Le pavé de ma life!

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Tomoyo
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 07 mars 2017, 17:36
A été aimé : 1 fois

Le pavé de ma life!

Message par Tomoyo » 08 mars 2017, 13:53

J'ai découvert ce fort joli terme d'asexualité il y a à peine deux semaines (depuis un peu plus longtemps en fait, mais on y reviendra). Je me suis beaucoup renseignée, j'ai lu des articles, des définitions, et surtout beaucoup de témoignages. Ce sont eux qui m'ont le plus aidé à comprendre pas mal de choses. Alors à mon tour voilà ma petite histoire. Peut-être qu'elle pourra aider quelqu'un à son tour. Désolée, ça va être un peu long. :lol:

J'ai souvent eu du mal avec les gens. Petite j'avais pas mal de copains (surtout des garçons; je m'entendais mieux avec eux, car j'aimais jouer au foot, les mangas « pour garçon », et je rêvais d'avoir le déguisement du Bioman bleu… donc mes parents m'ont inscrit à la gym et m'ont acheté une robe de princesse… eeeenfiiin bon). Mais des déménagements tous les deux ou trois ans, mon physique un peu hors norme (plus grande et plus grosse que tout le monde) et mon comportement « trop gentil » ont fait que je me suis retrouvée assez isolée dans ma scolarité. Pourtant à la fin de la primaire, je parlais avec pas mal de filles de ma classe. C'est là que je me suis rendue compte que des petits couples se formaient dans les classes de CM2. Toutes mes copines ou presque avaient un « petit copain ». Moi non. Ca ne m'intéressait pas plus que ça. A 11 ans, j'avais autre chose à faire.

Nouveau déménagement, arrivée au collège. C'est là où pour moi les choses ont commencé à se gâter. Il n'y a pas eu un jour de ma scolarité sans que je me fasse insulter. Harcèlement quasi constant. J'étais la grosse de service. Malgré tout, j'avais une ou deux copines. Elles ont commencé à sortir avec des garçons, s'embrassant passionnément au milieu de la cours devant d'autres élèves fascinés... Je me souviens m'être dit qu'il était « normal » à 13 ans d'avoir déjà eu un petit copain, mais qu'étant grosse, il était « normal » que je n'en ai pas. Sans avoir d'attirance pour personne, j'ai pourtant eu deux crush au collège, à chaque fois un pote. On avait les mêmes délires, le même humour, on était ami et je me disais que ça aurait été sympa d'être un peu plus que ça. Se tenir par la main, les petits bisous, passer notre temps libre ensemble devant les jeux vidéos… ça me disait bien. Mais je n'ai jamais Ô grand jamais rien dit ni fait pour amorcer quoi que ce soit. Et coucher avec quelqu'un ne m'est jamais venu à l'esprit. C'était aussi la période où j'occupais mon temps libre à lire, à écouter de la musique, et où j'ai commencé à me plonger dans le monde merveilleux des séries télés (monde que je n'ai jamais quitté bien entendu ;) ). Bref, les gens étaient stupides et méchants (pour rester polie), j'avais de multiples crush sur différents acteurs, et j'avais autre chose à faire.

Mon arrivée au lycée faut carrément chaotique. Anxiété sociale, phobie scolaire… j'ai arrêté le lycée et ai dû redoubler ma 2d, heureusement dans une autre ville. J'ai réussi à avoir mon bac, mais ma vie sociale n'était pas top, même si les choses allaient mieux avec les gens. Toujours pas de petit copain, encore moins d'expérience sexuelle avec qui que ce soit. Ce n'était pas « normal », mais bon, vu mon parcours, je me disais que ce n'était pas grave, que ça arriverait bien un jour, et de toute façon, entre les cours (j'étais en S) et mes nombreux visionnages de Stargate, j'avais autre chose à faire. (y'a une tendance qui se dégage, non?)

A la fac, je m'étais fait une bonne bande de potes. Les cours de physique, les mêmes délires sur les films et la science-fiction et tout et tout… et un crush sur un de mes potes, pour lequel je ne fais rien comme d'habitude. Je change d'orientation et de lieu d'études, rebelote un crush sur un pote… et ça en reste là. Le sexe ne me venait toujours pas à l'esprit. Attention, je connaissais le sujet hein! J'avais déjà regardé du porno, je lisais des fanfictions érotiques, et je savais m'occuper de mon corps quand le besoin s'en faisait ressentir. Mais voilà, c'est tout. Toujours pas d'urgence à assouvir un quelconque désir charnel avec quelqu'un. Et entre les cours et le boulot, j'avais autre cho… oui bon, vous m'avez compris.

Mais au milieu de tout ça, à 22 ans, j'ai commencé à avoir une relation longue distance avec une amie du lycée. C'était ma meilleure amie, et je ne sais pas comment, mais on s'est retrouvée à s'appeler tous les jours pendant des heures et des heures, et on a fini par sortir ensemble lors de l'une de mes visites. Enfin! J'avais embrassé quelqu'un! La sensation était bizarre, mais bon, c'était mon manque d'habitude certainement, et bref, j'avais une copine et c'était cool! (je m'identifiais comme bi à l'époque).

Deux mois après, on s'est revue. On a fini par coucher ensemble. Bon. Ben voilà. Ok. C'était bien je crois. Mon corps a réagi comme il fallait. Mais par contre, si on pouvait ne plus jamais refaire ça, ça serait très bien.

Notre relation s'est doucement arrêtée. J'étais bien avec elle, mais je ne voulais pas qu'on couche ensemble. Je n'avais pas de mots pour expliquer cette sensation. Je ne voulais pas. On n'en a plus jamais parlé, on est restée amies, et voilà. Si j'avais su ce que je sais maintenant, j'aurais pu lui expliquer, peut-être qu'on aurait pu continuer quelque chose… Et c'est donc là, 10 ans après, que je comprends ce qu'il s'est passé.

Pourtant, quand j'ai lu pour la première fois le terme d'asexualité, je me suis dit que ce n'était pas pour moi. J'avais eu des crush sur des garçons, une expérience avec une fille, et en tant que fangirl confirmée et lectrice de fanfics érotiques, le terme en lui-même ne devait pas me correspondre. Et puis j'ai lu, et lu, et soudain je me suis rendue compte que je ne savais rien (John Snow… XD). J'ai appris qu'il y avait une différence entre attraction sexuelle et romantique et esthétique. Je me suis rendue compte que si je peux flasher dans un film ou une série sur tel ou tel beau gosse (ou belle gosse) et admirer son beau visage ou son corps magnifique, non, il n'y a « bizarrement » rien de sexuel. C'est ce qui est le plus perturbant pour moi d'ailleurs…

Dans la vraie vie, je n'ai jamais ressenti ce que d'autres décrivent, cette attraction sexuelle que je confondais avec esthétique et romantique. Et vu mon parcours, c'est logique. L'attitude négative des gens à mon égare dans pendant mon adolescence n'y est pour rien. Rien de bizarre, c'est comme ça. Et ça c'est assez libérateur.

Après, il est possible que je sois demisexuelle. Mais j'ai déjà l'impression d'être demiromantique, alors cette théorie ne va pas être facile à tester. Mais bon, on verra bien! Pour l'instant je suis bien, j'ai appris, sur moi et les autres, et j'avance! :D

Désolée pour le pavé ! :lol: :lol: :lol:
"Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides." - Perceval de Galle

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3669
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Baelfire » 08 mars 2017, 14:23

Ben moi je saurais pas quoi te dire vu que c'est au fur et à l'usure de mes expériences sexuelles que je me suis rendue compte que j'étais A.

Sans ce vécu et sans points de comparaison je n'aurais jamais su.

Mais tout le monde n'est pas long à la détente comme moi pour se rendre compte de son asexualité. Apparemment tu es attirée autant par les hommes que par les femmes j'ai l'impression.

loué soit Stargate ! Quant à Jean Neige il ne sait tellement rien qu'il n'arrive même pas à mourir :D
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Charlie-likes-cake
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 28 août 2016, 22:48
A aimé : 7 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Charlie-likes-cake » 08 mars 2017, 15:22

Jolie longue histoire ! Elle a l'air de bien finir en plus puisque tu postes ça ! Le syndrome Jon Snow nous touche tous à des degrés divers je le crains ! :mrgreen:
Personnellement je ne m'étais jamais posé la question avant de tomber sur la définition de l'asexualité et de me rendre compte que peut être je n'étais pas juste quelqu'un de "tardif" :lol:
«Quand quelqu'un vous raconte une partie de sa vie, loin de vous accorder votre dû, c'est un cadeau qu'il vous fait. Moi je vous offre mon histoire dans toute sa vérité sordide. Toutes mes erreurs et toutes mes sottises exposées au grand jour, dans toute leur nudité.»
Le nom du vent

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par didou » 08 mars 2017, 22:40

Bienviendure Tomoyo,

Alors, les histoires de copain/copine, j'ai découvert ça (avec enfer et stupéfaction) lorsque mes grumeaux sont effectivement arrivés en CM1 CM2. À mon époque, je n'ai aucun souvenir de "petits couples" et encore moins pour moi :D J'étais déjà en couple avec mon lapin en peluche de naissance, mes Legos et mes Playmobils (bonjour le ménage à 4 :D).

Même au collège, pas de souvenir. Cela dit, ça existait peut-être, mais bon, j'étais sans doute déjà en dehors du moule...

Apprendre que il y a "une différence entre attraction sexuelle et romantique et esthétique" à l'âge où tu l'as appris n'est pas le plus tard qu'il soit arrivé ici ! Si ça peut te rassurer, d'autres on enfin mis des mots sur cette différence nettement plus tard.
C'est une bonne chose que tu sois enfin sortie du flou dans lequel tu baignais autour de la question d'orientation. Même si tu as peut-être d'autres choses à comprendre à affiner, c'est déjà un pas de géant.

Tu verras au hasard des lecture du forum que beaucoup de gens ont erré pendant un temps certain, que les histoires sont parfois très différentes. La diversité des témoignages permet de se rendre compte qu'en dépit de ces différences, il y a souvent plusieurs points communs qui "nous" rapprochent.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Ennellya
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 20 déc. 2016, 20:02
A été aimé : 1 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Ennellya » 08 mars 2017, 23:40

Tu me semble plutot bien te connaitre dis donc! Je t'envie :)
J'aime bien ton témoignage, on voit bien comme tu as fais ton petit bonhomme de chemin petit à petit...Tu as envie d'être en couple donc? ou juste etre avec une personne, mais plus en "ami ++" ?

Avatar du membre
Tomoyo
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 07 mars 2017, 17:36
A été aimé : 1 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Tomoyo » 09 mars 2017, 10:19

Merci pour vos retours! :D

Baelfire: Je pense me définir comme demi-bi-romantique, ou demi-pan-romantique, donc plutôt attirée vers quelqu'un qui me fera me sentir bien, homme ou femme ou autre. En tant que "solitaire", c'est pas gagné... :lol: Et oui, gloire infinie à Stargate! 8-)

Charlie-likes-cake: Pareil! Je ne me posais pas plus de question que ça! Je n'ai jamais trop fait les choses comme tout le monde, alors rien de me choquait. Et je m'aperçois que j'ai écrit Jon Snow avec un 'h'... La hoooonte!! :lol:

Didou: Etre en couple avec des Legos, je connais (je considère qu'un des plus grand avantage d'être adulte et d'avoir un boulot, c'est de pouvoir de temps en temps s'offrir un grooos lego Star Wars... Ouais ch'ui assez geek ouais :lol: ). Ce qui m'a aidé dans mon introspection, c'est que j'ai globalement une bonne mémoire, je me souviens même de mes 2 ans... Même si les souvenirs peuvent être déformés par le temps qui passe, j'ai pu me rappeler mes impressions, mes sensations... Et en lisant différents témoignages d'A et de S, je crois avoir compris les différentes attractions. J'ai été à côté de la plaque pendant tellement longtemps! :lol: Personnellement je trouve ça fascinant! On vit nos vies avec nos sensations, nos ressentis, et un jour on s'aperçoit que la plupart des gens ressentent quelque chose de très particulier, et nous non (ou rarement). Et on peut pas deviner, vu qu'on ne sait pas ce que c'est! J'ai l'impression que c'est ça qui 'nous' rapproche.

Ennellya: J'ai eu une période un peu dépressive il y a quelques temps, et apprendre sur moi m'a aidé à comprendre et à aller mieux sur pas mal de sujets. Par exemple, j'ai découvert le principe de personnes introverties et extraverties, et hop! découverte majeur number 1, mon côté solitaire n'est pas forcement dû à un rejet du monde (sans vouloir faire ma victime hein), mais c'est un trait de mon caractère! Et là j'ai la même impression! Je n'ai pas à me forcer à avoir des rapports avec quelqu'un! J'ai pas envie, ça ne me manque pas, c'est pas mon truc, y'a rien de bizarre là dedans! Découverte majeure number2, je suis Ace!! :D Par contre oui, peut-être que j'aimerais être en couple oui. Mais je me suis toujours représentée ça comme une amitié très fusionnelle qui amènerait à plus... A voir quoi!
"Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides." - Perceval de Galle

Ramón

Re: Le pavé de ma life!

Message par Ramón » 09 mars 2017, 11:04

Jon Snow. Jon Snow. Il a tout pompé sur Socrate oui ! Qui lui, savait mourir !
NaaaaaaN, encore moins attirant que le sexe, les séries télés. C'est, je pense, et en toute objectivité, le mal de l'humanité. Que ce soit des séries littéraires, musicales (oui Jean-Michel Jarre, Oxygène, j'écris ton nom !), le format audio-visuel, les guerres, les religions,... toussa c'est de la redit. Mais où est le progrès ? :P

Brèfle, ce pavé de rumsteak était intéressant à lire, tu sembles aimer l'introspection si je ne me trompe pas :), et tu sembles avoir compris jeune que tu étais décalée par rapport au reste de ton entourage, et que c'était du coup assez naturel que tu n'expérimentes pas les mêmes choses. Puis, de toute manière, tu avais quelque chose à faire, donc bon :D. Et donc que cela ne s'est pas forcément traduit par une frustration importante dans cette zone là de ta vie. C'est cool :).
Et c'est super que tu enrichisses ton vocabulaire sur ta personne, même si j'imagine qu'il va te falloir un petit temps avant de l'assimiler pleinement.

Et je constate avec joie que tu es une personne qui voit le couple autrement que les biais sexuels et romantiques, voilà qui est heureux :). Le couple est un attachement sentimental, au-delà c'est autre chose de plus complexe qui mériterait un autre mot.

Par contre, autant je suis sensible à l'esthétique globale d'une personne, c'est-à-dire ses intonations de voix, ses mouvements, ses regards,... autant les personnes de la télé, de la musique, du cinéma, de la littérature,... je ne leur trouve strictement rien d'esthétique. C'est d'ailleurs encore un mystère pour moi, a priori il s'agit d'individus comme les autres (à moins que l'on nous mente, et qu'il s'agisse de reptiles, ou de goa'uld... et dans ce cas ça se comprend parfaitement).

Et oui, je pense que ton témoignage pourra soulager plus d'une personne passant par ici.

Et aussi, tu as des souvenirs de ta jeunesse très lointains, tu as des perturbations mémorielles type hypermnésie ou c'est un travail que tu as commencé très tôt ?

Avatar du membre
Tomoyo
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 07 mars 2017, 17:36
A été aimé : 1 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Tomoyo » 09 mars 2017, 13:02

Aaaaah mais les séries télés sont la base de ma vie (avec le rock et les legos)!!! :lol: :lol: :lol: J'ai été élevée à MacGyver et aux clips de M6 (dans les année 80, c'était autre chose quand même...) Plus sérieusement j'aime les histoires, en livres, en films, en séries... Je suis toujours complètement ailleurs et j'adore!

Je ne pense pas être hypermnésique. J'ai de la mémoire pour certaines choses, comme les souvenirs, les événements, les musiques, (les acteurs de Doctor Who :wink: ), et j'étais assez douée à l'école (avant que la flemme et le stress me fassent presque négliger mes études). Donc je sais pas trop.

Ma seule frustration en grandissant, mis à part avoir été mise à l'écart, c'était de ne pas avoir grand monde avec qui partager. En ça, les histoires sous toutes leurs formes m'ont été d'un très grand secours. Du coup quand j'y pense, je crois que mon attirance esthétique pour un acteur ou un musicien vient plutôt de ce que son jeu d'acteur ou sa musique ont pu m'apporter. Ce n'est peut-être même pas de l'attirance esthétique... Je vais y cogiter. :idea:

La végétarienne que je suis préfère penser que j'ai écrit un pavé de tofu. :lol:
"Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides." - Perceval de Galle

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2986
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 573 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par clotaire » 09 mars 2017, 14:04

Tomoyo a écrit :Je ne pense pas être hypermnésique. J'ai de la mémoire pour certaines choses, comme les souvenirs, les événements, les musiques, (les acteurs de Doctor Who :wink: ), et j'étais assez douée à l'école (avant que la flemme et le stress me fassent presque négliger mes études). Donc je sais pas trop.
C'est marrant, c'est exactement pareil pour moi. J'ai aussi des souvenirs bien précis de la naissance de mon frère qui n'a que 23 mois de moins que moi. On m'a dit que c'était lié au fait que j'avais parlé très jeune, et que paraît-il, les premiers souvenirs correspondent avec les premières phrases.

Pour l'hypermnésie, pareil : on m'a beaucoup dit dans mon enfance que j'avais une mémoire d'éléphant, que je retenais tout, mais franchement aujourd'hui je n'ai pas le sentiment de quelque chose d'exceptionnel là-dessus, c'est juste pour certaines choses, comme tout le monde.

Et merci pour ton joli pavé, c'est un beau témoignage :-) (par contre j'aime pas trop le tofu :P)

Ramón

Re: Le pavé de ma life!

Message par Ramón » 09 mars 2017, 14:07

Ah oui, le fameux MacAngus :D. Cette série, avec Code Quantum (Saaaaaaaaam <3), a aussi fait partie de mon enfance (avec la multitude des séries de M6, dont celles de la Trilogie du samedi soir). Elle m'a toujours fait penser à une BD, tout simplement parce que Murdoc meurt toujours, mais il revient toujours aussi. D'ailleurs, est-ce qu'il meurt vraiment dans les derniers épisodes ? Miss Terre et bulle de gomme...
Je crois qu'il y a eu overdose en fait ^^, sans compter que je trouve que l'originalité n'est pas au rendez-vous.

Pour l'hypermnésie, c'est plus savoir si tu as une mémoire envahissante comme c'est mon cas. Des mémoires jusqu'à 2 ans, je n'ai pas souvent entendu de gens me le dire. C'est pour ça que je demande. Mais tu as probablement toujours fait fonctionner ta mémoire, et donc ce ne serait pas étonnant :)

Ahah. J'imagine qu'il y a une part des deux. Simplement, pour mon cas, je n'observe pas de récurrence dans mes attirances "esthétiques" : deux personnes peuvent se ressembler, je peux avoir un comportement radicalement différent. C'est plus les attitudes, ce serait une sensibilité/attirance à des mouvements, une sensualité, rapport aux "sens". Je le vis comme ça. Et les pauvres stars ne rentrent pas dans cette catégorie ^^

Je note. Pavé d'animal mort, c'est niet ! Je remplacerai par du boulgour ô/

Avatar du membre
Tomoyo
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 07 mars 2017, 17:36
A été aimé : 1 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Tomoyo » 09 mars 2017, 17:09

Clotaire: Merci! C'est bizarre la mémoire. On entend souvent dire qu'on ne pourrait pas avoir de souvenirs avant trois ans, mais je me souviens de plein de choses! (Même des poules de la voisine quand j'avais 1 an et demi en fait) Je crois que c'est comme ça, life is life! (nanalanana) *humour pourri activé*

Mr.Nya: aaaah la Trilogie du Samedi... Le Caméléon... <3 :lol: Je ne crois pas que Murdoc meure. Il va falloir que je me fasse un rewatch pour vérifier ça, zut alors! :wink: Je n'ai pas l'impression d'avoir une mémoire envahissante, mais j'ai tendance à facilement me rappeler les mauvais souvenirs, sans que je fasse vraiment exprès. C'est un chouill pénible. Pour cette histoire d'attirance, je crois que je vais appeler ça l'attirance artistique, je crois que ça correspond mieux.
"Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides." - Perceval de Galle

Ramón

Re: Le pavé de ma life!

Message par Ramón » 10 mars 2017, 11:12

Jarod oui, il était bon ce personnage :). Et la série était particulièrement réussie jusqu'à ce qu'ils ne sabotent la fin.
Désolé, ça fait un paquet d'épisodes :D.
Mais as-tu les sons précis ou des odeurs qui sont associés à ces souvenirs ? C'est un phénomène "chelou" centré sur moi-même, le mot "pénible" est un sympathique euphémisme ^^
J'approuve, c'est une belle dénomination. Je suis presque sûr qu'en cherchant bien, on pourra trouver une base étymologique pour le rendre super classieux :D

Avatar du membre
Tomoyo
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 07 mars 2017, 17:36
A été aimé : 1 fois

Re: Le pavé de ma life!

Message par Tomoyo » 10 mars 2017, 14:17

(J'ai tous les MacGyver en DVD. ;) )
C'est plutôt des impressions, parfois des odeurs. Et j'associe assez facilement certaines musiques avec certains événements.
Je n'ai pas fait d'études littéraires. Du coup, même si je trouve ça passionnant, je suis pas très fortiche en étymologie... Mais je vais y réfléchir!
"Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides." - Perceval de Galle

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités