La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Ramón

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Ramón » 24 nov. 2017, 13:20

Si on prend l'intelligence comme la "faculté à comprendre", je dirais que l'intelligence qui me séduit et qui m'attire ce serait l'intelligence sensible, cette faculté à écouter notre sensibilité, la comprendre, et par extension la faculté à comprendre la sensibilité de l'autre (pas exactement l'empathie, mais pas loin). Enfin, cela n'a rien de sexuel ou de romantique, c'est plus dans l'affectif que se manifestera cette attirance.
L'intelligence formelle, celle du QI et de la performance, par contre, bah elle m'indiffère.

Avatar du membre
piwi
Avenista
Messages : 1312
Enregistré le : 23 oct. 2017, 00:07
Localisation : Mont de Marsan
A aimé : 491 fois
A été aimé : 217 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par piwi » 30 nov. 2017, 19:27

Je suis Aro mais je rêve de rencontrer quelqu'un qui possède l'intelligence du coeur.
Je sais, je suis hors sujet, comme d'hab' ! :roll:
Les religieux ne m'attirent pas mais ils se rapprochent de ce que je "pourrait" kiffer. Ouais.
mon âme n'a pas de sexe (iel)

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 226 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Léonis » 30 nov. 2017, 19:47

Mais du coup concrètement ?
Vous pouvez donner des exemples de comportement qui peut vous attirer ?

Mettons que je fasse devant vous toute la démonstration expliquant que la sommes de tous les entiers naturels de 1 jusqu'à l'infinie est égale à -1/12. Vous faites un AVC ou me trouvez attrayante ? ^^

Si je vous explique en quoi il est utile que l'être humain se raconte des histoires fictives et la manière dont il le fait depuis l'aube des temps. Vous vous endormez ou je repart avec votre numéro ? ^^
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Thyatira » 30 nov. 2017, 21:59

Perso ce que j'aime bien ce sont les gens qui pensent "vite" et donc peuvent me suivre dans mes raisonnements tordus (ou me dépasser ^^), et/ou qui m'accompagnent dans mes délires de théories pseudoscientifiques, en pouvant à la fois utiliser des théories scientifiques et en rire/les détourner mais en s'arrangeant pour que ça reste à la limite du crédible... donc scientifique (au moins dans le mode de pensée) + raisonnement rapide + aimer réfléchir (y compris à des trucs absurdes) + humour (20ème degré au moins)...

Donc, Léonis, tout dépend de comment tu fais ta démonstration et ton explication :lol:
Mais, clairement, une démonstration bien faite, avec une petite touche d'humour, ça peut le faire :lol:
(parce que je vais t'admirer, et l'admiration fait partie du "paquet de sentiments indifférenciés, mélangés avec l'attirance" pour moi...)

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 226 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Léonis » 30 nov. 2017, 22:33

Ok je vois assez bien le truc que tu décris et ça m'arrive de le faire. En général je commence ma tirade par "J'ai une hypothèse sur ça !". Autant je peux le faire très bien à l'écris mais j'avoue qu'à l'oral je suis un peu nul. En général je pense le trucs vachement avant et au moment de le sortir je m'embrouille.
Mais du coup là on parle vraiment de vivacité de trait d'esprit et pas vraiment de capacité de raisonnement. Si je brille en disant intelligemment des choses très bêtes je suis pas sûr qu'on peut qualifier ça de comportement sapiosexogène. Je suis juste une personne amusante d'une manière particulière.
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Thyatira » 30 nov. 2017, 23:17

Si si y a une capacité de raisonnement, en tous cas quand j'ai ce genre de discussion, on dit plein de trucs intelligents, mais pas dans un but intelligent... C'est difficile à décrire, hors contexte... Mais c'est un gros délire scientifique, en gros.
J'ai souvent le même problème que toi si je réfléchis avant, par contre, dans les cas dont je parle, je peux le faire seulement à l'oral (l'écrit est trop lent par rapport à la pensée, donc je perds le fil et je m'embrouille) et seulement si je suis en confiance avec les gens (on m'a déjà tellement dit que j'étais une tordue, ou juste devisagée parce que je rigole de trucs que les autres trouvent juste absurdes...).

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Ryo22 » 01 déc. 2017, 00:56

Je ne saurais pas définir ce qui m'attire au juste dans le concept de sapiosexualité, car je pense que je le suis au moins en partie, j'adore partir dans des théories, dans des réflexions, dans des analyses, et que ma partenaires puisse suivre et aller plus loin que moi me faire débattre me faire argumenter contre argumenter, me faire découvrir de nouvelles analyses, oui j'aime beaucoup et je trouve cela extrêmement attirant. En revanche, quelqu'un qui a le niveau Hannouna-TPMP et qui s'extasie devant la téléréalité et n'a aucun sujet de conversation c'est direct niet !!

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2899
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par clotaire » 01 déc. 2017, 09:16

Il me semble qu'être sapiosexuel, ce n'est pas seulement trouver tout ce que vous dites attirant, mais excitant... sexuellement ?

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 398
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 235 fois
A été aimé : 207 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Olib » 01 déc. 2017, 09:36

Ca semble logique, Clotaire, sinon on devrait dire sapio-romantique.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2899
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par clotaire » 01 déc. 2017, 09:46

oui ou sapio-autre chose^^ Parce que être bluffé par l'intelligence de quelqu'un, ça arrive à tout le monde je pense.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Baelfire » 01 déc. 2017, 09:54

Léonis a écrit :
30 nov. 2017, 19:47
Si je vous explique en quoi il est utile que l'être humain se raconte des histoires fictives et la manière dont il le fait depuis l'aube des temps. Vous vous endormez ou je repart avec votre numéro ? ^^
Tout dépend comment tu le racontes :) Si il y a une voix chaude, posée, passionnée et un peu d'humour mais carrément que tu repars avec mon numéro!! Il me semble que outre les mots l'attitude joue beaucoup.

Je prends un exemple : Alexandre Astier. Objectivement je ne pense pas que ce soit une personnalité facile. Et il n'est même pas spécialement beau. Mais dès qu'il parle ça devient magique. Je comprends même pas tout en plus mais je suis subjuguée et j'irais pas jusqu'à dire qu'il pourrait faire de moi ce qu'il veut mais pas loin. Ca se voit qu'il en a dans le cigare le mec! Et à ce point là c'est juste extraordinaire.

Le charisme ça prend aux tripes.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 398
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 235 fois
A été aimé : 207 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Olib » 01 déc. 2017, 10:05

Je dois admettre que la sapiosexualité est un peu abstrait pour moi. Mais c'est aussi parce que je ne suis pas ou très peu sexuel, donc ça reste aussi abstrait que l'hétéro ou l'homosexualité, finalement.

Comme le dit Baelfire avec l'exemple d'Astier, je pense que la sapiosexualité c'est le fait que l'attirance pour quelqu'un est totalement détachée de son aspect physique.

En tant qu'hétéro-romantique, l'intelligence (pour parler de manière générale) est un critère loin d'être négligeable (voire primordial) pour qu'une fille me plaise, mais je sais que ça ne sera jamais le critère unique. C'est toujours un ensemble de choses qui font que la fille va me plaire. Pour les sapio-machinchouettes, l'intelligence devient alors l'unique critère, le reste n'a alors absolument aucune importance.
C'est comme ça que je le comprends.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Baelfire » 01 déc. 2017, 10:16

Ce n'est pas l'unique critère parceque ce n'est pas là dessus qu'on bâtit une relation. C'est juste un point d'attrait, de séduction. Si il n'y a rien d'autre derrière ça n'ira pas bien loin. Tout comme le fait d'avoir le coup de coeur pour le physique de quelqu'un. Si il n'y a que ça...ben voilà quoi. Comme tu le dis c'est un ensemble de choses qui font que. Mais "l'ensemble de choses" ce n'est pas toujours ce qui accroche, ce qui se voit en premier.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Thyatira » 01 déc. 2017, 14:33

clotaire a écrit :
01 déc. 2017, 09:16
Il me semble qu'être sapiosexuel, ce n'est pas seulement trouver tout ce que vous dites attirant, mais excitant... sexuellement ?
Excitant, personnellement, je trouve. Mais pas sexuellement... plutôt intellectuellement? Je suppose que c'est le même genre de truc, mais dans un autre domaine, quand je sens que ça "accroche" à ce niveau, j'ai envie de plus discuter avec la personne, de la "titiller mentalement"... un peu comme quelqu'un de sexuel aurait envie de toucher la personne envers qui il y a une excitation sexuelle, et de la "titiller sexuellement"... je suppose, en tous cas.

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 226 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Léonis » 01 déc. 2017, 21:31

J'avoue que vos réponses me laissent un peu confuse. Finalement un parfait crétin avec assez de bagou pour réciter une page wikipédia avec un brin d'humour pourrait faire l'affaire. De même une personne avec un certain talent d'acteur pourrait se faire passer pour très brillant sans pour autant être capable de produire la moindre idée intéressante.
Finalement peu importe le propos tant que la charisme est là. Mais je me méprends peut-être en interprétant vos paroles.

J'ai tendance à croire que je suis une personne intelligente et les fois où il me semble utiliser cette intelligence c'est tout sauf spectaculaire ou charismatique. Je me prend la tête dans les mains devant un groupe de 8 personnes qui n'ont pas réussit à résoudre un problème pendant une semaine à temps plein, je cogite 1 ou 2 minutes et je finit par proposer une solution ou une astuce pour tout résoudre et leur faire gagner 3 semaines de travail. Le "whaou effect" qui suis assez souvent ce genre de moment serai, pour moi, quelque chose sapiosexogène. Ce moment où une personne comprend qu'un effort intellectuel vient d'être accomplit et qu'une vraie difficulté a été surmonté.
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité