Conte initiatique : -Voyage initiatique d'un temps oublié-

Vous avez écrit un poème, une histoire ? Vous dessinez, ou bien encore créez de la musique ? Venez, et faites-nous partager vos oeuvres d'art !
Répondre
Eleiran
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 14 sept. 2016, 21:51
Localisation : Nord - La Bassée

Conte initiatique : -Voyage initiatique d'un temps oublié-

Message par Eleiran » 17 sept. 2016, 11:45

La terre, positionnée sur votre chevelure, miroir des forêts de Gaia,
vous parle de ces temps anciens où l'on se respectait, où l'on suivait l'initiation des Gardiens, où l'on savait vivre sans être malade.

Ensemble, suivons l'esquisse de l'un de ces voyages qu'on m'a récemment apporté.
De votre front, lieu magique où un beau désert aride parfois avec l'effort de votre Soleil s'exprime donnant alors pas l'eau de vos sueurs la bénédiction de vos efforts vains.

Vains en effet, on le sait aucune culture ne pousse, certes certains disent qu'une fleur à plusieurs pétales y poussent ou d'autres encore y voient un gemme bien gardée. Qu'importe, ce lieu est sage à celui qui sait l'entretenir pour lui donner accès à la Vie.

Votre chemin continue vers les roches épiques, tel le nain ou hobbit sortit d'un film on vous y donnera des clefs. Certes vous pourrez peut être y faire des ascensions mais prenez garde au dragon qui parfois rugit si fort qu'il en réveille plus d'un. Alors, si vous savez vous y connecter à ce petit bout de nez, n'hésitez pas..!

Bien entendu de ce chemin tout aussi périlleux vous atteindrez les bords du gouffre. Zone sombre et fade, parfois nauséabondes quand le soleil se lève ou se couche. Ah cette bouche et ces figures blanches. Belles statues des temps passées aux milles pouvoirs.
Sots les hommes ont oublié de les activer et depuis se perdent tel Golum en quête de leur précieux... fardeaux, en quête de l'Amour.
Dure façon de se creuser alors une mine de savoirs, si les pommettes cessaient quand à elle de vivre avec le rire vous y perdrez alors peut être vos ailes.

Passons là, ces gens vivant en reclus, et donnons ainsi tout espoir à ce long et merveilleux voyage.

Descendons les rapines, l'eau m'en vint à la bouche et glissant tout au long de la ravine, tout au long du cou, vous y trouverez un petit socle où l'eau se repose dans cette douce et chaleureuse cuvette.
Jadis peut être , des gardiennes y voyaient l'avenir des hommes mais hélas à ce jour, plus personne ne lui parle à cette source de grand savoir.

Ne vous inquiétez pas, une fois abreuvé de cet endroit, votre voix n'en sera que plus fière et droite d'être là entière. Certes parfois selon les éléments du temps, l'eau se glace et votre voix se brisera et raillera, qu'importe.. il faut savoir protéger la clé du cycle.

Les siècles passent mais on efface ces souvenirs là, de peur, de devoir tout se remettre en question, et d'être au banc de la société pour ce fait.

Mais chut, vous n'êtes pas fou.. si vous osez juste là, pour jouer, loucher de rire vous pourrez continuer avec regain cette escapade de vie renforcé alors d'une toute nouvelle énergie..

Plus bas. Peu de chance, là Messire vous aurez..
de n'être pas née femme et de pouvoir vous imaginez à descendre les monts sacrées de ces fabuleux vergers que vous connaissez où l'on dit que pomme et poire s'y trouvent à merveille et nourrice jusqu'au plus pauvre de la Terre.

Vous seul, voyez vos champs bien entretenu d'une musculature parfaite, ou peut être à l'inverse manquant de pratique vos pectoraux s'enliseront entre les deux eaux. De ces gorges tantôt que vous avez quitté sans perdre votre Foi pour tenter l'aventure jusqu'au bord de l'océan.

Qu'importe cela est clair ! Il vous faut tout droit continuer...

Une fois passée par le porte des géants, vous voilà devant un merveilleux océan où au loin vous contemplerez un île peut être ? ou un gouffre. Qu'importe c'est votre chemin... le nombril du monde se situe toujours au centre de l'eau Primordiale. Et tel un pirate très connu de renom, vous irez jusqu'au bout du monde pour trouver vos clefs ou la fontaine de jouvence !

Une fois passé cette épreuve de force, vous arriverez dans des terres saines et fortes. Des frissons sur le bas ventre, vous répondrons toujours selon ce que vous y apporterez que ce soit la vie ou le plaisir.

Une fois votre tâche terminée, vous accéderez au trône des savoirs, où vous dominerez sans le vouloir le plus sage des sages.

Quand aux femmes fort heureusement, celles ci gardiennes de l'Antre des Pirates, seront peut être si vous êtes sage vous offrir abondance à leurs quais. Mais prenez garde surtout à ne pas les lésez car telle des harpies, elles seront vous rendre la vie dure.


Dure réalité de trouver à cet endroit là, les clefs précitées quelques vents plus haut, l'équilibre sera de toute façon présent et tel le sage prenant son bâton de pouvoir , vous serez que plus bas le long de ses colonnes de Rhodes se trouvent d'autres voyages tout aussi merveilleux.

Peut être croiserez vous, ce cristal de force qui lévite entre celles ci pour votre équilibre.
N'oubliez pas même si en chemin vous tombez sur vos genoux, vous vous relèverez toujours !
De plus vous le savez, votre mémoire le dit, on ne tombe pas les deux jambes en même temps, rire, à moins que vous ne vouliez devenir chèvre de part cette acrobatie de l'Univers ou la lecture de ce voyage ?

Ne criez pas aux loups, le voyage continue.. vers là bas...
tout au loin..mais chut ce cycle de réponse vous appartient.

Gardez vous de le protéger, comme ci vous le teniez à la prunelle de vos mains :)

Car dans ce monde là à l'envers, tout le monde va bien ...
mais cela n'est pas leur seul secret !

/I\ Dubiolca

Ramón

Re: Conte initiatique : -Voyage initiatique d'un temps oublié-

Message par Ramón » 18 sept. 2016, 19:23

"Quelque part dans mes pensées" c'est chez toi ? Il y a pas mal de textes sympas dis :)
J'aime bien "La guérison du soi", je ne saurai dire exactement pourquoi, mais le poème me fait penser à celui de Gauthier, "Le pin des Landes".

Eleiran
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 14 sept. 2016, 21:51
Localisation : Nord - La Bassée

Re: Conte initiatique : -Voyage initiatique d'un temps oublié-

Message par Eleiran » 18 sept. 2016, 20:18

hihih..coquinette (oui c'est chez moi) - J'aime bien la curiosité :p
Afin de vérifier qui est belle et bien l'auteur :)

Peut être ? rire.. j'aime écrire. Avec le verbe à la parole, ou les mots figés qu'importe le fait est là , là où va le son le papier se crispe car figé dans ses entrelacs de jeux de mots qui à la phonétique donne plus de jeux que soucis.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 0 invité