Être aromantique est parfois horrible

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
FoxyruF20
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 17 déc. 2016, 18:28
Contact :

Être aromantique est parfois horrible

Message par FoxyruF20 » 17 déc. 2016, 18:39

J'ai su que j'étais asexuel et aromantique cet été. Au début, j'étais trop content d'avoir trouvé mon orientation et que j'allais m'accepter enfin. Hélas non. Je me sentais inutile et brisé. J'avais l'impression que j'allais me retrouver tout seul toute ma vie et que personne m'aimerait à cause de mon orientation. Et moi aussi je pensais la même chose. Je croyais vraiment que j'aimerai personne dans l'avenir. La seule fois où j'ai aimé une personne c'était par la force de l'aimer car je voyais pleins de couples se former autour de moi et j'étais très envieux envers eux. Même aujourd'hui j'ai honte de l'avoir aimer par pure force. Après avoir su qu'elle était en couple, je pensais que ça allait me faire un pincement au coeur ou quelque chose du genre mais non. Je m'en fichais en fait. Je m'en fichais car je me suis rendu compte que j'ai jamais été amoureux d'elle. C'était à ce moment là que je me suis posé des questions par rapport à mon problème. Au début, je me suis dit que j'étais peut-être gay. Et puis, après, hétéro et ensuite pansexuel. Pansexuel me correspondait mieux selon moi à l'époque. Mais il y avait encore quelque chose qui clochait. Je savais pas. Je me sentais encore plus perdu et j'avais simplement envie de mourir tellement que je souffrais à l'intérieur de moi. En me renseignant sur mon problème, j'ai découvert ce site et ça m'as ouvert les yeux. C'est cet été que j'ai enfin découvert qui j'étais et j'étais très content jusqu'à ce que je déprime ensuite. Peut-être parce que je n'allais jamais sur ce site car je m'acceptais peut-être pas?


Aujourd'hui je vais mieux. Parfois il y a des jours où je déprime et c'est difficile de contenir mes larmes. La seule personne qui sait que je suis asexuel est seulement mon amie et je compte d'annoncer à ma famille à Noël. Peut-être que je vais m'accepter après ça~


Merci tout le monde je sais que c'était déprimant mon histoire et j'en suis désoler ;w;

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par Frejya » 17 déc. 2016, 19:10

Ne sois pas désolé, une découverte pareille ça peut être très dur :/
Après, vu la situation dans laquelle tu te trouves et ton moral en ce moment je te déconseilles vivement de faire ton coming out auprès de ta famille maintenant. Car si elle ne se montre pas suffisamment ouverte d'esprit, ça te fera l'effet d'un coup de poing supplémentaire et tu risques d'être encore plus mal après ça.
Après ça n'engage que toi mais personnellement je ne pense pas que ça t'aidera à t'accepter, et il vaut mieux d'abord faire un travail sur toi-même et apprendre à accepter cette situation de ton côté afin de gagner en affirmation et confiance en toi, et comme ça, le jour où tu seras prêts, tu seras plus à même d'encaisser si jamais ton coming out se passe mal.
Après je ne connais pas ta famille, peut-être que ça se passera très bien, mais c'est assez rare vu que la plupart des gens ignorent l'existence de l'asexualité, voire refusent d'accepter que ça puisse exister.

Mais en tout cas, saches que beaucoup ici ont également du mal à accepter cette orientation, et d'autant plus quand elle est double. Et puis tu sais, comme on le dit souvent ici, une orientation ce n'est pas forcément pour la vie, parfois avec le temps ça change.
Sans compter qu'en vrai tu n'es pas seul, la preuve, on est là ;)
Image

Avatar du membre
FoxyruF20
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 17 déc. 2016, 18:28
Contact :

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par FoxyruF20 » 17 déc. 2016, 19:48

Merci ça me touche vraiment ;-;

Je sais que je suis pas seul et je pense resté sur ce forum car ça me fait sentir bien. Par rapport à ma famille, ils sont assez ouvert d'esprit et je pense vraiment qu'ils vont m'accepter. Je m'inquiète pas là-dessus.

Merci encore~ :D

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par Frejya » 17 déc. 2016, 19:55

Bon et bien si tu es sûr de toi, j'espère que tout se passera bien =)

Et puis tu sais, tu dis que par moment tu envies les gens qui se mettent en couple, mais c'est pas pour autant qu'ils sont heureux. Les couples sains qui s'aiment vraiment c'est assez rare, la plupart du temps chacun essaye d'imposer des choses à l'autre en utilisant le chantage affectif pour arriver à leur fin. Le couple n'est pas la seule équation possible dans le prisme de l'amour, et l'amitié peut parfois apporter bien plus de choses positives. Et puis il y a la famille aussi. Il ne faut pas se laisser prendre au jeu des normes sociales. Techniquement, très peu d'espèces restent avec leur partenaire après l'accouplement, donc tout ça n'est pas spécialement naturel, bien que la société tente de nous faire croire le contraire.
Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2951
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par clotaire » 17 déc. 2016, 20:02

Bienvenue FoxyruF20 :-)
Le chemin d'introspection personnelle est parfois difficile...
Je suis 100% d'accord avec Frejya par rapport à ta famille : ne surinvestis pas le fait de leur annoncer, n'y place pas trop d'espoir. Le risque est que ça te mette une pression inutile pendant les fêtes et que tu sois déçu de la réaction. Même en étant ouverts, ils pourraient le prendre d'une manière qui te déçoive (tourner en dérision, hausser les épaules, ...). Bref si tu crois que tu dois leur dire, dis-le, mais ne t'attends pas à des miracles.
En même temps, je comprends fort bien ton désir/besoin de pouvoir en parler en vrai à l'un ou l'autre. Quelquefois il est difficile de se retenir de ça. Peut-être un conseil : dis-le juste à une personne de ton entourage en aparté, pour voir. Pas à tout le monde en plein repas^^
Pour ma part, ça m'est arrivé de faire un coming-out à un ou une confident(e) sur l'asexualité ou sur autre chose. ça fait du bien mais souvent une personne suffit. Et tu as aussi le droit au jardin secret ;)

Avatar du membre
FoxyruF20
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 17 déc. 2016, 18:28
Contact :

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par FoxyruF20 » 17 déc. 2016, 20:50

Je n'avais pas du tout cette vision de couple. Je voyais seulement autour de moi un couple heureux et j'étais envieux. Maintenant que tu me dis ça, je vois différemment un couple et... C'est assez bizarre pour moi :o Bien sûr je voyais parfois un couple qui se disputait dès que je sortais dehors mais je me disais qu'ils ont vie très bien comparer à la mienne. Je me rends compte que tout tourner autour de moi et que je voyais seulement de ce que je voulais voir :/

Clotaire je pense que je vais suivre ton conseil. C'est vrai que faire un coming-out autour de la table me parait très oppressant. J'y avais pas pensé. :shock:

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par Baelfire » 17 déc. 2016, 20:57

Il y a une chose dont on parle peu, voir jamais : c'est le désamour. Tout comme l'amourIl arrive comme ça, parfois progressivement, sans crier gare et sans être invité. Et en plus ça fait ce que ça veut ces machins-là !

Comme notre mémoire est très sélective et que l'on a ,parfois malgré nous un peu d'orgueil, on se souvient plus facilement de ça "En fait je l'ai pas aimé".

Eh ben pas forcément...Peut être bien que si cette personne dont tu parles s'était mise avec quelqu'un d'autre dans les premiers temps où tu t'attachais à elle ça t'aurait crevé le coeur. Peut-être...seulement de ça on ne veut jamais s'en souvenir. D'autant plus qu'on accorde bien plus d'importance à l'émotion présente qu'à l'émotion passée. Parce qu'on se souvient pas trop de ce que ça nous a fait, parce qu'elle n'a pas été mise à l'épreuve etc...

Je dis pas que l'aromantisme n'existe pas. Simplement il ne faut pas perdre de vu que l'on désaime aussi.

Voilà :)

Et je rejoins complètement mes voisins du dessus. Pas besoin de plomber l'ambiance du repas de Noël en balançant ce qui est , pour l'instant, mais peut-être pas définitivement, ta vérité.

Il faut prendre le temps de digérer les choses et redevenir lucide.

Bienvenue :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par didou » 17 déc. 2016, 22:49

FoxyruF20 a écrit : La seule personne qui sait que je suis asexuel est seulement mon amie et je compte d'annoncer à ma famille à Noël. Peut-être que je vais m'accepter après ça~
Je vais sans doute détonner par rapport aux autres réponses, mais je ne suis pas certain qu'il y ait besoin de partager ça avec la famille. Quelque part, c'est toi que ça regarde et non ta famille. Enfin, ça, c'est avec ma vue personnelle qui n'éprouve aucun besoin de partager sentiments avec autrui (ou du moins avec grand mal lorsque je vivais en couple).

Pour ce qui est d'être aromantique, c'est sûr, on pense être un monstre. Et puis, on s'habitue :mrgreen: Être aromantique ne signifie pas détester le monde entier et ses voisin. Ca signifie simplement que l'on n'éprouve pas d'amour au sens... d'ailleurs, oui, au sens quoi ? Parce qu'en fait ce mot "amour" est tellement surchargé que ça signifie la même chose pour personne :roll:
On peut être aromantique et disposer d'empathie. On peut aider son prochain. Mais bon, en tomber amoureux... non.
En fait, est-ce si monstrueux ? Je pense que ce l'est force moins qu'être capable d'être amoureux mais de pour autant ne pas se priver d'écraser les autres par pure ambition :evil: Et de ces gens-là, on en croise à tous les coins de rue !
FoxyruF20 a écrit :J'avais l'impression que j'allais me retrouver tout seul toute ma vie et que personne m'aimerait à cause de mon orientation.
Bon, ça, après ça dépend des gens, mais en pas vivre avec quelqu'un n'est pas forcément un drame. D'ailleurs, il y a une différence entre "être tout seul" et "vivre tout seul". Il y a des gens qui ne vivent pas en couple (donc, ils dorment peinards dans le dodo le soir avec leurs peluches :lol:) mais qui ont des copains, copines, amis, relations (sexuelles ? :lol:). Et en ce sens, ils ne sont pas "seuls".
FoxyruF20 a écrit :Merci tout le monde je sais que c'était déprimant mon histoire et j'en suis désoler ;w;
Mais non, ne t'en fais pas, le forum est justement là pour échanger, parler, demander des avis, ou juste partager son mal-être.
Allez, courage, il faut un certain temps avant de digérer ce genre de "découverte". Et puis, ça peut changer un jour ... ou pas.

L'objectif premier est de ne plus culpabiliser !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
FoxyruF20
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 17 déc. 2016, 18:28
Contact :

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par FoxyruF20 » 18 déc. 2016, 00:42

Merci pour vos messages~ Ça me touche vraiment ;-;

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1936
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 543 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par fiffi » 18 déc. 2016, 01:23

Ne sois pas triste , etre aromantique veut dire que tu ne veux pas de contact physique mais tu peux avoir des amitiés intimes ; tu n'es donc pas un monstre .

Quand à faire ton coming-out , je pense aussi que tu ne dois pas le faire , surtout un soir de Noel . Tant que l'asexualité n'est pas reconnue ni connue , tu risques de ne pas etre compris et ,pire, d'etre rejeté ou du moins de faire de la peine à ta famille . Ils s' habituerons à ton célibat et ils t'acceptent surement déjà comme tu es .

Profites de ces fetes de fin d'année en toute quiétude .

Un philosophe ( Socrate ? ) a dit connais toi toi meme avant de connaître les autres et il avait raison .

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par ZKL » 18 déc. 2016, 04:18

Si la notion de couple te tient à cœur, il y a un truc qui peut éventuellement t'être utile : c'est le fait de se rendre compte que des personnes aromantiques peuvent tomber amoureuses et être en couple. Ce n'est simplement pas des amours et/ou des couples romantiques. Bien sûr, ce n'est pas le cas de toutes les personnes aromantiques, certaines développent d'autres attirances plus ou moins poussées, d'autres non. Moi ça m'a fait énormément de bien de découvrir ça puisque la notion d'attirance romantique me semblait totalement inconnue, mais je me rendais bien compte que je développais d'autres attirances parfois très fortes pour des gens que je rencontrais.

À vrai dire, je viens de terminer un petit travail de synthèse sur les attirances non-romantiques. Si ça t'intéresse... :mrgreen: : [ Lien ].
 

Avatar du membre
FoxyruF20
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 17 déc. 2016, 18:28
Contact :

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par FoxyruF20 » 18 déc. 2016, 04:49

:Oui je pense que je vais simplement profiter de ses vacances. Je me met de la pression pour rien merci~

Quant à ta synthèse, ça m'as grandement intéressait et ça m'as faite du bien de lire ça. :D

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par didou » 18 déc. 2016, 13:03

ZKL a écrit : À vrai dire, je viens de terminer un petit travail de synthèse sur les attirances non-romantiques. Si ça t'intéresse... :mrgreen: : [ Lien ].
Très intéressant ton article !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par Aphélie » 27 déc. 2016, 15:11

Bienvenue !

Je rejoins totalement ce que dit Frejya et les autres. On insiste toujours tellement sur l'amour que c'est difficile d'aller à contre-sens. Il y a encore quelques semaines à la radio j'entendais une psy dire "tout le monde cherche l'amour" et je bouillonnais intérieurement parce que non. Ce n'est pas notre idéal à tous. Je ne sais pas si je suis aro, mais je sais en tout cas que je me passe très bien de ça, et que je me conçois parfaitement finir mes jours seule. Après, il y a solitude et solitude, et c'est vrai que la crainte de voir tout le monde autour de soi fonder sa famille et s'éloigner est là, et réelle. Mais en tout cas j'ai appris à ne plus penser qu'en termes de relations l'amour était au-dessus du reste. Aujourd'hui je suis parfaitement contente avec les amitiés que j'ai pu créer, et elles sont plus importantes pour moi qu'une potentielle relation de couple. On nous apprend trop à penser que l'amour est une sorte de version supérieure de l'amitié. Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de raisons pour que tu ne puisses pas t'épanouir en tant qu'aro/ace, il faut seulement apprendre à se débarrasser de certaines idées reçues et s'entourer des bonnes personnes (plus facile à dire qu'à faire, je le conçois).

Courage à toi en tout cas :)
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Être aromantique est parfois horrible

Message par ZKL » 27 déc. 2016, 19:44

Petite update. Si vous lisez un peu anglais, ruez-vous sur ce petit strip BD : http://narrative.ly/how-i-learned-to-lo ... aromantic/

C'est mon petit cadeau de Noël en retard.
 

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités