Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
shironimo
Affilié
Messages : 269
Enregistré le : 02 janv. 2017, 20:15
A aimé : 41 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par shironimo » 18 janv. 2017, 23:01

Natsu a écrit :
Mr.Nya a écrit :Vegane ce n'est pas tellement de l'empathie, c'est de l'éthique politique. Evidemment, de nombreuses personnes véganes sont empathiques, mais il semblerait qu'il existe pas mal de personnes qui n'en ont strictement rien à faire. Simplement, elles considèrent que faire chier les animaux non-humains n'est pas différent de faire chier les animaux humains.
Pour moi, l'antispécisme est un mélange d'empathie et de connaissances scientifiques (sur l'Evolution, l'éthologie, toussa, toussa...). Je place tout de même les sentiments là-dedans car j'ai toujours considéré les animaux à sang chaud comme mes semblables d'un point de vue émotionnel. Après, on peut être antispéciste, mais ne pas pouvoir vivre sans produits animaux car d'un point de vue diététique, pratique, et financier, c'est très difficile voire impossible à mettre en oeuvre. Je ne sais pas si c'est possible pour d'autres, mais personnellement, je n'y suis pas parvenue, malgré tous mes efforts. Je n'ai pas réussi à équilibrer mon régime alimentaire sans protéines animales. A trop manger de tofu, j'en ai été dégoûtée. Un an plus tard, j'en suis toujours dégoûtée. J'avais de constantes fringales, je grignotais, j'avais pris du poids, j'étais tout le temps frustrée en faisant mes courses à force de me dire "ça non, ça non, ça non". Enfin bref, d'un point de vue alimentaire, la vie végane a été un fiasco. Je pense que c'est possible pour les vêtements, mais je ne vois pas comment on peut vivre sans protéines animales. Quand j'ai recommencé à manger du poisson, tout est rentré dans l'ordre. Je me sens beaucoup mieux depuis.
:shock: Bah oui, c'est possible *siffle*, mais je pense que ce régime ne te convenait tout simplement pas.
Perso je raffole tout ce qui est quinoa/tofu/soja/boulgour et autres...Donc tout de suite, c'est plus simple.
Après bon, faut bien s'y prendre. On ne devient pas végé/végan du jour au lendemain, je sais pas pour les autres, mais j'ai d'abords retiré la viande, puis le poisson, puis le fromage, puis le lait (de vache/chèvre) et là tout est stable :wink:
Après l'un n'est pas l'autre, j'ai une amie qui était végétarienne, elle a abandonnée car elle pouvait plus.
J'ai enlevé tout ce qui était animal, il me reste que les oeufs que j'évite la plupart du temps.
Je vérifie chaque étiquette, que ça soit pour les vêtements ou les cosmétiques. Toutefois, ça ne me dérange pas, pour moi ce n'est pas une "corvée".
J'en ai besoin pour me sentir "bien" ou "à l'aise".
Si tu te force, je pense pas que ça puisse durer :?
Du moment que tu te sens bien, c'est le principal.


Par contre je reviens sur l'aspect financier qui revient assez souvent, trop à mon gouts.
Je comprends pas d'où vient cette idée que ça coute plus cher :shock: on en parle du prix de la viande ?
Ok, si tu prend le prix des produits déjà préparé végétarien : c'est cher. (Genre exemple tout con : 2 steak de polenta à 3euros, alors qu'avec un sachet de polenta non préparé tu peux t'en faire facilement plus de deux est à 1 euro...)
Perso, je fais mes repas, je n'aime pas les produits déjà fait. Et mon cadis est quasi tout le temps moins cher que ceux qui m'entourent qui eux achètent de la viande...
Après je ne grignote pas, donc pas de chips/bonbon ou autres. Ça doit peser aussi côté prix, mais clairement les légumes c'est pas si chère que ça (si tu prends ceux de saison). :|

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Natsu » 19 janv. 2017, 23:26

Ça me rassure que d'autres parviennent à vivre le régime végétalien ! Peut-être qu'au départ, il faut vraiment aimer le tofu pour que ça marche, alors que je n'ai jamais trop aimé cela, j'ai dû donc me forcer, ce qui m'a dégoûté au bout d'un moment. J'espère que je n'en serai pas toujours dégoûtée.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par PassionA » 20 janv. 2017, 13:36

Je plussoie sur l'aspect financier. Personnellement j'ai commencé à être végétarien parce que justement je n'avais pas trop de sous... et donc j'achetais surtout des fruits et légumes, et j'ai constaté qu'on pouvait se sentir bien nourri et être en forme rien qu'avec ça (pendant les périodes les plus difficiles financièrement, je récupérais les légumes invendus chez l'épicier du quartier...). J'ai continuer par la suite, à la fois pour des raisons de santé et pour des raisons idéologiques. Je n'exclus pas totalement de manger de la viande (tout dépend du contexte et de l'origine) mais de manière générale, je n'en mange pas ou peu.

Après, j'ai une vue très personnelle sur le sujet, qui n'est probablement pas celle des végétaliens/végétariens. Je n'ai rien contre le fait de manger de la viande, en soi, mais je suis pour une consommation faible et maitrisée. En revanche, j'ai en horreur toute industrialisation de la production alimentaire (que ce soit végétal ou animal), qui est à mon sens le grand satan de notre impact néfaste sur terre ce dernier siècle. Je me sens très concerné et préoccupé par l'état des océans, et en particulier grâce au travail de Sylvia Earle, si cela vous parle - c'est la première scientifique à avoir mis en évidence l'impact important et morbide de l'agriculture intensive sur les océans en étudiant les algues du Golfe du Mexique, il y a déjà plus de 50 ans...

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2894
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par clotaire » 20 janv. 2017, 13:55

Pour moi l'impact n° 1 d'un régime végétarien et surtout végan dans le quotidien est surtout social, plus que financier ou physiologique (si on fait attention bien sûr) : en gros, ça veut dire qu'on assume de ne plus accepter certaines invitations, de "faire le difficile" chez les gens ou au restau et de se farcir toutes les argumentations régulièrement dans la mesure où le sujet attise la conversation et les questions... En gros, et comme d'autres l'ont dit, faut aimer faire la cuisine, ne pas trop sortir (ou dans des conditions bien précises) et préférer inviter ses amis chez soi, etc. Je pense que c'est aussi cet aspect là qui conduit beaucoup de gens à rompre leur régime.

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ryo22 » 24 nov. 2017, 19:38

Je suis assez d'accord avec toi clotaire, le véganisme est avant tout une question sociale et une revendication politique.
Et autant je partage à 100% les préoccupations des vegans concernant l'impact sur l'environnement, concernant le bien être animal, concernant l'éthique et le respect de toutes les espèces etc... que je ne supporte absolument pas la communauté vegan !
Depuis quand doit on culpabiliser ceux qui ne pensent pas comme nous ? Depuis quand doit on les insulter de meurtriers, d'assassins, de carnistes, de viandards, et j'en passe ? Quel besoin de refuser des invitations parce qu'il y a de la viande à table, quel besoin de ne pas manger à côté de quelqu'un qui n'est pas vegan ? En quoi cela apporte -t-il la moindre plus value à la cause que les vegans défendent ? Au contraire, c'est totalement contre productif, et fait passer les vegans pour une espèce de secte extrêmiste et communautariste dont il faut se méfier...

Appliquons le raisonnement de la communauté vegan à notre asexualité : allons nous refuser d'aller au cinéma ou sortir avec des S juste parce qu'ils sont S, allons nous les insulter d'obsédé(e)s, de putes, de salop(es), parce qu'ils aiment le sexe et pas nous ? Allons nous les culpabiliser en leur disant que c'est le mal absolu d'avoir du désir sexuel et qu'ils devraient en avoir honte ? Avant tout le mot d'ordre doit être le respect !!

Ramón

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ramón » 24 nov. 2017, 21:01

Bah disons qu'on va clairement ostraciser un S qui dit que c'est normal de nous bassiner avec ses délires sexuels alors qu'il sait qu'on est A. En fait, c'est juste de la cohérence, on ne va pas accepter dans notre entourage des personnes qui ne respectent pas ce que nous sommes. C'est plutôt sain.
Oui, tuer un animal non-humain c'est bien un meurtre. Découper un arbre aussi d'ailleurs. Ce n'est pas une culpabilisation abusive, elle est légitime. C'est juste une question de savoir où l'on place le curseur "droit à disposer de soi". AU XVIIIème siècle, défendre le droit de cité des femmes était une hérésie qui faisait que tu étais mis à l'écart, et donc les intellectuel.le.s se mettaient à l'écart de leurs contradicteurs. Cela n'a pas empêché le féminisme de progresser. J'ai presque envie de dire que c'est le contraire : la lutte mène à une oppression plus grande de la part des oppresseurs, et donc à rendre sympathique les personnes oppressées. Et le véganisme progresse toujours plus, ce n'est donc pas si contre-productif que ça.

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ryo22 » 24 nov. 2017, 21:58

Encore une fois la cause est juste et je défends toutes les idées dont tu parles, j'en suis 100% d'accord que tuer un animal est un meurtre, déboiser aussi, et je suis le 1er à défendre la cause animale...
Ne pas accepter des personnes dans notre entourage qui ne comprennent pas qu'on peut être A, ne pas accepter des personnes dans notre entourage qui ne sont pas vegan, ne pas accepter dans notre entourage des personnes qui ne sont pas de la même idéologie politique que nous, ne pas accepter dans notre entourage des personnes qui ne sont pas de la même religion que nous etc... etc... au final cela aboutit à un état d'esprit sectaire ou on se retrouve seul isolé avec sa petite communauté et avec un dialogue impossible avec le monde extérieur. Je suis beaucoup plus dans l'échange la tolérance et le dialogue d'autant plus que je le réclame moi même dans mes différences, notamment sur le fait que je sois A !!

Ramón

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ramón » 24 nov. 2017, 22:15

Le truc c'est que tout le monde n'est pas prêt à accepter la violence de l'autre, et que la logique de la communauté c'est de se protéger.
Franchement, je me vois mal accepter dans mon entourage une personne qui défendrait l'abattage rituel des juifs, tradition séculaire en Europe. Et je m'en tape des raisons qui le poussent à le faire, ça ne va pas m'aider à mieux accepter mes semblables, et lui ça ne va pas l'aider à être accepté par une société qui ne pratique plus l'abattage rituel des juifs. On pourrait décliner les exemples.
Ces personnes ont un degré de moralité qui implique un modèle comportemental encore plus rigoureux compte tenu des conditions de vie dans nos sociétés. Je peux très bien comprendre que ces personnes ne veulent pas perdre de temps à expliquer pourquoi ce modèle et pas un autre. Quelque part, c'est leur demander de se justifier. Et je crois qu'on leur demande assez souvent pour qu'un ras le bol les poussent à s'isoler.

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ryo22 » 24 nov. 2017, 22:34

Le problème c'est que c'est justement cette logique de communauté qui devait être à l'origine une protection contre la violence des actions ou des pensées des autres qui devient l'origine d'une autre violence (qu'elle soit physique ou morale). Tout ce qui ne rentre pas dans le cadre de la communauté est susceptible d'être insulté, méprisé, violenté etc...
Les insultes menaces et autres qui fusent de la part même des vegans qui se croient supérieurs dans une élite qui détiendrait seule l'avenir du monde est dangereux et sectaire, j'ai été souvent victime de ce genre d'attitudes alors même que je suis d'accord avec eux sur toute l'idéologie !:! Personne n'a à demander aux végans de se justifier, autant les végans n'ont pas à insulter ceux qui ne pensent pas comme eux c'est simple et la base même de la vie en société... Ainsi pas de communautarisation, et pas besoin de rentrer dans des oppositions frontales et de la haine et de la violence entre tous !

Ramón

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ramón » 26 nov. 2017, 19:31

La résistance à l'oppression est un des quatre droits fondamentaux des droits humains. Cette résistance ne se fait pas en faisant des bisoux aux personnes qui représentent l'oppression elle-même ;)
Donc, comme en plus la communauté végane se fait régulièrement attaquée (comme les féministes, comme... toutes les personnes qui luttent activement), bah il est logique que cette communauté use de moyens toujours plus radicaux pour se débarrasser des nuisibles.
Les droits humains, c'est un outil pour se battre, pas pour tolérer les abus. Il se trouve que le mouvement végane a étendu ces droits aux animaux non-humains.

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ryo22 » 27 nov. 2017, 23:11

La communauté vegan et féministe se fait attaquer ?? Je n'ai jamais vu autant d'articles de presse, d'émissions de tv, de témoignages d'analystes, tous unanimes pour dire que les vegans sont dans "le vrai" et qu'il fallait inciter à la consommation responsable et au changement des habitudes de consommation pour limiter et / ou réduire l'impact sur l'environnement, et favoriser le bien être animal ! Il y a même des partis politiques qui en ont fait leur sujet de prédilection pendant la campagne électorale !!
De plus, je ne connais aucun non vegan qui refuse de manger avec un vegan, au contraire j'en connais plein qui adaptent leurs recettes spécifiquement pour leurs invités ! Aucun non vegan qui refuse de côtoyer des vegans dans leur entourage sous ce seul motif ! En revanche, des non vegans qui auraient eu envie de transiter mais qui au lieu de voir encourager des efforts en ont eu assez de se faire traiter et insulter en permanence de sale assassin, de sale carniste, de sale viandard, etc... oui il y en a beaucoup... je l'ai été moi même quand je faisais des recherches pour savoir comment transiter sans que cela ne me pose des graves problèmes de santé (j'ai d'origine des tas de carences chroniques, malabsorptions, diabète etc...)... tellement écœuré par le mépris de ma santé et la condescendance de ces gens qui s'inquiètent du bien être des animaux mais qui n'en ont rien à faire que je finisse à l'hôpital à cause de mes carences, que j'ai arrêté toutes mes recherches !!!

Ramón

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ramón » 04 déc. 2017, 15:09

Il y a une différence entre le dire et le faire. Les subventions vont toujours vers les éleveurs, on les plaint en permanence d'ailleurs, quand on fait des "sujets de société" avec les vegans. D'ailleurs, as-tu remarqué que le traitement est toujours anthropocentriste ? (en gros, on intègre la problématique autour de l'humain et de la société humaine, mais jamais autour des animaux, or le veganisme c'est le droit des animaux, donc on s'en tape des problématiques écolo derrière, ce n'est pas le fond du sujet pour les personnes veganes).
Ce n'est pas favoriser le bien-être animal, c'est laisser les animaux tranquille, arrêter l'exploitation de manière définitive. Tu vois à quel point le véganisme n'est absolument pas compris, y compris par toi ?
Bizarre, je fréquente les personnes veganes considérées parmi les plus radicales et violentes de FB, et bizarrement aucune de ces personnes n'a été dire qu'il fallait arrêter de consommer des produits animaux si ça nous met en danger. Je parlais de mon cas, puisque j'ai un truc qui se rapproche de la thalassémie, on m'a indiqué que si je ne me médicamentais pas (puisque je pourrais), ce n'était pas dramatique. Mais je vois bien plutôt des personnes sans aucune cohérence politique et qui se disent véganes alors qu'elles montent sur des chevaux, et qui ne sont donc représentatives que d'elles-mêmes et de leurs inepties.

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ryo22 » 09 déc. 2017, 02:39

Ce que tu décris comme ta vision du véganisme, est d'un non sens total dans mon appréciation globale de la problématique écologique, car on laisse les animaux tranquille certes, mais on se moque de tout le reste, autrement dit on s'abstient de monter à cheval car c'est de la maltraitance animale mais si on rase la foret amazonienne pour du soja ce n'est pas grave, si on mange des végétaux glyphosates, bourrés d'engrais chimiques et de pesticides ou de végétaux OGM tout va bien, si on doit importer des végétaux hors saison de l'autre bout du monde avec une empreinte carbone absolument démente c'est rien non plus mais on est les meilleurs du monde et on est en droit de cracher sur le monde entier puisqu'on laisse les animaux tranquille... L'incohérence politique est plutôt à mettre de ce côté il me semble...
Quand on plaint les éleveurs, en effet travailler 15h par jour pour gagner moins de 800 € par mois, à produire de la merde et devoir tuer des animaux toute la journée, oui je les plains également... je n'aimerai pas être à leur place... je comprends très bien le suicide de bon nombre d'entre eux chaque année... Que font les vegans a part les culpabiliser encore plus, les traiter de meurtriers, d'assassins, de l'incarnation du mal sur terre etc... Les aident-ils à transiter pour trouver des sources de revenus pérennes dans d'autres cultures et activités agricoles saines et durables, sans exploitation animale et il y a des possibilités d'avenir immenses dans ce domaine ?

Ramón

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ramón » 13 déc. 2017, 10:58

Ce n'est pas "ma" vision, c'est le véganisme tout court : le véganisme propose de passer d'une vision anthropocentriste du droit individuel à une vision zoocentriste. C'est tout. Accorder les mêmes droits aux animaux non-humains qu'aux animaux humains. Si tu n'as pas compris ça, tu n'as pas compris le véganisme, tout simplement.
Les autres questions n'ont rien à voir avec le véganisme mais avec l'écologisme qui est un autre courant de pensée politique. Certaines personnes peuvent concilier les deux, d'autres non.

Ryo22
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 04 nov. 2017, 18:40
Localisation : Picardie
A aimé : 11 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ryo22 » 13 déc. 2017, 13:57

D'où le fait que le véganisme seul n'a absolument aucun sens politique à mes yeux s'il ne s'inscrit pas dans une démarche globale.
Entre une personne qui va faire de l'équitation et qui va prendre soin et aime profondément son cheval, ou une personne qui va manger un avocat venu de zones situées à des milliers de km de chez nous, bourrés de pesticides, et cultivés dans des endroits ou des milliers de personnes meurent chaque année à cause de cette culture, qui est le plus incohérent politiquement ? Qui est l'assassin, le meurtrier ?
Un animal bien traité ou des milliers de personnes qui sont tuées chaque année ?? D'où le fait que bon nombre de vegans n'ont aucune considération pour la vie humaine et entre deux choix sauver une vie animale ou sauver une vie humaine, ils sauveront l'animal et non l'humain... Comment peut on se croire supérieur aux autres à ce point en méprisant autant leur propre existence ? Cette attitude n'est pas admissible pour moi...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités