L'amour

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

L'amour

Message par NeeNoon » 25 juin 2007, 16:43

Je sais que ce n'est pas directement A mais c'est bien en lien.

Alors, je me questionne beaucoup dernièrement sur ma capacité ou mon incapacité d'être amoureuse. :? J'ai une amie qui s'est divorcée il y a peut-être 2 ans. Depuis, elle a eu de nombreuses aventures, et est même devenu amoureuse plus d'une fois. :shock:

Je n'y comprend rien! Je ne suis jamais amoureuse de qui que ce soit. :!: J'ai des amis, j'ai des connaissances et des collègues de travail, et c'est tout! Ces catégories ne changent jamais. Il ne m'est jamais arrivé de devenir amoureuse d'un ami, ou de développer des sentiments pour un collègue.

La solitude me pèse un peu c'est temps-ci et j'aimerais partager ma vie avec quelqu'un, en suis-je incapable? Si je ne peux pas aimer, c'est vraiment moi qui ai un problème? :trist:

Quelqu'un a lu "Le chemin le moins fréquenté" il y a un chapitre intéressant sur l'amour.

Voici sa définition de l'amour: " ... c'est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle ou celle de quelqu'un d'autre".

Il passe ensuite quelques pages a expliquer cette définition.

Qu'est-ce que vous en pensez? Comment est votre capacité d'entrer en relation amoureuse avec une autre personne?

J'ai des amis que j'aime, j'ai de la parenté que j'aime aussi (et d'ailleur mon amour pour eux entre assez bien dans la définition ci-haut). Mais l'amour envers un/une conjoint-e mes bien étranger???

Qu'est-ce que ça veut dire? Qu'elle est la différence entre aimer un "ami" et aimer un "amoureux"? Je ne m'y retrouve plus!
:(
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
avocette
Altruiste
Messages : 1145
Enregistré le : 08 août 2006, 22:10
Localisation : Evry

Message par avocette » 25 juin 2007, 19:33

Salut Neenoon !!

Tout comme toi, je ne sais pas ce que c'est d'être amoureuse. Je suis parfois attirée par quelqu'un, mais surtout intellectuellement... et je suis flattée si on s'intéresse à moi, mais j'ai souvent du mal à réagir de façon appropriée. Alors je m'imagine que je suis amoureuse, mais en fait, ce n'est pas ça.
Depuis la dernière fois que ça m'est arrivé, j'ai découvert l'asexualité... et franchement, ça aide à ne pas foncer tête baissée en espérant enfin trouver l'Amour avec le grand A dont on est tous sensés rêver.
Comme toi et beaucoup d'entre nous, je crains la solitude et me dis que si quelqu'un me trouve à son goût et supporte mon asexualité... et que je le supporte, alors je tenterai une vie à 2. Mais je ne suis sûre de rien... et la découverte de l'asexualité n'arrange pas les choses : je suis très honnête et je ne pourrais pas le cacher.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 25 juin 2007, 23:29

Je répondrai mieux plus tard...

Mais ce que je peux déjà dire, par rapport à ton amie par exemple, c'est que de nombreux S confondent amour avec désir ou plaisir sexuel... n'ayant pas ce leurre, il nous est donc plus difficile de tomber en amour !

Peut-être aussi par crainte... crainte de tomber en amour pour un(e) S et de se sentir obligé de passer à la casserole par amour... Pour cela, je pense que nous sommes plus prudents...

J'ai eu deux amours dans ma vie... Je dis deux, car le second fut fort... mais tellement "tiède" par rapport au premier....

Aimer ? C'est faire passer l'autre avant soi...

J'aimerais retomber amoureux, mais... mais mon asexualité s'est tellement affirmé, me colle si bien à la peau... que je doute sérieusement laisser mon coeur agir si mes sentiments vont vers une S... Je ne me sens plus la force de recommencer une vie sexuelle, même hyposexuelle !

Il me revient une citation , malheureusement, je en sais plus de qui :

l'Amour est comme les esprits : tout le monde en parle, mais peu l'ont vu !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
parabellum
Apprenti
Messages : 74
Enregistré le : 09 juil. 2005, 16:31
Localisation : Nice

Re: L'amour

Message par parabellum » 26 juin 2007, 10:42

NeeNoon a écrit :
Voici sa définition de l'amour: " ... c'est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle ou celle de quelqu'un d'autre".

Il passe ensuite quelques pages a expliquer cette définition.

Qu'est-ce que vous en pensez? Comment est votre capacité d'entrer en relation amoureuse avec une autre personne?
...

Qu'est-ce que ça veut dire? Qu'elle est la différence entre aimer un "ami" et aimer un "amoureux"? Je ne m'y retrouve plus![/color][/b] :(
La notion d'évolution spirituelle m'échappe totalement :o

Quand on parle d'amour (au sens ou nous en parlons), c'est entre 2 êtres humains. Serait ce possible entre un humain et un chien? Un humain et un meuble?

J'adore mon chien, pourtant intuitivement ca ne correspond pas à l'image que je me fais de l'amour, il y a une composante "sexuelle" implicite dans ce concept.

Dans le cas de l'asexualité, ces catégories sont peut être plus flous, car la question de la sexualité (distinction entre les sexes) reste abstraite car elle n'est plus liée à des pratiques sexuelles.

Les concepts d'amour et de sexualité sont en grande partie une construction sociale qui a des fondements biologiques. Il ne me semble pas inimaginable de ne pas éprouver de forts sentiments amoureux ...

NB: personnellement ma capacité à tomber amoureux est nulle, même si il m'est déjà arrivé de faire des "fixations" pendant plusieurs mois.
I have existed from the morning of the world and I shall exist until the last star falls from the night. Although I have taken the form of Gaius Caligula, I am all men as I am no man and therefore I am a God. Caligula

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Re: L'amour

Message par aharis » 26 juin 2007, 16:30

NeeNoon a écrit : La solitude me pèse un peu c'est temps-ci et j'aimerais partager ma vie avec quelqu'un, en suis-je incapable? Si je ne peux pas aimer, c'est vraiment moi qui ai un problème? :trist:
Le problème c'est que vouloir un conjoint sans être amoureux n'est pas encore rentré dans les moeurs et tu ne trouvera pas grand monde qui voudra tenter l'expérience... :?
NeeNoon a écrit :Voici sa définition de l'amour: " ... c'est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle ou celle de quelqu'un d'autre". Qu'est-ce que vous en pensez?
Je suis comme Parabellum : comprends pas la définition :?
En fait, je définirai l'amour du point de vue affectif et non pas spirituel (l'affectif est subi, instinctif, alors que le spirituel est controlâble et réfléchi) En effet on ne choisi pas de qui où et quand on tombe amoureux...
Pour moi, la définition que tu as cité "volonté de se dépasser etc... " c'est pas trop de l'amour... ce serai plutôt la définition d'une très forte amitié ou de l'amour parent-enfant ou bien c'est un truc de moine du genre "aimer son prochain".
Neenoon a écrit :Comment est votre capacité d'entrer en relation amoureuse avec une autre personne?... Qu'elle est la différence entre aimer un "ami" et aimer un "amoureux"?
Quand je tombe amoureux, c'est un sentiment durable et sans nécessairement obtenir quelque chose en retour, ce qui est différent de l'amitié (puisque l'amitié implique un partage ou au moins une relation où l'on passe du temps ensemble : hobbies, travail etc...)
Il y a aussi accessoirement une notion d'admiration : on a tendance à trouver que les qualités de l'autre sont suffisantes pour effacer tous les défauts... Et enfin, une notion d'attirance physique, d'envie du contact ou de proximité. Tous ces sentiments peuvent être très forts et on a parfois l'impression d'être drogué car il a une vraie dépendance. (ce qui implique aussi parfois des côtés négatifs comme la jalousie, l'obsession...)
Voilà voilà... c'est toi qui avait voulu un résumé...:mrgreen:

Pour ma part, je suis le contraire de toi, les périodes où je ne suis pas amoureux sont plus courtes que les périodes où je le suis... J'essaye de me désintoxiquer à l'amour vu qu'à chaque fois ça ne m'apporte rien.

ma définition de l'amour : "Etre amoureux c'est trop naze" :ouhla:
Alors je t'envie un petit peu.
:lol:

Avatar du membre
cocoala
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 11 avr. 2007, 23:24
Localisation : dans l'ouest...

Message par cocoala » 26 juin 2007, 17:45

Pour ma part, j'aime plusieurs personnes (famille, amis). Je les aime énormément au point de faire beaucoup-beaucoup pour eux. Mais les fois où j'ai pensé être amoureuse d'un homme, il ne se passait rien de plus, de différent niveau amour...Bon j'ai déjà fait aussi des fixettes mais jamais d'Amour comme les S en parlent.
Peut-être n'existe-t'il qu'un seul et unique amour et que juste s'y ajoute la sexualité lorsque les S sont en couple...
Mais bon, tout ça ne résoud pas le problème: où et comment rencontrer une personne avec qui partager sa vie selon notre conception de l'amour? :(

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 34 fois
Contact :

Message par Jullianna » 26 juin 2007, 20:12

Gianni a écrit :
Aimer ? C'est faire passer l'autre avant soi...
et réciproquement ... pour être bien , car si c'est unilatéral .... :trist:
Aharis a écrit : Quand je tombe amoureux, c'est un sentiment durable et sans nécessairement obtenir quelque chose en retour, ce qui est différent de l'amitié (puisque l'amitié implique un partage ou au moins une relation où l'on passe du temps ensemble : hobbies, travail etc...)
:? je croyais au contraire que l'amour était partage ...
Aharis a écrit : Il y a aussi accessoirement une notion d'admiration : on a tendance à trouver que les qualités de l'autre sont suffisantes pour effacer tous les défauts... Et enfin, une notion d'attirance physique, d'envie du contact ou de proximité. Tous ces sentiments peuvent être très forts
là , je suis d'accord .... mais il faut être conscient qu'ils sont là ... les petits travers et les accepter ... personne n'est parfait :roll:
Aharis a écrit : on a parfois l'impression d'être drogué car il a une vraie dépendance. (ce qui implique aussi parfois des côtés négatifs comme la jalousie, l'obsession...)
:twisted: :bip:
Aharis a écrit :
NeeNoon a écrit :
Voici sa définition de l'amour: " ... c'est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle ou celle de quelqu'un d'autre". Qu'est-ce que vous en pensez?
Je suis comme Parabellum : comprends pas la définition
moi non plus
Avocette a écrit :
Comme toi et beaucoup d'entre nous, je crains la solitude et me dis que si quelqu'un me trouve à son goût et supporte mon asexualité...
et que je supporte la sienne :woke: , alors je pourrai réfléchir .... :wink: mais .... ça fait beaucoup de si :(

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 26 juin 2007, 22:22

Jullianna a écrit :
Aharis a écrit : Quand je tombe amoureux, c'est un sentiment durable et sans nécessairement obtenir quelque chose en retour...
:? je croyais au contraire que l'amour était partage ...

Je ne parlais pas de l'amour (qui, je suis d'accord, est de préférence bilatéral) mais du sentiment d'être amoureux (qui peut très bien se contenter d'être unilatéral comme ça a été (presque?) toujours mon cas). C'est sûr que ça aurait été mieux si ça avait été réciproque... :)

Jullianna a écrit :
Aharis a écrit : on a parfois l'impression d'être drogué car il a une vraie dépendance. (ce qui implique aussi parfois des côtés négatifs comme la jalousie, l'obsession...)
:twisted: :bip:
Et bien sûr j'oubliais la sentation de manque quand la personne aimée n'est pas là....

:wink:

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 26 juin 2007, 22:32

cocoala a écrit :Peut-être n'existe-t'il qu'un seul et unique amour et que juste s'y ajoute la sexualité lorsque les S sont en couple...
Ca voudrait dire qu'aucun asexuel ne pourrait tomber amoureux... Or ce n'est pas le cas. :wink:
cocoala a écrit :Mais bon, tout ça ne résoud pas le problème: où et comment rencontrer une personne avec qui partager sa vie selon notre conception de l'amour? :(
Mais ce que je n'arrive pas à comprendre (chez les aromantiques), c'est votre conception de l'amour justement :
Pourquoi vouloir être en couple quand on ne tombe pas amoureux ?
Moi c'est tout le contraire : je peux tomber amoureux mais je ne désire pas être en couple !!!!! (Trop l'habitude d'être célibataire et ça me va comme ça...)
8)

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 27 juin 2007, 04:32

Oh la la! Toute ces réponses et je suis plus mêlé qu'au début! :? :( :? :shock: :?

Je crois que ma vrai question c'est: est-ce que je suis normale? Est-ce que je suis la seule, qui est incapable (ou proche de) resentir ce sentiment amoureux?

Voyons... à l'aide!!!
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 27 juin 2007, 10:24

NeeNoon a écrit :Je crois que ma vrai question c'est: est-ce que je suis normale? Est-ce que je suis la seule, qui est incapable (ou proche de) resentir ce sentiment amoureux?
"Normal" ne signifie rien. Tu n'es pas la seule.

Gianni a donné la meilleure réponse :
Gianni a écrit :de nombreux S confondent amour avec désir ou plaisir sexuel... n'ayant pas ce leurre, il nous est donc plus difficile de tomber en amour !

Peut-être aussi par crainte... crainte de tomber en amour pour un(e) S et de se sentir obligé de passer à la casserole par amour... Pour cela, je pense que nous sommes plus prudents...
Nous avons plus de mal car
1) nous ne sommes pas sensibles au côté sexuel des gens qui est un excellent moyen d'attirer/approcher les autres pour mieux les connaître,
2) nous craignons de tomber sur un(e) S donc nous avons développé des défenses nous évitant ce genre de situation.
NeeNoon a écrit :Quelqu'un a lu "Le chemin le moins fréquenté" il y a un chapitre intéressant sur l'amour.
De Robert Frost ?
NeeNoon a écrit :Voici sa définition de l'amour: " ... c'est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution spirituelle ou celle de quelqu'un d'autre".
C'est parce que l'amour implique de prendre des risques, de s'exposer, d'être vulnérable, et la façon dont on va appréhender ces défis peut beaucoup nous apporter, à nous comme à l'autre.
aharis a écrit :Le problème c'est que vouloir un conjoint sans être amoureux n'est pas encore rentré dans les moeurs et tu ne trouvera pas grand monde qui voudra tenter l'expérience... :?
Des tas de gens se mettent en couple pour faire comme tout le monde, ou par intérêt, etc. Les mariages arrangés ou de raison, il y en a toujours eu.
aharis a écrit :En effet on ne choisi pas de qui où et quand on tombe amoureux...
Mais on choisit ce qu'on va en faire. On peut rester dans son coin et ne jamais le dire (comme dans la chanson "Secret Love"), on peut décider de courtiser la personne, on peut décider de transformer ce formidable sentiment en autre chose, etc.
Jullianna a écrit :
Aharis a écrit :Quand je tombe amoureux, c'est un sentiment durable et sans nécessairement obtenir quelque chose en retour, ce qui est différent de l'amitié (puisque l'amitié implique un partage ou au moins une relation où l'on passe du temps ensemble : hobbies, travail etc...)
:? je croyais au contraire que l'amour était partage ...
Je vais vous contredire tous les 2 :P Amour et amitié n'impliquent ni l'un ni l'autre d'obtenir quelque chose en retour. C'est juste que c'est merveilleux quand ça arrive.
aharis a écrit :Pourquoi vouloir être en couple quand on ne tombe pas amoureux ?
Moi c'est tout le contraire : je peux tomber amoureux mais je ne désire pas être en couple !!!!! (Trop l'habitude d'être célibataire et ça me va comme ça...)
Vouloir être en couple et être amoureux, ce sont 2 choses différentes. On peut être l'un et pas l'autre, et vice-versa. On peut même être amoureux, en couple sans habiter ensemble (le nirvana, de mon point de vue, on échappe ainsi aux détails quotidiens tue-l'amour).

Avatar du membre
cocoala
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 11 avr. 2007, 23:24
Localisation : dans l'ouest...

Message par cocoala » 27 juin 2007, 10:39

Oulala que ça devient philosophique tout ça :D
Non en fait je ne recherche pas spécialement à habiter avec quelqu'un, juste partager des choses, peut-être faire comme ces couples qui s'aiment mais gardent chacun leur chez soi. Enfin, je me sens bien compliquée lool!

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon » 27 juin 2007, 11:56

cocoala a écrit : Non en fait je ne recherche pas spécialement à habiter avec quelqu'un, juste partager des choses, peut-être faire comme ces couples qui s'aiment mais gardent chacun leur chez soi.
C'est exactement ce que je recherche. Avec un ou une A, évidemment.
Tu vois tu n'es pas la seule et je trouve même que c'est la relation la plus simple, qui laisse à chacun sa liberté et évite le quotidien tue-l'amour comme le dit Syd. :bise:

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 27 juin 2007, 15:12

Syd a écrit :
Gianni a donné la meilleure réponse
:oops:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 27 juin 2007, 16:13

NeeNoon a écrit :Oh la la! Toute ces réponses et je suis plus mêlé qu'au début! :? :( :? :shock: :?
:best:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités