Espace de discussion aromantique

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Ynhri
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 02 janv. 2017, 18:49
Localisation : Toulouse
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Ynhri » 28 févr. 2017, 00:58

Même si les commentaires restent ... bah on n'ira pas plus loin sur le sujet, si ça peut ouvrir les yeux à certaines personnes c'est un bon début !
C'est ce genre d'articles qui peut aussi éclairer quelques barques en perdition, quoique que j'hésite encore à le faire lire à des amis ...
"J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé"

Ramón

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Ramón » 01 mars 2017, 12:17

J'ai trouvé ça, je l'ai commandé pour voir.

Image

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Aphélie » 14 mars 2017, 02:18

Tu l'as reçu/entamé ? N'hésite pas à nous dire ce que ça vaut, je suis curieuse.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Ramón

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Ramón » 16 mars 2017, 12:45

Ce n'est pas arrivé -_-
J'ai relancé mais sans réponse. On verra bien.
Mais je ne l'aurais pas entamé si cela avait été le cas, je suis assez pris en ce moment, je ne lis que dans le train.

Il y pas mal de ressources anglophones sur une critique de la question romantique (par contre, plus moyen de remettre la main sur un lien avec des bouquins spécifiquement là-dessus), celle-là est une critique par le biais des féministes radicales : http://www.thefeministwire.com/2013/09/ ... s-of-love/

J'édite. Ayé, j'ai retrouvé : http://www.tc.umn.edu/~parkx032/B-ROMC.html
On a là des bouquins qui cherchent à critiquer l'amour romantique (en bien ou en mal)

Debobos
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 30 avr. 2017, 11:46
A aimé : 3 fois
A été aimé : 10 fois
Contact :

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Debobos » 01 mai 2017, 07:43

J'ai lu à peu près tout le topic et j'aime voir autant d'avis différent.
Après, j'aime prendre les gens que j'aime dans mes bras (mais ça, seulement quand la confiance est établie et c'est le maximum niveau contact), sinon tenir la main, frotter le dos ou n'importe quelle marque de tendresse fait l'affaire ... Mais comme beaucoup d'entre vous ... vu que je ne pense pas "à mal" si j'ose dire ...cela m'a apporté beaucoup de soucis relationnels avec les garçons de mon âge (allez savoir pourquoi, une fille ça passait crème ... sauf si c'était la copine du mec x) )

On m'a souvent traité de pute et d'allumeuse quand je repoussais les avances d'un gars ... Et je ne comprenais pas pourquoi, et encore aujourd'hui ... pourquoi le contact physique est considéré comme purement amoureux et surtout comme une invitation à aller plus loin ...

J'ai aussi rencontré des garçons qui étaient réellement affectueux avec moi sans pour autant vouloir aller plus loin ... L'un d'entre eux est pourtant très porté sur "la chose" ... mais il ne m'a jamais fait d'avances malgré les câlins.

Je pense que cette idée du couple à tout prix à grandement faussé l'image de l'amour en général ... beaucoup de personnes confondent leur sentiments.

Est-ce que vous connaissez le livre "les 5 langages de l'amour" par Gary Chapman ? Il y une édition pour les solos, les couples et les ados ... je les ai tous lu et c'est exactement la même chose ! Je veux dire par là que chacun à son propre langage affectif et qu'il sera le même peu importe si tu es amoureux ou non.

Ramón

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Ramón » 04 mai 2017, 08:28

Nope, je pense que rien que le titre a du l'effacer automatiquement quand je suis passé à côté ^^
Mais ça se tient, l'affect mélangeant à la fois processus et état, c'est quelque chose qui doit avoir une certaine stabilité malgré les contextes.


alo
Aspirant
Messages : 31
Enregistré le : 15 avr. 2017, 03:32
A aimé : 9 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par alo » 24 mai 2017, 17:18

Mr.Nya a écrit :
23 mai 2017, 11:13
Du lourd : https://hortensedulac.wordpress.com/201 ... numentale/ :D
Le texte a un peu raison mais je trouve que sertaine choses sont un peu exagérer

Ex: "Ou peut-être avez-vous déjà pris conscience que cet amour censé mener au bonheur le plus total, à l’extase, n’est qu’une immense fumisterie créée par les hommes pour l’exploitation sexuelle et reproductive des femmes."

Je trouve que ça rabaisse l'homme a un animal manipulateur avide de sex

Mais bon ce n'est que mon avis

Avatar du membre
Nannerl
Ace-Cream
Messages : 1054
Enregistré le : 23 nov. 2014, 14:00
Localisation : La Comté
A aimé : 352 fois
A été aimé : 340 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Nannerl » 24 mai 2017, 18:46

Je trouve aussi certains truc exagérés mais:
L’amour est un sentiment de bienveillance, d’empathie et de respect envers une personne. L’être aimé est considéré comme une personne à part entière qui n’appartient à personne et a la liberté de ses choix, de ses déplacements, etc.


Best definition ever 👌

Sinon j'aime bien aussi le passage où elle explique que l'expression "faire l'amour" c'est pas top, de tout façon j'ai jamais aimé cette expression ù_ù
“ Je peins des fleurs pour qu'elles ne meurent pas ” - Frida Kahlo
Make Tea, not Love ☕
Image

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par thailog » 24 mai 2017, 20:45

Il est très intéressant ce texte. Je ne suis pas d'accord avec tout mais la phrase "cet amour qui donne lieu à tant de publicité sociétale n’est pas n’importe quel amour. C’est un amour bien précis : celui d’un couple hétérosexuel, avec beaucoup de sexualité et une finalité de procréation (enfants)." me semble juste. J'imagine qu'il doit être difficile pour une femme d'avouer qu'elle ne veut pas d'enfant.

alo : Ex: "Ou peut-être avez-vous déjà pris conscience que cet amour censé mener au bonheur le plus total, à l’extase, n’est qu’une immense fumisterie créée par les hommes pour l’exploitation sexuelle et reproductive des femmes."

"Je trouve que ça rabaisse l'homme a un animal manipulateur avide de sex"

Ce qui me gêne dans cette phrase c'est le "créer par les hommes" j'aurai dis "créer par le patriarcat". Nous vivons dans une société patriarcale avec une domination des hommes mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi des femmes qui croient en la domination masculine. En Russie par exemple, il y a eu une loi pour dépénaliser les violences conjugales, cette loi a été porté à l'assemblée par une femme. Ce que je veux dire c'est qu'il me semble plus judicieux d'ouvrir les yeux des femmes et des hommes sur le patriarcat qui est l'ennemi plutôt que de créer un conflit entre les femmes et les hommes. Je comprend alo, quand on lis ce texte on a l'impression que tout les hommes sont pour le patriarcat et que toutes les femmes sont aveuglés par ce patriarcat qui les poussent à accepter la domination des hommes sur elle hors il y a des hommes contre le patriarcat et il y a des femmes pour.

Amaelle
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 04 juin 2017, 21:55
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Amaelle » 04 juin 2017, 22:19

Salut ^^

J'espère être en train d'envoyer un message au bon endroit et correctement mais ouvrait bien avouer que je suis pas très sûre de ce que je fais vu que je suis arrivée ici y a quelques minutes seulement

Si je suis ici c'est parce que j'ai le petit espoir se trouver quelqu'un qui pourrait m'aider, m'éclairer un peu, me conseiller, quelqu'un qui vivrait la même chose que moi, ou pas forcément

En résumé, je me suis découverte aromantique il y a quelques mois de ça
Ça a été un grand soulagement pour moi d'enfin pouvoir mettre les mots sur ce que je ressentais, ce que je voyais qui ne fonctionnais pas chez moi de la même façon que chez mon entourage
Mais malgré ce soulagement de m'identifier comme aromantique, il restait quelque chose qui coinçait, c'est à dire que je ne me sentais pas exactement comme les personnes aromantiques avec qui j'avais pu parler ou dont j'avais pu lire des témoignages

Et ce n'est que depuis quelques semaines que j'ai réussi à mettre les mots dessus
Imaginer être en couple me semble génial, j'aime les histoires romantiques et le ship, mais dès qu'il s'agit de la réalité, quand je m'engage dans une relation amoureuse, je suis envahie par un énorme dégoût, une énorme peur, comme si j'étais enfermée dans quelque chose que je ne veux pas et qui me dégoute totalement. Je n'arrête pas de me dire que c'est horrible, de me demander ce que je fais là, pourquoi je suis là. Ce sentiment inexplicable m'a déjà poussée à rompre, parce que je ne pouvais supporter ma relation plus longtemps. Et actuellement je suis en QPR, ce que je vis assez bien, mais j'ai de temps à autre, régulièrement, des accès de "panique" comme ça, où je suis sur le point de rompre, de m'enfuir si on veut.
Après recherches, il semblerait que je sois soit lithromantique, c'est à dire que je n'aime la relation amoureuse qu'en théorie et pas en pratique, ou bien apothiromantique, c'est à dire que je suis dégoutée, repoussée, par la relation romantique, ou bien un mélange des deux
Cependant, je n'en suis pas encore bien sûre mais ça semble correspondre

J'en arrive au but de ma présence ici, est-ce qu'il y aurait des gens avec un ressenti similaire qui voudraient bien discuter? Je vis assez mal ce que je ressens à propos de la relation romantique puisque une part de moi rêve d'être en couple et l'autre fuit ça, et je voudrais savoir si certains d'entre vous pourraient m'aider en m'expliquant par exemple comment ils le vivent eux
Si d'autres gens veulent venir me donner des conseils ou m'orienter vers d'autres gens, vous êtes aussi les bienvenus

J'espère avoir été assez claire, merci si vous avez pris le temps de le lire <3

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par PassionA » 04 juin 2017, 23:53

Salut Amaelle et bienvenue :)

Je peux tout à fait m'identifier à ton ressenti. Je me considère aromantique, mais parfois j'ai le désir ou fantasme d'être en couple - c'est très passager. Au début de ma vingtaine, j'ai même fait l'expérience du couple, mais j'ai ressenti un gros malaise immédiatement. C'était trop demander au niveau de l'intimité, de l'attention requise par l'autre, et je ne parle même pas de la demande sexuelle. En fait, la réalité du couple est quelque chose qui ne me plait pas du tout - je trouve cela oppressant et j'ai l'impression d'être harcelé.

Je continue à avoir ces rêves éphémères, mais j'avoue que je me sens suffisamment bien seul pour n'avoir jamais vraiment été tenté de recommencer, même quand la situation s'est présentée naturellement. Au final, je crois que je recherche plus le couple dans l'idée d'une amitié très profonde qu'une réalité de vie commune.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1960
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par fiffi » 05 juin 2017, 00:55

Bienvenue Amaelle ,

n' étant pas moi-même aromantique , je laisserais donc répondre PassionA mais , romantique ou aro , nous pouvons avoir le fantasme d' etre en couple . Pour moi ce serait une femme tendre et caline , sans demande sexuelle , bien sur mais aussi une amitié très profonde , une grande complicité, une confiance réciproque .

Amaelle
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 04 juin 2017, 21:55
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Amaelle » 05 juin 2017, 14:04

Bonjour PassionA et merci de m'avoir répondu :)

Je suis heureuse de voir qu'il y a quelqu'un qui ressent à peu près la même chose que moi, c'est très rare que je puisse en parler avec des gens donc ça me fait vraiment plaisir

J'ai moi aussi été en couple une fois, me persuadant au mieux que j'étais amoureuse, avant d'être obligée de rompre 3 mois plus tard parce que je ne pouvais plus supporter cette relation
Comme tu le dis bien, c'était une sorte de malaise, j'avais l'impression d'être oppressée, enfermée (après, je n'ai au contraire aucun problème à envisager le sexe dans une relation :)

Le problème c'est que je vis très très mal cette situation, au contraire de toi qui dis très bien t'en satisfaire (ce qui est bien pour toi :3)
Je suis vraiment heureuse avec ma QPP mais j'ai des moments d'énorme doute, comme ces derniers jours par exemple, ou l'impression de malaise est telle que je suis au bord de la rupture
Mais d'un autre côté je ne veux pas la quitter puisque je suis heureuse avec elle, que je tiens énormément à elle...
Cette perspective de vivre cela toute ma vie me fait vraiment peur, pour tout avouer
Est-ce que tu penses que je puisse faire quelque chose pour mieux vivre ou mieux accepter mon orientation romantique? Est-ce que pour toi ça a été très simple directement ou est-ce que tu as eu du mal à t'y faire? Aurais-tu des conseils?

Amaelle
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 04 juin 2017, 21:55
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Amaelle » 05 juin 2017, 14:08

Bonjour fiffi et merci d'avoir pris le temps de répondre même si tu n'a pas de réponses à me donner :)

Effectivement on a tous plus ou moins des fantasmes de couples, des fantasmes d'événements dans notre vie tout simplement je dirais

Le tout c'est de savoir les garder à leur place de fantasmes pour qu'ils ne nous empêchent pas de vivre des choses réelles ^^

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités