Débats autour de l’asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1531
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 204 fois
A été aimé : 345 fois

Débats autour de l’asexualité

Message par Hestia » 13 janv. 2017, 23:51

Hello!

Je viens de trouver un article du 8 novembre 2016, dont l'auteur donne des explications, et son avis sur quelques débats autour l'asexualité. On a d’ailleurs la question de la place de l'asexualité dans la communauté LGBT. Personnellement, c'est celui qui m'a le plus intéressée.

https://simonae.fr/militantisme/debats- ... sexualite/
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1940
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 545 fois
A été aimé : 284 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par fiffi » 14 janv. 2017, 00:06

La question de la place des A parmi les LGBT est pertinente .

Le spectre de l'asexualité est trop vaste pour moi , je m'y perds un peu mais le mot acephobie est exact .

Merci pour cet article Hestia .

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par ZKL » 14 janv. 2017, 03:15

J'avais écrit un billet sur le sujet avec quelques sources que j'avais pu rassembler. Il n'est pas complet (j'ai un peu étoffé mon avis depuis) et certaines chosent méritent d'être creusées, mais si jamais ça vous intéresse : http://symposium.cf/blog/inclusion-des- ... C3%A9-lgbt

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1531
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 204 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Hestia » 14 janv. 2017, 09:58

Merci ZKL, c'est un article intéressant. Je suis d'accord sur le fait qu'en fonction de l'objectif fixé, il y a possibilité de ne pas laisser les ace/aro intégrer la communauté LGBT concernée par l'objectif en question. Toutefois, j'ose espérer que les associations LGBT qui affirment vouloir l'inclusion de toutes les orientations sexuelles et/ou toutes les identités de genre ne se retrouvent pas finalement fermés envers l'asexualité.

Je dis ça, car j'ai l'intension d'aller demander à une association qui se présente ainsi sur sa page web; en plus de celle d'avoir comme mission de combattre l'exclusion et la discrimination sociales et juridiques que subissent les gens à causes de leur orientation sexuelle et/ou leur identité de genre, alors que pourtant j'ai retrouvé 2 articles abordant l'asexualité que leur magazine avait publié en 2004 et 2014 et où le premier m'a paru être une critique sur les asexuels et l'autre qui révèle qu'un homme qui se présentait comme un non sex; donc asexuel, serrait en réalité homosexuel car il était à présent en couple avec un homme. (en 2014 donc)

Bon je veux bien me dire que le magazine est indépendant de l'association même s'il porte le même nom, et qu'en plus les articles dates de quelques années, mais si ma demande d'intégrer une aide pour les Aces; et leur proches et conjoint-e; si ce n'est en premier lieu en l'intégrant dans le cadre d'une permanence est rejeté, je ne pourrais que me demander en quoi leur décision serait légitime et non acephobe.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
shironimo
Affilié
Messages : 269
Enregistré le : 02 janv. 2017, 20:15
A aimé : 41 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par shironimo » 14 janv. 2017, 20:37

Tapez moi si je me trompe, mais on peut être aro/ace et bi/lesb/gay, non? (Je suis aro/ace, mais je pourrais pas me dire "hétéro" vu que le sexe/genre de la personne m'importe peu)
Et puis, qu'il soit hétéro ou autres, un aro/ace ne rentre toujours pas dans le modèle courant "hétéro".
Du coup, plus je lis des textes sur ce débat, plus je le trouve puérile (le débat)...

Sinon articles intéressant :)

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1531
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 204 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Hestia » 14 janv. 2017, 20:55

D'après ce que j'ai compris oui, un(e) aro/ace peut être gay/lesbienne/bi et même pan. Sincèrement, j'ai vraiment l'impression qu'il y a beaucoup d'ignorance et d'incomprhéension de la part des S par rapport à ce qui est l'asexualité, y compris chez certaines communauté LGBT.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1940
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 545 fois
A été aimé : 284 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par fiffi » 15 janv. 2017, 00:09

L' asexualité est mal comprise parce qu'elle n'est pas connue . J'ai encore eu connaissance d'article ou elle était considérée comme une pathologie : certain confonde etre A et spiritualité : pour eux nous notre orientation est du à des motifs religieux . Tu as bien compris Hestia , on peut etre Ace et gay , lesbienne , bi , pan ou d'autre nuance mais nous restons toujours une minorité invisible . Cela a un avantage : nos sommes moins rejetés que d'autres mais il ne faut pas etre egoiste , beaucoup d'entres nous souffrent d'isolement se croyant seul dans leur cas . C'est pour cette raison qu'il faut faire connaître et reconnaître l' asexualité comme une orientation à part entière .

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1611
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 252 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Aphélie » 16 janv. 2017, 20:05

shironimo a écrit :Tapez moi si je me trompe, mais on peut être aro/ace et bi/lesb/gay, non? (Je suis aro/ace, mais je pourrais pas me dire "hétéro" vu que le sexe/genre de la personne m'importe peu)
Et puis, qu'il soit hétéro ou autres, un aro/ace ne rentre toujours pas dans le modèle courant "hétéro".
Je me définis comme pan malgré le fait que je sois ace (et probablement aro mais là je suis encore en débat avec moi-même :mrgreen:), donc je dirais que oui. En tout cas je ne me considère clairement pas hétérosexuelle et la place des aro/ace dans la communauté (y compris pour les het/ace et aro/het) ne fait pas de doute pour moi.

L'article est intéressant en tout cas, contente qu'on parle un peu des variations plus méconnues de l'asexualité comme l'aegosexualité (orientation dans laquelle je me reconnais). Et j'avoue que j'ai moi-même tendance à utiliser le sigle MOGAI (qui en plus d'être plus inclusif est plus joli et plus facile à retenir) mais étant donné qu'il est encore très méconnu j'utilise lgbt+ par facilité.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Ramón

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Ramón » 16 janv. 2017, 20:21

C'est parce qu'un MOGAI c'est tellement mignon. Par contre il faut respecter les trois règles : pas de nourriture après minuit, pas de contact avec l'eau ou avec la lumière du soleil.

Image

Je vois mal comment une non-orientation serait acceptée parmi les personnes qui ont une orientation définie. Apparemment, à Lille 3 ils l'intègrent mais ont du mal avec pour certains.
Et puis, le problème avec l'inclusion c'est que c'est un coup à être noyé dans un flot de différences, en termes de visibilité c'est pas terrible.
Globalement, je ne suis pas très fan de ce qui est inclusif sur les questions socio-politiques => c'est la panacée pour les opportunistes, mais pas tellement pour les causes défendues.

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1611
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 252 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Aphélie » 17 janv. 2017, 00:03

Oui, le fait que ça m'évoque Gizmo joue beaucoup je ne nie pas !
Et puis, le problème avec l'inclusion c'est que c'est un coup à être noyé dans un flot de différences, en termes de visibilité c'est pas terrible.
Oui et non, c'est vrai que pour chaque orientation individuellement on perd en visibilité, mais d'un autre côté on en gagne aussi - le terme lgbt+ est de plus en plus répandu et faire connaître cette communauté permet aussi d'en faire connaître les différents composants. Et puis au bout du compte c'est surtout une question de "l'union fait la force", je ne pense pas que créer une communauté à part entière pour chaque orientation nous permettra de nous faire mieux entendre et d'être plus visible - au contraire. Sans même parler du fait que ça risque de virer à la bête compétition/rivalité (et avec notre petit nombre comparé aux autres on risque pas d'en sortir gagnant).

Orientation ou non-orientation ce qui nous unit c'est avant tout le fait qu'on dévie du modèle cis/hétéro : à partir de là nous sommes tous dans la même galère, même si nos histoires et expériences sont différentes. Je trouve triste et effrayant qu'au sein de la communauté lgbt+ les aro/ace soient rejetés sous prétexte qu'on est trop hétéro (ça se passe de commentaire) ou qu'on n'a pas vécu la même oppression alors que de toute façon personne n'a la même expérience ; être homosexuel ce n'est déjà pas la même chose selon qu'on vive en France ou au Brésil, ça paraît évident. De toute façon c'est une fausse excuse, cf. les bi/pan qui font encore souvent face au même type de discrimination.
Cette communauté représente une "safe place" pour nombre d'entre nous, et je refuse de considérer qu'on n'y a pas notre place juste parce que certains veulent trop tirer la couverture vers eux.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Piccolo » 17 janv. 2017, 00:58

C'est toujours le même débat qui revient avec ce sujet.

On a toujours deux camps bien définis, avec d'un côté ceux qui raisonnent en terme de minorité sexuelle (l'asexualité a sa place dans LGBT) et d'un autre côté ceux qui pensent que l'asexualité n'a rien à voir avec LGBT pour la simple raison qu'il ne s'agit pas d'une orientation au sens strict du terme.

C'est plus une question personnelle. Personnellement je n'ai rien à voir avec un homosexuel, et c'est pareil avec un hétérosexuel.
Pour ma part (dans mon cas) c'est une catégorie à part entière.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1531
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 204 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Hestia » 17 janv. 2017, 06:14

Pour ma part, ce qui me dérange ce n'est pas la question de savoir si l'asexualité est une orientation sexuelle ou non, c'est d’avantage le fait que beaucoup ignore ce qu'elle est; car même si être asexuel implique ne pas ressentir d'attirance sexuelle, l'asexualité inclue également la notion du spectre Asexuel, qui lui met en évidence la connexion et la distinction dont il est possible de faire entre toutes les orientations existantes. Beaucoup de sociétés divisent les gens en fonction de leur orientation sexuelle et/ou identité de genre, alors qu'elles devraient plutôt mettre en évidence le fait que nous sommes tous des êtres humains, et que c'est ridicule de pousser les hétérosexuels, hétéroromantiques, a fréquenter uniquement les hétéros, les homos a fréquenter que les homos, que les trans n'ont pas leur place, que les bi et pan doivent choisir entre hétéro et homo et que les aces sont soit des malades, des traumatisés ou des gens n'ayant pas trouvé la bonne personne
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2953
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par clotaire » 17 janv. 2017, 10:41

Remarque : il me semble que dans LGBT, le T (trans) n'est pas non plus une orientation, mais une identité : du coup, le débat sur le fait que l'asexualité soit une orientation sexuelle ou non n'a pas vraiment de sens dans ce cadre, non ? Dire que c'est une minorité identitaire me semble plus conciliant et justifie aussi une place dans ce genre de collectif. Et l'identité n'est pas antinomique à l'orientation, dans l'absolu.

Avatar du membre
Fandarel
Affable
Messages : 100
Enregistré le : 27 déc. 2016, 22:10
Pronom : Il
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Fandarel » 17 janv. 2017, 20:07

Mr.Nya a écrit : Apparemment, à Lille 3 ils l'intègrent mais ont du mal avec pour certains.
Ya une assos LGBT+ a lille 3? :arrow: Ca fait 5ans que j'y suis et c'est pas faute de chercher mais j'etais meme pas au courant, je n'ai jamais vu leur locaux, ils n'ont fait aucune action en 5ans comment ca se passe? Jsuis meme pas convaincue qu'ils aient un groupe fb ou autre? Enfin... Je sais pas? Ils ont poussé le "être dans le placard" un peu trop loin ? :lol: :lol:
------------------------
Image

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1531
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 204 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Débats autour de l’asexualité

Message par Hestia » 17 janv. 2017, 20:45

Clotaire a écrit :Remarque : il me semble que dans LGBT, le T (trans) n'est pas non plus une orientation, mais une identité : du coup, le débat sur le fait que l'asexualité soit une orientation sexuelle ou non n'a pas vraiment de sens dans ce cadre, non ? Dire que c'est une minorité identitaire me semble plus conciliant et justifie aussi une place dans ce genre de collectif. Et l'identité n'est pas antinomique à l'orientation, dans l'absolu.
Bonne remarque, et je me demande bien en quoi un individu cisgenre hétéro est différent d'un individu transgenre binaire hétéro. Bon OK le second est confronté à de la discrimination et de la souffrance dû à son identité, mais il y a bien des personnes cisgenres hétéros qui se retrouvent victimes de discrimination dans un autre domaine, et souffrent à cause de cela.

Alors bon, j'accepte bien que certaines communauté LGBT ne peuvent pas intégrer les A car elles agissent pour atteindre un objectif qui ne nous concerne pas, mais excusez-moi, mais pour moi il n'y a strictement aucune différence entre un homme hétéro cis et un homme hétéro trans, mise à part que l'un a été assigné à sa naissance comme un garçon et l'autre comme une fille.

Enfin, bref ce que je veux dire, c'est que j'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi les aces homo, bi, pan et les trans hétéro; car je doute que seul les trans homo, bi, pan soient inclus dans le LGBT auraient le droit d'être dans une seule et même communauté, alors que les aces cis hétéro et cis aro-aces devraient êtres isolé.

Tant qu'à faire, on va nous dire que les hétéros doivent rester entre hétéros et les aromantiques entre aromantiques, puis que les asexuels hétéro entre asexuel hétéro, et les asexuels aromantiques entre asexuel aromantique.

Je m'excuse pour ma réaction, mais je ne comprends vraiment pas où est l’intérêt d'avoir à disposition des communautés LGBT, si au final au lieu d'intégrer l'égalité et la reconnaissance de chaque être humain qu'importe son orientation sexuelle, sentimentale et son identité de genre, on a encore une division au sain de la population, et des actions d'exclusion et discriminatoires parmi ceux et celles qui sont censés lutter contre.

Remarque j'ai hâte de me rendre à l'association LGBT de ma ville qui m'intéresse, car j'aimerais bien savoir ce qu'iels y pensent de l'asexualité.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités