Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Leonie » 25 nov. 2013, 11:01

N'empêche, ce que je trouve pas juste, c'est que les hommes aussi peuvent avoir des problèmes intimes (ne serait-ce que les troubles d'érection etc.), mais on ne leur impose pas d'aller régulièrement exposer leur intimité dans une position humiliante... On attend qu'ils ressentent eux-même les symptômes d'un truc anormal pour qu'ils consultent. Pourquoi ce serait pas pareil pour nous?

Ah oui, et concernant le cancer de l'utérus, je me suis renseignée, il en existe 2 types:
- celui du col de l'utérus, qui est dû au papillomavirus (sexuellement transmissible), donc je considère personnellement que le risque est nul
- celui de la paroi de l'utérus (endomètre), qui n'arrive qu'aux femmes de plus de 50 ans (donc inutile à dépister à 25 ans, de même qu'on ne me ferait pas déjà de mammographie)
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Avatar du membre
hibou
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 26 nov. 2013, 07:53
Localisation : Ile de France

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par hibou » 02 déc. 2013, 11:08

Selon ma gynette, on peut attraper des infections sans pour autant avoir de rapports sexuels, par exemple des mycoses (quel fléau).
Après il est vrai que se retrouver nue devant un(e) inconnu(e) est souvent difficile, notamment dans une position comme celle ci.
Ce qui à mon sens est vraiment compliqué, c'est qu'il faut tomber sur le/la bon(ne) gynéco dés le premier coup, je connais peu de personnes qui par la suite on changé de médecin quitte à refaire un dossier/frottis/prisedesang, et se retrouver une fois de plus dans une situation entravant l'intimité. D'autant plus que certain(e)s professionnel(le)s ne sont pas toujours très correct(e)s concernant nos choix sexuels et non-sexuels... :?

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Syrina » 02 déc. 2013, 18:38

hibou a écrit :Selon ma gynette, on peut attraper des infections sans pour autant avoir de rapports sexuels, par exemple des mycoses (quel fléau).
Jamais eu, mais à ma connaissance, on s'en aperçoit... Donc pas besoin d'y aller pour demander si on en a une.
Leonie a écrit :N'empêche, ce que je trouve pas juste, c'est que les hommes aussi peuvent avoir des problèmes intimes (ne serait-ce que les troubles d'érection etc.), mais on ne leur impose pas d'aller régulièrement exposer leur intimité dans une position humiliante... On attend qu'ils ressentent eux-même les symptômes d'un truc anormal pour qu'ils consultent. Pourquoi ce serait pas pareil pour nous?
C'est justement ça que je ne trouve pas normal, c'est qu'on nous impose des choses. J'ai très souvent entendu/lu que beaucoup de médecins "imposent" LEURS décisions. Pas que les gygy. Malheur à celui ou celle qui refuse de se faire retirer les dents de sagesses d'office sans avoir de problèmes!!!
Pour moi un médecin compétent est celui qui informe, donne des faits, communique les choses importantes et conseille quand necessaire et/ou quand on le lui demande. Le reste n'est plus de son ressort.

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Leonie » 03 déc. 2013, 11:05

Syrina a écrit :alheur à celui ou celle qui refuse de se faire retirer les dents de sagesses d'office sans avoir de problèmes
Oui, bon, sur ce coup-là, je vais les défendre... On m'a dit de me faire retirer les dents de sagesse, je ne l'ai pas fait (pour cause de déménagement pour les études - et flemme).
On m'a ensuite dit de porter un appareil dentaire, je ne l'ai pas fait (j'en ai déjà eu un au collège, je m'en fous d'avoir de jolies dents droites, et c'est pas remboursé...)

Aujourd'hui, mes dents commencent à se déchausser car mes dents sont tellement serrées que l'os a été limé, je n'ai plus le choix, je dois faire le tout pour 3000€ non remboursés car j'ai trop attendu...
Donc en faire qu'à sa tête, c'est bien, mais après faut pas le regretter... (en même temps on m'avait pas prévenu des risques, j'ai cru que c'était pour une raison bêtement esthétique)

C'est pour ça que maintenant je collabore beaucoup plus avec les médecins (mine de rien ils ont des info, ils savent juste pas les partager convenablement...)
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Maëlle » 13 déc. 2013, 23:57

on peut développer un cancer à tout age n'importe où.. c'est pas une raison pour aller voir tous les spécialistes imaginables en prévision.. alors pourquoi celui là ?
les contrôles des seins a partir d'un certain age passent directement du médecin généraliste au radiologue. je vois pas pourquoi ça serait interdit si on n'a pas de dossier chez un gyneco. j'en ai passé 2 des mamo à ma demande parce que j'ai effectivement une grosseure (non cancereuse et que j'ai bien senti toute seule à 37 ans)

je n'ai jamais vu un gyneco de ma vie et j'ai 41 ans. A 39 je me suis renseigné; la toubib sur le coup a été horrifiée que je n'ai jamais consulté. Quand je lui ai dit n'avoir jamais eu de pénétration elle m'a dit : ok, alors pas besoin, ne vous en faites pas pour ça.

j'ai des problèmes hormonaux ( si tant est qu’être ennuyée 2 jours de temps en temps plutôt qu'une semaine chaque mois soit un problème :D ); Ma toubib m'a fait faire un examen de contrôle des ovaires; si j'avais voulu elle me prescrivait une pillule mais ne m'a pas envoyé chez un gynéco.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Fairy
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 18 sept. 2008, 14:42

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Fairy » 15 mars 2014, 19:59

La première fois que j'ai vu une gynéco j'avais 13 ans et je me souviens qu'elle m'avait dit: " tu reviendras me voir quand tu auras un copain " et moi j'avais rétorqué " euh... non, je ne reviendrais jamais ". Comme si forcément dans sa tête, petit ami = sexe, non mais et puis quoi encore. :mrgreen:

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Leonie » 18 mars 2014, 16:59

Fairy a écrit :La première fois que j'ai vu une gynéco j'avais 13 ans
J'hésite entre trouver ça admirable que tes parents (je suppose que ça venait d'eux) s'intéressent d'aussi près à ta santé, ou horrifiant qu'ils te considèrent concernée aussi jeune. Ok c'est l'âge de la puberté, mais quand même, vous pouvez pas croire un peu plus longtemps à l'innocence de vos gamins? (ou alors c'est moi qui suis aveugle et naïve?)

Je crois que ça m'aurait traumatisée d'en voir un aussi jeune! D'ailleurs, l'argument donné pour cette consultation, c'était quoi? Je me demande bien ce qu'il y a à vérifier à cet âge, avant même un quelconque rapport... :shock:
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Zimou
Administrateur
Messages : 4993
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Zimou » 18 mars 2014, 20:56

Leonie a écrit :J'hésite entre trouver ça admirable que tes parents (je suppose que ça venait d'eux) s'intéressent d'aussi près à ta santé, ou horrifiant qu'ils te considèrent concernée aussi jeune.
Je pense que ça dépend à la fois des enfants et des parents.
l'enfant peut paraitre "libéré" (prête à avoir des rapport des 13 ans) alors que ce n'est pas le cas, et il peut paraitre au contraire renfermé (pas prêt de perdre son "innocence") alors que c'est déjà fait à 13 ans. Et il y a les parents qui peuvent penser que leurs fille est libéré alors qu'elle l'est pas et d'autre qui peuvent penser qu'elle est renfermé alors qu'elle ne l'est pas.
bref, que les parents se sentent concerné ou pas, il vaut peut être mieux prévenir que guérir, même si on considère pas son enfant comme étant concerné et qu'on pense qu'il est toujours innocent, on ne peut jamais savoir. on ne peut que penser. surtout avec les enfants ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Fairy
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 18 sept. 2008, 14:42

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Fairy » 19 mars 2014, 15:04

Leonie a écrit :
Fairy a écrit :La première fois que j'ai vu une gynéco j'avais 13 ans
J'hésite entre trouver ça admirable que tes parents (je suppose que ça venait d'eux) s'intéressent d'aussi près à ta santé, ou horrifiant qu'ils te considèrent concernée aussi jeune. Ok c'est l'âge de la puberté, mais quand même, vous pouvez pas croire un peu plus longtemps à l'innocence de vos gamins? (ou alors c'est moi qui suis aveugle et naïve?)

Je crois que ça m'aurait traumatisée d'en voir un aussi jeune! D'ailleurs, l'argument donné pour cette consultation, c'était quoi? Je me demande bien ce qu'il y a à vérifier à cet âge, avant même un quelconque rapport... :shock:
L'initiative est venue de ma mère, non de moi en effet, vu que j'avais des règles très douloureuse, elle avait préféré me faire prescrire la pilule pour calmer cette douleur atroce, bien qu'elle aurait pu aussi me faire consulter un généraliste à cette époque au lieu de la gynécologue.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Divine » 19 mars 2014, 17:12

Leonie a écrit :
Fairy a écrit :La première fois que j'ai vu une gynéco j'avais 13 ans
J'hésite entre trouver ça admirable que tes parents (je suppose que ça venait d'eux) s'intéressent d'aussi près à ta santé, ou horrifiant qu'ils te considèrent concernée aussi jeune. Ok c'est l'âge de la puberté, mais quand même, vous pouvez pas croire un peu plus longtemps à l'innocence de vos gamins? (ou alors c'est moi qui suis aveugle et naïve?)

Je crois que ça m'aurait traumatisée d'en voir un aussi jeune! D'ailleurs, l'argument donné pour cette consultation, c'était quoi? Je me demande bien ce qu'il y a à vérifier à cet âge, avant même un quelconque rapport... :shock:

Ce n'est pas forcément à partir des premières relations sexuelles qu'on va chez le gynéco, certains y vont dès leur première règle. Le gynéco ne sert pas qu'à détecter des maladies transmissibles sexuellement, alors pourquoi pas? Même si oui 13 ans ca peut avoir l'air jeune
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Leonie » 20 mars 2014, 12:35

Divine a écrit :Ce n'est pas forcément à partir des premières relations sexuelles qu'on va chez le gynéco, certains y vont dès leur première règle. Le gynéco ne sert pas qu'à détecter des maladies transmissibles sexuellement, alors pourquoi pas?
Il faut dire que j'ai beau avoir 26 ans, je ne suis pas tout à fait au point sur le sujet (c'est pour ça que j'ai ouvert le sujet d'ailleurs). J'ai découvert ce qu'étaient les règles seule après avoir eu les miennes, en espionnant des conversations de cour de récré et en comparant avec ma petite chienne, et comment on faisait les bébés en lisant La Bicyclette Bleue (bouquin qui m'a traumatisée, curieusement! :mrgreen: )

Du coup ça me fait vraiment bizarre de savoir que ça peut être considéré normal de consulter un gynéco ou d'en discuter avec les parents, et au final pour des raisons tout à fait pertinentes! Personnellement, quand j'avais mal au ventre à cause de mes règles au point d'être pliée en deux, la seule réponse de ma mère c'était "tu n'avais qu'à pas manger autant de chocolat!".
Ben oui, le sujet étant tabou, elle ne savait pas que j'avais mes règles, je ne savais pas que ça pouvait être à l'origine de la douleur, donc je disais juste que j'avais super mal au ventre, et elle considérait que je m'étais goinfrée en cachette... Comme en plus je suis du genre timide à baisser la tête et à rien répondre, j'ai mis des années avant de faire le lien!

En lisant vos réponses, je me dis qu'il faut que je sois plus ouverte d'esprit, j'espère (si j'ai des enfants un jour) être capable de pas reproduire ça et d'en parler avec eux, mais en même temps je suis super sensible sur le sujet, je crois que j'aurais beaucoup de mal...
Mais déjà je progresse, je suis capable de parler de ce genre de sujets sur le forum maintenant!
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Divine » 20 mars 2014, 17:37

Je me rappelle, à 11-12 ans à l'école on avait eu un cours d'éducation sexuelle en classe, les gars et les filles séparées. J'avais une amie qui vit avec sa mère et ses trois soeurs qui étaient la seule de toute notre classe à ignorer complètement ce qu'était les règles et à quoi un tampon pouvait servir. Ça m'a ahuri. Chez moi ça a toujours été très ouvert pour ce genre de truc. Mon père subit les poubelles des salles de bain débordante de produit sanguignolant (on est 3 femmes) et ça parle de sexe à table avec humour depuis toujours et ça ferme pas la porte des chiottes le 3/4 du temps.

J'ai une drôle de famille en fait. Mais jamais été chez le gynéco encore.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par Linoa » 20 mars 2014, 17:43

Divine a écrit :Je me rappelle, à 11-12 ans à l'école on avait eu un cours d'éducation sexuelle en classe, les gars et les filles séparées. J'avais une amie qui vit avec sa mère et ses trois soeurs qui étaient la seule de toute notre classe à ignorer complètement ce qu'était les règles et à quoi un tampon pouvait servir. Ça m'a ahuri. Chez moi ça a toujours été très ouvert pour ce genre de truc. Mon père subit les poubelles des salles de bain débordante de produit sanguignolant (on est 3 femmes) et ça parle de sexe à table avec humour depuis toujours et ça ferme pas la porte des chiottes le 3/4 du temps.

J'ai une drôle de famille en fait. Mais jamais été chez le gynéco encore.

J'ai également eu ce cours d'éducation sexuelle je m'en souviens pas beaucoup mais un peu quand même ^^ Ma famille est du genre pudique de mon côté, je n'ai jamais vu mes parents à poil, chiottes et salle de bain verrouillées quand occupées .Le sexe sujet tabou , mais ce dont j'ai le plus souffert c'est l'absence totale de discussions avec ma propre mère sur la vie de femme, comme par exemple besoin de rasoir,soutien gorge et serviettes hygiéniques .. c'était très dur de lui parler de ces besoins là à l'époque, me suis pas mal débrouillée comme j'ai peu, je trouve ça choquant une mère comme ça .. franchement il faut en parler à sa/ses filles dès l'entrée au collège , ça m'a vraiment marquée ça.

Avatar du membre
melleA
Adepte
Messages : 231
Enregistré le : 16 févr. 2014, 21:51
Localisation : Picardie
A aimé : 6 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par melleA » 20 mars 2014, 22:18

Je n'y suis jamais allé... Enfin je crois... C'est quand j'ai fait une visite médicale "générale" que j'ai vu un médecin... Elle m'a demandé
"On fait un frottis ???" Je lui ait dit euh...nan "(ne me touche pas!)" :lol: :lol:
Elle m'as juste palpé les seins pour détecter si il y avait quelque chose d'anormal!
C'est vraiment désagréable!
Mais je suis d'accord sur le fait que cela reste important car une collègue à ma mère avait des douleurs au bas du ventre elle a laissé passer "(durant des années)" et c'est quand la douleur était devenu insupportable qu'elle est aller voir un mèdecin.
Et elle avait une boule "(un cancer il me semble)" aussi gros qu'un pamplemousse... C'est affrayant !!!!
Donc c'est vrai qu'à un moment donner, il faut se dire que c'est juste pour notre bien et notre santé...
Malheureusement je n'est pas encore ce "déclique"
Je suis plutôt du genre "il faut bien mourir de quelque chose" :/

Avatar du membre
isys
Aspirant
Messages : 37
Enregistré le : 06 mars 2014, 11:00
Localisation : 69

Re: Asexualité et gynéco (question pour les filles...)

Message par isys » 20 mars 2014, 23:15

Gynéco...Pouh... :oops:

j'ai eu ma dose !

Ben , plus jeune, j'ai eu quelques problèmes de mycose récalcitrantes, alors, j'en avais marre.

et puis ensuite, bien sûr, j'ai eu mes deux enfants. et là, à nouveau surdose. certes, pour une très belle chose, mais je vous laisse imaginer la position humiliante là...
Pendant la grossesse, pendant l'accouchement, et après; :mrgreen:

Après mon 2° enfant, j'a eu un gros problème de santé. La vésicule biliaire.

et ensuite, j'arrêtais pas de voir le médecin pour mon bébé qui étais souvent malade.

alors, le ou la gynéco, pas eu le temps.

Et je ne compte pas y retourner. Pourquoi ? Ben parce que j'en ai marre du gynéco. Je n'ai pas de contraceptif e t mon généraliste me comprend parfaitement; et je vais très bien d e ce côté-là;

c'est mon corps. Mon intimité. :lol:


La mammo , J'ne ai fait pratiquer une il y a quelques semaines, e t je n'ai pas eu besoin de passer par le gynéco.

Au fait, si vous avez des problèmes de mycoses, je vous conseille un truc absolument radical : vous prenez un tampon hygiénique que vous imbibez dans un mélange d'huile alimentaire avec quelques gouttes d'huile essentielles de lavande fine ( pas plus de 4 !).


V ous gardez le tampon pendat 2 heures maxi, pas plus; par jour.
RADICAL ! Et pas cher ! et pas de risque de déséquilibrer la flore vaginale !

pendant trois jours...Normalement, c'est fini.

C'est mieux que de se "gaver" le...( machin ! ) d'ovules qui vous brûlent et finissent par assécher les muqueuses. :wink:
N'oublie pas d'être Toi-Même et accueille Toi avec Joie !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité