Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
BBB
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 11 nov. 2017, 01:19

Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par BBB » 11 nov. 2017, 12:53

Pendant mon enfance j’ai été à la fois très précoce et pas du tout interessé par le sexe. J’ai eu deux enfances donc c’est compliqué (je n’ai pas envie d’expliquer). Dans l’une de mes enfances j’étais hyperS très très jeune genre même à 3ans. Dans l’autre j’étais majoritairement A jusqu’à 19 ans, avec quelques fois du sexe (une fois en maternelle et une fois à 7ans) mais sans vraiment considérer ça comme du sexe par homophobie interiorisée et beaucoup de masturbation à partir de 16ans.
À 19ans j’ai eue ma première fois officielle avec une fille. J’ai ensuite été majoritairement hyperS, en couple poly (anarchisme relationnel) avec des personnes de tous genres pendant environ 1,5 à 2ans.
J’ai vite découvert que mes pratiques sexuelles étaient pas conventionnelles et que des trucs genre des massages, des câlins, du BDSM et même parfois (souvent) juste des mots suffisaient à me faire orgasmer. J’ai vite décroché du sexe conventionnel (genre pénétration) et même si je considérais comme sexuel tout ce qui affectait mon cerveau et me rendait dingue d’une personne (genre même des trucs juste romantiques) je ne sais pas vraiment si c’est que je sexualisais tout parce que hyperS ou au contraire que j’avais une notion de sexe très large incluant des trucs de A parce que je ne voulais pas me définir comme A, c’est assez ambigu dans ma tête, je crois que c’est entre les deux, que ça dépend des fois.
Puis je me suis stabilisé, d’abord avec mon copain A (enfin je pense qu’il est un truc genre demiA ou grayA je sais pas trop, en tout cas il peut me baiser 30 fois dans une journée (je parle de sexe avec pénétration) mais le sexe n’a aucune importance pour lui, il s’en fout totalement et me dit régulièrement préférer le fromage au sexe) puis après avec mon mari, A aussi.
Avec mon copain au début c’était très S entre nous (mais majoritairement des pratiques pas conventionnelles que souvent lui ne considérait pas comme sexuelles), puis rapidement on est resté de longue périodes (genre des 6 mois faciles) sans sexe sans que ça nous manque du tout. Des fois j’avais ré-envie de sexe et on baisait, des fois j’allais voir ailleurs pour me satisfaire sexuellement ou affectivement, coups d’un soir ou relations courtes, mais souvent on faisait juste autre chose tous les deux comme mater des films en mangeant des pizzas. On était en couple poly en mode anarchisme relationnel (ça a changé, depuis que je suis avec mon mari mon copain fait toujours ce qu’il veut mais moi je suis en polyfidélité stricte avec mon mari et mon copain). Mon copain est rarement allé voir ailleurs parce que je lui suffisais largement niveau sexe et niveau amour et que de toute façon il avait pas le capital social suffisant pour séduire facilement.
Je suis toujours avec lui mais maintenant je suis aussi avec mon mari.
Pour dire les choses crûment mon copain est moyen au lit alors que mon mari c’est un dieu au lit, du coup j’ai plus d’exigences envers mon mari et je le sollicite plus souvent. En plus mon mari est hyperjaloux. Il tolère que je reste avec mon copain si quand je baise avec mon copain je pense à mon mari, par contre il est le genre à pas supporter que je fantasme sur qqn d’autre que lui. Genre même fantasmer. Je peux pas regarder un film et dire «tiens cette personne est joli·e» sans que mon mari soit jaloux, et même si je le dis pas il voit que je le pense.
On fait souvent du BDSM de façon non sexuelle mais ça me suffit pas. Encore avant j’arrivais à gérer mais là il est parti en voyage d’affaires pour 6mois et même si on se parle tout le temps c’est trop dur pour moi, il me manque trop. Dès qu’on se parle j’ai envie de lui. Je le sollicite beaucoup trop et c’est pas cool pour lui, il culpabilise de pas pouvoir me donner tout le sexe dont j’aurais besoin, alors que c’est moi qui devrait trouver un moyen pour être moins S.
Si j’écris tout ça c’est parce que j’essaye de faire le point sur mon rapport à la sexualité pour voir si dans les périodes où le sexe ne m’a pas manqué il y a des facteurs explicatifs, des clés qui pourraient m’aider à devenir moins S.
Si vous avez des pistes… hésitez pas à répondre j’ai vraiment besoin d’aide.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2973
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par clotaire » 11 nov. 2017, 18:52

Coucou,

je dois dire que ce témoignage, certes intéressant, me plonge, A que je suis, dans un univers qui m'est tellement étranger qu'il est difficile pour moi de répondre...
J'essaye quand même, en plaidant l'indulgence^^
Il me semble que tu as tenté/vécu/subi plein de trucs extrêmement variés en matière de sexualité. Je me demande si ce vécu ne t'as pas emmené tellement loin que les rapports simples sont devenus impossibles pour toi ?
(quand j'étais petit, ma grand-mère me racontait l'histoire d'un roi qui, à force de manger tous les jours la grande cuisine de son chef, n'avait aucune idée de ce qu'étaient une pomme ou un morceau de fromage...)
Dans "devenir moins S" j'entends "retrouver du plaisir dans des relations plus simples" / décomplexifier (pour reprendre mon analogie, croquer une pomme c'est bon aussi, pas besoin de faire une pièce montée pour l'apprécier). C'est peut-être une piste.
Cela dit, il me semble avoir vu que dans d'autres sujets tu donnes des réponses très censées à certaines de tes propres questions sur ce fil. Il faut recoller les morceaux. J'ai cru lire que tu vois une psy qui t'aide à cela, normalement elle est meilleure que moi ;-)

Avatar du membre
piwi
Avenista
Messages : 1312
Enregistré le : 23 oct. 2017, 00:07
Localisation : Mont de Marsan
A aimé : 491 fois
A été aimé : 218 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par piwi » 17 nov. 2017, 02:06

Je pense également que tu devrais laisser décanter les choses. Tu en as vécu beaucoup, de toutes sortes, et peut-être qu'en parler avec un pro pourrait "débrouiller" tout ça. Courage. ;)
mon âme n'a pas de sexe (iel)

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par didou » 18 nov. 2017, 11:49

Ouch, à vrai dire, je suis un peu perdu, ça fait beaucoup de "variétés" de sexualité pour ma pauvre petite tête. L'analyse de @Clotaire est intéressante. Après, ta question de savoir s'il y a des facteurs explicatifs à ta baisse d'activité, il me semble difficile de te donner des réponses car c'est surtout toi qui a les éléments de vie qui te sont arrivés à ces moments.
Peut-être que ton boulot était plus stressant, te "fatiguant" plus et donc te laissant moins d'énergie mentale pour penser aux relations. Je ne sais pas...
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Guadiana
Adepte
Messages : 228
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par Guadiana » 19 nov. 2017, 13:15

Coucou.

Il y a des forums pour les poly"amoureux". Il y a des poly chez asexuels mais c'est platonique.

Une question pourquoi tu trompes ton mari si il est mieux au lit que ton copain? Je n'ai jamais compris ce besoin de voir ailleurs si on avait déjà tout qui marchait.

Avatar du membre
sehlem24
Affable
Messages : 133
Enregistré le : 23 juil. 2017, 14:16
Localisation : Près de Lyon
A aimé : 10 fois
A été aimé : 18 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par sehlem24 » 19 nov. 2017, 17:34

Guadiana a écrit :
19 nov. 2017, 13:15

Une question pourquoi tu trompes ton mari si il est mieux au lit que ton copain? Je n'ai jamais compris ce besoin de voir ailleurs si on avait déjà tout qui marchait.
Il me semble, bien que je ne m'y connaisse pas dans ce domaine, que chez les polyamoureux, justement, la notion de "tromperie" est caduque.... disons que c'est un mode de fonctionnement particulier, mais que l'attrait pour le second partenaire n'est pas forcément sexuel...
Perso, etant asexuelle, si j'avais du tromper mon ex, ca n'aurait pas été pour aller chercher des relations S ! Mais plutôt une relation forte sentimentalement....

BBB, ta situation et ton rapport aux relations S est vraiment compliqué.... J'avoue que je m'abstiendrai de tout commentaire car je suis un peu perdue !
Sois toujours toi-même. Sauf si tu peux être une licorne, dans ce cas sois une licorne.

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par Thyatira » 19 nov. 2017, 19:51

sehlem24 a écrit :
19 nov. 2017, 17:34
Il me semble, bien que je ne m'y connaisse pas dans ce domaine, que chez les polyamoureux, justement, la notion de "tromperie" est caduque.... disons que c'est un mode de fonctionnement particulier, mais que l'attrait pour le second partenaire n'est pas forcément sexuel...
Non non la notion n'est pas caduque... (en tout cas d'après tout ce que j'ai lu récemment là dessus...)
Il y a les relations qui rentrent dans le cadre "officiel" (donc les autres relations sont au courant, et les règles fixées sont respectées, par exemple par rapport à l'utilisation de préservatifs ou quoi), et vu qu'il y a un cadre, il y a tromperie si les autres partenaires ne sont pas au courant, par exemple.

Mais effectivement le second partenaire (ni les autres) n'est pas forcément sexuel...
(et effectivement, comme BBB est poly, c'est pas tromper, vu que les 2 partenaires sont au courant de la non exclusivité)

Avatar du membre
sehlem24
Affable
Messages : 133
Enregistré le : 23 juil. 2017, 14:16
Localisation : Près de Lyon
A aimé : 10 fois
A été aimé : 18 fois

Re: Je ne pense pas être asexuel mais j’aimerais savoir s’il y a un mot pour me définir

Message par sehlem24 » 19 nov. 2017, 19:56

Oui, oui, c'est bien ce que je pensais, sans l'avoir exprimé complètement: la notion de tromperie est inexistante dans sa relation a lui car les 2 partenaires sont au courant ..
Mais merci de confirmer ce sujet, je n'en étais pas certaine dans l'absolu... 😊
Sois toujours toi-même. Sauf si tu peux être une licorne, dans ce cas sois une licorne.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités