Lexique du Spectre Asexuel

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Lexique du Spectre Asexuel

Message par Hestia » 08 janv. 2017, 10:40

Bonjour/Bonsoir,

En faisant une recherche, je suis tombée sur un lexique de définition d'un certain nombre d'orientations appartenant aux spectre asexuel. Je sais que ces dernières ont été mentionnée à quelques reprises, mais comme il y a régulièrement des nouveaux qui sont en période de questionnement et/ou de recherches, je me suis dit que ce serait bien d'avoir un topic pour lister les différentes orientations en question.

La liste:

L'asexualité se définit pour une personne qui n'as pas l'expérience de l'attraction/désir sexuel. Mais dans la réalité c'est bien plus compliqué, il existe beaucoup de formes d'asexualité. Tous les asexuel-les n'ont pas la même vision de la sexualité, ni les mêmes comportements ou les mêmes ressentis. Ce qui est tout à fait normal.

Ces Formes, c'est ce qu'on appelle le spectre le l'asexualité.
(Ndlr: Spectre-> au sens de éventail de possibilités. Pas fantôme...)

Ce spectre peut vous permettre de vous "catégoriser" davantage, mais surtout de vous identifier plus facilement dans cette orientation sexuelle qu'est l'asexualité, à trouver d'autre personnes partageant les mêmes ressentis que vous, mais de façon plus précise...

Au cas où vous penseriez qu'il n'y a que les asexuels qui s'organisent en sous-catégories, détrompez-vous.
C'est commun à beaucoup d'autres orientations sexuelles.

La communauté homosexuelle, par exemple, possède aussi différentes sous-catégories de personnes ayant des attirances ou des comportements différents, et qui pourtant sont toutes homosexuelles.

Ici nous en présenterons quelques-unes.Si vous ne vous vous reconnaissez pas dans l'une d'elles, ce n'est pas grave.
Ce n'est absolument pas nécessaire, ni obligatoire. Mais si vous vous cherchez, il peut être intéressant de jeter un œil. Surtout si vous avez des doutes sur votre asexualité, ou que vous vous questionnez quant à savoir si vous êtes asexuel ou pas.
Cela peut vous conforter dans le fait que vous soyez asexuel/le.

-> note: ces spectres font partie de l'asexualité, et vous pouvez vous définir seulement en tant qu'asexuel, même si vous correspondez à l'un de ces spectres. N'hésitez pas à vous renseigner davantage et à rechercher des témoignages (vous en trouverez surtout en anglais (c'est pourquoi j'ai gardé les termes en anglais).

♦ Graysexual/greysexual :
personne qui ressent du désir sexuel pour quelqu'un extrêmement rarement ou dans seulement certaine circonstance particulière et ponctuelle

♦ Demisexual :
personne qui ne ressent de l'attraction/désir sexuelle pour son/sa partenaire SEULEMENT après qu'un fort lien, généralement amoureux, et qu'un certain degrés de confiance, ont été construit

♦ Fraysexual :
Personne qui ressent de l'attirance sexuelle pour quelqu'un qu'elle vient de rencontrer, mais ce désir disparaît une fois qu'elle commence à connaître cette personne.

-> c'est le contraire de demisexual.

♦ Apothisexual :
Personne asexuelle qui est aussi repoussée/dégoûtée par le sexe

♦ Cupiosexual :
Personne qui veut/cherche à avoir des relations sexuelles, mais qui ne ressent aucun désir sexuel

♦ Lithosexual :
personne qui a du désir sexuel, mais qui ne souhaite pas que cela soit réciproque.

♦ Autochorissexual/Aegosexual :
Déconnexion entre soi-même et une cible "objet" de l'excitation sexuel. Peut impliquer des fantasmes sexuels, ou l'excitation en réponse à l'érotisme ou de la pornographie, mais dépourvu de tout désir d'être un participant dans les activités sexuelles qui s'y trouvent.

♦ Placiosexual :
Personne qui ressent l'envie de faire quelque chose de sexuel avec quelqu'un mais ne cherche pas la réciprocité. Ils aiment donner mais pas recevoir. Ils ne ressentent pas de désir sexuel. La base de ce spectre se trouve sur l'action (faire quelque chose) et non l'attraction (ressentir du désir sexuel)

♦ Abrosexual :
Quelqu'un qui a une orientation sexuele fluide et qui peut en changer régulièrement. Ou qui évolue entre différentes orientations.

-> Liste non exhaustive !!

-> Si vous connaissez/découvrez d'autre spectre de l'asexualité n'hésitez pas à les mettre en commentaire.

Lien
http://kelove.fr/blog/147-asexualite-sp ... lementaire

PS: 1) Pour la demisexualité, j'aurais tendance à préférer parler de lien émotionnel vu que ce lien n'est pas obligatoirement amoureux.
2) Je sais que ce n'est pas forcément un avis partagé, mais j'aurais tendance à dire que le spectre asexuel contient tout de même des orientations sexuelles qui se situent quelque part entre l'asexualité et la sexualité.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par clotaire » 08 janv. 2017, 11:14

wahou tout ça !

Autosexuel : personne sexuellement attirée par elle-même. De fait, suppose l'absence de rapports sexuels donc peut rentrer dans le spectre de l'asexualité.
En tapant le mot je suis d'ailleurs tombé sur un article qui réclame le mariage autosexuel, ça pourrait intéresser aussi certains d'entre vous non ? Qui veut se marier tout seul :lol: ?
https://lebourbierinternational.com/201 ... utosexuel/

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par didou » 08 janv. 2017, 12:47

clotaire a écrit :Qui veut se marier tout seul :lol: ?
On gagne combien de parts pour les impôts ? :lol:

Sinon, déjà que j'avais tendance à me perdre dans les sous-catégories, mais là, je suis définitivement perdu :D
Si vous vous intéressez au classement du vivant, c'est un peu pareil, entre genre, classe, catégorie, règne... ouh là là :D
Modifié en dernier par didou le 15 déc. 2017, 09:24, modifié 1 fois.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Hestia » 08 janv. 2017, 14:56

Tu sais didou moi aussi je m'y perds aussi avec tout cela, mais je me dis qu'il ne faut pas négliger le fait que certains d'entre nous ont besoin de mettre des mots précis sur ce qu'ils ressentent, surtout si l'asexualité à proprement dit leur semblent pas être totalement correct pour les définir.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par ZKL » 08 janv. 2017, 16:38

Abrosexuel·le- Une personne dont l’attraction sexuelle est fluide ou change souvent et brusquement.

Acosexuel·le- Une personne dont les mauvaises expériences avec le sexe l’ont écartée de son allosexualité (voir définition de allosexuel·le plus bas).

Adfectuel·le/Adfectusexuel·le/Affectusexuel·le/Adfsexuel·le- Une personne dont l’attraction sexuelle est affectée par sa neuroatypie (autisme, etc).

Aegosexuel·le/Autochorissexuel·le- Une personne qui apprécie des choses telles que la pornographie ou l’érotisme mais ne se visualise pas comme faisant partie de la situation et ne désire pas en faire partie.

Akoi(ne)sexuel·le / Aposexuel·le ou Lithsexuel·le- Une personne qui ressent de l’attirance sexuelle envers les autres mais ne s’intéresse pas au fait que ce sentiment soit réciproque ou ne le désire pas.

Allosexuel·le- Une personne qui ressent de l’attirance sexuelle.

Androgynosexuel·le - Une personne qui est sexuellement attirée par les personnes androgynes.

Androsexuel·le - Une personne qui est sexuellement attirée par les hommes.

Antisexuel·le - Une personne qui est contre la sexualité.

Apathsexuel·le- Une personne qui est indifférente/apathique à l’attraction sexuelle.

Apothisexuel·le - Une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle et ne désire pas que les autres soient impliqués sexuellement avec elle.

Apressexuel·le- Une personne qui ne ressent de l’attirance sexuelle qu’une fois qu’une autre forme d’attirance (romantique, platonique, sensuelle…) a été ressentie. L’attirance originale peut ou peut ne pas s’effacer/être remplacée par la nouvelle attirance.

Autosexuel·le - Une personne qui est attirée sexuellement par soi-même, ou une personne qui ne ressent de la satisfaction sexuelle principalement par la masturbation.

Bellussexuel·le- Une personne qui apprécie l’esthétique de la séduction romantique/sexuelle mais ne désire pas être dans une relation sexuée.

Boreasexuel·le- Une personne qui a une orientation sexuelle définie mais avec une exception.

Burstsexuel·le - Une personne qui ressent des épisodes d’attirance sexuelle de façon soudaine et sans raison.

Caedsexuel·le/Kalossexuel·le- Une personne qui avait des attirances sexuelles avant mais plus maintenant à cause d’un traumatisme.

Cupiosexuel·le - Une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle mais désire être dans une relation sexuée.

Demisexuel·le - Une personne qui ne devient sexuellement attirée par quelqu’un uniquement après avoir tissé un lien émotionnel fort avec cette personne. (opposé de fraysexuel·le)

Ensenisexuel·le - Une personne qui ne ressent de l’attirance sexuelle et/ou du désir seulement lorsqu’elle ressent une forte émotion. L’émotion peut être la tristesse, l’anxiété, la peur, la colère, la jalousie, l’humiliation, la compassion, la joie, etc.

Fraysexuel·le - Une personne dont l’attirance sexuelle est liée à la relation avec la personne visée : plus le lien émotionnel est fort, plus l’attirance sexuelle diminue. (opposé de demisexuel·le)

Gray-asexuel·le - Une personne qui est quelque part entre l’asexualité et l’allosexualité. Peut avoir beaucoup de significations différentes.

Gynosexuel·le - Une personne qui est sexuellement attirée par les femmes.

Hétéroflexible - Une personne qui est hétérosexuelle mais est prête à s’engager dans une relation/activité homosexuelle à l’occasion.

Homoflexible - Une personne qui est homosexuelle mais est prête à s’engager dans une relation/activité hétérosexuelle à l’occasion.

Hypersexuel·le - Une personne qui ressent énormément d’attirances sexuelles.

Hyposexuel·le - Une personne qui ressent très peu d’attirances sexuelles.

Nebulasexuel·le - Une personne qui a des difficultés à différencier l’attirance sexuelle de l’attirance platonique à cause du fait qu’elle est quoirorsexuelle (voir définition plus bas) ou à cause de sa neuroatypie..

Novisexuel·le - Une personne qui ressent une attirance sexuelle (ou une non-attirance sexuelle) compliquée à tel point qu’elle ne pense pas pouvoir la définir en un seul terme.

Omniasexuel·le / Omnia / Omniaelxi - Une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle, romantique, sensuelle ou esthétique.

Placiosexuel·le - Une personne qui désire réaliser des actes sexuels sur les autres mais ne désire pas en recevoir soi-même.

Post rubor - Une personne qui développe très rapidement des crushes/squishes/etc mais une fois l’enthousiasme initial passé, les sentiments disparaissent également.

Polysexuel·le - Une personne qui ressent de l’attirance sexuelle envers différents genres.

Proquusexuel·le - Une personne masculine qui ne ressent de l’attirance sexuelle qu’envers des personnes étant également masculines. (la définition du mot “masculin” dépendant de ce que la personne concernée définit comme étant masculin)
Proquasexuel·le - Une personne féminine qui ne ressent de l’attirance sexuelle qu’envers des personnes étant également féminines. (la définition du mot “féminin” dépendant de ce que la personne concernée définit comme étant féminin)

Quassexuel·le - Une personne qui ressent des attractions sexuelles non traditionnelles.

Quoisexuel·le ou WTFsexuel·le - Une personne qui a des difficultés à distinguer l’attirance sexuelle des autres formes d’attirances (platonique, romantique, sensuelle, etc)

Requiesssexuel·le - Une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle à cause d’une fatigue émotionnelle.

Sapiosexuel·le - Une personne attirée sexuellement envers les personnes qu’elle perçoit comme étant intelligentes.

Skoliosexuel·le, Ceterosexuel·le - Une personne qui ressent de l’attirance sexuelle pour les personnes ayant un genre non-binaire.

Zedsexuel·le - Une personne qui n’est pas sur le spectre asexuel (terme alternatif pour allosexuel·le).
[ ! ] Les termes "Allo-", "Skolio-", "Lith-" et "Hypo-" sont dépréciés. "Allosexuel·le" a un double-sens qui peut porter à confusion en français, "Skolio-" a une signification étymologique problématique ("qui n'est pas droit") selon les termes des personnes non-binaires elles-mêmes, "Lith-" est un terme qui avait déjà été revendiqué par les communautés lesbiennes, "Hyposexuel·le" renvoie au trouble psychiatrique de désir hypoactif.

[ Source ]

J'avais prévu de dresser un lexique similaire et détaillé avec des témoignages pour chaque terme. On va voir si on peut réaliser ça avec AVA.

Avatar du membre
Fandarel
Affable
Messages : 100
Enregistré le : 27 déc. 2016, 22:10
Pronom : Il
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Fandarel » 08 janv. 2017, 20:09

Allosexuel est aussi peu apprecié par certaines personnes LGBT+ qui n'apprecient pas d'être mis dans le même sac que des personnes cis hétéros aussi, c'est la même chose pour le terme "monosexuel" employé par certaines personnes bi ou pan en fait. Après ca depend très fortement des gens mais c'est un peu comme utiliser le mot "queer" ca peut entrainer des débats interminables...
------------------------
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3665
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Baelfire » 08 janv. 2017, 22:34

Ca en fait des bidulsexuels !!

Pour ma part je ne chercherais même pas à retenir tout ça. Je trouve que c'est pousser le détail un peu loin.

Mais je comprends que certains en aient besoin.

Merci Hestia pour ce petit lexique :)

Me marier toute seule ? Ca serait vraiment pour les impôts à ce moment-là comme le dit Didou. Sinon je m'aime pas assez pour ça.
Alors est-ce une question d'intérêts ou de sentiments ? XD
Image

TAGADAAAAA !!!

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Zimou » 10 janv. 2017, 09:05

ce sont des définitions utile qui peuvent servir à se comprendre pour pas mal de monde. Mais attention, toutes ne sont pas du tout qualifiable d'orientation. Je prend pour exemple "Cupiosexual". Je peux clairement m'inscrire dans cette définition : je ne veux pas être en couple avec quelqu'un de bloqué/coincé/incapable d'avoir des relations sexuel. mais je n'ai pas d'attirance non plus. Donc je vais pouvoir chercher à avoir une relation sexuel pour m'assurer de la capacité de ma compagne à exprimer physiquement et sexuellement ses sentiments, mais une fois que je suis rassuré de ce coté, je ne vais plus avoir envie de rien... c'est clairement un choix qui n'a rien à voir avec mon/une orientation.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Ramón

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Ramón » 10 janv. 2017, 09:54

J'avais trouvé pas mal cet article. Bon, après, ZKL a plus complet.
http://www.journaldemontreal.com/2016/0 ... -de-cruise
Le petit plus c'est que nous sommes 5% sur le sondage :P

Je me suis déjà marié seul, mais ma mairie s'en tape :'-(

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Vince27 » 13 avr. 2017, 05:13

Je me serais défini comme Akoi/Lith, si la définition était plus précise, car là je trouve ça trop ambigu... (voir même glauque) ça laisse a pensé qu'un akoi pourrait passer à l'acte sans l'accord des partenaires (jamais de la vie quelle horreur). :non:

Je préfère la définition de Lithromantique faite dans le sondage de Mr. Naya (d'ailleurs, j'arrive pas à voir les résultats).

Pour dissiper tout malentendu, voici comment je vois l'orientation :
On est attiré, mais on reste très distant pour ne pas savoir si c'est possible.

Dans le cas où on est toutefois informé de ce que pense l'autre :
- pas intéressé(e) : alors on fleurt gentiment (faire des compliments, se rendre serviable...)
- intéressé(e) : on prends ses distances

Alors le truc pas cool (ni pour l'un, ni pour l'autre) c'est quand la personne pas intéressée fini séduite. Car là on a un peu l'air con quand on dit : "désolé mais toutes ses attentions s'était pas pour te séduire".

Dans le cadre de la sexualité :
- pas intéressé(e) : no problème il ne se passera rien, on peut fantasmer de notre côté.
- interessé(e) : aie, ça nous refroidis fuyons avant qu'ils/elles nous mettent le grappin dessus.

Le seul et unique cas où un Akoi passe à l'acte, c'est quand le désir s'estompe au dernier moment et qu'il voudrait bien arrêter là (avant même d'entamer les préliminaires), mais se sent trop coupable de laisser en plan le/la partenaire.
Modifié en dernier par Vince27 le 13 avr. 2017, 06:46, modifié 1 fois.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Vince27 » 13 avr. 2017, 06:38

Après, je dis ça mais si ça se trouve je suis une minorité dans la minorité de la minorité...
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Zimou » 13 avr. 2017, 08:37

Vince27 a écrit :Après, je dis ça mais si ça se trouve je suis une minorité dans la minorité de la minorité...
héhé, on l'est tous ;)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Zephyr
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 13 avr. 2017, 17:33
A aimé : 5 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Zephyr » 14 avr. 2017, 01:34

Wow et ben, c'est tout un monde qui s'ouvre... Il y a l'embarras du choix ! C'est en effet très utile pour les personnes qui se retrouvent dans ces définitions, pouvoir poser un mot sur son identité est rassurant ! Ne serait-ce que par le fait qu'on puisse en parler.

Par contre, il y a certaines définitions qui me posent un peu problème ? Dans le sens où ça ressemble à de la fétichisation d'une catégorie de personnes, ce qui peut être vécu comme violent par ces personnes en question. Ca peut donner l'impression de réduire l’entièreté d'une personne (ou un groupe de personne) à un 'kink', souvent le kink d'une personne n'appartenant pas à la catégorie fétichisée d'ailleurs. Je pense notamment à Androgynosexuel (personne androgyne) et Skoliosexuel (personne non binaire). Pour illustrer mon propos, je prends l'exemple des personnes blanches qui disent n'être attirées que par les personnes noires ( et y en a beaucoup qui se permettent de dire ça...). Si je disais Noirosexuel.le : Une personne qui est sexuellement attirée par les personnes noires, ça dérangerait et à raison non ? Je peux comprendre les préférences esthétiques (ex : préférer esthétiquement une peau caramel à une peau blanche, un style androgyne à un style femme), mais en faire une condition pour être attiré voire une orientation sexuelle ressemble beaucoup pour moi à de la fetichisation, et ça c'est un no-no >:(
Est-ce une bonne idée de faire d'un groupe de personnes qui n'ont pas de lien entre eux à part le fait qu'ils appartiennent au même (non)genre/apparence/etc un public d'une certaine orientation sexuelle ?

Je peux me tromper, donc n'hésiter pas à me dire si mon raisonnement est faussé ! Je pense juste qu'il est important de s'interroger sur les conséquences et les présupposés de certains termes avant de les utiliser~

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par ZKL » 14 avr. 2017, 05:18

Zephyr a écrit :
14 avr. 2017, 01:34
Par contre, il y a certaines définitions qui me posent un peu problème ? Dans le sens où ça ressemble à de la fétichisation d'une catégorie de personnes, ce qui peut être vécu comme violent par ces personnes en question. Ca peut donner l'impression de réduire l’entièreté d'une personne (ou un groupe de personne) à un 'kink', souvent le kink d'une personne n'appartenant pas à la catégorie fétichisée d'ailleurs. Je pense notamment à Androgynosexuel (personne androgyne) et Skoliosexuel (personne non binaire).
C'est effectivement problématique pour ces raisons, c'est pour ça qu'on considère que ces termes sont davantage à l'usage des personnes non-binaires elles-mêmes (pour qui l'utilisation des termes hétéro- / homo- est ambiguë). On pourrait donc dire qu'une personne Cetero- est une personne NB attirée par les personnes NB, par exemple.

Zephyr
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 13 avr. 2017, 17:33
A aimé : 5 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Zephyr » 15 avr. 2017, 00:48

c'est pour ça qu'on considère que ces termes sont davantage à l'usage des personnes non-binaires elles-mêmes (pour qui l'utilisation des termes hétéro- / homo- est ambiguë)
Aaah d'accord ! Oui si on réserve l'usage de ces mots aux personnes concernées elle-même, ça enlève le problème de fétichisation. Et si c'est un mot qui leur convient, je n'ai pas à intervenir dans le cas-là.
L'idée est que puisque les personnes NB ne peuvent par définition pas être hétéro ou homo (puisque il n'y a plus l'idée de dualité de sexe/genre, donc plus l'idée non plus de sexe/genre opposé), alors il faut trouver d'autres mots pour expliquer l'attirance exclusive envers une apparence extérieure (androgyno-) ou envers un genre (andro-, gyno-, skolio-), c'est ça ?

:!: N'hésitez toujours pas à me dire si je deviens offensante, je pose les pieds sur un territoire miné où je peux être maladroite :!:
Il y a plusieurs choses que je ne comprends pas. Déjà, puisque la notion de genre devient (ou a toujours été) floue, comment peut-on dire qu'on est hétéro ou gyno ou homo etc. (je parle en tant que panromantique et sur le spectrum de la transidentité, c'est certainement pour ça que j'ai du mal à saisir l'idée) ?

:arrow: si c'est l'idée que le genre est quelque chose de personnel, qu'il y a dans la tête etc., alors quelles sont les caractéristiques qui font que telle personne appartient à telle genre, ce qui permet aux gens de les catégoriser de loin et donc qu'ils puissent être attirés par elles ? Je m'explique : X ressent que c'est un garçon, mais ne ressent pas le besoin de s'habiller comme un garçon devrait s'habiller selon la société parce qu'il a bien déconstruit le genre et les injonctions sociales. Y est attiré par les garçons, mais lui aussi a bien déconstruit le genre et sait que le genre est qqch de personnel, dans la tête, donc qu'on ne peut pas savoir le genre de quelqu'un juste en le voyant de loin. Problème : Y et X se croisent. Comment Y peut savoir s'il est attiré par X ? Même une fois qu'ils se sont parlé ? Quels caractéristiques de X va permettre à Y de se dire que X est un garçon et que donc il peut être attiré par lui ? Si c'est juste "X va lui dire qu'il est un garçon donc POUF Y va se permettre d'être attiré par lui", ça me paraît un peu gros. On est pas attiré sur commande, ça marche pas en mode "ah c'est bon il m'a dit c'est un garçon, feu vert pour l'attirance !!". En bref, je crois que je me demande ça : dans une société idéale/un groupe d'amis trop cool actuel où le genre serait déconstruit et pas associé à des caractéristiques physiques/des traits de personnalité (débrouillard=homme; émotionnelle=femme etc)), est-ce que ça a encore du sens de parler de hétéro ou de gyno ?

:arrow: Ce qui m'amène à mon deuxième point : si le pôle femme/homme ne devient plus des personnes mais se transforme en une idée de féminité/masculinité (avec l'idée que la féminité c'est la douceur etc, bon par contre si on pouvait changer de mots dans le futur parce que féminité ça fait vachement penser au mot femme quand même) et que donc ça devient juste une caractéristique/apparence extérieure ("tiens ce mois-ci je me sens plus féminine donc je vais mettre du rose et du rouge à lèvre"), est-ce que ça a encore une fois du sens de parler d'hétéro, gyno- etc ? En gros est-ce raisonnable de dire "je ne suis attirée que par les personnes qui portent du rose/mettent du rouge à lèvre" ? Ca me parait vachement superficiel, et donc plus un kink qu'une orientation...

Et d'ailleurs c'est le même problème que j'ai toujours avec "androgynosexuel" : d'après ce que j'ai compris, les androgynes c'est une personne dont on ne peut pas deviner à l'apparence si c'est un mec ou une fille c'est ça ? Pour moi, dire "je suis attirée que par les androgynes" du coup ça ressemble vachement à "je suis attirée que par les goths" ou "je suis attirée que par les garçons aux traits fins", en gros "je suis attirée que par les personnes qui ont telles caractéristiques physiques/vestimentaires". Encore une fois, plus un kink qu'une orientation, on peut pas le mettre sur le même plan que asexuel ou bi ou chais pas :\

Bref voilà je sais pas si je suis hors sujet, si je suis compréhensible, si je suis offensante, désolée d'avance :oops:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités