les attentats : ca peut s arreter ?

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1411
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 407 fois
A été aimé : 278 fois

les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 09 oct. 2017, 12:40

Bonjour !
J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis quelques temps : Tout ce qui est attentat, est ce que c'est possible qu'un jour ça s'arrête ? Parce que on est en sécurité nulle part maintenant . A force , j'ai l 'impression qu'il y en a toutes les semaines et que ce n est même plus une fatalité .. Tout ce qui est guerre , ca s'est arrêté depuis longtemps et maintenant il y a des conflits entre trump et kim Jong un qui s amusent a s envoyer des missiles , les djihadistes et bah les victimes , et après on se dit dans une société moderne et civilisé alors qu'on est même pas capable de vivre en harmonie ? Quel est votre point de vue vis a vis de ca ? Est ce possible qu une guerre mondiale se déclenche , ou que tout ca s arrete ? J aimerais que quand on soit vieux , on ai pas passé une vie a voir toutes ces cochonneries , si vous voyez ce que je veux dire ...
Bref , libre champs a vous !
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
OliviaSmith
Affable
Messages : 142
Enregistré le : 05 oct. 2017, 00:00
Localisation : Quelque part entre Tours et Bordeaux, entre le centre et la côte, entre ma vie et mes rêves...
A aimé : 40 fois
A été aimé : 39 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par OliviaSmith » 09 oct. 2017, 14:25

Coucou!

Je te répondrais bien que oui, de toute façon, un jour ça s’arrêtera d'une manière ou d'une autre, mais les attentats ne datent pas d'hier... Si tu parles de Daesh, c'est sûr que ça s'arrêtera un jour. Après, est-ce que ça s'arrêtera pour laisser place à pire ou à mieux... Je ne saurais te répondre. On va espérer que tout aille bien, un jour.
La guerre, c'est une constante. Que ce soit chez nous ou ailleurs, il y a toujours une guerre quelque part, et je trouve toujours que c'est ridicule. Les raisons sont toujours insuffisante pour sacrifier la vie de centaines si ce n'est de milliers d'Hommes.
J'aime beaucoup cette citation qui dit "l'Homme est un loup pour l'Homme". L'Homme est par nature égoïste, il ne peut pas vivre en meute, et cela conduit souvent à des conflits. Heureusement, il existe des gens, souvent des jeunes, comme toi, qui arrivent encore à voir le ridicule de la situation! Pour moi, tant que les gens ne se résignent pas tous en disant "c'est comme ça", on peut avoir l'espoir de vivre en paix.
Pour ce qui est de la sécurité, finalement, les chances de mourir d'un attentat restent assez faibles. Présentes, bien entendu, mais faibles. Tu as plus de chance d'être percutée par une voiture (accidentellement, j'entends) que d'être victime d'un attentat.

Bref, peace and love, les gars, et gardez l'espoir! :)
AVEN-ace day!

(Tu l'as? Have a nice day/AVEN-ace day! :p )

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3669
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Baelfire » 09 oct. 2017, 14:29

Lesquels ? Ceux qui ont toujours existé et dont on ne parlait pas jusque là ou ceux qui font la une des journaux parce que c'est tendance ?

Ben non ça ne s'arrêtera pas. Il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Et puis maintenant même un taré qui poignarde quelqu'un parce qu'il lui manque une case c'est considéré comme un attentat alors...

Cela dit on peut en réduire le nombre. C'est déjà le cas :)

Je ne crois pas à une autre guerre mondiale. Une guerre froide peut-être mais pas plus. On a trop d'enjeux communs pour pouvoir se permettre cette "fantaisie".

La Corée du Nord a toujours posé soucis. On en parle simplement d'avantage depuis quelques temps. Elle aboie mais elle ne mord pas. Et si un jour elle décide de mordre elle va se faire euthanasier à la vitesse grand V. Je pense que ça va finir par arriver d'ailleurs. A force d'user la patience des gens...
Mais là encore je m'interroge. Pourquoi on en parle autant maintenant alors qu'elle s'est toujours comportée comme ça ? Pour pouvoir l'annexer -pardon- la libérer sans que personne ne trouve rien à y redire ? Je sais pas...
Image

TAGADAAAAA !!!

Ramón

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Ramón » 09 oct. 2017, 14:47

Salut !

Non, ce n'est pas parti pour s'arrêter, pas dans notre vie.
Cependant, nous sommes en bien meilleure sécurité que nous l'étions avant. La criminalité est un phénomène ancien. Et il est fort à parier que ce soit inscrit dans nos comportements animaux depuis toujours. Pour faire simple : nous sommes des animaux et nous avons besoin d'un territoire pour nous épanouir (tu me diras, les végétaux c'est bien la même chose). Dès que ce territoire devient trop petit ou menacé, nous avons besoin de l'étendre ou de le défendre. Ce territoire, chez l'humain, prend plein de formes : la culture, la politique/les idées, les "ressources" dites "naturelles", la géographie,... Et plus nous augmentons ces territoires, plus nous créons de cloisons. Et plus ces cloisons sont violées, plus les réactions sont violentes. Plus ces cloisons regroupent un grand nombre d'individus, plus, quand elles sont menacées, l'impact en termes de violences est important.
Notre "salut" vient essentiellement de notre compréhension de notre biologie : comment nous fonctionnons ? Pour cela il est important de se dire que nous sommes des animaux, et rien d'autre. Que nous n'avons pas d'âme détachée de notre corps, que nous sommes un tout uni. Que nous ne sommes pas le produit d'une société, que nous sommes bien un individu qui choisit ses références et ses influences (quand bien même on les justifie par la "contrainte sociale" comme on l'a fait au XIXème et encore maintenant, c'est faux, c'est notre corps qui valide ou qui ne valide pas). Que nous sommes sujets à de nombreux facteurs exogènes (pollens, images violentes, lectures,...) qui influent sur notre comportement, que nous réagissons plus que nous agissons, mais que nous pouvons, si nous nous prenons comme un individu entier, sortir en partie des conditionnements que nous avons choisi très tôt (par confort, car enfants nous sommes en perpétuel inconfort => nous ne maîtrisons rien, c'est l'impuissance totale ou presque, et pour peu que ça nous fasse nous sentir mal, on choisit le moins pire).
Cela posé, on est presque devant une impasse car nos sociétés sont régulièrement sujettes à de forts replis communautaires : pourquoi ? Parce que les frontières, les territoires, que nous construisons impliquent des mouvements, et ces mouvements impliquent des pertes malgré les gains. Sommes-nous prêts à sacrifier un certain confort pour un autre ? Exemple : sommes-nous prêts à accepter la PMA ou la GPA pour tou.te.s quand ce modèle permettrait aux célibataires d'avoir aussi des enfants ? => le modèle familial traditionnel est mis en péril, il perd son rôle de norme, son territoire, son influence va diminuer => c'est donc une menace pour les personnes qui adhèrent à ce modèle. Elles se défendent face à une agression de leur modèle culturel.
Les attentats actuels, il faut bien considérer qu'ils sont le fruit d'une longue histoire de luttes entre trois sociétés abrahamiques : le monde juif, le monde chrétien, le monde musulman. Que globalement, les chrétiens ont gagné lorsque l'Empire ottoman est tombé. Que peu après cette chute, le 14 mai 1948, l'Etat d'Israël revoit le jour après des siècles (millénaires) de disparition. Que cette défaite est mal vécue par le monde musulman. Que le monde musulman est agressé depuis lors par les deux grands acteurs de la Guerre Froide, USA et URSS, les USA placent les fondamentalistes musulmans au pouvoir petit à petit pour lutter contre l'athéisme culturel de l'URSS (et les USA renoncent à la laïcité dans les 50's => "One nation under God", "In God we trust"). Que les USA gagnent cette guerre. Qu'après, pays chrétien majoritairement évangéliste, les USA ont un nouvel ennemi désigné : le monde musulman radical qu'ils ont financé et armé avec l'UK et la France. Que maintenant, des acteurs comme la Chine, le Brésil, l'Indonésie,... proposent des modèles plus ou moins alternatifs.
Et... Et... Et...

En gros, tant que nous n'avons pas réussi à défendre notre territoire sans empiéter sur le territoire de l'autre, nous resterons une espèce en guerre perpétuelle. Et plus la démographie humaine sera importante, plus la réalisation de ce projet va se compliquer.
Par contre, on trouve cela dans la littérature surtout, il semblerait qu'un espoir existe avec le transhumanisme, l'humain amélioré, avec des puces dans le cerveau, au niveau des organes, des muscles,... Peut-être que des machines pourraient réguler mieux que nous le faisons nos comportements. Cela pose des problèmes éthiques différents de la guerre.

Et au passage, ne crois pas que la guerre s'est arrêtée en 1945, le nombre de morts dans les conflits qui ont suivi étaient très importants. Je ne prends qu'un exemple, celui des khmers rouges avec Pol Pot => près de 25% des cambodgiens éliminés, le plus gros génocide de l'histoire connue, un génocide dont la méthode était simple : pour vivre, tu devais tuer ta famille et rejoindre le parti. Sinon tu étais abattu.

Je n'ai pas de solution autre que de considérer l'humain comme un loup, comme un lion, comme un virus, comme une bactérie, comme un champignon, comme... tout ce qui tue pour vivre, croître et se reproduire.

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 226 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Léonis » 09 oct. 2017, 14:48

La vidéo est un peu longue et le style particulier mais ça reflète bien ton sentiment grignoteuse et désamorce un peu le climat que tu évoques :



D'ailleurs je ne peux que te conseiller de passer un peu de temps sur la chaine car tu y trouveras sans doute plein de réponses sur des inquiétudes sociétales que tu pourrais avoir.
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par PassionA » 09 oct. 2017, 14:52

Je te conseille de t'intéresser au philosophe Jean Baudrillard, et en particulier à son ouvrage "L’Esprit du terrorisme" paru en 2002 comme une réponse aux attentats du 11 septembre. Ce n'est pas très simple à lire, donc ne te met pas trop de pression, mais tu es parfaitement capable de comprendre.

En substance, il propose une opposition entre le système d'échange symbolique et celui de l'échange de signes. Il en découle que l'expansion du discours néolibéral agit comme une dictature qui justifie les actes de rébellion aussi violentes et inconditionnelles contre lui, parce que par principe il s'oppose à l'aspect symbolique de l'existence sociale et ne propose qu'un modèle basé sur les signes.

Un objet-signe est un bien de consommation, comme un téléphone par exemple, qui dépasse juste sa fonction matérielle et nous caractérise socialement - le fait d'acheter cet objet-ci plutôt que celui-là permet de classer les individus dans la hiérarchie sociale. Ainsi chaque consommateur se croit souverain et libre de ses choix de consommation, alors que "tous sont égaux devant les objets en tant que valeur d'usage, mais pas du tout devant les objets en tant que signes et différences, lesquels sont profondément hiérarchisés". De plus, selon la classe sociale d'un individu, l'utilisation de l'objet-signe va être différente (par exemple, j'achète une voiture pour me rendre au travail chaque jour à 30km de chez moi, cet autre achète une voiture pour parader en ville). Or, les individus ressentent fondamentalement un besoin d'appartenance et d'estime. Donc si notre groupe nous renvoie une image négative et dévalorisante nous nous sentons déprécié en tant de personne sociale et cela crée un besoin encore plus grand de différenciation. Pour se faire, les individus sont poussés à "tricher" avec eux-même (puisque leur état naturel est déprécié) et se présentent autrement de manière à gagner du prestige au sein de leur groupe. L'image qu'ils présentent devient donc le paravent de leur reconnaissance sociale et est obtenue par l'exhibition des objets-signes.

Voilà en somme l'oppression individuelle créée par le système d'échange de signe quand il supplante le système d'échange symbolique. Les personnes les plus sensibles à cette pression, ceux qui ressentent le plus ce mal-être de devoir 'tricher' avec leur moi réel afin de ne pas être écrasé socialement, sont les plus vulnérables à l'appel des 'singularités'. Je te met en lien un article qu'il écrit dans 'l'Humanité' et qui permet de comprendre ce qu'il veut dire par singularité en opposition à mondialisation. En gros, la mondialisation a brisé l'universel et ainsi tout ce qui est dénommé comme universel aujourd'hui sont devenus des points de pression, voire d'oppression. Et si c'est une oppression, elle fait naitre une résistance. Or, dans ce schéma, toute résistance à l'universel et son idéal, qu'elle soit légitime ou non, devient un acte de terrorisme. Quand José Bové et son mouvement arrache les plans d'OGM ils sont considérés et traités comme des terroristes, ou quand les militants d'Act Up prenaient le contrôle d’émissions télé pour diffuser leur discours qui dénonçait les horreurs des années SIDA - mais c'est loin d'être quelque chose de banal, car c'est l'oppression créée par le modèle des signes qui incite à la résistance et à la rébellion, quelque soit sa forme.

Le terrorisme tel qu'il est pratiqué par les jihadistes islamiques ces dernières années, c'est la forme ultime de la résistance à cet universel oppressif. Il y a une oppression de la consommation qui célèbre la vie et toute forme de bonheur par l'amusement (comme si tout le monde y avait accès, ce qui est faux puisque limité par le système de signes) alors il y existe une résistance, qui reprend le discours séculaire d'une singularité radicale, et qui propose une glorification de la mort et du malheur de ces gens qui ont accès à ses signes ainsi qu'un modèle symbolique de vie en totale opposition avec le modèle 'universel'. Les racines d'un terrorisme sont à chercher dans le modèle auquel il s'oppose.
Modifié en dernier par PassionA le 09 oct. 2017, 15:27, modifié 4 fois.

Ramón

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Ramón » 09 oct. 2017, 14:57

Et comme le souligne Olivia :

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par thailog » 09 oct. 2017, 15:13

Je pense que oui. Bon déjà je rejoins Baelfire, on qualifie tout et n'importe quoi d'attentat aujourd'hui. Quand qqn, au nom de Daesh, tue une personne ce n'est pas un attentat, c'est un meurtre. Le terme attentat est utilisé à tord et à travers pour créer de la peur et de la haine(envers les musulmans) en nous. Rassure toi nous somme en sécurité. Alors certes il y a un risque avec ces attentats mais le risque de mourir d'un attentat est bien plus faible que celui de mourir percuté par une voiture, comme le dis OliviaSmith.

Pour la guerre mondiale je n'y crois pas trop, je pense comme Baelfire, il y a trop d'interdépendance entre les pays.

OliviaSmith : "l'Homme est un loup pour l'Homme. L'Homme est par nature égoïste, il ne peut pas vivre en meute, et cela conduit souvent à des conflits."

Je ne pense pas que l'homme soit égoïste par nature, ce qui le rend égoïste c'est la société. On vis dans une société ou on nous apprend que l'objectif d'une vie c'est de fonder une famille et de se trouver un travail. Partant de la on ne s'occupe plus des autres d'ou la dépolitisation des gens, on se contente de trouver un(e) conjoint(e), d'élever ses enfant et de trouver un emploi stable. Pour trouver un travail aujourd'hui c'est la même chose, tout fonctionne sur la compétition. C'est celui qui a le meilleur CV ou qui fait meilleur impression qui sera pris. Bref on est dans une société capitaliste ou la réussite se fonde sur l'amassement de capital donc je ne sais pas si "l'homme est un loup pour l'homme" par nature mais dans une société capitaliste l'homme a intérêt à être un loup pour l'homme s'il veut réussir.

Ramón

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Ramón » 09 oct. 2017, 15:23

Pour la guerre mondiale, les allemands étaient dépendants des anglais et des USA, cela n'a rien empêché. Je dirai, au contraire, plus il y a de co-dépendance, plus il y aura de conflits, car dans un échange on a souvent le sentiment que l'autre a fait une meilleure affaire que nous.
C'est l'indépendance et l'autonomie qui nous apporte de la sérénité, ne pas dépendre des autres et que les autres ne dépendent pas de nous. Une relation de dépendance est une relation hiérarchique avec un dominant et un dominé. Pas sûr que le dominé ait envie de rester dominé.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1411
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 407 fois
A été aimé : 278 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 09 oct. 2017, 18:27

Baelfire a écrit :
09 oct. 2017, 14:29
Lesquels ? Ceux qui ont toujours existé et dont on ne parlait pas jusque là ou ceux qui font la une des journaux parce que c'est tendance ?

Ben non ça ne s'arrêtera pas. Il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Et puis maintenant même un taré qui poignarde quelqu'un parce qu'il lui manque une case c'est considéré comme un attentat alors...

Cela dit on peut en réduire le nombre. C'est déjà le cas :)

Je ne crois pas à une autre guerre mondiale. Une guerre froide peut-être mais pas plus. On a trop d'enjeux communs pour pouvoir se permettre cette "fantaisie".

La Corée du Nord a toujours posé soucis. On en parle simplement d'avantage depuis quelques temps. Elle aboie mais elle ne mord pas. Et si un jour elle décide de mordre elle va se faire euthanasier à la vitesse grand V. Je pense que ça va finir par arriver d'ailleurs. A force d'user la patience des gens...
Mais là encore je m'interroge. Pourquoi on en parle autant maintenant alors qu'elle s'est toujours comportée comme ça ? Pour pouvoir l'annexer -pardon- la libérer sans que personne ne trouve rien à y redire ? Je sais pas...
Moi je ne suis pas d'accord avec le fait que poignarder quelqu'un est un attentat. C'est un homicide et ca je pense qu'il y en aura toujours .
Mais les attentats du style "je tue 500 personnes en foncant dans la foule avec mon camion" il y en a beaucoup plus qu'il y a 5 ou 10 ans je dirais enfin ce n'est qu'une impression . En Corée du nord c est bien une monarchie ? Vu que kim Jong un il impose ce qu il veut a ses habitants ...la guerre froide c est quand c'est une semblant de guerre aussi ? C est une préparation mais ça n'abouti pas. Enfin je crois faut que j aille me renseigner un peu mieux a ce sujet .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1411
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 407 fois
A été aimé : 278 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 09 oct. 2017, 18:29

Léonis a écrit :
09 oct. 2017, 14:48
La vidéo est un peu longue et le style particulier mais ça reflète bien ton sentiment grignoteuse et désamorce un peu le climat que tu évoques :



D'ailleurs je ne peux que te conseiller de passer un peu de temps sur la chaine car tu y trouveras sans doute plein de réponses sur des inquiétudes sociétales que tu pourrais avoir.
merci j'irais voir 😄
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1411
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 407 fois
A été aimé : 278 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 09 oct. 2017, 18:36

PassionA a écrit :
09 oct. 2017, 14:52
Je te conseille de t'intéresser au philosophe Jean Baudrillard, et en particulier à son ouvrage "L’Esprit du terrorisme" paru en 2002 comme une réponse aux attentats du 11 septembre. Ce n'est pas très simple à lire, donc ne te met pas trop de pression, mais tu es parfaitement capable de comprendre.
❤ je me débrouillerais pour trouver ce livre 😊
En substance, il propose une opposition entre le système d'échange symbolique et celui de l'échange de signes. Il en découle que l'expansion du discours néolibéral agit comme une dictature qui justifie les actes de rébellion aussi violentes et inconditionnelles contre lui, parce que par principe il s'oppose à l'aspect symbolique de l'existence sociale et ne propose qu'un modèle basé sur les signes.
❤ oups ! Je me suis trompée en répondant a baelfire en parlant de monarchie alors que je voulais parler de dictature mais ça m enerve ❤
Un objet-signe est un bien de consommation, comme un téléphone par exemple, qui dépasse juste sa fonction matérielle et nous caractérise socialement - le fait d'acheter cet objet-ci plutôt que celui-là permet de classer les individus dans la hiérarchie sociale. Ainsi chaque consommateur se croit souverain et libre de ses choix de consommation, alors que "tous sont égaux devant les objets en tant que valeur d'usage, mais pas du tout devant les objets en tant que signes et différences, lesquels sont profondément hiérarchisés". De plus, selon la classe sociale d'un individu, l'utilisation de l'objet-signe va être différente (par exemple, j'achète une voiture pour me rendre au travail chaque jour à 30km de chez moi, cet autre achète une voiture pour parader en ville). Or, les individus ressentent fondamentalement un besoin d'appartenance et d'estime. Donc si notre groupe nous renvoie une image négative et dévalorisante nous nous sentons déprécié en tant de personne sociale et cela crée un besoin encore plus grand de différenciation. Pour se faire, les individus sont poussés à "tricher" avec eux-même (puisque leur état naturel est déprécié) et se présentent autrement de manière à gagner du prestige au sein de leur groupe. L'image qu'ils présentent devient donc le paravent de leur reconnaissance sociale et est obtenue par l'exhibition des objets-signes.

Voilà en somme l'oppression individuelle créée par le système d'échange de signe quand il supplante le système d'échange symbolique. Les personnes les plus sensibles à cette pression, ceux qui ressentent le plus ce mal-être de devoir 'tricher' avec leur moi réel afin de ne pas être écrasé socialement, sont les plus vulnérables à l'appel des 'singularités'. Je te met en lien un article qu'il écrit dans 'l'Humanité' et qui permet de comprendre ce qu'il veut dire par singularité en opposition à mondialisation. En gros, la mondialisation a brisé l'universel et ainsi tout ce qui est dénommé comme universel aujourd'hui sont devenus des points de pression, voire d'oppression. Et si c'est une oppression, elle fait naitre une résistance. Or, dans ce schéma, toute résistance à l'universel et son idéal, qu'elle soit légitime ou non, devient un acte de terrorisme. Quand José Bové et son mouvement arrache les plans d'OGM ils sont considérés et traités comme des terroristes, ou quand les militants d'Act Up prenaient le contrôle d’émissions télé pour diffuser leur discours qui dénonçait les horreurs des années SIDA - mais c'est loin d'être quelque chose de banal, car c'est l'oppression créée par le modèle des signes qui incite à la résistance et à la rébellion, quelque soit sa forme.

Le terrorisme tel qu'il est pratiqué par les jihadistes islamiques ces dernières années, c'est la forme ultime de la résistance à cet universel oppressif. Il y a une oppression de la consommation qui célèbre la vie et toute forme de bonheur par l'amusement (comme si tout le monde y avait accès, ce qui est faux puisque limité par le système de signes) alors il y existe une résistance, qui reprend le discours séculaire d'une singularité radicale, et qui propose une glorification de la mort et du malheur de ces gens qui ont accès à ses signes ainsi qu'un modèle symbolique de vie en totale opposition avec le modèle 'universel'. Les racines d'un terrorisme sont à chercher dans le modèle auquel il s'oppose.
J'irais voir le lien que tu m'a proposé , merci beaucoup
En fait les djihadistes cherchent a supprimer notre liberté ?
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par PassionA » 09 oct. 2017, 20:41

grignoteuse.de.bouquins a écrit :
09 oct. 2017, 18:36
En fait les djihadistes cherchent a supprimer notre liberté ?
Non, le but des attentats djihadistes c'est de créer un climat de peur parce que leur idéologie est profondément ancrée dans la peur (et c'est pourquoi ils revendiquent tout, même les actions qui n'ont pas de lien avec eux). Ainsi, ils ont plus de chance de soumettre des gens qui sont effrayés. Comme toutes les idéologie médiévale, elle est basée sur le bâton et la carotte. La peur du bâton, c'est la peur des zélotes et à travers eux de la puissance Divine (à qui il faut se soumettre sans condition), et la carotte c'est l'ordre promis par la loi (leur loi) et la récompense de la canonisation des zélotes. Mais il ne faut pas se tromper, la cible véritable de leur actions ce ne sont pas les pays riches mais les plus pauvres - en montrant qu'ils sont capable de défier et de faire trembler les plus puissantes nations ils se créent une aura encore plus terrible dans les endroits les plus pauvres où ils sont véritablement présents et où les populations n'ont pas la liberté de pouvoir s'opposer à eux. C'est un peu le même principe avec la Corée du Nord, toute peur que Kim Jong Un peut inspirer aux américains est en réalité une arme de propagande pour maintenir son propre pays dans la terreur.

Le truc le plus surprenant, c'est qu'un tel discours puisse trouver un public aujourd'hui chez nous (les terroristes en Europe sont des européens convertis récemment). Et cela vient, selon Baudrillard, du fait que les libertés qu'on nous promet dans nos sociétés ne sont plus que des produits de consommation, au lieu d'être des libertés philosophiques telles qu'on nous les vend. Ainsi, on est dans l'erreur de croire que tout le monde y à le droit de façon égale - je rappelle par exemple que la première cause de mortalité dans le monde c'est toujours la faim. Comme tout produit de consommation, les libertés sont devenus un signe distinctif de hiérarchisation.

A mon avis, ce n'est pas très surprenant que les libertés identitaires aient autant le vent le poupe depuis 15-20 ans, parce qu'elles sont une échappatoire à la société de consommation. Elles proposent une liberté qui n'est ni un produit de consommation, ni une valeur hiérarchique - et bien qu'on trouvera toujours un moyen de 'consommer' en lien avec cette liberté, il n'est pas nécessaire en soi de le faire pour l'affirmer. Quand tu dis "je suis Ace", cette affirmation est reconnue pour sa valeur intrinsèque et ne porte aucun distinction hiérarchique. Quand tu dis "je voyage", non seulement il faut en fournir la preuve matérielle - et avec elle né une hiérarchie inhérente, par exemple si on voyage en train ou en avion, quelle destination, combien de temps, etc., - mais même la liberté de pouvoir voyager est un signe distinctif, car tout le monde ne peut pas se le permettre.

LittleMermaid
Aspirant
Messages : 47
Enregistré le : 20 janv. 2017, 12:21
A aimé : 14 fois
A été aimé : 6 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par LittleMermaid » 10 oct. 2017, 08:56

Pour Kim Jong Un, ce n'est pas une monarchie. C'est une dictature et de mémoire, dans son pays il a le titre de président normalement ? (si je me réfère au titre de son père).

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3669
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: les attentats : ca peut s arreter ?

Message par Baelfire » 10 oct. 2017, 09:27

Yep il a le titre de Président. Mais c'est en réalité un dictateur. Chef Suprême de la Corée du Nord. Il n'y a pas d'élections le pouvoir va de père en fils d'où la confusion avec une monarchie absolue

Pour info il a fait une partie de ses études en Suisse :)
Image

TAGADAAAAA !!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité