Asexualité ou autre cause ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 28 sept. 2016, 19:39

Bonjour ^^

Comme j'ai pu le dire dans ma présentation, j'ai découvert il y a peu ce que c'était l'asexualité.

L'idée c'est que, ça fait 1 an et 8 mois que je suis avec mon copain, et si au début ça allait bien sur le plan sexuel, là c'est vraiment de pire en pire depuis plusieurs mois (si ce n'est plus d'un an). Le truc c'est qu'il a une libido assez élevée et moi pas du tout. A chaque qu'il a envie, ça créée un problème parce que moi j'ai tellement pas envie que je ne veux avoir aucun rapport avec la chose. Je ne sais pas comment expliquer, je ne veux même pas avoir à y penser. Et puis bon, certaines fois je me force, bon c'est sympa deux minutes je dis pas, mais je finis par penser totalement à autre chose (la dernière fois je me disais "bon il faut que je pense à réviser ces kanji avant de dormir..." et évidemment ça met un froid. J'essaye de me concentrer, je me force pour lui mais je ne sais pas, ça marche pas. Parfois j'ai mal d'ailleurs, mais en règle générale ça finit au moment où je fonds en larmes... Mais pourtant je l'aime, il n'y a aucun doute là dessus.

Donc ça fait un long moment que je me demande quel peut bien être mon problème, est-ce que ça vient de lui ou de moi, est ce que je suis mal foutue etc...
Et puis j'ai vu récemment une émission à la télé justement sur l'asexualité (ça peut paraître con hein, c'est l'émission "C'est mon choix" et le thème c'était "je ne couche pas" :l). Au début je voulais regarder pour prouver à mon copain que je ne suis pas la seule à ne pas avoir tout le temps envie. Sauf qu'ils ont commencé à aborder le sujet de l'asexualité (c'était le cas de 3 personnes si je me souviens bien) et franchement je me suis reconnue quasiment à 100% dans chaque témoignage. Le fait de ne pas avoir envie ni de l'action ni même de l'idée comme je le disais plus haut, le fait que ce qui me fait plaisir c'est une chose ou un fantasme particulier plutôt que l'action en générale (ce qu'ils appelaient les fétichismes), le fait que je n'ai jamais compris l'expression "être attiré physiquement par quelqu'un" parce qu'en fait j'ai jamais "bavé" ou "rêvé" de faire quoique ce soit avec telle ou telle personne, le fait que j'ai du mal de ce genre de chose avec d'autres personnes et que dès que ça devient un sujet, je suis complètement gênée (ça doit se voir avec mes périphrases..). De plus, après réflexion j'ai repensé à mes précédentes relations (2 relations plutôt sérieuses) et c'est vrai que ça n'était jamais la montagne du fun à ce sujet là. Je veux dire, oui j'avais quelques rapports par ci par là, mais je me forçais également, et c'était pas grand chose en comparaison de ce que me disaient mes amies. Et j'en passe... Sur le moment je me suis dit c'était enfin la réponse à mes questions.
Mais bon, comme ce n'était que de la télé, j'ai fait mes petites recherches, et je suis tombée sur ce forum. Je me suis dis qu'en parler directement avec vous pourrait m'aider à y voir plus clair.

J'avoue que ça me ferait un peu peur que je sois asexuelle, j'imagine mal avoir une relation amoureuse sans jamais rien faire, la personne fuirait forcément. Et puis, ça fait un moment que je me force mais plus le temps passe moins j'y arrive...

Enfin bref, j'espère que nos discussion pourront m'éclairer sur le sujet.

Avatar du membre
Charlie-likes-cake
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 28 août 2016, 22:48
A aimé : 4 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Charlie-likes-cake » 28 sept. 2016, 22:32

Effectivement d'après ta description tu pourrais être asexuelle, surtout si tu t'y retrouve.
J'avoue que ça me ferait un peu peur que je sois asexuelle, j'imagine mal avoir une relation amoureuse sans jamais rien faire, la personne fuirait forcément.
Tu sais il existe des couples A/S qui marchent ! J'ai également du mal à imaginer une relation sans intimité physique mais je pense que c'est parce que c'est énormément ancré dans notre culture et qu'on est jamais confrontés à des relations platoniques dans les médias...
Je pense que c'est important de ne pas te forcer. Evidemment tu peux toujours décider de faire plaisir à ton copain, mais il n'y a pas de raison que son plaisir à lui vienne avent ton bien être à toi !
Il aura peut être du mal à comprendre, mais il a vu ce que ça te fait pleurer et il doit être malheureux de te voir souffrir pour quelque chose qui pour lui est normal.
Et sinon vous pouvez aussi envisager des possibilités comme le couple libre ou des choses qui lui permettrait de se "défouler" si vous vous en sentez capables !
«Quand quelqu'un vous raconte une partie de sa vie, loin de vous accorder votre dû, c'est un cadeau qu'il vous fait. Moi je vous offre mon histoire dans toute sa vérité sordide. Toutes mes erreurs et toutes mes sottises exposées au grand jour, dans toute leur nudité.»
Le nom du vent

Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 28 sept. 2016, 22:40

Je veux bien croire que ça existe, mais comme je disais plus haut, lui il a une libido assez importante >< Après j'en ai parlé avec lui, il ne pense pas que je sois asexuelle, mais il a dit que si c'était le cas, il arriverait à trouver le moyen de me faire plaisir autrement.
J'ai également du mal à imaginer une relation sans intimité physique mais je pense que c'est parce que c'est énormément ancré dans notre culture et qu'on est jamais confrontés à des relations platoniques dans les médias...
Le truc qui est peut-être bizarre, c'est que j'aime pas particulièrement faire l'amour ou autre, mais j'aime bien les moments de sensualité comme je les appelle. Des câlins sous la couette, tout ça, mais sans aller plus loin.

La question c'est que du coup, je ne sais pas si je suis asexuelle ou non. Vous en pensez quoi ?

Cassandra71230
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 29 sept. 2016, 12:26

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Cassandra71230 » 29 sept. 2016, 12:50

Mdrr tu est comme moi !!! X)

Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 452 fois
Contact :

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Zimou » 29 sept. 2016, 13:37

Suiko a écrit :J'avoue que ça me ferait un peu peur que je sois asexuelle, j'imagine mal avoir une relation amoureuse sans jamais rien faire, la personne fuirait forcément.
pas forcement non ^^ comme dit plus haut il y a des couples A/S qui marchent, et il existe aussi des couple A/A qui, forcement, marchent très bien sans sexualité. avoir une relation amoureuse sans rien faire est parfaitement possible. peut être pas avec ton homme actuel, mais c'est possible.
Suiko a écrit :Après j'en ai parlé avec lui, il ne pense pas que je sois asexuelle, mais il a dit que si c'était le cas, il arriverait à trouver le moyen de me faire plaisir autrement.
il ne peut avoir aucune idée de si tu es A ou pas. il pense probablement pas que ce soit ton cas pour se rassurer, mais il ne peut pas en avoir la moindre idée et toi seul peut le savoir. Ensuite, qu'il arrive à trouver le moyen de te faire plaisir autrement, c'est bien. C'est un problème auquel j'ai moi même été confronté. Mais je suis A, donc une fois ce problème résolue, tout à bien été pour moi. Lui est S, donc en quoi ça résoudra le problème? il aura toujours envie.
Suiko a écrit :Le truc qui est peut-être bizarre, c'est que j'aime pas particulièrement faire l'amour ou autre, mais j'aime bien les moments de sensualité comme je les appelle. Des câlins sous la couette, tout ça, mais sans aller plus loin.
La question c'est que du coup, je ne sais pas si je suis asexuelle ou non. Vous en pensez quoi ?
les asexuels ne sont pas "asensuel", ce n'est pas incompatible (je trouve que c'est même plutôt fréquent que des A aiment la sensualité, les câlins sous la couette).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 646
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par ~flor_vermelha~ » 29 sept. 2016, 19:15

Juste deux choses que je voulais ajouter à ce que les autres ont déjà dit :
Être A ou non, ce n'est pas avant tout une question d'apprécier les rapports sexuels ou non. Il faut plutôt se demander si on trouve tout ca vraiment important, si on regarde les gens de "cette facon", si le sexe fait partie de la propre vision du couple etc.
Si tu es A, il vaut mieux regarder les choses en face que cacher la tête sous la sable (c'est comme ca qu'on dit chez nous en Allemagne). Les relations "mixtes" peuvent marcher, mais pour ca il faut être honnête avec soi-même et avec l'autre. Il est aussi important de se rappeler toujours qu'on ne vaut pas moins que les autres à cause de son orientation.
Voilà, j'espère avoir pu t'aider un peu.
Et quant aux câlins sous la couette, je suis pour ! :)

Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 29 sept. 2016, 19:42

Mdrr tu est comme moi !!! X)
Sur quel point ? x)
il ne peut avoir aucune idée de si tu es A ou pas. il pense probablement pas que ce soit ton cas pour se rassurer, mais il ne peut pas en avoir la moindre idée et toi seul peut le savoir. Ensuite, qu'il arrive à trouver le moyen de te faire plaisir autrement, c'est bien. C'est un problème auquel j'ai moi même été confronté. Mais je suis A, donc une fois ce problème résolue, tout à bien été pour moi. Lui est S, donc en quoi ça résoudra le problème? il aura toujours envie.
Le souci c'est que moi-même je ne sais pas si je le suis ou pas XD En fait ça fait assez peu de temps que je connais le sujet, je me vois mal déclarer déjà que je suis asexuelle. Comment on peut savoir vraiment ? Est-ce que mon témoignage fait que ça pourrait être une explication ? Je me demandais d'ailleurs si je ne devais faire voir un médecin, si c'était pas une question d'hormones (ou pire, d'une tumeur, mais je pense pas xD).
Être A ou non, ce n'est pas avant tout une question d'apprécier les rapports sexuels ou non. Il faut plutôt se demander si on trouve tout ca vraiment important, si on regarde les gens de "cette facon", si le sexe fait partie de la propre vision du couple etc.
Justement à propos de ça, ça fait déjà plusieurs année que je me dis que j'aimerais bien une relation sans rapport, même avant quand je n'avais pas encore de copain. Parce qu'en fait je trouve ça beau, ça serait une preuve d'amour assez incroyable. C'est comme tous ces littéraires qui s'aimaient par lettres sans entretenir de relation charnelle. C'est vrai qu'en y repensant, j'ai quasiment toujours dit que c'était pour moi vraiment secondaire et que ça ne devait pas être indispensable. Mais ce n'est que maintenant, au moment où j'écris, que je fais le lien avec ma possible asexualité.


J'ai vraiment du mal à savoir où me placer. Comment vous avez fait, pour savoir si vous étiez asexuels ou non ?

Avatar du membre
Saany
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 24 sept. 2016, 15:26
A aimé : 2 fois
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Saany » 29 sept. 2016, 21:31

Suiko a écrit :J'ai vraiment du mal à savoir où me placer. Comment vous avez fait, pour savoir si vous étiez asexuels ou non ?
Personnellement, je ne me suis posé la question que très tard. Au début, quand je ne ressentais rien mais que je me forçais un peu, je détestais mais je me disais que j'avais sûrement un problème et on me disait que j'avais juste pas rencontré "le bon". Puis au fil du temps je me suis dit "non, franchement, j'ai beau essayer et regarder les gens, y a vraiment rien qui se passe !" Certes ils peuvent être beaux, mais à part avoir juste envie d'être dans les bras, ou tenir la main etc j'ai jamais eu l'envie de faire plus.

Du coup à force de taper dans Google "je ne suis pas attirée sexuellement par les gens, coucou y en a d'autres comme moi ???", j'ai trouvé cette communauté ! Je m'y suis vraiment identifiée, et depuis que je sais que c'est mon orientation, je me sens beaucoup mieux dans ma tête. (bon, certes, les gens ont des réactions très variées quand tu leur expliques... mais bon)

Le plus important, effectivement, c'est de ne pas te sentir forcée !! Si tu dis non, et bien c'est NON. Il n'y a pas de "mais si" de la part du partenaire qui tienne.
Brûle mon cosmos !

Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 29 sept. 2016, 22:04

Personnellement, je ne me suis posé la question que très tard. Au début, quand je ne ressentais rien mais que je me forçais un peu, je détestais mais je me disais que j'avais sûrement un problème et on me disait que j'avais juste pas rencontré "le bon". Puis au fil du temps je me suis dit "non, franchement, j'ai beau essayer et regarder les gens, y a vraiment rien qui se passe !" Certes ils peuvent être beaux, mais à part avoir juste envie d'être dans les bras, ou tenir la main etc j'ai jamais eu l'envie de faire plus.
C'est exactement ça pour moi ! Je ne comprends pas les gens qui disent "je rêve de passer la nuit avec" "j'aimerais me le/la faire". Ca ne m'a jamais fait cet effet là. La seule chose que j'ai imaginé au sujet de mon copain avant d'être lui c'était "ça doit être confortable dans ses bras".
Il n'y a pas de "mais si" de la part du partenaire qui tienne.
Il faudrait que je lui dise, ça...

C'est le fait d'être sur ce forum qui t'a permis de comprendre ton orientation ?
Tu penses que je devrais faire des analyses comme j'ai dit plus haut ?

Ramón

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Ramón » 30 sept. 2016, 09:55

Les meilleures analyses que tu pourras faire proviendront de l'introspection ;)
Et trouver des "mots-cases" ne signifie pas que tu es dans une case sans possibilités d'en sortir ou de nuancer.
L'orientation sexuelle que tu choisis, elle fonctionne comme quand tu utilises une boussole : tu as des points de référence, et ensuite tu t'arranges pour suivre un chemin qui te mène où tu as envie d'aller. Le processus passe par la réflexion, le questionnement,... et c'est plus complexe que l'utilisation d'une boussole, et c'est peu de le dire.
Et une fois arrivée à destination, tu n'es pas obligée de rester statique :)

Comment je l'ai découvert : par le plus grand des hasard lors d'une relation en 2010 où la personne avec qui je partageais mon intimité m'a sorti le mot "asexuel" (et "sapiosexuel") pour me définir. Je lui ai dit que c'était cohérent, mais je n'y ai pas prêté plus attention que ça. Et ce n'est que depuis cette année que j'avance dans la démarche suite à des discussions avec des amies. Cela a été un processus long du coup. Et heureusement pour nous, la vie c'est long, très long, on a vraiment tout notre temps :D

Pour ta situation actuelle, prenez votre temps à deux pour en discuter. Laisser tomber un moment si ça ne mène à rien avant de relancer la conversation. Si vous tenez l'un à l'autre, il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions.

Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 30 sept. 2016, 12:28

Oui, Après ce que je veux dire par analyses, c'est voir si je n'ai pas de souci hormonal (à cause de la pilule par exemple) parce qu'il paraît que ca pourrait influencer. Mais c'est vrai qu'après ma discussion avec Didou hier sur le tchat ça m'a presque convaincue, c'est à se demander si je n'ai vraiment pas tous les critères pour l'être...
Je vois mon copain ce week end, on va en parler. Mais je pense que je ne pourrais savoir qu'après avoir vérifié que ce n'est pas à cause de la pilule, non ?

Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 30 sept. 2016, 12:33

Saany, Tu disais que les gens avaient des réactions variées quand tu leur expliquaient. À qui tu en parles ? Je veux dire, même si au final je suis peut être A, je ne vois pas qui ca concerne à part mon copain. Comme des fois j'ai pu lire des personnes dire "je vais l'assumer et le dire" mais on s'en fout un peu non ? C'est pour soit même et les "compagnons" que ça change.

Ramón

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Ramón » 30 sept. 2016, 16:45

Comme je l'ai dit, prends tout ton temps. Si tu tiens à vérifier avant si ce n'est pas un effet de la pilule, fais-le comme ça. Si tu as besoin d'autres étapes, alors passe par ces étapes. Et même si tu arrives à l'asexualité après ça, tu n'es pas obligée de lui donner de l'importance dans ton quotidien : c'est juste un mot qui exprime un état. Ton vécu, tes ressentis,... ta vie sont plus importants (je pense). Disons que je trouve que l'on fonctionne mieux quand on conscientise notre rapport à notre corps et notre environnement : on perçoit plus de choses, on analyse plus globalement tout en prenant mieux en compte les spécificités.

Et oui, on s'en fout un peu des autres : disons que ça permet des échanges qui peuvent s'avérer fructueux (ou pas).

Suiko
Amibe
Messages : 94
Enregistré le : 26 sept. 2016, 23:43
A aimé : 4 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Suiko » 30 sept. 2016, 19:44

J'irai voir l'hôpital dans la semaine, je vous tiendrais au courant ^^
c'est vrai que depuis tout ça, je vois les choses sous l'oeil d'une asexuelle et je comprends plus de choses sur moi même. J'imagine mal que la pilule puisse influer autant sur la manière de penser, mais bon je vais vérifier quand même

Avatar du membre
Saany
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 24 sept. 2016, 15:26
A aimé : 2 fois
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Asexualité ou autre cause ?

Message par Saany » 01 oct. 2016, 12:37

Suiko a écrit :Saany, Tu disais que les gens avaient des réactions variées quand tu leur expliquaient. À qui tu en parles ? Je veux dire, même si au final je suis peut être A, je ne vois pas qui ca concerne à part mon copain. Comme des fois j'ai pu lire des personnes dire "je vais l'assumer et le dire" mais on s'en fout un peu non ? C'est pour soit même et les "compagnons" que ça change.
Oh bien sûr je n'en parle pas à tout le monde non plus. Il y en a qui sont très compréhensifs (notamment deux de mes amies : l(une s'est marré en disant que c'était tout moi, et l'autre est également A), et d'autres qui ne le croient pas. Ce deuxième cas est vraiment très frustrant parce que la dernière fois que j'ai avoué à un garçon S que j'étais A, il m'a dit qu'il trouvait ça bizarre mais que soit, il était très patient donc que ça pouvait marcher. Sauf qu'il n'arrêtait pas d'insister, et quand je lui disais "non", il me répondait "mais si" comme s'il savait mieux que moi ! (parce que monsieur m'a finalement avoué qu'il pensait que me dire A n'était "que de la gueule") Bref c'était une catastrophe alors depuis j'ai décidé de ne plus retenter avec des S.

J'ai également essayé d'en parler à ma mère qui se demande toujours pourquoi je suis célibataire, mais quand je lui ai parlé des asexuelles (avec des articles etc mais sans lui dire que j'en étais) elle m'a juste répondu en riant que ça n'existait pas et que c'était juste un problème dans la tête. Bref j'ai été méga déçue de sa part et depuis elle ne le sait toujours pas.

C'est tout. Après, lorsque ce sujet est abordé, je me referme souvent dans ma coquille parce que je veux juste qu'on me laisse tranquille. Comme tu l'as dit, ça ne concerne personne d'autre que nous-mêmes.
Brûle mon cosmos !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité