Hashtag lâche ton cochon...

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Hashtag lâche ton cochon...

Message par didou » 20 oct. 2017, 22:54

Coucou,

L'actualité a révélé au grand jour les activités d'un producteur (non pas de porcs, mais de cinéma). Depuis, il semble que des langues se délient.

Je ne veux pas rentrer dans le débat de savoir si Internouille est le média le plus efficace et le plus sûr pour les victimes.

J'ai entendu ce soir sur France Info un reportage où la journaliste additionnait des pourcentages, ce qui n'a aucun sens, pour tenter de démontrer (si besoin semble être) l'ampleur du phénomène.

Alors, étant un garçon, forcément, je suis saisi, effaré par les "chiffres" (on devrait surtout dire "nombres", les journalistes ne sont pas toujours mathématiciens :wink:) avancés. De plus, étant A, forcément, j'ai eu une certaine propension à ne pas constater les questions sexuelles autour de moi depuis des décennies).

Donc, qui a déjà subi des importunités +/- sexuelles ? Pas besoin de donner des détails.

Personnellement, la seule dont j'ai le souvenir, c'était dans le RER B lorsque j'étais en permission de l'hôpital pour aller suivre un cours, j'avais 14-15 ans. J'étais négligemment en train de lire Sciences&Vie, lorsqu'un "vieux" a commencé à me parler et m'a proposé de me tenir mon livre. À vrai dire, je n'ai rien compris pendant 5 bonnes minutes. Au bout d'un moment, il y a eu un truc qui me semblait bizarre. Bref, je me suis barré du RER... la situation m'ayant fait rater ma station.
Bon, je n'en ai jamais parlé car je n'ai pas jugé que c'était trop agressif à l'époque. Et puis il ne s'est rien passé, je me suis barré.
Mais de nos jours, je pense que ce sont des expériences qui relèveraient du harcèlement.

Depuis quelques jours je trombe des nues en écoutant France Info et les histoires qui s'accumulent autour de ces agressions / harcèlements sexuels. La vraie vie est comme ça ? Moi j'ai eu plein de collègues filles, jamais on a eu de problèmes. J'ai l'impression d'atterrir sur une planète dont je ne soupçonnais pas la "richesse" :?
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1956
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par fiffi » 20 oct. 2017, 23:58

Une de mes collègues nous a raconté le harcèlement sexuel qu' elle a subie sur un lieu de travail . elle a due démissionner car à l' époque , elle ne savait pas à qui se plaindre ( c' était il y a 30 ans ) . Suite à son témoignage , je crois qu' il y a une différence entre etre harcelé et se faire abordé dans un espace public .

Pour moi , je suis importuné les quelques fois ou une femme me fait des avances mais je n' ai jamais été harcelé .

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2965
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 589 fois
A été aimé : 568 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par clotaire » 21 oct. 2017, 00:14

Pareil que fiffi pour moi
Après il me semble qu'il y a un cran de différence entre le relou qui te tient la jambe dans les transports en commun et que tu ne reverras pas, et le collègue de travail (ou le supérieur hiérarchique, le collaborateur, le client...) qui te harcèle sur la longue durée et qui te pourrit la vie professionnelle et t'oblige à démissionner au bout d'un moment, par exemple. Les histoires qu'on entend dans les médias ces jours-ci, c'est plus ça.

J'ai un ancien supérieur hiérarchique qui a eu un moment la réputation de se comporter de manière ambiguë avec les jeunes hommes. Bizarrement, avec moi y a jamais rien eu. Je me posais la question de savoir si, étant A, il avait deviné je ne sais comment que ça ne servait à rien avec moi, ou si c'est moi qui ne comprenait pas les signaux, et du coup n'y voyais que du feu...

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par PassionA » 21 oct. 2017, 00:30

Si on parle de harcèlement pas forcément sexuel, oui, j'ai été harcelé par plusieurs personnes dans ma vie, exactement par deux filles différentes et un mec. Mais ça a duré des années de façon discontinue. Des appels téléphoniques à répétition, des messages trop bizarres laissés sur le répondeur, des e-mails et des lettres aussi, se faire passer pour une autre personne afin de récupérer mes coordonnées quand je les changeaient, mentir à mes connaissances/amis, ce genre de choses. Y'en a une qui vivait proche de mes grands parents et qui allait les voir régulièrement, les appelaient papy et mamy et leur disait que c'était ma petite amie ! J'ai découvert ça des années plus tard car je n'ai jamais eu beaucoup de lien avec eux (lol bon mon grand père disait lui-même qu'elle était probablement cinglée). Tout ça ce sont des personnes que j'ai rencontré une seule fois dans un contexte où il y avait du monde comme une fête, et qui m'ont par la suite montré de l'intérêt donc j'ai un peu dial avec eux amicalement et puis après elles sont partis en sucette et régulièrement elles revenaient à la charge d'une manière ou d'une autre.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3640
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Baelfire » 21 oct. 2017, 00:37

Moi j'y ai eu droit. Où ? Dans la rue, en boîte de nuit, sur internet, au tir à l'arc, en colonie de vacances, dans les transports et je me souviens pas de tout.

En fait c'est tellement habituel qu'on en parle pas. On a limite honte d'être des cibles, à quelque part on se sent coupable. Et puis quand vous en parlez bien sur tout le monde trouve ça moche mais...les hommes sont comme ça. Si vous êtes une femme et que vous ne vivez pas cloitrée ça vous arrivera au moins une fois dans votre vie. J'ai eu de la chance parce que ça n'a jamais été trop loin...quoique quelques attouchements déplaisants quand je me suis faite coincée dans des toilettes en boîte une fois. Et pourtant je vis dans un milieu assez protégé où les gens sont éduqués. Et je ne suis pas plus jolie ou provocatrice qu'une autre. J'ajouterais que j'ai pas un caractère à me laisser faire.

Donc non je suis pas surprise parce que ça fait parti de notre vie à nous les femmes. Y a pas longtemps que j'ai compris que c'était pas normal et que les hommes n'ont pas à être comme ça.

Alors j'ai une grande gratitude pour ce qui se passe en ce moment.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2965
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 589 fois
A été aimé : 568 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par clotaire » 21 oct. 2017, 09:07

C'est clair que hommes et femmes c'est forcément très différent là-dessus.

Comme didou j'écoute France Info, et ce matin chronique sur le harcèlement de rue avec une psychanaliste :
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 06831.html

Intéressant :)

Comme Baelfire je trouve que c'est bien ce qui se passe en ce moment.

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 398
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 235 fois
A été aimé : 207 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Olib » 21 oct. 2017, 09:27

Harcèlement et """"le relou"""" (gros guillemets car en réalité c'est bien + grave qu'être relou) qui agresse dans l'espace public sont effectivement deux choses différentes. Cependant l'acceptation implicite de ces agressions quotidiennes instaure un climat qui, je pense, favorise l'existence du harcèlement. Les deux types de comportements doivent être condamnés à la même hauteur. Donc oui, c'est bien que les langues se délient, enfin. Peu importe la forme, peu importe le support.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar du membre
Nannerl
Ace-Cream
Messages : 1054
Enregistré le : 23 nov. 2014, 14:00
Localisation : La Comté
A aimé : 352 fois
A été aimé : 340 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Nannerl » 21 oct. 2017, 11:10

J'y ai eu le droit aussi. Entre les sifflements dans la rue, les "hey madamoiselle" et ceux qui sont en voiture et qui ouvrent leur fenêtre pour balancer des insanités. Le pompon c'était l'année dernière, on repartait tranquillou de la Japan Expo avec deux de mes amies, et en marchant entre la gare du Nord et de l'Est à Paris un type s'est permis de me mettre une main aux fesse comme ça dans la rue, j'étais ?????? J'ai haluciné j'ai même pas eu le temps de réagir.

Tristement je m'estime heureuse de n'avoir subit "que ça".
“ Je peins des fleurs pour qu'elles ne meurent pas ” - Frida Kahlo
Make Tea, not Love ☕
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3640
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Baelfire » 21 oct. 2017, 11:15

En fait je sais pas pour les autres filles mais pour moi c'est devenu un truc tellement banal que déjà je voyais pas l'intérêt d'en parler. Même encore d'ailleurs. Je le fais ici mais ça sera tout. Je m'explique pas pourquoi je ne veux pas "balancer mes porcs". Peut être parce que ça m'a jamais poussé à démissionner, que je n'ai pas été violée donc, c'est rien c'est pas grave. Les femmes on a tellement l'habitude de prendre sur nous et d'être dans le contrôle que...voilà. Ca devient systématique.

Bref moi auprès de mes copines j'aurais plus eu tendance à me "vanter" de comment j'arrivais trop bien à remettre ce genre de type en boîte ou à leur faire peur qu'à dénoncer quelque chose. Parce que dans mon esprit c'était à nous les femmes de trouver des astuces pour ne pas être victimes de ça. Je me disais pas que c'était aux hommes de changer d'attitude. A quelque part c'était pas concevable
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Thyatira » 21 oct. 2017, 11:34

Au début, je pensais: ce sont des "petits trucs pas graves", en parler ne changera rien, etc.
Puis je me suis dit que, en fait, il n'y a pas de "petits trucs pas graves", qu'il n'y a pas de seuil au delà duquel on peut en parler mais en dessous c'est se plaindre pour rien... donc voilà (même si je ne veux pas balancer de noms ni rien): entre le mec qui me poursuit dans les transports en commun en alternant les "donne moi ton numéro de téléphone" et les "salope" (c'est arrivé plusieurs fois), le mec qui me s'étale dans les transports en commun et dont la jambe me "caresse" de façon très désagréable mais pas assez évidente pour que je sois sûre que ce soit volontaire, le pote qui me met la main au cul "juste comme ça mais c'est un compliment en fait", le mec que j'embrasse et qui donc pense que le sexe le premier soir lui est dû, même si je lui ai dit non plusieurs fois, vu que j'ai accepté d'aller chez lui... et j'en passe (dont le boss de mon premier boulot, dont l'attitude a été super louche du début à la fin, mais j'ai jamais su si c'était moi qui interprétais ses paroles comme des allusions sexuelles ou si ça venait vraiment de lui, ce qui a été une des raisons pour lesquelles j'ai démissionné)...
Je pense que le fait d'accepter que si MOI je le vois comme une agression sexuelle, j'ai le DROIT de le voir comme ça (et que ce n'est pas moi qui suis trop prude/n'assume pas d'avoir "allumé" - jamais consciemment -, etc) ça fait déjà du bien, et le fait de montrer ça aux autres peut potentiellement faire du bien à d'autres qui n'osent pas en parler...
Donc oui, ce qui se passe pour le moment ça fait du bien. Même si ce que je dis ici a été très édulcoré ailleurs...

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par didou » 21 oct. 2017, 12:04

clotaire a écrit :
21 oct. 2017, 09:07
C'est clair que hommes et femmes c'est forcément très différent là-dessus.

Comme didou j'écoute France Info, et ce matin chronique sur le harcèlement de rue avec une psychanaliste :
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 06831.html
Tu m'as devancé, je l'ai entendue aussi et je voulais la signaler :wink:

Sinon, toujours sur France Info, la chronique "Ces chansons qui font l'info" vaut aussi le coup d'oreille :? Ca discutait de chansons plus ou moins anciennes dans lesquelles il était "normal" que les filles soient harcelées :shock: Je ne connaissais pas ces chansons (par exemple, une interprétée par ... France Gall) : c'est terrifiant !
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 06837.html
clotaire a écrit :
21 oct. 2017, 09:07
Comme Baelfire je trouve que c'est bien ce qui se passe en ce moment.
Oui, ça va peut-être faire bouger les lignes.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

sophe52
Affable
Messages : 141
Enregistré le : 28 avr. 2016, 19:26
A aimé : 90 fois
A été aimé : 34 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par sophe52 » 21 oct. 2017, 15:47

Oui, il est temps de faire bouger les lignes !!
Au-delà du harcèlement "visible", il y a aussi ces petites acceptations "forcées" qui sont tellement tellement intégrées...
Tellement normales alors que ça ne devrait pas !!

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/no ... uelle.html

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par didou » 21 oct. 2017, 22:19

C'est assez terrifiant comme reportage, comme témoignages. À vrai dire, sans doute mon côté bisounours et refus du monde des adultes, mais je n'imaginais pas que ces choses soient aussi répandues. J'ai été bourré comme un serre-joint de temps en temps lorsque j'étais étudiant, mais jamais je n'ai été confronté à une situation de sexe. Peut-être parce que déjà je m'en éloignais au plus loin.
En tout cas, il est surprenant le nombre de témoignages impliquant ivresse et relation sexuelle :shock:
Le pire que j'aie fais en étant bourré, c'était d'aller pisser sur le portail des flics pendant que mon binôme (lui également emprunt de quelques grammes de sang dans l'alcool) se planquait...
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Enregistré le : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
Pronom : Iel
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Drytos » 22 oct. 2017, 01:42

Je pense que je n'ai pas eu harcèlement comme les décrivent les autres filles... Sûrement justement parce que je suis pas du tout féminine... J'ai eu par contre des dragues par ci par là, et des dragueurs très relou dont je pouvais pas me dépaté, mais avec des "je ne suis pas intéressée" clair et précis...
La seule fois qui m'as vraiment choqué, c'est un homme dans la rue, qui, d'environ 30 ans mon ainé, m'as sifflé et a dit, je cite "tu as un très beau cul"... N'ayant pas répondu et continué mon chemin une fois le feu piéton passé au vert, il s'est énervé et mis à crier en pleine rue : "Tu pourrais répondre quand on te fais un compliment con**sse !!... "
Un compliment...? Quel compliment ?! :lol: ... C'est plutôt moi qui devrait m'énerver non ?... ^^"

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par didou » 22 oct. 2017, 13:17

Drytos a écrit :
22 oct. 2017, 01:42
La seule fois qui m'as vraiment choqué, c'est un homme dans la rue, qui, d'environ 30 ans mon ainé, m'as sifflé et a dit, je cite "tu as un très beau cul"... N'ayant pas répondu et continué mon chemin une fois le feu piéton passé au vert, il s'est énervé et mis à crier en pleine rue : "Tu pourrais répondre quand on te fais un compliment con**sse !!... "
Un compliment...? Quel compliment ?! :lol: ... C'est plutôt moi qui devrait m'énerver non ?... ^^"
Mais non, c'était en fait "tu as un très beau QI" qu'il a dit, tu n'avais juste pas bien entendu :mrgreen:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités