comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1336
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 243 fois

comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 03 oct. 2017, 17:36

Coucou a tous , donc tout est dans le titre , j'ai posté un sujet dans la rubrique pour se présenter , et suite a une discussion j'aimerais bien savoir comment vous réagissez face aux remarques désobligeantes de votre entourage (du style : l'asexualité ca n'existe pas , tu ments ect ...) . vous ne repondez pas ? vous leur rééxpliquez ? vous vous defendez sinon ? juste pour savoir car en ce moment j'en ai beaucoup de ce style et je ne sais pas comment réagir . merci de votre aide :D :oops:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par PassionA » 03 oct. 2017, 18:58

Je pense que c'est une question piège dans le sens où l'on ne réagit pas de la même façon en fonction des personnes.

- Si ça vient de personnes dont tu ne te soucis pas trop, moi je laisserai couler - de toute façon ce n'est pas toi qui va les faire changer d'avis et ce serait vraiment gaspiller ton temps et tes efforts. Il faut accepter que lorsque l'on ouvre son intimité on s'expose à des remarques désobligeantes venues de personnes qui se moquent de qui tu peux être et de ce que tu peux ressentir. Tu ne pourras pas les empêcher, donc il faut apprendre à se blinder. Chez les ados, se moquer est une conséquence de leur propres insécurités, ils sont en recherche de leurs pairs afin de former un groupe et souvent cela va passer par le dénigrement d'autres personnes - ce qui les rassure dans un sens. Avec l'âge et l'éducation cela s’atténue.

- Si ça vient de tes amis, alors tu peux prendre le temps de leur expliquer en quoi c'est blessant, ce qu'est l'asexualité et de les diriger vers des liens internets comme le Wiki Aven. Même s'ils peuvent ne pas tout comprendre, ils devraient t'accepter telle que tu es si ce sont bien des amis et qu'ils se soucient de toi.

- Si ça vient de ta famille, là c'est plus tordu, car ton asexualité peut rentrer en conflit avec ce que tes parents aimeraient que tu sois (leur fille idéale, celle pour qui ils ont déjà tout planifier - ne rigole pas ça existe). Il peut donc être parfois malaisé d'en parler avec sa famille si elle est braquée sur la sexualité, d'autant plus que leurs remarques font encore plus de mal car il peut y avoir une part de chantage affectif ("tu veux qu'on soit triste c'est pour ça ?"). Et puis parfois, les parents sont ouverts d'esprits et sont capable d'accepter quand on leur fourni des explications claires et qu'on est sûr de soi.

Avatar du membre
Merionne
Adepte
Messages : 167
Enregistré le : 31 janv. 2016, 11:30
Localisation : Rohan - Middle-earth
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Merionne » 03 oct. 2017, 19:22

J'avoue que je n'ai pas eu affaire des répliques du genre "tu mens" ou "ça n'existe pas" mais j'ai eu droit aux sempiternels "tu dis ça mais tu vas voir ça va te tomber dessus un jour ou l'autre" ; "comment tu peux savoir que tu ne peux pas tomber amoureuse ?!" ; "bah ! ça viendra" ; "tu dis ça parce que ton ex ne s'y est pas pris comme il faut" et autre conneries du genre.

Dans ces moments là, j'explique en détail ce qu'est l'asexualité suivi de l'explication sur l'aromantisme. En mode power point de 20 min XD
Et si ça ne suffit pas, je leur parle en exemple ou bien je leur retourne leur propre question.
Je dis : "pour moi le sexe c'est comme le golf. Toi par exemple, tu ne ressens pas le besoin de jouer au golf ? Tu n'y penses pas sans arrêt ? Tu n'es pas obnubilé par le golf ? Bah voilà, pour moi le sexe c'est pareil." Si il/elle ne pige toujours pas je laisse tomber le sujet.

Ou bien : "Tu me demande comment je sais que je ne peux pas tomber amoureuse, mais et toi, comment tu sais que tu ne peux pas tomber amoureux d'un homme ou d'une grand mère de 98 ans par exemple ?" Généralement il y a un mouvement de répulsion et donc je sors "bah voilà c'est exactement ça pour moi."

Si malgré les explications/exemples ils s'obstinent, je hausse les épaules et leur dit de laisser tomber.

Après, je n'aborde pas le sujet avec les personnes que je sais ne pas être très ouverte d'esprit. certaines personnes de ma famille notamment, auquels je me contente de répondre en rigolant par "tu veux ma mort ou quoi? " quand ils me demandent si j'ai un petit ami. Ca les fait marrer mais je ne creuse pas le sujet, je sais pertinemment qu'ils ne comprendraient pas.

Si un jour on me dis "tu mens, ça n'existe pas" : Google est ton ami, vas y faire ton éducation, sera ma réponse ^^

Mais bon, on ne réagit pas tous de la même façon. C'est plus à toi de voir si tu préfères laisser couler leur remarques ou leur expliquer en profondeur de quoi il retourne ^^

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par didou » 03 oct. 2017, 22:38

Bon, sur la question de l'asexualité, comme je n'éprouve pas le besoin de rentrer dans les détails, je n'ai jamais eu de remarque vraiment désobligeante. En plus, ayant eu des jujus malgré ma réticence pour l'exercice des pompes sur un lit, on ne me fait plus ch****.

Maintenant, tout au plus on me demande si au bout de 3 ans divorcé, je n'ai toujours pas retrouvé quelqu'un. Ce à quoi je réponds clairement "non, et je ne cherche pas, voire j'évite". Bien souvent, ça suffit à clore la discussion. Lorsque je tombe sur des gens ouverts d'esprit et curieux, je me laisse aller à quelques explications simples "bin oui, faire pilou-pilou, j'ai toujours trouvé ça chiant".

Après, dans le cadre général des remarques désobligeantes, il y a 2 cas de figure:
1) on est en défaut, en tort: je reconnais mes torts
2) il n'y a pas de question de tort ou je suis clairement d'accord avec moi-même et persuadé d'être dans mon bon droit: j'utilise abusivement l'humour noir, l'impertinence, le sarcasme :twisted: Voire, lorsque l'occasion m'est servie sur un plateau, la logique (mathématique, car c'est un peu mon domaine :wink:) pour clouer l'importun (au choix, au sol ou sur une croix :twisted:)

Mais quoi qu'il en soit, lorsque l'on est persuadé (peut-être à tort, mais au moins d'accord à 100% avec soi-même, sans ombre d'un doute après réflexion), le truc c'est de défendre sa position. Après, si l'interlocuteur en face arrive à prodiguer des arguments indiscutables, il faut accepter de les considérer.
Mais sur le sujet de l'asexualité... je n'ai jamais vu personne m'opposer d'arguments indiscutables :lol:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Baelfire » 04 oct. 2017, 08:49

Moi je leur dis de croire ce qui les aide à mieux dormir :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1336
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 243 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 06 oct. 2017, 18:49

PassionA a écrit :
03 oct. 2017, 18:58
Je pense que c'est une question piège dans le sens où l'on ne réagit pas de la même façon en fonction des personnes.

- Si ça vient de personnes dont tu ne te soucis pas trop, moi je laisserai couler - de toute façon ce n'est pas toi qui va les faire changer d'avis et ce serait vraiment gaspiller ton temps et tes efforts. Il faut accepter que lorsque l'on ouvre son intimité on s'expose à des remarques désobligeantes venues de personnes qui se moquent de qui tu peux être et de ce que tu peux ressentir. Tu ne pourras pas les empêcher, donc il faut apprendre à se blinder. Chez les ados, se moquer est une conséquence de leur propres insécurités, ils sont en recherche de leurs pairs afin de former un groupe et souvent cela va passer par le dénigrement d'autres personnes - ce qui les rassure dans un sens. Avec l'âge et l'éducation cela s’atténue.

❤oui , c'est sur , d'autant plus que justement je ne connais pas les inconnus donc leurs jugement n'est pas inutile , MAIS si il est négatif , aucun problème je peux laisser la personne se defouler , de toute manière je ne la connais pas 😊

- Si ça vient de tes amis, alors tu peux prendre le temps de leur expliquer en quoi c'est blessant, ce qu'est l'asexualité et de les diriger vers des liens internets comme le Wiki Aven. Même s'ils peuvent ne pas tout comprendre, ils devraient t'accepter telle que tu es si ce sont bien des amis et qu'ils se soucient de toi.

❤la , c'est plus délicat . Mais je compte parler a mes amis qui on fait des remarques blessantes plis en détail quand je serais prête a leur en parler , et quand je sentirait que c est le bon moment . Leur remarques ne sont pas horribles non plus quand même ca va , mais je compte leur dire dans quelques temps .❤

- Si ça vient de ta famille, là c'est plus tordu, car ton asexualité peut rentrer en conflit avec ce que tes parents aimeraient que tu sois (leur fille idéale, celle pour qui ils ont déjà tout planifier - ne rigole pas ça existe).

❤j'en ai parlé a ma mère , et elle s'en fiche d'être grand mère ou pas , elle me prend comme je suis et tant mieux . Pour mon père ca se complique : Il me parle de quand j aurait des enfants comme ça sans me demander mon avis , de quand il sera grand père . J ai pas envie de gâcher ses attentes , surtout que enteté et rigide comme il est , les remarques pas sympa vont pleuvoir - alors que je chercherais plus du soutient de sa part . Je lui en parlerais plus tard❤

Il peut donc être parfois malaisé d'en parler avec sa famille si elle est braquée sur la sexualité, d'autant plus que leurs remarques font encore plus de mal car il peut y avoir une part de chantage affectif ("tu veux qu'on soit triste c'est pour ça ?"). Et puis parfois, les parents sont ouverts d'esprits et sont capable d'accepter quand on leur fourni des explications claires et qu'on est sûr de soi.
Je pense en parler a mon père quand il décidera d'aborder le sujet de la sexualité avec moi .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1336
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 243 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 06 oct. 2017, 18:53

Merionne a écrit :
03 oct. 2017, 19:22
J'avoue que je n'ai pas eu affaire des répliques du genre "tu mens" ou "ça n'existe pas" mais j'ai eu droit aux sempiternels "tu dis ça mais tu vas voir ça va te tomber dessus un jour ou l'autre" ; "comment tu peux savoir que tu ne peux pas tomber amoureuse ?!" ; "bah ! ça viendra" ; "tu dis ça parce que ton ex ne s'y est pas pris comme il faut" et autre conneries du genre.

Dans ces moments là, j'explique en détail ce qu'est l'asexualité suivi de l'explication sur l'aromantisme. En mode power point de 20 min XD
Et si ça ne suffit pas, je leur parle en exemple ou bien je leur retourne leur propre question.
Je dis : "pour moi le sexe c'est comme le golf. Toi par exemple, tu ne ressens pas le besoin de jouer au golf ? Tu n'y penses pas sans arrêt ? Tu n'es pas obnubilé par le golf ? Bah voilà, pour moi le sexe c'est pareil." Si il/elle ne pige toujours pas je laisse tomber le sujet.

Ou bien : "Tu me demande comment je sais que je ne peux pas tomber amoureuse, mais et toi, comment tu sais que tu ne peux pas tomber amoureux d'un homme ou d'une grand mère de 98 ans par exemple ?" Généralement il y a un mouvement de répulsion et donc je sors "bah voilà c'est exactement ça pour moi."

Si malgré les explications/exemples ils s'obstinent, je hausse les épaules et leur dit de laisser tomber.

Après, je n'aborde pas le sujet avec les personnes que je sais ne pas être très ouverte d'esprit. certaines personnes de ma famille notamment, auquels je me contente de répondre en rigolant par "tu veux ma mort ou quoi? " quand ils me demandent si j'ai un petit ami. Ca les fait marrer mais je ne creuse pas le sujet, je sais pertinemment qu'ils ne comprendraient pas.

Si un jour on me dis "tu mens, ça n'existe pas" : Google est ton ami, vas y faire ton éducation, sera ma réponse ^^

Mais bon, on ne réagit pas tous de la même façon. C'est plus à toi de voir si tu préfères laisser couler leur remarques ou leur expliquer en profondeur de quoi il retourne ^^
Je préfère expliquer a ma famille bien en détail et a mes amis en façon plus imagée . A mon père , va falloir lui expliquer (ou pas) en très très très imagé parce que c'est une mule lui , sa vie ne tourne pas autour de ca mais ma mère m a dit qu'il faut éviter de lui en parler , mais je pense que c est inévitable , le jour ou il me posera certaines questions...
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1336
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 243 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 06 oct. 2017, 18:55

didou a écrit :
03 oct. 2017, 22:38
Bon, sur la question de l'asexualité, comme je n'éprouve pas le besoin de rentrer dans les détails, je n'ai jamais eu de remarque vraiment désobligeante. En plus, ayant eu des jujus malgré ma réticence pour l'exercice des pompes sur un lit, on ne me fait plus ch****.

Maintenant, tout au plus on me demande si au bout de 3 ans divorcé, je n'ai toujours pas retrouvé quelqu'un. Ce à quoi je réponds clairement "non, et je ne cherche pas, voire j'évite". Bien souvent, ça suffit à clore la discussion. Lorsque je tombe sur des gens ouverts d'esprit et curieux, je me laisse aller à quelques explications simples "bin oui, faire pilou-pilou, j'ai toujours trouvé ça chiant".

Après, dans le cadre général des remarques désobligeantes, il y a 2 cas de figure:
1) on est en défaut, en tort: je reconnais mes torts
2) il n'y a pas de question de tort ou je suis clairement d'accord avec moi-même et persuadé d'être dans mon bon droit: j'utilise abusivement l'humour noir, l'impertinence, le sarcasme :twisted: Voire, lorsque l'occasion m'est servie sur un plateau, la logique (mathématique, car c'est un peu mon domaine :wink:) pour clouer l'importun (au choix, au sol ou sur une croix :twisted:)

❤ l'humour est une bonne solution aussi , je n'y pensais pas mais c est bien 😊

Mais quoi qu'il en soit, lorsque l'on est persuadé (peut-être à tort, mais au moins d'accord à 100% avec soi-même, sans ombre d'un doute après réflexion), le truc c'est de défendre sa position. Après, si l'interlocuteur en face arrive à prodiguer des arguments indiscutables, il faut accepter de les considérer.
Mais sur le sujet de l'asexualité... je n'ai jamais vu personne m'opposer d'arguments indiscutables :lol:
Merci didou 😊
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1336
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 388 fois
A été aimé : 243 fois

Re: comment réagir face aux remarques désobligeantes ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 06 oct. 2017, 18:56

Baelfire a écrit :
04 oct. 2017, 08:49
Moi je leur dis de croire ce qui les aide à mieux dormir :)
Pas con 😂
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité