"j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

"j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Zimou » 20 avr. 2018, 12:12

Salut à tous!

ça faisait bien longtemps que j'avais pas ouvert un topic :p mais récemment j'ai découvert un sentiment qui m'était probablement pas inconnu mais dont j'avais pas conscience.

notre asexualité doit toujours être remis en cause, car on est asexuel jusqu’à preuve du contraire, donc faut toujours faire attention aux "preuves". Finalement, un S est un asexuel qui a eu preuve de son attirance sexuel par son ressenti : lorsqu'il a ressenti de l'attirance et a eu les réactions qui y sont souvent associé, ou qu'il a eu des réaction associés qui lui ont fait comprendre que c'était à cause de son attirance sexuel. mais l'un n'implique par l'autre, être sexuel n'implique pas d'avoir certaine réaction tout comme certaine réaction n'implique pas d’être sexuel. pareille pour les asexuels d’ailleurs, on sait que ce n'est pas parce qu'une personne a un comportement que ça indique son orientation. c'est là qu'il faut toujours chercher pour savoir si on est A ou S, qu'on ait des réaction pro sexe ou anti sexe pour savoir si c'est lié à la sexualité, l'asexualité, ou si ça a justement aucun lien.

Pour moi, asexuel sex positif, la remise en question arrive de temps en temps lorsque j'ai une réaction qui pourrait être causé par une attirance sexuel. du coup je creuse pour essayer de comprendre. c'est ça qui est important car un asexuel peut se croire S si il est sex positif et qu'il essaye pas de comprendre pourquoi, tout comme un sexuel sex negatif peut se croire asexuel si il essaye pas de comprendre pourquoi il est sex negatif.

Bref, venons en à l’expérience personnel. ça fait un peu plus longtemps que d'habitude avec ma chérie qu'on ne s'est pas vu. les problème de gréves de train, entre autre, nous ont obligé à moins nous voir, sans que ce soit un problème vu que ce soir on se retrouve pour une semaine de vacance (ça va compenser l'absence :p ). et avec cette absence inhabituel, avec le manque, je me suis surpris à me dire que j'avais envi d'elle. Enfin plus qu'a me le dire, à le ressentir. L'envie de partager ça aussi avec elle pour savoir si c'est réciproque et me rassurer (ou me mettre en pls si c'était pas le cas). Et j'en suis assez rapidement venu à l'idée que, avoir envie de quelqu'un, c'est un comportement très sexuel quand même. quand un S dit "j'ai envie de toi", les intension sont clair. Du coup, dans ma constante remise en question, je me suis demandé si je commençais pas à changer, à être plus demi-a que A. l'orientation est quelques chose qui fluctue, pas du jour au lendemain mais sur le long terme c'est tout à fait possible. Et puis je me suis dit qu'il fallait une fois de plus essayer de comprendre (oui parce que des doutes comme ça c'est loin d’être le 1er :p ). j'ai envie d'elle, oui. mais envie de quoi en réalité? si avoir envie de quelqu'un est très clair dans notre société, est ce que ça à le même sens pour moi? Le besoin est physique, intime. si c'est différent, ça semble proche tout de même. Mais voilà : c'est physique et intime, pas sexuel. ce que j'ai clairement besoin et qui m’apaisera sans aucun doute, c'est d'avoir une intimité, de me retrouver peau contre peau avec elle. Alors oui, la sexualité apaiserait ce besoin vu que lors de relation sexuel, on est "peau contre peau" (et bien au delà). mais non, mon besoin n'a rien de sexuel et ce n'est pas du tout nécessaire d'en passer par là pour satisfaire cette envie d'elle que j'ai. et ce soir, si je saute dans le lit avec elle, ce sera pas pour du sexe, ce sera pour de l'intime, je pense pas qu'il y aura de sexualité entre nous (sauf si envie de sa part, mais ce sera pas de la mienne en tout cas, j'aurai pas plus l'envie de commencer quelque chose de sexuel que d'habitude).

Tout ça pour 2 choses. la première, c'est que je me suis senti bien proche des S dans mon ressenti. en tant que sex positif, je les comprend pas trop mal mais il y a quand même des réactions qu'ils ont que je trouve totalement incompréhensible. On dit toujours que c'est celui qui a le désir à qui ça pose problème, et c'est vrai c'est son problème à lui et du coup je comprenais pas leur reaction, mais c'est toujours facile à dire lorsqu'on est A, qu'on a pas de désir sexuel et qu'on ne peut pas ressentir ce qu'il ressent, quel est la difficulté et essayer d’être tout de même un soutient plutôt que de s’arrêter au fait que c'est son problème, parce que nous on est A et que les problème de S ne nous concernent pas. sans l'avoir subit, j'ai là aussi compris la difficulté d’être en manque pour un S, même si mon manque n'est pas sexuel, il est physique et c'est je pense assez proche. et si je reste toujours d'accord avec le fait qu'ils ont pas à rejeter la faute sur le A qui n'y est pour rien, bas en dehors du fait qu'il faut qu'ils comprennent ça, je comprend leur difficultés (et ce qui les pousse à faire cette erreur, qui finalement est humaine).
La 2eme chose, c'est que lorsqu'on est A, c'est toujours important d’être toujours en interrogation. de façon intensive lorsqu'on découvre l'asexualité, mais toujours un minimum même longtemps après, ne jamais se dire qu'on sera A toute sa vie car finalement, on sait pas les choses peuvent changer et s'enfermer dans une orientation, on le sait, n'est pas une bonne idée (conseil qui vaut tout autant pour les S). Et si à travers mon histoire, d'autre peuvent se remettre en doute pour en ressortir avec encore plus de certitude sur ce qu'ils sont, alors j'en serais très content :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par PassionA » 20 avr. 2018, 14:19

J'aime beaucoup la façon que tu as d'explorer ce qu'est ce désir de l'autre. J'avoue que je peux tout à fait me reconnaitre dans ce besoin, parfois fugace, d'intimité et de "peau contre peau" (même habillé, ce n'est pas le propos) avec une certaine personne - d'où l'importance des peluches dans ma vie. Je pense même que c'est une des raisons essentielles qui a fait que j'ai eu beaucoup de mal à me définir comme asexuel pendant des années, même si je savais que la sexualité ne m'intéressait pas - parce que j'ai rencontré dans ma vie 2 ou 3 personnes pour lesquelles j'ai ressenti ça.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3675
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 633 fois
A été aimé : 924 fois

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par Baelfire » 20 avr. 2018, 14:53

Ah ben tu vois la dernière fois que j'ai été en couple je me suis retrouvée confrontée à la même question que toi. Une fois on avait pas pu se voir d'une semaine et j'avais envie de lui c'était terrible. Puisque j'ai essayé d'oublier les choses intenses qui me reliaient à lui j'ai oublié comment s'étaient passées nos retrouvailles. Mais je pense qu'on a du verser dans le rapport sexuel.

Ce qui m'a conforté dans le fait d'être A (assez light mais A tout de même) c'est que c'était rarement à mon initiative. J'avais jamais envie que ça le soit. Et puis je me sens maladroite...je manque cruellement d'imagination pour ça. Il faut que je "révise" avant pour me souvenir comment on fait pour solliciter l'autre autrement que verbalement. On dirait qu'il y a une partie de moi qui n'a pas développé se sens de l'imagination, du fantasme et des idées qu'on peut avoir pour le sexe. Une fois que je suis lancée par contre c'est bon, j'ai plus besoin de calculer. Je suis ouverte à pas mal de choses, j'aime faire l'amour mais c'est pas de moi que l'idée pourra venir. Parce que je sais pas, parce que ça ne m'intéresse pas assez pour que mon cerveau gamberge là dessus. Malgré une certaine expérience au compteur.

L'autre indice me confortant dans mon asexualité c'est que en période de célibat, quand je n'ai pas de rapports, ça ne me manque pas. Toutefois je suis une A qui vivrait très mal que son conjoint ne veuille JAMAIS couché avec elle. Je m'adapte sans soucis à mon partenaire sur la fréquence (sauf si l'autre est très demandeur là c'est mort!), juste une fois par exemple dans une vie de couple me suffirait. Mais un partenaire qui n'aura jamais envie de moi,je le prendrais comme quelque chose que j'ai raté. Si il ne veut pas partager ça ne serait-ce qu'une fois c'est qu'il refuse de lâcher prise en ma compagnie et donc il ne me fait pas confiance.

Ouais c'est compliqué et il ne faut pas s'enfermer dans une case. Mais ça va de ce côté là on est dans le juste puisque c'est ce qu'on répéte à tous ceux qui se présentent ici.
Image

TAGADAAAAA !!!

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par thailog » 20 avr. 2018, 15:03

Intéressant ce témoignage. Quand je suis tombé amoureux, je me souviens avoir eu l'envie de toucher, de faire des câlins à la fille en question c'est aussi pour cela que j'ai mis du temps à comprendre que j'étais asexuel. En fait j'ai toujours cru que lorsqu'on tombait amoureux d'une fille, on voulais d'abord de la tendresse et que le désir d'avoir de la sexualité venait après. C'est en conversant avec d'autres personne que j'ai compris que l'envie de sexualité arrivait vite lorsqu'on était amoureux et même que certaine personne ne pouvaient être attiré que sexuellement par d'autres.
Je me suis demandé si c'était pas juste trop romantique à cause de mon côté féminin, j'avais encore des clichés dans ma tête à cette époque du genre "les filles ont besoin d'être amoureuse avant de faire l'amour" mais bon après avoir eu des conversations avec des amies la dessus j'ai compris que c'était un cliché.

Bref je raconte ça pour dire que cette attirance physique qu'a décris Zimou, cette envie d'être "peau contre peau" je l'ai déjà ressenti et ça m'a fait penser longtemps que j'étais juste un S qui était timide sur la sexualité avant de comprendre que je n'avais pas d'attirance sexuelle et que le sexe c'ést un truc dont je n'ai pas envie.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par Zimou » 20 avr. 2018, 15:27

Baelfire a écrit :
20 avr. 2018, 14:53
Si il ne veut pas partager ça ne serait-ce qu'une fois c'est qu'il refuse de lâcher prise en ma compagnie et donc il ne me fait pas confiance.
Je suis assez d'accord avec toi. Enfin si une personne a une bonne raison de refuser (asexuel.le n'est pas une raison de refuser, c'est une raison de pas avoir d'attirance seulement), qu'il y a un vrai blocage, quelque chose qui empêche, oui je peux me passer de sexualité. Si il n'y a pas de raison, j'ai le même sentiment que toi. D'ailleurs on partage une incroyable confiance avec ma chérie, bien plus que j'ai jamais partagé avec quelqu'un d'autre que ce soit amie ou petite amie, plus que je pensais possible de partager avec quelqu'un. pas que parce qu'on a une sexualité, qui est déjà pour moi une bonne preuve de confiance, mais pour énormément d'autre chose intime qu'on partage (en faite, quand on partage autant d'intimité, la sexualité n'en est qu'une parmi d'autre. mais avoir une sexualité montre qu'on peut partager une si grosse intimité, si la sexualité est déjà un problème, le reste risque de l’être aussi). la nudité n'est pas un problème, l'exploration du corps de l'un et de l'autre sous toutes ses coutures non plus, il n'y a pas de peur d’être jugé, on peut se dire tout les truc qui sont pas socialement accepté sans se juger l'un l'autre, se dire des plaisir "inavouable"... ça nous rend évidement extrêmement complice, car on connait de l'un et de l'autre ce que personne ne connait ni même accepterais peut être pas. et bien plus que la sexualité (pour les S), ce type de confiance rend le couple très solide, j'en suis assez convaincu. sans cette confiance, pas de partage honnête et sans tabou et sans partage...
thailog a écrit :
20 avr. 2018, 15:03
ça m'a fait penser longtemps que j'étais juste un S qui était timide sur la sexualité
ça a été la même chose pour moi. enfin pire car j'ai meme jamais été vraiment timide. en fait j'ai jamais eu de raison de pas avoir d'attirance (meme des raisons qui sont pas lié comme la timidité mais qui aurait pu me mettre sur le voie), c'est pour ça que j'ai toujours écarté cette hypothèse, que j'ai refoulé mon asexualité avant d'en apprendre l’existence. J'ai pensé que j'avais pas le courage de chercher des relations sexuel par peur du refus et d’être rejeté, mais en réalité si la peur du rejet était réelle, la peur du refus n'as jamais existé xD
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Ramón

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Ramón » 20 avr. 2018, 16:41

Alors, je sais que je suis désirable Zimou, mais je préfère mon traversin ! :-P
Car c'est avec cet objet que je me sens le mieux, il fait la taille de mon corps mais ne dégage pas de chaleur à la manière d'un individu. Reste que ce contact, il est important. Et ça, je suis intimement persuadé que c'est atavique, nous avons souvent/parfois besoin d'une "chose" humaine, animale, inanimées,... à notre côté.
Ensuite, à nous de réguler ce besoin, comme avec tout ce qui est de l'ordre du besoin.

Maintenant, pour parler de mes deux expériences les plus notables. Clairement, ce manque physique n'y était pas, pas de manière consciente, mais la fréquence de mon activité onanique sensiblement plus importante.
Reste que pour les deux cas c'était une subjugation intellectuelle et esthétique, et qu'être proche d'une personne belle qui comprend ce que l'on exprime, ça invite à se projeter dans une danse corporelle beaucoup plus intime :-)

En tout cas, désolé Zimou, peut-être quand mon orientation changera ;-P

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Zimou » 20 avr. 2018, 17:05

Mr.Nya a écrit :
20 avr. 2018, 16:41
Alors, je sais que je suis désirable Zimou, mais je préfère mon traversin ! :-P
[...]
En tout cas, désolé Zimou, peut-être quand mon orientation changera ;-P
:cry: :trist:
Mr.Nya a écrit :
20 avr. 2018, 16:41
il fait la taille de mon corps mais ne dégage pas de chaleur à la manière d'un individu.
c'est claire que la chaleur humaine... est tres agreable en hiver :D :D :D bon c'est vrai qu'en été c'est un peu... chaud xD on est bien mon collé (car bien plus collant? ;) ) pour supporter, sans que ça provoque de manque, c'est clairement pas ma période favorite. la meilleur étant celle d'en ce moment : suffisamment chaud pour pas avoir froid mais pas trop pour pouvoir rester l'un contre l'autre ^^ le printemps et l'automne, c'est top ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1618
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par Aphélie » 20 avr. 2018, 18:08

Zimou a écrit :
20 avr. 2018, 15:27
Enfin si une personne a une bonne raison de refuser (asexuel.le n'est pas une raison de refuser, c'est une raison de pas avoir d'attirance seulement), qu'il y a un vrai blocage, quelque chose qui empêche, oui je peux me passer de sexualité.
Du coup, pour toi quelqu'un qui est ace et ne ressent ni attraction ni envie (je mets les deux sans être sûre de saisir la nuance, j'imagine qu'ils ne vont pas toujours de paire), si je comprends bien, n'a pas de bonne raison de refuser dans la mesure où c'est pas un blocage ? Je sais pas si c'est ce que tu voulais dire ou moi qui lis de travers mais quand même ça me chiffonne un peu : ne pas vouloir pour moi c'est un peu la number one des bonnes raisons de refuser ? Parce qu'en ce qui me concerne je ne suis pas spécialement sex repulsed mais par contre c'est clair que je n'ai aucune envie de repasser par là un jour si je peux l'éviter. (Après je compte pas me caser donc ça règle le souci, mais la formulation comme quoi être asexuel.le était pas une raison de refuser m'a interpellée, je considère pas avoir besoin d'une autre raison - ni d'avoir besoin d'une raison tout court.)
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par ~flor_vermelha~ » 20 avr. 2018, 19:00

Ca tombe bien, pour moi aussi les choses ont changé un peu depuis que je suis avec mon copain actuel (attention, un peu de détails dans ce qui va suivre).
Je savais déjà avant que le contact physique avec une autre personne m'excite parfois (même si c'est rare) et avec mon chéri je suis déjà allée jusqu'au bout, càd il m'a stimulée manuellement jusqu'à l'orgasme. Je dirais : la masturbation est plus facile, mais avec quelqu'un d'autre c'est plus excitant. Pourtant, je n'ai pas envie de ca chaque fois qu'on se voit et je sais qu'avec les personnes demandeuses je me lasse très vite et n'ai plus aucune envie. J'ai eté avec un autre A il y a quelques années, lui ne voulait absolument rien faire sur le plan sexuel et cela m'allait très bien, il ne me manquait rien. Mon chéri actuel aime toucher mes seins et embrasser mon cou et dit que cela lui procure une certaine excitation, mais il n'a pas besoin qu'il se passe quelque chose au-dessous de la ceinture (il a été sexuellement actif dans le passé sans se savoir A et dit que c'était surtout du travail).
On partage donc des choses sexuelles, mais ca reste très light et si jamais il n'avait plus envie de ca ce ne serait pas un problème pour moi. Plus de câlins ce serait la cata, mais cela n'arrivera pas. ;)
Pour moi, le plaisir sexuel c'est plutôt une chose mécanique qu'une preuve d'amour. C'est sûr que je ne ferais pas ces choses-là avec n'importe qui, mais je n'ai pas vraiment "envie de lui". Quand on ne se voit pas, j'ai envie de lui parler, de lui faire des câlins (pas forcément des bisous, ca n'a jamais été mon truc), mais l'excitation ca vient parfois quand on est au lit ensemble, je ne lui sauterais jamais dessus.

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par thailog » 20 avr. 2018, 19:39

"Je suis assez d'accord avec toi. Enfin si une personne a une bonne raison de refuser (asexuel.le n'est pas une raison de refuser, c'est une raison de pas avoir d'attirance seulement),"

Euh j'avoue avoir été choqué par cette phrase. Je vais pas répéter les propos d'Aphélie que je partage mais je rêve d'une relation sans sexe et oui j'estime que de ne pas avoir d'attirance sexuelle est une raison suffisante pour refuser de faire l'amour.

Avatar du membre
Fandarel
Affable
Messages : 100
Enregistré le : 27 déc. 2016, 22:10
Pronom : Il
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Fandarel » 20 avr. 2018, 20:34

Je me suis fait la même reflexion aussi, je sais pas trop si la formulation est maladroite ou si j'ai bien compris ou si on met pas le meme sens au mot attirance.
Deja "bonne raison" ca me derange assez de base, je pense pas qu'il y ait de bonnes ou mauvaises raisons à pas vouloir coucher avec quelqu'un, je pense pas qu'il y ait meme spécifiquement besoin de raison dans l'absolu.
------------------------
Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2993
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 595 fois
A été aimé : 573 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par clotaire » 21 avr. 2018, 00:24

C'est bien de reconnaître et d'accepter que tu évolues Zimou, c'est une preuve d'ouverture et de confiance en soi, il me semble :-) Moi je n'ai jamais été en couple alors... Je ne sais pas du tout quel amant je pourrais être ˆˆ

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par Zimou » 21 avr. 2018, 08:32

Aphélie a écrit :
20 avr. 2018, 18:08
Zimou a écrit :
20 avr. 2018, 15:27
Enfin si une personne a une bonne raison de refuser (asexuel.le n'est pas une raison de refuser, c'est une raison de pas avoir d'attirance seulement), qu'il y a un vrai blocage, quelque chose qui empêche, oui je peux me passer de sexualité.
Du coup, pour toi quelqu'un qui est ace et ne ressent ni attraction ni envie (je mets les deux sans être sûre de saisir la nuance, j'imagine qu'ils ne vont pas toujours de paire), si je comprends bien, n'a pas de bonne raison de refuser dans la mesure où c'est pas un blocage ?
je me suis peut être mal exprimé en effet xD déjà je dit "bonne raison". j’entends par la que si la raison c'est "parce que les planètes sont pas alignées", bas c'est pas une bonne raison, c'est une fausse raison. mais si quelqu'un dit "je veux pas parce que j'aime pas" ou n'importe quel autre raison dans ce style, c'est tout à fait valable. mais si la raison est "parce que je suis A", c'est pas valable. un A a toutes les capacité pour avoir une relation sexuel comme n'importe quel S, la preuve est que nombreux asexuels ont des relation sexuel et que donc si il y a refus (ou acceptation d'ailleurs), ce n'est pas causé uniquement par l'asexualité. l'asexualité seul n’empêche pas les relations sexuel, elle ne fait que ne pas les provoquer. et c'est un peu dans ce sens que je dit qu'il faut toujours se comprendre pour se définir A car si on refuse ou qu'on accepte et qu'on sait pas pourquoi (qu'on utilise l'asexualité pour expliquer ça et se rassurer, ne pas avoir à chercher), comment savoir si ça n’influence reellement pas sur ce qu'on pense être notre orientation?
Si je cherchais pas à comprendre pourquoi j'accepte, je me définirais surement S, et ce serais très gênant pour moi d'agir non consciemment à ce que je suis, à ne pas être en accord avec moi même. pareille quand on cherche pas à comprendre pourquoi on refuse (je refuse assez rarement mais j'ai quand même chercher les causes aussi). Voilà en gros pour essayé d'etre plus clair.
J'utilise le mot "blocage " aussi, qui est plutôt négatif mais je l'utilise pas de façon négative en fait. je l'utilise pour illustrer une impossibilité, mais quand on parle d'asexualité, l'impossibilité en terme de sexe n'est pas négatif. c'est neutre. c'est un peu comme si je disais que quelqu'un qui mange pas d'épinard parce qu'il aime pas à un blocage avec les épinard, c'est pour exprimer qu'il y a une barrière qui fera qu'il en mangera pas, mais c'est pas négatif, il y a rien de mal à ne pas aimer les épinard ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: "j'ai envi de toi". Par un asexuel.

Message par PassionA » 21 avr. 2018, 10:03

Zimou a écrit :
21 avr. 2018, 08:32
je me suis peut être mal exprimé en effet xD déjà je dit "bonne raison". j’entends par la que si la raison c'est "parce que les planètes sont pas alignées", bas c'est pas une bonne raison, c'est une fausse raison. mais si quelqu'un dit "je veux pas parce que j'aime pas" ou n'importe quel autre raison dans ce style, c'est tout à fait valable. mais si la raison est "parce que je suis A", c'est pas valable. un A a toutes les capacité pour avoir une relation sexuel comme n'importe quel S, la preuve est que nombreux asexuels ont des relation sexuel et que donc si il y a refus (ou acceptation d'ailleurs), ce n'est pas causé uniquement par l'asexualité. l'asexualité seul n’empêche pas les relations sexuel, elle ne fait que ne pas les provoquer.
Oui, donc en gros tu dis qu'une personne hétérosexuelle ne devrait pas non plus refuser une relation homosexuelle, et vice versa, même si elle ne le désire pas. Je n'aime pas du tout cette façon de penser, personnellement. Je pense que si l'on défini son orientation c'est justement pour ne pas (plus) avoir à subir ce genre de logique néfaste (ah mais attends, ton corps fonctionne donc tu devrais pouvoir coucher). Pour ma part, j'ai eu des relations sexuelles parce que j'y ai été poussé (certes un peu par curiosité au début, mais ensuite c'était vraiment juste parce que comme tu le dis, être A n'empêche pas d'en avoir) et je l'ai vécu comme un viol. Non merci, si mon corps le peu certainement ce n'est pas mon orientation, je n'en ai pas envie et c'est parfaitement valable sans que je n'ai à invoquer de raison.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3675
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 633 fois
A été aimé : 924 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Baelfire » 21 avr. 2018, 10:11

le simple fait de ne pas le vouloir est une raison plus que valable. Il est hors de question de se forcer. Y a pas besoin de chercher plus loin. Et ça concerne tout le monde.

Je crois que ce que Zim a voulu mettre en avant c'est que l'asexualité n'empêche pas physiquement d'avoir une relation sexuelle c'est tout.
Image

TAGADAAAAA !!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités