Asexualité et violence scolaire

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !

Avez vous été victime de violences quand vous étiez à l'école

Oui
46
61%
Non
29
39%
 
Nombre total de votes : 75

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Asexualité et violence scolaire

Message par giby » 16 juin 2013, 14:18

Bonjours,

Après avoir parlé à plusieur A, aussi bien ici que sur Asexualitics, j'ai remarqué plusieurs cas de personnes ayant été victime de violence quand ils étaient à l'école, alors, je me demande si cette fraction est plus importante chez les A que chez les autres.... même sans relation avec l'orientation ...
Modifié en dernier par giby le 17 juin 2013, 01:00, modifié 1 fois.
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et violence scholaire

Message par Rising Sun » 16 juin 2013, 17:25

J'en ai en effet vécu pas mal (psychologiques, physiques et sexuelles) à l'école, car je refusais de sortir avec des garçons, ne tombais jamais amoureuse, et ça suscitait pour le moins des interrogations (pour ne pas dire des envies de carrément m'insulter, me casser la figure ou me déshabiller de force en public entre autres)... Mais je pense que encore plus que liées à l'asexualité, elles étaient plus liées à mon aromantisme de l'époque car l'aromantisme et les tendances aromantiques sont publiquement bien plus visibles que l'asexualité par elle-même.

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et violence scholaire

Message par Patofeio » 16 juin 2013, 18:01

C'est surtout quand j'étais jeune (primaire jusqu'à la 5ème), mais effectivement c'était parce que j'étais petit et faible. Mais ça n'avait rien à voir avec l'orientation... Par contre aujourd'hui encore, des gens ne sont pas capables d'admettre que je ne m'intéresse pas aux filles ^____^

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Asexualité et violence scholaire

Message par giby » 16 juin 2013, 19:19

Spip a écrit :Je ne pense pas que des élèves soient victimes de violences à l'école parce qu'il sont A :non:
En effet, ça n'est pas pour savoir si il y a une persécussion des A en primaire, ce qui n'a pas de sens en vertu du fait qu'à cette age c'est encore la lattence sexuelle etc.....
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Asexualité et violence scholaire

Message par Sven L. » 16 juin 2013, 22:47

Si j'ai été brimé pendant ma scolarité ?
Si les gens me disaient que je "n'étais pas comme eux" ?
Si mes intérêts me poussaient à lire des livres plutôt qu'à courir après la baballe ?
Si j'ai essuyé moqueries, crachats sur ma chaise, encre sur mes vêtements et boue sur mes bouquins ?

Ouais, totalement...
D'autres questions ?


PS : Giby...par pitié...corrige cette faute d'orthographe dans le titre :
C'est "Scolaire" et pas "Scholaire"
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Piccolo
Atrix
Messages : 1733
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 112 fois

Re: Asexualité et violence scholaire

Message par Piccolo » 17 juin 2013, 00:11

Je n'ai pas été persécuté, je me suis parfois pris la tête avec d'autres élèves mais pas plus que d'autres je pense.

Et jamais je n'ai été questionné sur l'orientation sexuelle, donc globalement je n'ai pas eu une scolarité malheureuse du tout.
Rising Sun a écrit :J'en ai en effet vécu pas mal (psychologiques, physiques et sexuelles) à l'école, car je refusais de sortir avec des garçons, ne tombais jamais amoureuse, et ça suscitait pour le moins des interrogations (pour ne pas dire des envies de carrément m'insulter, me casser la figure ou me déshabiller de force en public entre autres)... Mais je pense que encore plus que liées à l'asexualité, elles étaient plus liées à mon aromantisme de l'époque car l'aromantisme et les tendances aromantiques sont publiquement bien plus visibles que l'asexualité par elle-même.
Ca me fait de la peine de lire ça, mais vraiment.

Si tu m'avais connu, j'aurais été ton white knight. 8-)

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Asexualité et violence scholaire

Message par giby » 17 juin 2013, 01:03

Sven L. a écrit : PS : Giby...par pitié...corrige cette faute d'orthographe dans le titre :
C'est "Scolaire" et pas "Scholaire"
pas vu.... voilà c'est fait

La question ne concerne pas l'asexualité ;)
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par giby » 17 juin 2013, 10:42

au passage, je ne suis pas le seul à faire cette faute http://scholar.google.fr/
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par Uiravaivahui » 17 juin 2013, 18:36

.
Modifié en dernier par Uiravaivahui le 25 nov. 2013, 22:01, modifié 1 fois.
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par RValiasRV » 20 juil. 2013, 09:04

Je n'ai pas subi de violence à l'école, mais je n'ai pas moins été l'objet de curiosité : le fait que je sois noir, «sérieux», que je ne dise jamais de grossièreté et je ne faisais pas usage du language familier, que je n'avais pas de copine, que j'étais grand...Ça faisait beaucoup, mais c'était toujours plus ou moins bon enfant. Ne cherchant pas spécialement le contact avec les autres, ça m'a beaucoup aidé à avoir un minimum de relations sociales :D
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Tyshag
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 27 juil. 2013, 11:37

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par Tyshag » 27 juil. 2013, 12:57

Tout l'monde s'en fiche de nos jours, si jdis qujsuis asexuel les gens riront si ca vient de moi :P

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par Maëlle » 28 juil. 2013, 01:11

oui au collège.

lié à ma taille, mes fringues ( ma mère m'habillait chez damart and co ), et le fait que j'avais été éduqué pour ne pas répondre aux cons donc je ne me défendais pas, même pas verbalement.

Les garçons balançaient des vannes et moqueries , je les trouvais tous très cons et j'ai cru que c'était pour ça qu'ils ne m'attiraient pas. Sinon côté violence physique c'était plutôt des groupes de filles de la section d'à côté. Si c'était à refaire je leur rentrerai dans le lard.. mais bon.. c'est trop tard alors je dirais que les prochains qui se conduiraient comme ça je leur rentre dedans oui. :twisted:

aucun rapport je suppose avec mon asexualité, par contre ça m'a tué ma vocation de prof vu que j'ai mis des années à me sentir à l'aise à nouveau devant une bande d'ado.. et je ne le suis toujours pas quand c'est à la sortie des classes... :roll:
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
lilienliseuse
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 04 oct. 2015, 16:07
Localisation : Paris
A aimé : 19 fois
A été aimé : 2 fois
Contact :

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par lilienliseuse » 06 oct. 2015, 01:29

Oui mais plus psychologique que physique car j'étais timide et au lycée j'avais dit que j'étais lesbienne ce que (je ne suis pas si sure que ça maintenant)
Désolé de déterrer d'anciens sujets mais lorsque j'arrive sur un forum j'aime bien lire et répondre à ce qui s'est écrit avant.

j'aime les séries, les animaux, le chocolat, la musique. Je suis Parisienne et je travaille dans l'aide à la personne

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par Raccoon » 17 oct. 2017, 12:24

Je me permets de répondre à des sujets qui datent parce que ça m'intéresse.
J'ai répondu "oui" mais je ne sais pas si j'ai bien fait car les "violences" étaient plus psychologiques que physiques. Niveau physique, en général je n'ai eu droit qu'à quelques mains aux fesses mais au final ça arrive à presque toutes les filles, malheureusement. Quelques personnes s'amusaient également à me pousser au collège, ce qui était embêtant car étant frêle et pourtant un sac très lourd je tombais presque systématiquement.
Niveau psychologique là encore c'était relativement soft : les surnoms sur ma corpulence et mon teint pâle comme "zombie" ou "vampire", les commentaires sur mes vêtements, sur ma timidité, sur mes positions différentes en terme de musique, loisirs, intérêts etc... au final juste des trucs de gamins qui arrivent à beaucoup de gens.
The day is my enemy, the night my fave

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2927
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 573 fois
A été aimé : 555 fois

Re: Asexualité et violence scolaire

Message par clotaire » 17 oct. 2017, 13:44

pareil pour moi, des trucs de gamins, pas de quoi porter plainte. Il m'est arrivé au collège de rentrer en pleurant à la maison, mais ça arrive à beaucoup quand on est un peu faible... Moi c'était plutôt les attaques classiques de l'intello de service un peu timide^^ Je me souviens en particulier de moqueries sur ma façon de m'habiller qui n'était pas très à la mode, et sur ma façon de parler aussi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités