Après la mort

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 18 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Après la mort

Message par ParaNoise » 22 août 2018, 23:38

Bon, hier j'avais pas envie de participer à ce sujet, non mais je vais pas non plus répondre à tous les sujets actifs actuellement, mais bon, je me lance quand même! ^^

Donc comme pour beaucoup j'imagine, et comme @grignoteuse.de.bouquins (non mais à un moment il va falloir arrêter, à chaque fois qu'un sujet m'intéresse, t'as déjà écrit et après j'ai l'impression que je dis n'importe quoi, et puis tu vas faire croire à qui que tu n'es qu'au collège, je connais des adultes moins matures! :D), je pense qu'après la vie, il n'y a rien, comme avant (enfin en tout cas s'il y avait quelque chose avant, je ne m'en souviens pas, bon, vous me direz, j'ai parfois du mal à me souvenir de ce que j'ai mangé hier!). Je suis vraiment quelqu'un qui réfléchit par rapport à la science, et du coup pour moi nous ne sommes que des assemblements d'atomes, qui forment des cellules, qui nous composent, et qui par des fonctionnalités très complexes nous animent (bon, du coup on pourrait réfléchir à des sujets philosophiques comme le fait de comment la conscience existe-t-elle, pourquoi on est si différent psychologiquement parlant...), donc le jour où on n'est plus, on se décompose, les atomes redeviennent "indépendants"...
Ce qui est drôle par contre, c'est que parfois je m'imagine des scénarios où je me réincarnerais, ou alors où on revivrait à chaque fois la même vie, mais en essayant par exemple de l'améliorer... Alors que pour moi, ce n'est pas ce qui se passe!

Et pour ce qui est de profiter, pour l'instant c'est pas vraiment le cas. J'ai juste l'exemple de certains moments où j'essaye de me recentrer que sur une seule chose. Ca me fait penser à un jour où ma mère m'avait confisquer mon ordi pour la soirée (non maman, m'engueuler directement pour que je fasse quelque chose sans m'aider ne fera pas avancer la chose ^^), au final j'ai écouté de la musique sur mon téléphone, comme chaque soir, sauf que ce soir-là, je n'ai rien fait d'autre. Généralement je regarde Internet, si je ne trouve rien à faire sur mon ordi, je m'ennuie en traînant dessus. Mais là vu que de base je ne faisais rien d'autre, je me focalisais seulement sur la musique, les paroles, les instruments, la construction des morceaux. Au final ça faisait longtemps que je n'avais pas passé une aussi bonne soirée (merci maman)!

Après sans entrer dans les détails, je me dis que j'aimerais bien faire certaines choses, mais que tant que je suis chez mes parents, que je ne gagne pas d'argent, ça ne sera pas possible, donc là je suis plutôt en attente. Par contre ça m'énerve un peu de me dire que ça se trouve je vais encore devoir attendre des années avant de commencer à faire ces trucs, qu'en plus j'aurais pu commencer pendant que j'avais du temps durant le collège/lycée, là je vais devoir faire mes études, commencer à utiliser mon argent pour payer des choses plus vitale que mes passions (là aussi ça me perturbe en fait ^^), j'aurais moins de vacances en grandissant, moins de temps du coup (et encore, heureusement que je ne veux pas forcément être en couple, et que de toute façon même si ça arrive, je ne veux pas de gosse, donc j'ai pas à m'en occuper!)... Enfin des trucs pas cool!
Par contre j'imagine que ça changera peut être dans les années à venir, je suis à peine étudiant, si je savais déjà ce que je voulais faire avec certitude jusqu'à la fin de ma vie, ça serait ennuyant j'imagine!

Cependant je n'aimerais pas vivre indéfiniment, plus longtemps pourquoi pas, mais je pense qu'on finirait par s'ennuyer. D'ailleurs on ne verrait pas les améliorations technologiques de ce que j'en pense, ou en tout cas ça ne nous ferait pas un choque, parce qu'il faut se dire qu'on vivrait pendant les améliorations, ce n'est pas comme si on se téléportait dans le temps où là on verrait d'un coup une toute nouvelle technologie! Puis un truc que j'ai entendu plusieurs fois, mais au final, si on était amortel (on peut mourir par accident, mais pas de vieillesse ni de maladie), on oserait pas sortir de chez soi, tu t'imagines mourir alors qu'il te restait l'éternité à vivre et que tu n'as encore rien fait (oui, bon, je sais, tu ne peux pas faire plein de choses si tu restes chez toi!)? Puis ça pose d'autres problèmes, du genre la surpopulation, et tout ce que en découle.
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1337
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 245 fois

Re: Après la mort

Message par Grignoteuse de bouquins » 23 août 2018, 00:07

Tiens , je connaissait pas le terme amortel !
T'es jaloux parce que j'ai écrit avant toi XD

Sache ParaNoise , que je me suis lancée dans ce sujet parce que mes amies ne comprenaient absolument pas ce que je disait puis elles changeaient de sujet . Je crois qu'elles aiment pas trop la philosophie :lol:

Sinon je pense exactement la même chose que toi .
Mais la seule raison pour laquelle j'aimerait être amortelle , c'est de pouvoir vivre a travers les époques, apprendre pleins de choses , avoir plus de temps pour faire plus de choses , malgrès les problèmes de surpopulation ca serait trop bien ! Enfin je pense . D'ailleur ma mère aimerait bien aussi :)
Et puis si il y a des inconvénients a ca , il y aura forcement des avantages je pense . Et puis évidemment qu'on pourrait sortir de chez soi , a part si il y a des épidémies énormes , je pense que ça irait .
Pour la musique aussi , j'essaye un peu de tout écouter , j'adore . Tout les bruits que personne ne perçoit , c'est trop bien.
Et puis meme vivre le progrès technologique , meme petit a petit , c'est intéressant . Au moins on aura connu plus de choses.
C'est vrai que quand on est encore dépendant de ses parents , on peut pas forcément profiter a fond . Je me suis dit que le jour ou je commencerait a vraiment profiter , c'est quand je serait indépendante justement . Mais la route est encore longue :lol: C'est vrai qu'attendre c'est chiant .
Sinon j'aimerait trop qu'il y ai un truc après la mort , sinon c'est un arnaque les gars ! :lol:

Pour ce qui est du scientifique , j'y croit a fond . Pour moi après effectivement on se décompose et le cerveau aussi , enfin le cycle naturel quoi . Mais je pense que je me ferait incinérer, parce que je préfère me faire bruler que de me décomposer dans un cerceuil sous la terre et d'avoir des asticots dans mon corps . Bon après c'est ma préférence . :D
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 18 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Après la mort

Message par ParaNoise » 23 août 2018, 00:57

Alors ravi de te le faire connaître! (Même s'il ne doit pas être dans le dictionnaire! ^^)
Moi? Jaloux? Absolument pas! :p

La philosophie, où la matière la plus détestée à l'école en terminale, mais qui peut être tellement géniale quand on arrive à plonger dedans et comprendre certains principes! Puis réfléchir à des choses, j'adore, bon, après je m'endors des heures après m'être couché (quand je me couche, hein, il est 1h du mat! ^^)...


Après oui, vivre plein de choses, ça serait génial, puis en plus on prendrait plus notre temps, là je me dis que si je ne fais que voyager, alors j'aurais pas le temps de me mettre à la musique, aux sciences, à la philo, à la psychologie, au ciné, à la littérature... Donc je fais un peu de chaque (même pas en fait)!
Je sais pas, en tout cas on ferait surement plus attention!

Après une façon que j'ai de voir la mort, c'est qu'on a un temps restreint, qu'on doit donc essayer de donner un sens à notre courte existence, et que la mort vient pour clôturer cela, tel un livre. Au final il faut bien écrire le dernier chapitre, finir l'histoire, pourtant on aimerait bien que cela dure éternellement. :|
(Puis aussi, il faut voir notre état physique si l'on vit éternellement, est-ce qu'on reste avec notre corps de nos 20 ans? Est-ce qu'on vieillit jusqu'à un stade?...)

Et pour ce qui est de l'incinération, c'est autre chose, personnellement quand j'étais un peu plus triste (doux euphémisme...), je me disais que j'avais pas envie qu'un reste de moi existe, j'avais pas envie d'avoir un emplacement à mon nom, je trouve ça un peu égoïste, donc j'ai un peu envie de me faire incinérer, puis qu'on jette mes cendres dans la nature, je pense que même si de toute façon je ne serai plus là pour le savoir, je trouve que c'est un acte plus symbolique qu'un cercueil, c'est un peu le retour à la nature, à ce qu'on était avant. Je préfère laisser autre chose pour le futur qu'un emplacement dans un cimetière, que ça soit une oeuvre, une découverte, ou même un bon souvenir pour quelqu'un.
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1337
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 245 fois

Re: Après la mort

Message par Grignoteuse de bouquins » 23 août 2018, 01:31

ParaNoise a écrit :
23 août 2018, 00:57
Après une façon que j'ai de voir la mort, c'est qu'on a un temps restreint, qu'on doit donc essayer de donner un sens à notre courte existence, et que la mort vient pour clôturer cela, tel un livre. Au final il faut bien écrire le dernier chapitre, finir l'histoire, pourtant on aimerait bien que cela dure éternellement. :|

C'est joliment dit :)
C'est vrai que laisser une marque de son passage sur terre semble important pour moi aussi . Que ce soit par l'art ou par n'importe quoi d'autre d'ailleurs.
Et pour ce qui est de l'incinération, c'est autre chose, personnellement quand j'étais un peu plus triste (doux euphémisme...), je me disais que j'avais pas envie qu'un reste de moi existe, j'avais pas envie d'avoir un emplacement à mon nom, je trouve ça un peu égoïste, donc j'ai un peu envie de me faire incinérer, puis qu'on jette mes cendres dans la nature, je pense que même si de toute façon je ne serai plus là pour le savoir, je trouve que c'est un acte plus symbolique qu'un cercueil, c'est un peu le retour à la nature, à ce qu'on était avant. Je préfère laisser autre chose pour le futur qu'un emplacement dans un cimetière, que ça soit une oeuvre, une découverte, ou même un bon souvenir pour quelqu'un.
Ma mère aussi aimerait se faire incinerer . Elle aimerait qu'on répende ses cendres dans la montagne . Moi j'aimerai bien qu'on répende mes cendres au bord d'une falaise , avec une petite foret en dessous , pendant un coucher de soleil . (on voit la fille qui a regardé trop de films tristes mdrr)
Ca serait la meilleur fin pour moi en tout cas . Après il paraît que c'est un four , moi je pensait que c'était dans un feu . Mais bon ce n'est qu'un détail .
D'ailleur ma mère dit qu'on retourne a la terre et qu'on peut servir a nourrir les plantes en tant qu'engrais (cendres) et qu'on peut vivre a travers la plante . J'aime bien cette idée aussi .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Après la mort

Message par Baelfire » 23 août 2018, 09:05

"rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme".

Partant de ce principe là et puisque mon égo refuse de penser que je ne vaux pas mieux qu'un grille-pain un peu sophistiqué, je crois à une autre étape après la vie d'humain terrestre. Je ne sais pas laquelle par contre et on va dire que je ne suis pas pressée de le savoir.

C'est pas mal le coup de se faire incinérer. Hélas la loi Française est faite de telle sorte qu' on ne peut pas faire ce qu'on veut des cendres. Apparemment personne, en dehors du personnel des pompes funèbres n'a le droit d'avoir l'urne en main maintenant. Vous avez juste le droit de la regarder. Elle doit être ensuite consignée dans un lieu particulier sur lequel vous pourrez vous recueillir et vous aurez l'immense privilège de devoir payer une sorte de loyer à l'Etat pour cet emplacement...obligatoire donc.

On est bien loin du "s'il vous plaît laissez mes cendres s'envoler". C'est hors la loi.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 398
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 235 fois
A été aimé : 207 fois

Re: Après la mort

Message par Olib » 23 août 2018, 13:04

Après la mort, reste la mémoire des gens.

Pour ma part, je suis absolument pour l'incinération et je ne souhaite pas de tombe. Je n'ai jamais compris l'intérêt des cimetières (mis à part qu'on y trouve de l'eau, ce qui est bien pratique quand on fait de la randonnée ^^), je trouve aberrant de consacrer autant d'espace pour ça.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Après la mort

Message par PassionA » 23 août 2018, 17:23

Je n'ai jamais pensé à ce qu'il pourrait y avoir ou ne pas avoir après la mort (en dehors des livres fantasy et des jdr). La vie n'est pas un choix, la mort non plus. On a cette fenêtre d'existence, le reste on n'en sait rien et ça n'a que peu d'importance. La grande liberté que l'on a en tant qu'humain par rapport à la vie, c'est de pouvoir se suicider - c'est l'existence de cette possibilité qui la rend supportable. Il n'y aurait rien de pire que de ne pas pouvoir mourir - on se retrouverait piégé dans cette existence, et on deviendrait fou. Merci Emil Cioran.

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Après la mort

Message par Ptite Marie » 23 août 2018, 21:54

Je suis aussi d’avis qu’il n’y a rien après la mort, comme avant quoi, je suis une scientifique, team « assemblages d’atomes » :mrgreen:

Et contrairement à toi, grignoteuse.de.bouquins, je trouve ça absolument formidable et rassurant ! L’immortalité, quel cauchemar ! Ne pas pouvoir mourir, c’est sympa un moment, mais continuer comme ça indéfiniment, pendant des milliards de milliards de milliards d’années, et infiniment plus encore ! Rien que d’y penser j’en ai des frissons… (et la série Black Mirror a bien mis ça en images xD)

Et si on vivait éternellement plus rien n’aurait de sens, à quoi bon profiter de chaque instant, accomplir des choses, de toute façon on a toute l’éternité pour le faire… Et une fois qu’on aurait fait le tour, vers quoi se tourner ?

Ce qui me rassure dans les pires moments, c’est que tout ça a une fin. Quelle que soient les souffrances qu’on endure, physiques ou mentales, elles cesseront un jour. Les bonnes choses aussi, certes, mais une fois morts on ne pourra plus les regretter, donc c’est tout bénèf ^^ La seule chose qui existe c’est le moment présent, c’est pour ça qu’il faut le vivre pleinement, en « pleine conscience » justement, et c’est formidable que tu le fasses instinctivement grignoteuse.de.bouquins ! :D

Pour ce qui est de ma dépouille, ce que j’aimerais moi, c’est être enterrée directement dans la terre, et qu’on fasse pousser un arbre sur ma dépouille, je trouve ça beau et rempli de sens, malheureusement c’est illégal aussi... :roll:
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2952
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Après la mort

Message par clotaire » 23 août 2018, 23:41

Pour ma part (je ne sais plus si je l'ai déjà mis ici, la flemme de tout remonterˆˆ), je dis à mes proches que je ne souhaite donner aucune consigne pour ce qu'on fera de mon corps, ça ne m'intéresse pas, ça regarde ceux qui me survivront et souhaiterons, ou pas, avoir une trace de moi ici ou là... Je préfère donner mon avis sur le sort de la dépouille de mes proches décédés avant moi ;-)

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Après la mort

Message par Ptite Marie » 23 août 2018, 23:56

Ah et puis j'oubliais un truc important sur ma mort: prélever tout ce qu'il y a de prélevable pour aider d'autres personnes, avant de faire quoi que ce soit du reste ! ^^
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 18 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Après la mort

Message par ParaNoise » 23 août 2018, 23:58

En tout cas, qu'on veuille se faire enterrer, incinérer... Je trouve quand même ça dommage qu'il faille payer (bon, c'est sûr qu'après les places de cimetière, le fait de faire incinérer la personne... ça peut pas se faire gratuitement) vraiment cher, et qu'on ne puisse quasiment rien faire! Mais bon, même après la mort, il faut se faire de l'argent! Moi personnellement ça me met mal à l'aise de me dire que ça se trouve, après ma mort des gens vont payer des centaines d'euros pour rien. Franchement moi je veux rien, aucune cérémonie, je ne vois pas l'utilité. Quand un proche meurt, je ne fais pas mon deuil en allant au cimetière parce que ce n'est pas comme ça que je le vois, donc pour moi, un peu pareil. Après est-ce que ça devrait être aux gens qui seront encore vivants de décider? Je ne sais pas, après j'avoue que de toute façon, ce n'aura probablement pas d'importance pour moi! ^^

Ah et oui, en effet, pouvoir aider d'autres personnes si possible une fois mort, bien évidemment!
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1337
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 245 fois

Re: Après la mort

Message par Grignoteuse de bouquins » 24 août 2018, 00:10

Oui , c'est vrai que maintenant on doit payer pour mourir .... (enfin plutôt les proches).
Dès que l'état veut se faire de l'argent sur notre dos il le fait de tout façon . On n'a pas a payer pour se faire enterrer ou incinérer , et dès qu'il y a des solutions un peu plus comme celle de ptite marie (enterrement simple , dans la nature) ou répendre les cendres dans la nature , c'est illégal :ignit: :ignit: :ignit:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Après la mort

Message par PassionA » 24 août 2018, 08:50

Pas besoin de payer pour donner son cadavre à la science. Les étudiants de médecine peuvent s'amuser autant que vouloir avec le mien. Sinon donnez le aux corbeaux où aux vers, quelle importance.

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Après la mort

Message par Zimou » 24 août 2018, 09:33

clotaire a écrit :
23 août 2018, 23:41
Pour ma part (je ne sais plus si je l'ai déjà mis ici, la flemme de tout remonterˆˆ), je dis à mes proches que je ne souhaite donner aucune consigne pour ce qu'on fera de mon corps, ça ne m'intéresse pas, ça regarde ceux qui me survivront et souhaiterons, ou pas, avoir une trace de moi ici ou là... Je préfère donner mon avis sur le sort de la dépouille de mes proches décédés avant moi ;-)
Je suis exactement du même avis concernant ma mort. comment je serais après ma mort : je m'en fou. je serais plus la pour le savoir et/ou apprécier. ma mort d'aura aucune incidence sur moi, vu qu'il n'y aura plus de "moi". la seul chose que "je" veux, c'est que ça impacte le moins possible mes proches qui seront les seul pour lesquelles ma mort aura une incidence. Du coup, je veux leur laisser la liberté de choisir ce qui leur sera le mieux, tout en donnant ce qui est donnable à la science pour aider aussi (pour aider aussi les autres, pas forcement que mes proches :p ). j'aurais une préférence pour ce qui est le moins couteux, car je trouverai dommage que mes proches veulent m'offrir un super truc alors que j'existe plus (donc on m'offre rien au final xD ) mais si ça leur fait du bien de faire un gros truc à ma mémoire ça me posera aucun soucis. De toute façon, encore une fois, je serais mort alors osef xD J'ai un peu de mal à saisir l'idée de souhaiter quelque chose après sa mort vu qu'on en profitera pas, qu'on le saura même pas.
Vous l'aurez compris, je suis aussi de la team scientifique qui pense qu'il y a rien après la mort. enfin je suis de la team qui pense que tant qu'il y a pas de raison de penser qu'il y a quelque chose, aucune raison d'y croire (et pourtant des "preuves" d'une existence après la mort il y en a pas mal. aucune scientifiquement viable, toutes soit démonté par la science, soit ne résistant pas au rasoir d’Ockham. Comme on dit, il y en a qui ont essayé...).

Concernant l’amortalité, pour ceux que ça intéresse hier je regardais l'interview d'un youtubeur de vulgarisation scientifique que j'aime beaucoup et ils en parlaient justement. alors l'interview est très longue et ils ne parlent pas que de ce sujet mais il est abordé ainsi que d'autre dont on parle ici, comme la possibilité qu'on soit qu'un tas d'atome qui interagissent entre eux, ils parlent aussi du libre arbitre dont on ne sait pas si il existe vraiment encore ou pas (avec cette expérience qui a fait un peu parlé d'elle qui montre que notre cerveau décide de faire quelque chose quelques milliseconde avant qu'on ait conscience qu'on le décide), bref ils parlent de sujet scientifique très intéressant (aussi de l'idée assez amusante qu'on pense que nous détruisons notre planètes, alors que nous ne faisons que nous ne faisons que détruire les ressources nous étant nécessaire à notre survit : quand on tente de sauvé la planète on tente en réalité que de nous sauver nous même, la planète nous survivra, si on fini par se détruire ce sera pas la 1ere extinction de masse qui aura eu lieu, la vie continuera après nous et d'autres espèce verrons le jour). la vidéo est très longue (3h) mais à écouter en fond en faisant autre chose ça passe ^^ et puis pour ma part je trouve ça super intéressant du coup ça passe vite :p

du coup, d’après lui, l’amortalité serait quelque chose de possible dans un futur assez "proche". pas accessible à nous, mais peut être nos enfants ou nos petit enfants. alors biensur on parle de prédiction ici, rien n'est moins sur que de dire ce qu'il se passera dans l'avenir, surtout aussi lointain. mais avec l'avancé de la technologie, il est pas totalement irrationnelle de penser que d'ici peu des choses impensable aujourd'hui pourront se produire, il se passe aujourd'hui des choses qui étaient impensable il y a 50 ou 100 ans. si on continue dans cette voie, qu'aurons nous dans les prochains 50 ou 100 ans? :D il explique que l'amortalité ce n'est pas de ne pas pouvoir mourir, il y aura toujours la possibilité d'avoir des accidents par exemple, mais que justement pour ne pas mourir on finira peut être pas limiter au maximum les risques d'accident, par ne plus sortir... bref c'est de la science fiction en quelque sorte, mais c'est intéressant. l'arrivé de l’amortalité posera certainement de nombreux problème je pense. pas de surpopulation (suffit d'interdire aux amortel d'avoir des enfants, si l’amortalité n’empêche pas de procréer d'ailleurs) mais plus d'accessibilité :
aujourd'hui je n'ai pas peur de la mort car c'est inévitable et je vois pas l’intérêt d'avoir peur de quelque chose d’inévitable, ça ne changera rien. enfin mourir fait surement peur à tout le monde, mais pour ma part je rationalise ainsi : on y peut rien, faut apprendre à faire avec. ça n’influence pas ma vie et je la vie tel que j'en ai envi. réussir sa vie, c'est quoi? pour moi c'est pas de vivre chaque moment de façon intense en se concentrant sur chacun de nos sens pour en avoir pleinement conscience. pour moi c'est juste faire ce qu'on a envi. si j'ai envi de passer ma vie devant des série tv par exemple, tant pis si pour un autre j'aurais gâché ma vie, l'important c'est ce qu'on juge soit même. c'est comme ça qu'on profite de la vie pour moi. jusqu'a peu, j'aimai passer ma vie tranquille, très casanier. depuis peu (enfin depuis que mes finances me le permettent bien :p ) j'ai de grosses envi de voyage. j'organise en ce moment un road trip en Europe d'environ 2 semaines avec ma chérie qui nous fera visiter prêt d'une 10aine de grande ville dans environ une 10aine de pays différent, on envisage aussi de partir au japon l'année prochaine, pays qu'on rêve tout les 2 de visiter. bref, j'estime pas avoir gâché ma vie en étant très casanier avant, c'est ce que je voulais, je profitait de ma vie ainsi. Je redeviendrai surement casanier après un certain temps d'ailleurs, quand mon désir de voyager sera plus satisfait. donc pour profiter de la vie, je pense qu'il faut simplement satisfaire nos envies.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Après la mort

Message par Ptite Marie » 24 août 2018, 10:06

Zim t'as mis partout "amoralité" au lieu de "amortalité", ça perd tout son sens xD
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité