Ma pote se pose des questions

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Nagise
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 28 oct. 2015, 14:30
A aimé : 10 fois
A été aimé : 14 fois

Ma pote se pose des questions

Message par Nagise » 27 juil. 2018, 08:59

Salut les gars, voici un sujet que j'ouvre sur demande de ma pote. :)

En fait elle se pose des questions depuis un moment sur son orientation sexuelle.
Déjà elle est sortie avec deux personnes, une fille et un garçon (une mauvaise expérience) dont elle était proche et qu'elle aimait bien, mais sans sentiments amoureux. Elle n'a jamais sérieusement pensé qu'elle aimerait avoir des relations sexuelles, mais a apparemment déjà ressenti du désir, purement physique, à cause d'un stimuli (genre un câlin). Et même si elle a régulièrement des crush sur les deux sexes mais plus souvent les mecs, elle pense n'être tombée vraiment amoureuse qu'une fois, il y a longtemps.
On se demande si ça peut être un blocage mais on est pas sûres parce qu'elle a quand même réussi à sortir avec un mec et une meuf et ça bloque vraiment juste au niveau des relations sexuelles pour les deux. Elle n'en souffre pas mais l'idée d'avoir des relations sexuelles l'effraie. Ca lui arrive d'avoir des fantasmes mais sans vouloir qu'ils se réalisent vraiment, et le sexe n'est pas du tout un sujet tabou pour elle.
Elle est de nature très anxieuse et dans ses relations, c'est hyper important pour elle de se sentir en confiance (pas facile étant donné qu'elle fait confiance à quasi personne), d'être déjà amie avec celui/celle avec qui elle sort et de ne pas être poussée à aller trop vite.

Elle s'est déjà renseignée un peu avec mon aide mais comme elle n'est pas sûre de comprendre ce qu'elle ressent, on s'est dit que ça serait bien d'avoir votre avis en plus :D Merci :bise:

Ah et désolée si c'est mal écrit, j'ai pas dormi de la nuit :l

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: Ma pote se pose des questions

Message par Raccoon » 27 juil. 2018, 14:33

Salut !

Ouah ça fait un ptit moment que je suis pas repassée sur AVEN moi ! ^^ Alors alors, déjà bonjour ça fait un bail les gens, et je suis pas sûre d'avoir bien compris ce que cherche ta pote : mettre un nom sur son orientation sexuelle c'est ça ? Je comprends bien sa situation et j'aurais tendance à dire que le fait qu'elle puisse ressentir du désir sexuel fait qu'elle n'est pas asexuelle "brute", mais il est très possible qu'elle se trouve sur le spectre et que seules certaines conditions puissent lui apporter ce sentiment. Ou alors elle est devenue asexuelle, ce qui n'est pas impossible. Le problème c'est qu'on met des mots sur des comportements humains complexes et qui sont infiniment variables au cas par cas, donc oui peut-être que c'est juste une phase, peut-être que non, peut-être que c'est un traumatisme (ou non), les possibilités sont infinies et moi-même je ne sais pas où j'en suis, même si je me reconnais comme asexuelle présentement. Après, est ce si grave de ne pas pouvoir être fixé sur ce point ? Ce n'est que mon avis mais je pense que pour en savoir plus sur soi-même il faut tout simplement prendre le temps de se découvrir et surtout ne pas se forcer, se poser les bonnes questions : est ce que je n'ai vraiment aucun désir sexuel ou est ce que j'en ai peur ? Il est difficile de répondre à sa place car c'est en grande partie un travail d'introspection et découverte qui lui apportera des réponses. Et une dernière chose : ce n'est pas grave de ne pas pouvoir s'identifier à une orientation sexuelle précise, moi-même qui me considère comme aro-ace et ce depuis ma naissance je suis persuadée que si un jour je suis assez attachée à quelqu'un pour entreprendre l'idée d'un couple avec lui (ou elle ou ielle) l'idée du sexe ne me dérangerais pas contrairement à beaucoup d'asexuels. Je ne me considère pas comme pestiférée pour autant. ^^

En conclusion, mon humble avis est que ta pote est dans une phase de découverte et il n'est pas évident de metre un mot clair sur son orientation. Certains en sont très sûrs, d'autres non et ce n'est pas grave. C'est qu'il lui reste des choses à découvrir sur elle-même.
The day is my enemy, the night my fave

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1961
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 552 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Ma pote se pose des questions

Message par fiffi » 28 juil. 2018, 00:34

Elle se situe probablement sur le spectre asexuel . Je ne pense pas que ce soit du à un blocage dans la mesure ou elle ne souffre pas de ne pas avoir de relation S .

Il faut un certain temps avant d' accepter le fait d' etre asexuel ; je pense aussi qu' elle est en pleine découverte . En se posant les bonnes questions , on fini par trouver les bonnes réponses ou une explication satisfaisante . C' est surtout à elle de se définir dans l' orientation qui lui convient le mieux , on ne peux que lui donner quelques renseignements .
Elle y parviendra surement , elle a la chance d' avoir un pote qui la comprenne et la soutien . :-)

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Ma pote se pose des questions

Message par PassionA » 28 juil. 2018, 10:37

Nagise a écrit :
27 juil. 2018, 08:59

Elle s'est déjà renseignée un peu avec mon aide mais comme elle n'est pas sûre de comprendre ce qu'elle ressent, on s'est dit que ça serait bien d'avoir votre avis en plus :D Merci :bise:
J'aimerais aider, mais on ne peut pas mieux savoir qu'elle ce qu'elle ressent. C'est à elle de faire le tri, de faire des recherches personnelles, et de se positionner, ou pas. Tout ce qu'on pourrait dire c'est si le comportement que tu décris fait penser à de l'asexualité, mais un comportement ne dicte pas une orientation donc il y a autant de chance qu'on se plante royalement.

Il faut qu'elle se pose une série de questions toutes simples en apparence : est-ce qu'il m'arrive de ressentir de l'attirance sexuelle pour une personne ? Si oui dans quelles circonstances ? Pour l'aromantisme c'est la même chose mais avec l'attirance amoureuse. (Bon je vais réitéré ma marotte, mais je crois personnellement que le doute est déjà en soi un indice de l'asexualité ou de l'aromantisme, car les personnes qui ressentent ces attirances ne doutent pas - au mieux sont-elles décontenancées parce qu'elles vont être attirées par plus qu'un seul genre et ne sauront pas faire le tri entre ce qu'elles préfèrent).

Qu'elle soit effrayée par l'acte, ou demandeuse, ou qu'elle fantasme et se masturbe, qu'elle ai aimée untel ou unetelle, eu des crush et des squishs... tout ça n'a aucune importance et ne dicte pas du tout son orientation sexuelle.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3646
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 628 fois
A été aimé : 920 fois

Re: Ma pote se pose des questions

Message par Baelfire » 28 juil. 2018, 11:00

Salut Nagise,

Eh bien c'est gentil de venir pour essayer d'aider ta pote mais tu auras beau décrire le plus fidèlement possible ce qu'elle ressent tu ne parviendras pas à retracer exactement comment elle est. Et nous en passant par une personne intermédiaire on ne peut qu'avoir les idées encore plus floues et des pistes éloignées. C'est déjà très compliqué quand c'est le ou la concernée qui vient témoigner alors un intermédiaire...

Bref ça serait bien qu'elle vienne s'exprimer directement.

Moi je pense qu'elle devrait surtout travailler sur son anxiété et sa peur. Avant toute chose.

Bienvenue :)
♪Love is in the A ♫

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité