Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Baelfire » 23 oct. 2015, 14:41

cyclodocus a écrit :fusionner par la copulation, c'est vrai que ça peut être bon
mais quelle différence entre fusionner avec maxi 200 cm3 (1) mis en commun de 150 000cm3 (2) (3)
et deux fois 75000cm3 soudés l'un à l'autre par l'Amour et la tendresse, voire le désir et le plaisir) ?
donc si la Dame le veut, oui, et avec plaisir, l'issue lui étant réservée (l'homme se soulage, ou pas)
si Elle ne veut pas, ben c'est pas grave puisque
1/on s'en fout,
2/l'Amour c'est de Lui faire plaisir, pas de "soulager" son animalité.




(1) 20 cm x 3 x3 (pour éviter les volumes avec les cercles)
(2) deux fois 75 kgs
(3) un sexe au fond de l'autre pour ceusses qui auraient besoin d'un schéma

Cette question a probablement un sens bien précis mais j'avoue que ça m'échappe complètement. Pourquoiiiii y a des chiffres ? :P


Il y a des couples qui ne sont pas "objets de jouissances" les uns pour les autres. Des gens qui n'en ont rien à foutre d'être l'un avec l'autre mais qui le font quand même par peur de rester seul, par arrangement etc...Sont-ils heureux ? Si vous voulez être en couple pour vous rendre la vie désagréable c'est un point de vue mais bon...Fin moi c'est pas mon truc
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4214
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par cyclodocus » 23 oct. 2015, 18:45

les chiffres
c'est pour montrer la relativité en volume de la fusion "fornicatrice"
ce serait un petit truc qui représente à peine plus de 1% (1) du volume d'une personne qui ferait tout ?

que je sois dedans ou pas, je fusionne autant avec mon épouse,
ce qui compte, c'est la communion du moment


(1) moins que le cerveau
quoique le cerveau de nombre d'hommes soit réduit à cet appendice

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Baelfire » 23 oct. 2015, 19:54

Ah je comprends mieux !

"ce serait un petit truc qui représente à peine plus de 1% (1) du volume d'une personne qui ferait tout ?"

Tu veux dire un peu comme un isthme qui fait qu'une presqu'île n'est pas une île solitaire ? Non bien sur ça ne fait pas tout. Il y a plusieurs façons de faire l'amour. Tout le monde n'aime pas la pénétration. C'est un ensemble de choses...et ça c'explique pas tellement je crois.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4214
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par cyclodocus » 24 oct. 2015, 18:32

il était question de fusion au départ, pas seulement de faire l'amour (sur ce point je suis d'accord avec toi)
d'où mon raisonnement (résonnement ? :-)) )

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1384
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Grignoteuse de bouquins » 10 oct. 2017, 17:33

Linoa a écrit :
22 oct. 2015, 17:39
Les jeunes sont assez impitoyables entre eux sur ce sujet.. la virginité est perçue comme une tare dont il faut se débarrasser au plus vite. Il faudrait même être "un bon coup" pour briller en société .. bref. Je me souviens que j'avais confié à une connaissance que j'étais tjr vierge à mon entrée à l'Université, il était presque choqué lol , que c'est "chaud" d'être encore vierge à cette période de sa vie.. j'avais donc 18 ans.. qu' il n'aurait pas aimé être à ma place ( comme si je subissais ma virginité ! au contraire c'était un choix ,c'est trop facile de passer à l'acte).

HAHA Bael! là il aurait fait une crise cardiaque due au choc ! x) d'ailleurs mon premier amour était très étonné de cela , il ne me croyait pas au départ :roll: (j'avais tjr 18).
Je n'en suis pas la mais d après mes amies c est "chaud" d être vierge après 16 ans . A 16 ans...
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Dawn
Apprenti
Messages : 73
Enregistré le : 23 sept. 2017, 19:29
A aimé : 4 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Dawn » 10 oct. 2017, 19:26

grignoteuse.de.bouquins a écrit :
10 oct. 2017, 17:33
Je n'en suis pas la mais d après mes amies c est "chaud" d être vierge après 16 ans . A 16 ans...
T'inquiète pas, j'avais des amies aussi qui disaient qu'elles le ferais vers 15/16 ans, dis toi qu'as ton âge 16 ans ça parait super mature mais une fois que tu as passé cet âge là, bah tu te rend compte que pas tant que ça.
Maintenant les jeunes filles veulent devenir des femmes trop vite, personnellement j'ai jamais vraiment compris pourquoi :? .
En tout cas je pense qu'il ne faut pas céder à cette pression de la société, fait le que si tu en a envie, si tu te sens prête et qui si tu penses être avec la bonne personne.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1384
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Grignoteuse de bouquins » 10 oct. 2017, 19:30

Dawn a écrit :
10 oct. 2017, 19:26
grignoteuse.de.bouquins a écrit :
10 oct. 2017, 17:33
Je n'en suis pas la mais d après mes amies c est "chaud" d être vierge après 16 ans . A 16 ans...
T'inquiète pas, j'avais des amies aussi qui disaient qu'elles le ferais vers 15/16 ans, dis toi qu'as ton âge 16 ans ça parait super mature mais une fois que tu as passé cet âge là, bah tu te rend compte que pas tant que ça.
Maintenant les jeunes filles veulent devenir des femmes trop vite, personnellement j'ai jamais vraiment compris pourquoi :? .
En tout cas je pense qu'il ne faut pas céder à cette pression de la société, fait le que si tu en a envie, si tu te sens prête et qui si tu penses être avec la bonne personne.
Peut être que les jeunes filles en général se disent que c'est mieux de paraitre cool aux yeux de leurs amies enfin quand je dis cool a cet âge la ca veut peut être dire femme pour elles. Dans mon cas , mes amies je m en fiche si elle me trouvent coincée 😂
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Dawn
Apprenti
Messages : 73
Enregistré le : 23 sept. 2017, 19:29
A aimé : 4 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Dawn » 10 oct. 2017, 19:43

grignoteuse.de.bouquins a écrit :
10 oct. 2017, 19:30
Peut être que les jeunes filles en général se disent que c'est mieux de paraitre cool aux yeux de leurs amies enfin quand je dis cool a cet âge la ca veut peut être dire femme pour elles. Dans mon cas , mes amies je m en fiche si elle me trouvent coincée 😂
Oui surement, après elles pourraient trouver autre chose quand même, comme je sais pas, jouer du saxophone (c'est cool le saxophone) 😂.
Après j'ai vécu la même chose au collège, j'étais très réservée, mes amis ne me comprenaient pas vraiment et souvent on m'a dit que j'étais coincée et je savais jamais comment répondre. Puis plus tard j'ai rencontrer des personnes qui sont devenus mes VRAIS amis, qui vivaient globalement la même chose et qui surtout ne jugeaient pas. Même à la fac j'ai réussi à trouver des gens vierges comme moi et qui le vivent bien ^^.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1384
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Grignoteuse de bouquins » 10 oct. 2017, 19:51

Dawn a écrit :
10 oct. 2017, 19:43
grignoteuse.de.bouquins a écrit :
10 oct. 2017, 19:30
Peut être que les jeunes filles en général se disent que c'est mieux de paraitre cool aux yeux de leurs amies enfin quand je dis cool a cet âge la ca veut peut être dire femme pour elles. Dans mon cas , mes amies je m en fiche si elle me trouvent coincée 😂
Oui surement, après elles pourraient trouver autre chose quand même, comme je sais pas, jouer du saxophone (c'est cool le saxophone) 😂.
Après j'ai vécu la même chose au collège, j'étais très réservée, mes amis ne me comprenaient pas vraiment et souvent on m'a dit que j'étais coincée et je savais jamais comment répondre. Puis plus tard j'ai rencontrer des personnes qui sont devenus mes VRAIS amis, qui vivaient globalement la même chose et qui surtout ne jugeaient pas. Même à la fac j'ai réussi à trouver des gens vierges comme moi et qui le vivent bien ^^.
Saxophone 🎷
Ca doit être cool c est vrai 😂
C'est sur que face aux réactions du type "oh , t es vierge ! " ca doit être dur de trouver quoi répondre. A notre échelle ca serait plutôt "oh , t a jamais été en kiff envers un mec ? Jte crois pas ! " et tout ce que je trouve a dire c'est "bah t a qu a me croire" . Quelle repartie 😂 bon alors si les réflexions comme ça commencent j imagine pas comment ca sera au lycée et après le lycée 😂
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Dawn
Apprenti
Messages : 73
Enregistré le : 23 sept. 2017, 19:29
A aimé : 4 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Dawn » 10 oct. 2017, 20:04

grignoteuse.de.bouquins a écrit :
10 oct. 2017, 19:51
Saxophone 🎷
Ca doit être cool c est vrai 😂
C'est sur que face aux réactions du type "oh , t es vierge ! " ca doit être dur de trouver quoi répondre. A notre échelle ca serait plutôt "oh , t a jamais été en kiff envers un mec ? Jte crois pas ! " et tout ce que je trouve a dire c'est "bah t a qu a me croire" . Quelle repartie 😂 bon alors si les réflexions comme ça commencent j imagine pas comment ca sera au lycée et après le lycée 😂
Après franchement à ton âge c'est juste des abrutis qui demandent, faut pas trop se formaliser je pense, et déjà tu réponds quelque chose, moi à ton âge j'aurais rougis et baissé les yeux x').
Si vraiment ils demandent en insistant, tu peux essayer de faire passer ça avec de l'humour, c'est ma technique, du coup les gens savent jamais vraiment si c'est vrai ou pas. Ou alors, carrément tu leur répond "Ouais et alors ? Ça te dérange ? Occupe toi d'abord de tes fesses avant de t'intéresser aux miennes" :)

Avatar du membre
godiva
Amibe
Messages : 87
Enregistré le : 21 nov. 2017, 23:22
Localisation : Paris
A aimé : 29 fois
A été aimé : 18 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par godiva » 21 nov. 2017, 23:42

Bonjour,

Je suis choquée par le récit de l'auteur du topic.
La fille, à 17 ans, est vierge, oui, mais elle a 17 ans ! Elle n'est même pas majeure ! Elle vient de perdre sa grand-mère, elle est en deuil, et les autres débiles de service, ont pour mot "copulation".
Le deuil n'aide pas aux rapports physiques, et les soucis non plus !

Je ne sais pas quoi dire, j'ai peur de ce monde pourri et débile. On se croirait dans idiocratie (le film).

J'y repense c'est abominable ! La fille ne va pas s'auto-violer avec un mec, si elle n'en a pas envie et n'est pas consentante.

Cela fait 9 ans que je n'ai pas eu de mecs. J'ai eu une énorme pression sociale dès la jeunesse, pour "baiser", être normale ! Mais qu'est ce être normale ?
Récemment à une soirée chez un pote, on m'a mis énormément la pression, parce que je devais me trouver un mec, ou être en manque de mecs.
Voilà un extrait de conversation (j'essaie toujours de faire prendre conscience aux gens de leurs conneries)
- Je n'ai pas envie d'être avec un mec, dois-je m'auto-violer et me forcer pour rentrer dans les clous
- mais non certainement pas. Jamais on ne doit se forcer à quelque chose
- Très bien, alors je reste célibataire, on est d'accord !
- Mais non, tu ne peux pas être heureuse et épanouie en étant seule
- Il faut donc que je sois avec un mec que je ne désire pas pour être heureuse ?
- mais enfin, là, il y a bien un mec qui te plait ? (soirée avec nombreux célibataires)
- aucun !
- C'est pas possible, il faut que tu sois avec un mec !
et ça repart dans une boucle...
Une fille est sortie de table en hurlant, à la limite de se rouler par terre, parce que je ne voulais pas de mec.

Visez l'incohérence des propos, tellement obnubilée par le sexe, que ça bouffe le cerveau.

Je préfère rester seule, baiser, ça a l'air de griller les neurones...
Métal un jour, métal toujours ! :guitar:

Avatar du membre
esadiel
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 15 nov. 2017, 14:26
Localisation : Pays de la loire
A aimé : 10 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par esadiel » 22 nov. 2017, 09:08

J’espère et je ne pense pas que tes potes veulent que tu baises, juste que tu te trouves quelqu'un car dans notre monde contemporain il faut soit disant être en couple pour être heureux et que toute façon c est la "norme" soit disant.

Je pense qu'on peut très bien être célibataire et heureux , il faut juste se sentir bien avec soi même et dans sa peau.

J'espère que tes ami(e)s auront compris cela après votre soirée ;)

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2966
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 590 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par clotaire » 22 nov. 2017, 10:05

Si j'ai bien calculé, les faits racontés par Alfred datent de 1996. Peut-être que l'accompagnement des jeunes a évolué depuis, qu'avec Internet les gens sont un peu plus sensibilisés à la diversité ? Je l'ignore, mais j'ose l'espérer. Si ça m'était arrivé au lycée, je crois que je n'aurais vraiment pas compris^^ Ce que je comprends mal c'est que j'étais aussi au lycée dans les années 1990, et je n'ai jamais ressenti une telle pression sur le sexe autour de moi (même si je savais que certains copains le pratiquaient, on n'en parlait pas plus que ça, et dans ma tête ça restait marginal, j'y étais imperméable). Je devais vivre dans un monde parallèle...

Ramón

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par Ramón » 22 nov. 2017, 10:46

Et pour travailler avec des jeunes depuis mes 15 ans (avec des pauses), et discuter régulièrement avec, bah le sexe est loin d'être aussi prioritaire que de nombreux témoignages laissent penser. L'amour est bien évidemment une composante des relations humaines, mais il me semble que les jeunes que je côtoie sont plus orientés vers le ludique et l'apparence. Le sexe pouvant à l'occasion se mêler à ces deux axes.
Et évidemment aussi, le sexe et la relation amoureuse font partie des sujets de conversation. Enfin, la relation amoureuse prime globalement (ce qui fait que le témoignage de godiva est un symptôme de cet envahissement de la notion d'amour et de couple dans notre société, plus que de sexe => on remarque d'ailleurs que dans notre communauté, la recherche de l'âme-soeur est bien aussi présente que dans le reste de la société).

D'ailleurs godiva (le pseudo qui me fait penser à Gojira ^^), as-tu envisagé de leur envoyer à la face ton asexualité, ou la notion d'aromantisme ? (car même si tu n'es pas aro, ça peut calmer certaines ardeurs ;))

Avatar du membre
godiva
Amibe
Messages : 87
Enregistré le : 21 nov. 2017, 23:22
Localisation : Paris
A aimé : 29 fois
A été aimé : 18 fois

Re: Hyper-sexualisation dès le Lycée.

Message par godiva » 22 nov. 2017, 11:12

:D Oh lalalala
Balancer la notion d'asexualité ou d'aromantisme lors d'une soirée :D :D :D
Déjà ne pas faire crac crac c'est être malade pour beaucoup, parce qu'ils ramènent tout à eux (oh pardon à leurs minous et à leurs queues, plutôt)
Non, ça parle de moi, pendant des heures dans mon dos, en essayant de comprendre ce qu'ils n'arrivent pas à comprendre.
Copuler pour eux est comme manger ou boire, on ne peut pas vivre sans.

On ne peut pas vivre d'une autre façon qu'eux sinon on ment !!

Je fréquente les gens et je change mes relations, surtout que celles-là sont nocives.
Faut dire qu'ils n'ont pas un QI élévé non plus !
Une étude à prouver que les idiots sont plus adaptes à se reproduire et à copuler que les personnes intelligentes (elles réfléchissent trop avant d'agir) (voir idiocraty).


Quand c'est des abrutis finis qui côtoient les enfants et les ados, ça craint.
Métal un jour, métal toujours ! :guitar:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité