Les relations queerplatoniques

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Amireux
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 15 juil. 2013, 00:41
Localisation : Près de Nancy, Lorraine, France
A été aimé : 1 fois

Les relations queerplatoniques

Message par Amireux » 31 juil. 2013, 11:18

Bonjour,

J'aimerais en savoir plus sur ce concept de relations queerplatoniques, qui dépasse à mon sens le seul cadre de l'asexualité/aromantisme et de leurs déclinaisons "grey". En effet, je me demande si ce n'est pas la façon que j'ai de vivre mes amours depuis plusieurs années, sans le savoir ; et aussi ma vision de l'idéal des relations amoureuses.

Même si je laisse toujours parler mon cœur et mon corps, je ne me base jamais seulement sur eux. J'ai l'impression que c'est toujours ma tête qui guide le jeu. J'en avais un peu parlé dans ma présentation, je crois. Je peux décider consciemment et volontairement de porter mon dévolu sur telle ou telle jeune femme, parce que j'aurai repéré chez elle un ensemble de caractéristiques que je jugerai appréciables, parce que j'aurai jugé que c'est une personne digne d'intérêt, avec une belle personnalité compatible avec la mienne. Et ensuite, mon cœur et mon corps suit. Je peux donc devenir amoureux de quelqu'un pour des raisons objectives, là où la plupart des gens tombent amoureux pour des causes ou des motifs subjectifs.

Si j'éprouve une répulsion corporelle, ça ne fera pas de miracle non plus, hein. Mais ce que je veux dire, c'est que l'attirance corporelle peut être faible voire nulle à la base, et augmenter ensuite considérablement, parce que ma tête en aura décidé ainsi.

Quand je dis "consciemment et volontairement", c'est en première approximation. A vrai dire, le plus souvent, cela fonctionne selon un mode intuitif, mais rétrospectivement, je peux donner des raisons objectives qui expliquent pourquoi mon intuition m'a guidé vers telle ou telle personne. Donc je ne suis pas dans une démarche analytique, à remplir des check-lists ; c'est une approche globale et subconsciente, mais à tout moment, je peux conscientiser et examiner le détail.

Il m'arrive, certes, que mon corps et/ou mon cœur me guide vers quelqu'un. Mais si ma tête n'est pas guidée par elle-même vers ce quelqu'un, alors elle restera à sa place, elle ne suivra pas les inclinations de mon cœur et/ou de mon corps. Elle ne s'illusionnera pas sur la personne. Ça ne veut pas dire qu'aucune relation ne sera possible avec cette personne, mais se sera une relation limitée à la dimension affective et corporelle, donc pas un véritable amour qui, selon moi, conjugue le corps, la tête et le cœur. Si ma tête dit : "fuis-là !", alors, même si mon cœur et mon corps me disent un message contraire, je m'éloignerai, et finalement mon cœur et mon corps obéiront.

Alors que beaucoup de gens, je crois, laissent leur tête être guidée par leur corps et leur cœur, et cela donne des ruptures et des divorces avec pertes et fracas un peu plus tard, lorsque l'engouement de la passion laisse place à la réalité.

D'autres personnes vivent-elles leurs amours de cette façon ? Ça m'intéresserait vraiment de le savoir.

Je ne sais pas si c'est cela qu'on entend par relations queerplatoniques, mais en principe, il me semble que l'amour platonique, au vrai sens de Platon, n'est jamais qu'un amour qui est guidé par la raison, non ? (et contrairement aux idées reçues, l'amour platonique peut avoir une dimension affective, corporelle et sexuelle, c'est juste que ce ne sont pas ces dimensions qui sont mises en avant).

Cordialement.

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Rising Sun » 31 juil. 2013, 13:14

Les relations queerplatoniques n'ont aucune composante amoureuse‚ il s'agit plus d'une amitié poussée à son extrême et si tu cherches une forte intimité sur le plan physique‚ même non sexuelle‚ et de la sensualité‚ tu serais sans doute très déçu.
Peut- être que tu te reconnaîtrais plus dans l'amitié amoureuse ? Je ne connais toutefois pas la définition réelle du concept donc peut-être que je dis une bêtise mais l'expression me semble être adaptée.

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Voya » 31 juil. 2013, 14:05

Oui ça me donnerait plus l'impression d'être de l'amitié amoureuse. Sinon je fonctionne un peu pareil tête => coeur => corps. Pour ça que je considère que je suis avant tout attiré par la personnalité et donc d'abord plus par l'aspect intellectuel et émotionnel que physique, qui lui est secondaire. Bien pour ça que je dis toujours "du moment que la personne ne me déplait pas physiquement" ça induit que la personne n'est pas forcément censé m'attirer physiquement au 1er abord, mais qu'il n'y a pas de "répulsion corporelle" comme tu dis. Et donc si sa personnalité et ce qu'elle est globalement me plait, forcément cette personne va devenir au fur et a mesure plus belle physiquement à mes yeux qu'elle n'était au 1er abord, quand je ne la connaissais pas encore.

Amireux
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 15 juil. 2013, 00:41
Localisation : Près de Nancy, Lorraine, France
A été aimé : 1 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Amireux » 31 juil. 2013, 20:40

Oui, amitié amoureuse convient peut-être mieux. C'est un concept qui me parle bien. Je pense depuis longtemps qu'un véritable amour ne peut que s'enraciner sur une solide amitié. Malheureusement, rares sont les gens qui pensent comme moi. Bien souvent, on considère même que amitié et amour sont antinomiques (cf. la fameuse "friendzone").

Avatar du membre
Kamen-kage
Affable
Messages : 149
Enregistré le : 24 avr. 2013, 20:35
Localisation : Bordeaux
A aimé : 25 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Kamen-kage » 21 août 2013, 20:55

Ce que tu dis est très intéressant Amireux...
Je n'ai jamais été amoureuse jusqu'à présent mais la seule chose que j'ai pu établir, c'est que ça ne m'arriverait probablement pas d'un coup, ni pour des raisons totalement subjectives.
Je pense que chez moi (si je ne suis pas aromantique...ce que je n'espère pas) l'amour doit se baser sur une amitié forte.
S'il n'y a pas d'amitié, je ne vois pas comment l'amour tel que je le conçois peut être possible, car pour moi il n'y aurait pas non plus de confiance.
"Il faut considérer comme un bien le moindre mal" Machiavel

blinky
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 21 mai 2013, 02:42

Re: Les relations queerplatoniques

Message par blinky » 02 sept. 2013, 04:24

Je me reconnais bien dans ce concept "amour-amitié" et je suis pour le fait de développer une forte complicité "amicale" avec une personne avant d'en tomber amoureuse. Et plus j'apprends à connaitre une personne, plus il risque de me plaire et plus il y aura des chances que ça débouche sur une relation.

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par CLP » 02 sept. 2013, 15:53

J'adore ce sujet aussi. J'ai bien aimé :

Mariage de Boston : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_de_Boston

Et amitié romantique : http://en.wikipedia.org/wiki/Romantic_friendship


Comme quoi, c'est parfaitement possible de créer ce genre de relation qui prennent des éléments de la relation amoureuse et d'autres de l'amitié, contrairement à ce que raconte notre culture aujourd'hui.

Et puis comme un argument d'autorité ne fait jamais de mal, on peut citer Montaigne à propos de son partenaire (sa courgette?) :
Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu’accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité, par le moyen de laquelle nos âmes s’entretiennent. En l’amitié de quoi je parle, elles se mêlent et confondent l’une en l’autre, d’un mélange si universel, qu’elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu’en répondant : "parce que c’était lui ; parce que c’était moi."

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Jullianna » 02 sept. 2013, 18:50

CLP a écrit :J'adore ce sujet aussi. J'ai bien aimé :

Mariage de Boston : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_de_Boston
Et amitié romantique : http://en.wikipedia.org/wiki/Romantic_friendship

Comme quoi, c'est parfaitement possible de créer ce genre de relation qui prennent des éléments de la relation amoureuse et d'autres de l'amitié, contrairement à ce que raconte notre culture aujourd'hui.
Ce sujet me parle aussi même si je ne le lis qu'aujourd'hui :wink:

et je me permets de replacer ce que j'avais posté il y a .... euh, un certain nombre d'années :mrgreen:
et tant pis, pour la culture d'aujourd'hui ... l'essentiel est d'être "bien" non ? enfin heureux je veux dire .. avec un(e) autre qui pense comme soi :P

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par CLP » 02 sept. 2013, 21:15

Jullianna a écrit :.
Oui, "am-i-our" ! Être amioureux ! Why not !

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Jullianna » 02 sept. 2013, 23:29

Jérôme a écrit :
Jullianna a écrit :avec un(e) autre qui pense comme soi :P
Oui enfin il ne faut pas non plus que ce soit exactement son double. Mon double en femme ? Mon dieu :lol:
alors ça oui, mon double en homme ? mon dieu :mrgreen:
Nannn, juste que l'autre se fiche de la culture d'aujourd'hui, comme disait CLP :wink:

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Les relations queerplatoniques

Message par Jullianna » 03 sept. 2013, 20:03

:lol: En frites, je ne sais pas mais en vrille, c'est certain :o
:mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité