Les pervers(e)s narcissiques

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Les pervers(e)s narcissiques

Message par Baelfire » 16 mai 2017, 11:53

C'est la grande mode en ce moment.

Ou plutôt les témoignages sont de plus en plus nombreux. Alors c'est quoi cette bestiole ?

C'est une personne qui se valorise en rabaissant les autres. Cette personne se donne l’apparence d’un être supérieur aux autres et ressent un besoin exacerbé de se faire admirer. Elle manipule les proches de son entourage et ne ressent aucune culpabilité lorsqu’elle blesse les autres.

Le pervers narcissique peut être un conjoint, un ami, un collègue ou même un membre de sa famille, avec qui on entretient un lien étroit.

J'en vois d'ici certains qui vont dire "han mais ça marcherait trop pas avec moi ça".
Si il n'y avait que les faibles d'esprit qui en étaient victimes ce serait chouette mais ce n'est malheureusement pas le cas. Au contraire même.

Quelles sont les conséquences pour les victimes ? "je vaux rien, je suis nul(le), tout est toujours de ma faute". Voilà à quoi ça pourrait se résumer.

Dans certains témoignages de couples A/S j'ai l'impression de ressentir ça parfois.

Est ce que vous connaissez des gens qui ont eu à subir ça ou vous-même ? Et comment ont-ils fait pour s'en sortir ?
Image

TAGADAAAAA !!!

Ramón

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Ramón » 16 mai 2017, 14:12

Alors, ce n'est pas encore reconnu cliniquement comme un trouble de la personnalité, mais les descriptions semblent plutôt conforter la chose.
Par contre, le constat est plutôt simple : il n'y a rien à faire pour ces personnes, elles sont très probablement condamnées à rester ainsi.

Ici un premier article : http://jeanrochette.com/estime-de-soi/l ... devraient/

Ici la vidéo qui a relancé ces derniers jours la question de ce trouble :

Chô Yume en avait parlé sur un sujet pour l'avoir vécu, mais il faut remonter ça à il y a un an environ. Freyja aussi il me semble.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par didou » 16 mai 2017, 22:31

Ah... je connais bien la chose...

Nous en avons un en magasin presque tous les jours...

Ca m'a pris bien du temps avant de comprendre.

La solution pour s'en sortir ?
Bin après en avoir bavé pendant des années sans bien comprendre ... la seule solution est de s'en éloigner le plus possible, de limiter au strict nécessaire les interactions.
Et puis, une fois que l'on a compris, bin on serre les dents pour les contacts obligés, on est conciliant, on ne cherche pas le conflit c'est mieux pour tout le monde, et dès que possible, on oublie...
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Baelfire » 17 mai 2017, 08:08

mmm le soucis dans le cas de la personne que je connais en tous cas, c'est qu'elle n'arrive absolument pas à s'en détacher. Chaque fois qu'il y a eu des tentatives d'éloignement (et elles sont nombreuses) elle n'a pas pu s'empêcher d'y retourner et elle souffre de plus en plus, elle s'abîme, je crains qu'elle en arrive à se détester et à plus long terme à faire LA bêtise. On en est pas encore là toutefois mais il ne faudrait pas non plus que ça dure encore des années.

Je suis effarée d'assister à ça impuissante. On dirait que le même épisode se rediffuse à chaque fois mais avec un degré de violence toujours supérieure.
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par didou » 17 mai 2017, 09:35

@Baelfire,

Contrairement à la personne dont tu parles apparemment, moi je n'ai aucune relation affective avec le cas, donc c'est plus facile.
J'imagine que s'il y a des liens c'est nettement plus compliqué !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Loly
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 29 avr. 2017, 23:13
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Loly » 17 mai 2017, 23:34

Mon ex était comme ça et ça a été très difficile, j'ai mis 2 ans avant de réussir à le quitter et encore 1 an après la rupture à arrêter d'aller vers lui et à vraiment m'en débarrasser.
Et malheureusement, les proches ne peuvent pas faire grand chose mis à part être présent et soutenir :/

Guadiana
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Guadiana » 18 mai 2017, 04:45

Je reconnais mon père dans la description.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Baelfire » 18 mai 2017, 08:48

Hum. Du coup je ne peux rien faire...

J'aime po ça :(
Image

TAGADAAAAA !!!

Ramón

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Ramón » 18 mai 2017, 09:57

Juste lui dire de fuir et de porter plainte pour harcèlement. Et limite qu'elle puisse trouver un lieu où habiter avec d'autres personnes qui la soutiendront (genre y'a pas d'asso féministes dans son coin ?)

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Natsu » 18 mai 2017, 10:05

Baelfire a écrit :
18 mai 2017, 08:48
Hum. Du coup je ne peux rien faire...
Si, il y a des choses que tu puisses faire :
- proposer des vacances "entre amies" dans un endroit calme, reposant, positif. Parfois, le contraste entre un lieu de stress, de peur et de négativité avec un lieu apaisant et positif en échanges humains permet le début d'une réflexion personnelle qui pourrait conduire à la remise en cause de la relation.
- ne pas critiquer la personne narcissique, par risque de réflexe de cohésion et de défendre le partenaire.
- ne pas critiquer la "victime" (par exemple en disant "tu es aveugle de ne pas voir sa méchanceté, tu es stupide d'accepter ça, etc.). Il faut être positif, valoriser la victime afin qu'elle prenne confiance en elle et qu'elle voit qu'il existe des relations humaines positives.
- proposer un numéro de téléphone et un contact possible jour et nuit si ça ne va pas (par exemple, en disant, "tu peux m'appeler jour et nuit, et surtout, si tu penses à faire une bêtise, même au milieu de la nuit, téléphone-moi avant"). En cas de risque suicidaire, proposer un hébergement chez soi immédiat, mais ne pas envoyer le SAMU, ce qui pourrait être vécu par la victime comme une trahison.
- proposer un hébergement de secours .
- proposer des sorties "entre amies", des activités afin de la sortir de chez elle.
- et surtout : garder le contact, communiquer (sur d'autres sujets que la relation problématique).

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Baelfire » 18 mai 2017, 10:51

Alors cette personne a gardé suffisamment de lucidité pour avoir conservé son appartement. Heureusement elle en est proprio donc ça retient pas mal déjà. Le PN (pervers narcissique) vit ailleurs.

Donc de ce côté là c'est cool. Juste que du coup elle prétexte d'être (notamment) avec moi pour se justifier de ses absences envers lui.

Porter plainte je ne vois pas en quoi ce serait valable étant donné que c'est toujours cette personne qui revient vers son PN. Il faudrait qu'il la cogne pour que ça vaille quelque chose je suppose. Si ça pouvait ne pas en arriver là...

Concrètement elle est comme une souris qui retourne vers le chat qui menace de la bouffer. Hypnotisée mais consciente malgré tout de se faire du mal de plus en plus. Apeurée même. Et comme elle a peur, j'ai peur pour elle...J'ai peur qu'elle vienne frapper à ma porte une nuit après avoir été battue, violée ou je ne sais quoi encore...

Là il ne faudra pas me demander d'être rigolote et distrayante.

Tu as raison Natsu : distraire cette personne, lui faire penser à autre chose, la valoriser

Cette personne a déjà voulu me présenter son PN mais j'ai refusé. Je ne pense pas être quelqu'un de sanguin mais face à lui il y a peu de chance que je puisse garder mon calme bien longtemps.

Il n'y a que cette personne qui pourra se sortir de là. Et j'espère qu'elle y parviendra avant que ça dégénère trop.
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Lone Wolf
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 27 avr. 2017, 10:38
Localisation : In my restless dreams
A aimé : 13 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Lone Wolf » 19 mai 2017, 11:51

J'ai au moins connu deux types qui entraient dans ce type de description même si je n'irai pas dire que ce sont des pervers narcissiques pour les avoir peu fréquentés surtout le premier car leur relation était déjà terminée;

Dans le premier cas donc, elle a fini par le quitter assez rapidement, une bonne année de vie commune quand même, quand elle a découvert son vrai visage, pratiquement dès qu'ils ont commencé à vivre ensemble. Elle serait même partie plus tôt si elle n'était pas enceinte de lui et n'avait quitté son job pour lui. Faut avouer que l'enfant l'a aussi un peu retenu mais quelques mois à peine après la naissance uniquement. Après, c'est une femme qui a été indépendante très longtemps et dès qu'il a commencé à poser les restrictions, elle l'a donc vite mal vécu ce qui a peut être joué avec la rapide distanciation qu'elle a fait avec lui. le fait qu'il la dissuade de voir ses amis, sa famille surtout avec qui elle était très très proche. Avoir quelqu'un en permanence sur le dos lui a pesé rapidement. ça et le fait qu'il passait des week-end avec une "copine" à lui, seul à seul, pendant qu'elle devait rester seule à la maison, et il la réprimandait qu'elle ose le soupçonner de la tromper, qu'elle avait de mauvaises pensées, qu'elle était tordue et malveillante. Elle reconnait quand même que cela n'a pas été automatique et que les premiers temps, elle se laissait faire, l'écoutait un peu trop, doutait d'elle-même et que ses proches qui l'ont beaucoup aidé en montrant bien qu'ils étaient là pour elle et qu'ils la soutenaient. L'enfant aussi a été un déclencheur car il avait un comportement très distancé avec, peu voir pas du tout chaleureux. Moi je l'ai connu après coup, et elle me l'a raconté quand on a commencé à sortir ensemble. Il était toujours un peu sur son dos, n'acceptant pas trop qu'elle l'ait quitté ce qui plombait un peu notre relation.

Le second cas qui y ressemble, ou premier chronologiquement, remonte il y a très longtemps. je n'étais pas impliqué directement bien que présent. C'était à l'université. Ma meilleure amie avait un faible pour une fille de notre cours et avait sympathisé dans l'optique de la séduire. Je me rappel qu'elle avait un peu de mal car cette fille revenait perpétuellement vers son mec à chaque fois, un type qui étudiait dans la même université que nous et avec qui elle sortait depuis plus de deux ans si je me souviens bien. A priori elle semblait très amoureuse car ils étaient toujours collés ensemble mais en vérité il lui laissait peu de liberté même quand elle devait travailler en binôme ou en groupe pour un exposé. Il lui interdisait qu'elle travaille avec un homme et d'intégrer un groupe de travail qui en comportait un et étudiait toujours lui même non loin d'elle dans ces moments là. Elle voyait de moins en moins ses amies et quand elle participait à une soirée, c'est parce que son mec était là. Il la surveillait en permanence. cela n'a pas empêché ma meilleure amie de réussir à la séduire assez rapidement ce qu'il a évidemment mal pris surtout quand elle lui a dit pourquoi elle le quittait. Il l'a pas mal harcelé ensuite, mon amie aussi mais moins car elle est un peu intimidante. elle a même été tentée de revenir auprès lui car elle craignait qu'il s'en prenne à elle sinon. Tout s'est terminé quand mon amie est montée un soir le voir et lui a cassé la gueule. Elle a eu de la chance qu'il ne porte pas plainte mais ce fut efficace. On ne l'a quasiment plus revu après
Il n'y a pas de méchants qui se proclament tels, seulement des régiments de soi-disant saints. Les historiographes des vainqueurs décident de quel côté sont le bien et le mal.


Glen COOK

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2983
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par clotaire » 19 mai 2017, 14:00

Je me pose deux questions :
- est-ce que pervers narcissique est un syndrome qu'on peut appréhender de façon binaire (on l'est ou pas), ou y a-t-il des degrés, peut-on l'être avec certains / certaines (ou certains types de relation) et pas d'autres ?
- dans quelle mesure un pervers narcissique peut-il traiter, soigner voire guérir son comportement ?
En clair je pense à certaines personnes que je connais, dont je me dis qu'elles ont des traits de pervers narcissique mais seulement dans certains contextes ou avec certaines personnes. Et je me pose la question de la capacité des gens (dans laquelle je voudrais toujours croire) à prendre conscience du mal qu'ils font (sans forcément le vouloir) et à y remédier...
Dans tous les cas cela signifie que les victimes doivent avoir le courage de le reconnaître et de l'exprimer, ce qui, dans le cas des pervers narcissiques, semble particulièrement difficile, car il y a derrière des rapport de dépendance et des problèmes d'estime de soi, me semble-t-il :-/

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Baelfire » 19 mai 2017, 14:50

clotaire a écrit :
19 mai 2017, 14:00
- est-ce que pervers narcissique est un syndrome qu'on peut appréhender de façon binaire (on l'est ou pas), ou y a-t-il des degrés, peut-on l'être avec certains / certaines (ou certains types de relation) et pas d'autres ?
Pour le peu que j'en sais : tout dépend du degré d'intimité qui vous lie. Plus tu seras intime avec lui plus il te fera souffrir. Pour lui l'autre n'existe pas en tant qu'individu qui a des besoins. Les autres sont là uniquement pour le satisfaire et Il n'aime que lui. Alors selon la façon dont tu le cotoye ça se verra plus ou moins. D'autant plus qu'il sait parfaitement charmer les autres. Et c'est bien ça le problème.

clotaire a écrit :
19 mai 2017, 14:00
- dans quelle mesure un pervers narcissique peut-il traiter, soigner voire guérir son comportement ?
Ben le truc c'est qu'apparemment ce n'est pas une maladie. C'est une personnalité. Alors ça ne se soigne pas. Ces gens en seraient restés au stade enfant et à l'immaturité émotionnelle.

Bref comme l'a dit Nya plus haut il n'y a rien à faire pour ces gens. Ils sont condamnés à rester ainsi.


Ah si peut-être...créer une communauté de PNS ^^ qu'ils se mettent ensemble, qu'ils forment des couples, des amitiés et fichent la paix aux autres.
Image

TAGADAAAAA !!!

Ramón

Re: Les pervers(e)s narcissiques

Message par Ramón » 19 mai 2017, 15:19

Bah ce serait lié à un mauvais développement de la sphère empathique pendant la période de petite enfance (du peu que j'en ai lu ce serait causé par les liens affectifs avec l'entourage, le PN aurait été brisé par une ou plusieurs personnes à cet âge). Et en effet, on en revient jamais de cette période, elle fixe de très nombreux comportements.

Le problème c'est que les PN ne savent globalement pas s'identifier en tant que PN, difficile alors de créer une communauté ^^

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité