en parle plus! ^^). Et je ne parle que du fait d'avoir des enfants, pas des maladies...).
Bref, si j'avais la foi et que j'étais sérieux, j'irai faire des recherches approfondies sur le sujet pour pas dire de conneries. Mais voilà, je pouvais pas vraiment te laisser dire ça (même si tu le sais, que d'autres le savent), et comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir!
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 786
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par Iloy » 03 janv. 2019, 16:01

Je me permets juste de poster dans ce topic avec gentillesse, pour souligner que la question n'est pas vraiment autour de la pilule du (sur)lendemain ou d'un nouveau moyen de contraception. Ce que Liliane nous dit, c'est qu'elle n'a plus besoin de contraceptif puisqu'elle n'aura plus aucun acte en nécessitant. :)
Afficher
EDIT : Et désolé ParaNoise, j'avais zappé ton "même si c'est pas le sujet de base" :? (à moins que ça ne soit un "édit" ^^). En tout cas, ce message n'était pas un reproche à vous deux, du tout :wink:
Modifié en dernier par Iloy le 03 janv. 2019, 16:42, modifié 1 fois.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par clotaire » 03 janv. 2019, 16:18

Tu as bien retenu tes cours ParaNoise et tu as raison, pas de souci ;-)
Le contexte ici n'est pas non plus un contexte comme les autres : c'est celui de relations très occasionnelles (voire carrément hypothétiques), dans le cadre d'un couple supposé fidèle. La pilule du lendemain ne s'applique évidemment pas à une sexualité régulière, et encore moins dans le cas de partenaires multiples avec risque de MST. Elle n'est pas fiable à 100 % mais comme tu le dis, aucune contraception ne l'est, donc de ce point de vue là elle est comme les autres ;-)

Avatar du membre
tartinechocola555
Membre
Messages : 17
Enregistré le : 19 juin 2018, 17:09
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: contraception et asexualité (pilule)

Message par tartinechocola555 » 05 janv. 2019, 18:31

Hello!

En fait la pilule du lendemain n'est pas considéré comme un moyen de contraception à proprement parler. On peut la qualifier de contraception d’urgence, mais ça signifie donc qu'elle doit être prise en dernière solution. On parle plutôt de contraGESTION puisqu'elle empêche la nidation de l'ovule fécondé dans l'endomètre et non la rencontre des gamètes.

Mais comme il a été dit plus haut, la pilule du lendemain n'assure pas à 100% le fait d'empêcher une grossesse non désirée. Bien que les tous moyens de contraception classiques non plus, la contraception reste tout de même beaucoup plus efficace que la pilule du lendemain qui doit être prise dans un délais très court après un rapport sexuel pour pouvoir être efficace.

Il me semble qu'il existe quand même des moyens de contraceptions qui sont sûr à 100% : le stérilet par exemple. Toutefois, il existe deux type de stérilets bien distincts: il y a le stérilet hormonal, qui va empêcher la production de FSH et de LH (deux hormones créées par le complexe hypothalamo-hypophysaire dans le cerveau et qui est responsable de la création et de l'expulsion des gamètes femelles dans le pavillon des trompes, oui j'ai bien appris mon cours d'SVT de l'an dernier) et le stérilet en cuivre, qui n'utilise aucune hormone mais qui empêche la rencontre entre le gamète mâle et le gamète femelle. A titre d'exemple personnel, ma mère a posé un stérilet en cuivre après qu'elle ai eu ma petite sœur (elle le renouvelle bien évidemment), et il ne lui a jamais fait défaut. C'est un petit objet bien pratique posé par un gynécologue pour une durée pouvant aller jusqu'à dix ans et qui peut être posé sans avoir eu d'enfants.

Il y a aussi d'autres moyens de contraceptions efficaces : le patch contraceptif, l'implant contraceptif et l'anneau vaginal. Mais ce sont trois méthodes de contraception hormonale, et donc par conséquent, il faut être attentif pour que ce soit adapté à la femme qui les utilises.

Pour en revenir au sujet, je te conseillerais d'aller voir un spécialiste qui pourra te dire les effets secondaires au cas où tu arrêtes la pilule. Mais si tu veux vraiment la stopper et qu'il y a des effets comme ceux qui ont été cités, tu peux aussi te tourner vers des médecines douces, qui ne jouent pas avec les hormones, comme l’homéopathie. Il y a aussi d'autres types de médecines qui sont aussi efficaces (bien que cela dépende de la personne) comme l’acupuncture, la litho-thérapie, la sophrologie, ou le magnétisme.

Ce sont des médecines qui ne sont pas vraiment vraiment connues mais ce n'est pas pour autant qu'elles sont inefficaces. Mon père a eu une tumeur cancéreuse au niveau de l'amygdale, et après s'être fait opéré, il a du faire de la radiothérapie. On ne va pas se mentir, il était dans le mal. Il avait un traitement médicamenteux avec morphine et compagnie, mais vu que c'est peu un fou dans sa tête, il a décidé d'arrêter le traitement et il est allé voir un magnétiseur et un sophrologue qui l'ont beaucoup aidés, puisqu'il n'était plus du tout gonflé au niveau de la gorge et qu'il n'avait presque plus mal.

Bon là c'est pour un cas un peu extrême, mais je pense que ça peut être utile dans d'autres cas de figures, il faut juste se renseigner sur ce qui se fait.

Voilà j'espère avoir pu aider un peu :D
A plus dans le bus!
N'oubliez pas de manger cinq fruits et légumes par jour.
Sauf si il reste du chocolat dans le placard...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité