le virilisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: le virilisme

Message par thailog » 12 avr. 2017, 21:04

Hestia a écrit :J'avais vu une vidéo d'une chaîne youtube d'une personne transgenre non-binaire qui disait justement que le genre était ce que nous étions et non un ressenti, et même si je l'approuve, je n'arrive pas à trouver un autre mot pour expliquer comment on définit notre genre. Cela dit, tu as raison, la place du genre et du sexe est influencé par la société.

Sans l'affirmer, je suis convaincue qu'il n'y aurait pas besoin que des hommes aillent à un camp de virilité, si au départ on avait pas cette obstination à dire, d'un côté il y a les filles et de l'autre les garçons, donc on va les distinguer et leur imposer des profils spécifiques.
je suis d'accord avec toi. Moi-même je ne suis pas "viril" et parfois ça me frustre mais je sais que le problème ne vient pas de moi mais de la société qui nous impose un "idéal masculin" à atteindre. Cela dit le combat sera long pour faire comprendre aux gens que la société binaire homme/femme, qu'ils ont toujours connu, n'est pas naturel mais qu'elle est le fruit d'une construction sociale.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: le virilisme

Message par didou » 12 avr. 2017, 22:37

Arianou a écrit :Après un petit sondage, y a des hommes qui tricotent et des femmes qui poussent des voitures, on est mal barrés :D
Eh, 'rigolez pas, je sais tricoter :lol: En plus j'ai même fait tous mes ourlets de pantalon depuis l'âge de 10 ans à ... 30 où j'ai décidé que replier les bords était nettement moins pénible :mrgreen:

Je vais écouter le reportage, mais là, il est un poil tard, 40 mn... J'ai mis le lien sur mon "bureau" :)

Mais sinon je recouds mes salopettes et jeans pour éviter d'aller en magasin, je sais faire à manger, faire le ménage (enfin, de moins en moins maintenant que je suis célibataire et que je peux avoir de la poussière qui ne dérange plus personne :lol:).
Par contre, pousser une tuture... bin ça ne m'est arrivé que rarissimement: je m'arrange toujours pour mettre du carburant dans la mienne :P
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: le virilisme

Message par ZKL » 13 avr. 2017, 11:42

Hestia a écrit :
12 avr. 2017, 19:00
Suite à ce reportage, France Culture à tout à l'heure, présentée une émission sur la question "La virilité est-elle l'avenir de l'homme ?"

https://www.franceculture.fr/emissions/ ... -de-lhomme
Bon, j'ai écouté et en tant que NB c'était assez pénible de réentendre toujours les mêmes questions de "les hommes sont naturellement comme ci, les femmes sont naturellement comme ça" etc. Le problème que pose le virilisme, c'est justement ça : c'est un essentialisme qui cherche à imposer un caractère et des attitudes similaires à des personnes biologiquement similaires. Seulement, moi je ne crois pas que ce qu'on a entre les jambes compose la centralité de notre façon de nous comporter. Ça me semble aussi absurde que si l'on me disait qu'il existe une personnalité spécifique aux personnes qui ont 6 doigts à la main gauche.

Le genre est social, un genre nous est assigné avant même notre naissance, lorsque notre environnement social nous applique sa vision d'une masculinité ou d'une féminité qu'il souhaite nous voir adopter. Faire des débats contradictoires sur le virilisme, je pense que ça pourra être intéressant lorsque nos sociétés seront plus sensibilisées au phénomène sociologique qu'est le genre et aux biais qui l'accompagnent. En attendant, la moindre discussion à ce sujet est inlassablement ramenée au débat de l'essentialisme, et cette émission en est un bon exemple.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: le virilisme

Message par Hestia » 13 avr. 2017, 16:57

Je partage ton point de vu; cela dit, il me semble que Adrian De La Vega a bien essayé d'apporter des réponses plus acceptables, mais bon, on a pas cessé de lui couper la parole.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2990
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 595 fois
A été aimé : 573 fois

Re: le virilisme

Message par clotaire » 13 avr. 2017, 18:12

Moi j'ai trouvé intéressant ce reportage, et bien plus constructif que celui de France 2 !!!

On sent que M. Bec est très conservateur, mais les autres me semblent très respectueux et nuancés dans leur propos, et globalement en accord les uns avec les autres.
J'ai apprécié d'entendre qu'une femme peut être virile, qu'un homme s'épanouit d'autant mieux qu'il accepte sa féminité et, plus globalement que la dialectique masculinité/féminité (plus pertinente que celle virilité/féminité comme certains l'ont souligné) est indépendante du sexe biologique des personnes considérées.

ZKL, je comprends ce que tu veux dire, mais je pense que tu caricatures un peu, ils ont été plus nuancés que ça, ne désespère pas ! Pour moi (et pour eux aussi je pense, quand même), la dialectique masculinité ou virilité / féminité n'est pas un essentialisme, mais un prisme, binaire certes, mais qui reste un prisme, une sorte de clé de lecture dont on a besoin pour se comprendre, mais sans en faire un absolu.

Et comme vous je n'aime pas trop qu'on s'arrête aux clichés. Pas plus tard que cette semaine, j'ai encore eu droit à "vous les hommes, ..." : je n'aime pas du tout entendre cette formule, elle me met toujours mal à l'aise, comme si je devais porter le chapeau de je-ne-sais-quoi que je n'ai aucune raison d'assumer. Et d'ailleurs je n'aime pas non plus qu'on me dise "c'est un truc de fille tu peux pas comprendre"...

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: le virilisme

Message par Hestia » 13 avr. 2017, 18:45

C'est vrai qu'il y avait de la nuance, et c'était sympa d'entendre qu'une femme peut être viril; mais c'était focalisé sur la binarité du genre et à aucun moment l'existence des non binaires est mentionnée; alors même si j'ai trouvé l'émission intéressante, certains passages m'en agacé justement à cause de cela.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Arianou
Affranchi
Messages : 459
Enregistré le : 01 nov. 2016, 22:07
Localisation : Lyon
A aimé : 49 fois
A été aimé : 74 fois

Re: le virilisme

Message par Arianou » 13 avr. 2017, 22:15

Je trouve ce reportage intéressant. Y avait une vidéo intéressante sur youtube, mais je n'arrive plus à la retrouver ou une personne traçait dans le sable son profil masculin/féminin. On est une construction de plein de choses avec des cotés plus masculin ou féminin. On est tous différents et c'est ce qui est de plus intéressant.
Je trouve les clichés dangereux, car ils ne nous représentent pas et nient les différences entre les personnes.

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: le virilisme

Message par Dexter » 14 avr. 2017, 08:05

un youtubeur que j'aime bien vient de sortir une vidéo sur le sujet ^^

La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: le virilisme

Message par Hestia » 17 avr. 2017, 08:20

Très intéressante cette vidéo. Pour ma part, je préfère ne pas associer la féminité aux femmes et la virilité aux hommes, car je doute que ses 2 notions soient réellement liées aux genres, surtout quand on voit à quel point leurs définitions changent en fonction des cultures.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: le virilisme

Message par thailog » 17 avr. 2017, 16:02

Je rejoins Hestia, pour moi le problème ce n'est pas la définition de la virilité ou de la féminité mais leurs concept. On ne devrait pas définir des traits de caractères ou des attitudes que l'on attend des hommes ou des femmes.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3675
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 633 fois
A été aimé : 924 fois

Re: le virilisme

Message par Baelfire » 17 avr. 2017, 17:37

"ce qui compte c'est plutôt l'entre aide"

J'aime bien ce que dit ce youtuber. Pour moi ça résume tout.

Le virilisme, le féminisme sont de toutes façons des notions propres à chacun.
Image

TAGADAAAAA !!!

Arianou
Affranchi
Messages : 459
Enregistré le : 01 nov. 2016, 22:07
Localisation : Lyon
A aimé : 49 fois
A été aimé : 74 fois

Re: le virilisme

Message par Arianou » 18 avr. 2017, 21:13

Pour m'être posée bcp de questions sur le sujet, être un homme ou une femme c'est ce qu'on ressent.
J'ai du mal à l'expliquer, mais pour moi c'est 2 choses totalement distinctes. J'avoue avoir des fois un coté un peu virile, mais pourtant je me sens totalement femme. Et l'inverse doit surement exister. Etre bien dans sa tête et sa peau est le plus important.
Sentez vous libre et faites ce que vous aimez ;)

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: le virilisme

Message par thailog » 22 mai 2017, 13:21

J'ai fait de l'animation ce week-end et j'ai joint une discussion ou deux animateurs expliquaient que la télévision forçait les hommes a se dé-viriliser. Ils m'ont expliqué qu'il y avais une différence entre homme et femme de tout temps, que c'était les hommes préhistoriques qui chassaient, ils m'ont expliqués que chez les animaux c'est toujours les mâles qui étaient dominant... L'un deux est forain, il m'a dis "chez nous la femme sert l'homme mais il se doit de ramener le salaire à la maison. Le pire c'est qu'ils pensent être tolérant, ils ont dis qu'ils n'avaient rien contre les hommes qui se travestissaient mais qu'ils trouvaient dangereux les homes qui n'étaient plus des hommes dans leurs têtes.

Je pense qu'il est inutile de débattre sur leurs arguments, ce qui est intéressant c'est le fossé qu'il y a dans la manière qu'on les gens de voir les choses car pour eux il y a un rôle naturel des hommes et des femmes et ils ont le sentiments que la télé force les hommes et les femmes sortir de ces rôles. Cela rejoint ce topic car ça prouve que la peur de la "dé-virilisation" des hommes existe.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3675
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 633 fois
A été aimé : 924 fois

Re: le virilisme

Message par Baelfire » 22 mai 2017, 14:37

Disons qu'en plus les forains ont un mode de vie nomade et ce ne sont pas les plus nombreux. Ils sont regroupés en quelques sortes en...tribu ?

Si d'un coup on casse leur mode de vie et leurs habitudes ils risquent de se retrouver démunis et diminués. Même si je n'approuve pas du tout il est effectivement dans leur intérêt de continuer cette politique.
Image

TAGADAAAAA !!!

Ramón

Re: le virilisme

Message par Ramón » 22 mai 2017, 16:54

En effet, la sexualisation des tâches (mais aussi par âge, par provenance tribale/ethnique,...) existent depuis très longtemps : on appelle cela la spécialisation en économie. C'est un phénomène que l'on a observé dans toutes les sociétés. Et oui, aussi en éthologie.
Cela provient d'une forme de besoin qui consiste à s'organiser efficacement dans un environnement hostile. Il y a peu de doutes que le comportement du mâle "Alpha" viril et leader du groupe réponde strictement à un tel type de besoin d'organisation. Que les groupes humains qui ont mis en place ce système aient été les plus performants, donc les plus sélectionnés au fil du temps par "sélection naturelle". Que pour des raisons qui doivent bien exister à un endroit est née l'idée de prestige, de charisme, de... la culture quoi, qui va valoriser ce type de comportement et d'organisation. Mais que... mutations et évolution obligent, les groupes humains que nous formons ont de moins en moins besoin de ce genre de comportements. Voire même tendent à disparaître car plus adaptés.
C'est la thèse de l'évoféministe Peggy Sastre dans "La domination masculine n'existe pas", à grand renfort d'études.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité