Plaisir possible mais pas de désir

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
ArwenUndomiel

Plaisir possible mais pas de désir

Message par ArwenUndomiel » 15 juil. 2018, 11:35

Bonjour,

Je ne vais pas faire dans l'originalité pour mon post et ce qui va suivre.

Ma question principale :
Peut-on éprouver tout ce que je vais lister ci dessous en même temps :
- une attirance romantique pour quelqu'un
- avoir envie d'en être "proche spirituellement"
- vouloir partager des moments complices avec lui (câlins chastes, confidences, contacts physiques prolongés mais pas sexuels)
- ne pas ressentir d'attraction sexuelle envers l'autre (pas d'envie de le caresser, de me coller contre lui avec des intentions dans la tête)
- éprouver du plaisir en cas de stimuli sexuels (mais que ce soit la voisine, le meilleur ami, le papy du 5ème étage, la mère de famille ou un objet le résultat serait le même ^^')
?
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour les courageux que la lecture d'un pavé tente

Ma situation :
- célibataire
- aucune relation sexuelle à mon compteur
- jeune (mais majeure)
- répulsion partielle à certaines formes de contact physique (ex1 : inaptitude à faire un câlin chaste à quelqu'un d'autre que mes relations amicales et familiales auxquelles je tiens énormément / ex2: bouffée de haine ou choc émotionnel léger en fonction de l'intrus quand on "viole le périmètre de ma bulle physique" sans faire partie de mes relations hyper proches
Mes expériences :
- Attirance romantique indifférenciée (homme ou femme)
- Pas (ou très peu) de désir

Comment expliquer mon questionnement...
Tout d'abord, je sais d'expérience que je peux éprouver de l'attirance romantique. Vous savez : la présence de l'autre qui vous obsède, l'envie de se faire remarquer, l'envie de devenir plus proche d'elle (en terme de confidences), avoir des réactions idiotes en face de l'autre, etc.
Physiquement je n'ai, a priori, pas de blocage particulier. Je me suis intéressée aux contenus pornographiques et érotiques et mon corps réagit. Cependant, je n'éprouve pas l'envie d'échanger ma place avec les personnages des contenus, je ne ressens pas (comme certains hommes) l'envie d'augmenter mon plaisir face à ça, etc.
Tout ce que j'ai récolté à m'intéresser aux contenus pornographiques et érotiques c'est de me créer une anxiété et un dégoût occasionnel pour l'acte sexuel x). J'ai essayé une fois une "conversation sexuelle" avec quelqu'un (pour qui je m'étais persuadée avoir des sentiments) et ça m'a juste fait flipper et limite rendue malade ^^'.
Ensuite, concernant mes expériences romantiques passées, elles étaient toutes dissociées du désir sexuel pour la personne qui était "au coeur de mon intérêt". La sexualité ne me venait jamais à l'esprit, l'envie et le désir de le toucher, de me serrer contre lui non plus. Je n'ai qu'une seule (très vague) expérience qui me fait douter sur mon absence totale de désir. Je crois que cette fois_là j'ai éprouvé une sorte de "curiosité physique". Je ne connaissais pas bien la personne et j'ai eu vaguement envie de profiter de la situation (sport de contact) pour créer un contact physique (mais pas obligatoirement à caractère sexuel).

Ma question secondaire pour les courageux qui ont tout lu:
Que pensez-vous de mon cas ? Suis-je asexuelle, asexuelle temporaire, coincée, bloquée sexuellement ou autre chose qui vous viendrait à l'esprit ?

Voilà voilà. Pavé terminé.
Merci à ceux qui auront lu ^^
Modifié en dernier par ArwenUndomiel le 15 juil. 2018, 13:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Plaisir possible mais pas de désir

Message par didou » 15 juil. 2018, 12:15

En voilà du pavé :D
Bon, essayons de donner des idées au moins partiellement.
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Ma question principale :
Peut-on éprouver tout ce que je vais lister ci dessous en même temps :
- une attirance romantique pour quelqu'un
- avoir envie d'en être "proche spirituellement"
- vouloir partager des moments complices avec lui (câlins chastes, confidences, contacts physiques prolongés mais pas sexuels)
- ne pas ressentir d'attraction sexuelle envers l'autre (pas d'envie de le caresser, de me coller contre lui avec des intentions dans la tête)
- éprouver du plaisir en cas de stimuli sexuels (mais que ce soit la voisine, le meilleur ami, le papy du 5ème étage, la mère de famille ou un objet le résultat serait le même ^^')
Alors la réponse est oui. Il y a des A romantiques (et 2 mots) donc je pas avoir envie de relations sexuelles et avoir une attirance romantique est quelque chose de "très banal". Être proche "spirituellement" est une forme d'attirance qui peut être différente de la notion de romantisme, et ça n'a rien de contradictoire avec l'asexualité.
Après, pour ce qui est du fait que le corps réagisse à un stimulus, bin c'est principalement mécanique. Après, chez certaines personne, lorsque l'aversion est trop forte, je pense que la mécanique se bloque par réaction plus ou moins violente.
Pour preuve que l'asexualité n'implique pas mécanique cassée, il y a des aces qui pratiquent la masturbation, c'est donc bien qu'il y a réaction aux stimuli.
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Pour les courageux que la lecture d'un pavé tente
Sous le pavé, la plage ? :mrgreen:
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
- répulsion partielle à certaines formes de contact physique (ex1 : inaptitude à faire un câlin chaste à quelqu'un d'autre que mes relations amicales et familiales auxquelles je tiens énormément
En même temps, faire un vrai câlin (pas juste se prendre dans les bras vite-fait pour se dire bonjour) ... je ne suis pas certain que tout le monde apprécie... Enfin, moi je ne m'y vois pas.
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Tout d'abord, je sais d'expérience que je peux éprouver de l'attirance romantique. Vous savez : la présence de l'autre qui vous obsède, l'envie de se faire remarquer, l'envie de devenir plus proche d'elle (en terme de confidences), avoir des réactions idiotes en face de l'autre, etc.
Bon, à défaut de savoir ce que tu es, tu sais au moins que tu n'es pas aromantique :D
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Cependant, je n'éprouve pas l'envie d'échanger ma place avec les personnages des contenus, je ne ressens pas (comme certains hommes) l'envie d'augmenter mon plaisir face à ça, etc.
Il y a un terme dans le lexique ace pour décrire ce ressenti. Par contre, je n'arrive jamais à mémoriser toutes ces subtilités et il faudra faire un coup d'archéologie dans les posts :wink:
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Tout ce que j'ai récolté à m'intéresser aux contenus pornographiques et érotiques c'est de me créer une anxiété et un dégoût occasionnel pour l'acte sexuel x).
Certaines personnes A regardent du porno. Mais justement, l'idée d'être à la place de l'acteur/actrice n'est pas du tout ce qui les enchante.
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
La sexualité ne me venait jamais à l'esprit, l'envie et le désir de le toucher, de me serrer contre lui non plus.
Bin, tu disais en introduction que tu éprouvais parfois "vouloir partager des moments complices avec lui". Donc c'est quand même bien une notion de contact, non ? Peut-être que j'ai raté un truc.
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Que pensez-vous de mon cas ? Suis-je asexuelle, asexuelle temporaire, coincée, bloquée sexuellement ou autre chose qui vous viendrait à l'esprit ?
Bin, ton absence de désir, tu es la seule à pouvoir la caractériser. Si tu sens que tu n'as pas d'envie de rapports, c'est que c'est un ressenti avéré.
Dans tout ce que tu décris, il n'y a pas d'incompatibilité avec l'asexualité. Maintenant, c'est toi qui, au travers de ce que tu liras ici, te reconnaîtra dans l'asexualité. Ou pas. sur la question d'être "coincée, bloquée", je pense que ça se tranche assez facilement : si tu n'éprouves de d'envie de relations, si tu n'en souffres pas, alors je ne vois pas pourquoi tu serais "coincée, bloquée". Les gens qui se sentent coincés, généralement ils n'arrivent pas à avoir de relations, mais aimeraient bien et en souffre. À partir du moment où c'est juste un constat que ça ne t'attire pas, que c'est comme ça et que ça te va très bien, bon, je ne vois pas pourquoi tu serais "coincée, bloquée".
ArwenUndomiel a écrit :
15 juil. 2018, 11:35
Voilà voilà. Pavé terminé.
Voilà voilà. Pavé de réponse terminé.

EDIT: Je ne résiste pas à mettre le lien vers l'excellent post que @PassionA vient de publier pendant que je te répondais:
viewtopic.php?f=6&t=8941

REEDIT : le terme dont je ne me souvenais plus doit être "Autochorissexual/Aegosexual" (cf. sujet viewtopic.php?f=13&t=7727&hilit=lexique).
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

fiffi
Atrix Reloaded
Messages : 1877
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 527 fois
A été aimé : 275 fois

Re: Plaisir possible mais pas de désir

Message par fiffi » 16 juil. 2018, 00:53

Bienvenue ArwenUndomiel ,

à ta première question , ma réponse est oui . Tu peux te sentir proche d ' une personne , spirituellement , romantiquement sans avoir de désir sexuel pour elle mais aimer les moments complices comme les calins . Il peut y avoir une réaction de plaisir aux stimuli , cela dépend ; certains A le ressentent , d' autres non .

J' ai lu ton petit pavé et tu sembles bien ètre asexuelle , surtout si tu dissocies le désir romantique du désir sexuel . Asexuelle temporaire voudrait dire que ta libido a provisoirement disparu mais si tu n' as eu que très peu de désir , rien n' indique que ce soit le cas . Si l' absence d' attirance sexuelle ne te fait pas souffrir , tu n' es ni bloquée ni coincée et l' asexualité n' est pas du à un traumatisme quelconque ; c' est juste une orientation sexuelle .
Je conclurais comme Didou , toi seule peut savoir si tu es A , en parcourant ce forum , tu trouveras sans doute la réponse à ta question .

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2904
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 572 fois
A été aimé : 551 fois

Re: Plaisir possible mais pas de désir

Message par clotaire » 16 juil. 2018, 09:22

Bienvenue ArwenUndomiel :-)

sous le pavé, la page :D
Je rejoins les voisins du dessus.
La curiosité du contact physique, pour ma part, je l'ai aussi et je l'ai assouvie en fréquentant les bals. Les danses de couple c'est génial pour ça ;)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: Plaisir possible mais pas de désir

Message par Baelfire » 16 juil. 2018, 17:30

Salut ArewenUndoiel,

C'est vrai que ce que tu décris ressemble pas mal à une forme d'asexualité. Mais je me pose une question : est ce que tu as vécu un truc qui t'a marqué mais en mal ?

Parce que le fait qu'une simple conversation sexuelle (je suis d'accord c'est pas toujours formidable) te rende malade et ta répulsion a certains contacts physiques pourtant chastes
♪Love is in the A ♫

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité