Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
ecureuilmauve
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 03 sept. 2012, 22:33

Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par ecureuilmauve » 13 sept. 2012, 22:13

Les A sont svt présentés comme des gens à la libido faible voire inexistante. Je ne sais pas vous mais moi, cela me pose problème… Je ne crois pas forcément qu’il y a une énergie sexuelle dont on serait plus ou moins dotée et je ne me sens pas au niveau zéro sur l’échelle de la libido. Cette libido, c’est pas encore une invention de Freud qui voyait du sexe partout ?

Je me demande s’il existe vrt une énergie sexuelle naturelle qui pousserait la plupart des êtres humains vers le sexe opposé ou le même sexe ou les deux… Chez les animaux, ok, cela correspond à la saison reproductive, mais chez nous. ? Je n’ai jamais eu plus envie de faire l’amour qd j’étais en période de fertilité que quand je ne l’étais pas… Il me semble tellement que chez les êtres humains le désir sexuel est culturel… Que finalement, les gens couchent parce qu’on leur dit de le faire (avec une incitation très forte à l’hétérosexualité), que c’est le passage obligé pour être adulte et ils recommencent car ils trouvent cela plaisant et/ou parce qu’on a l’impression que l’on n’est pas épanoui si on ne couche pas…

J’aime bien le sous-titre du livre de Peggy Sastre : avoir envie de ne pas faire l’amour. Car on présente svt les A de manière négative comme des gens qui n’ont pas de désir… or ils ont seulement un désir autre. Car les A sont loin d’être des êtres désertés par le désir… il me semble qu’on a trop sexualisé le mot désir…

C’est comme pour les femmes qui ne veulent pas d’enfant. On peut avoir envie de ne pas avoir d’enfant (c’est mon cas). Alors qu’on a longtemps dit aux femmes : « puisque vous avez un utérus et qu’il y a un instant maternel naturel, si vous ne voulez pas d’enfants, c’est que vous êtes malade ! » Même chose pour le sexe : « vous avez un vagin, il y a un instinct sexuel normal chez tout être normalement constitué, alors vous devriez avoir envie de faire l’amour »…

Enfin, je ne sais pas ce que vous en pensez. Moi, je ne crois pas à la libido, je crois en une énergie vitale et ensuite à beaucoup de culture qui sculptent nos désirs de manière différente en fonction de nos histoires… Et ces désirs peuvent être sexuels ou non, c’est tout. Après c’est surtout une question de plaisir : dans l’échelle des plaisirs de la vie, où se trouve le sexe ? Moi, perso, très loin par rapport à d’autres plaisirs... Et pourtant je ne suis pas frigide ni dégoûtée par le sexe… C’est juste secondaire…(et même plus loin encore…).

J’ai pas vu de posts sur cette question… Mais peut-être en avez-vous déjà parlé ??

Enfin, tout cela me pose question… mais peut-être qu’il faut justement être dépourvu de libido pour parler comme cela !!

Avatar du membre
Eresh
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 31 août 2012, 09:17
Localisation : Paris
A été aimé : 1 fois

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Eresh » 14 sept. 2012, 18:15

Je n'ai pas encore d'avis précis sur la question, mais je trouve ton hypothèse très intéressante. Je suivrai les réponses à ce sujet, car le débat m'intéresse.
Pour en savoir plus sur moi, c'est ici !

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Piccolo » 14 sept. 2012, 18:25

Amusant, j'avais plus ou moins créé le même topic il y a quelques temps.

Je pense que l'impact culturel est très fort, mais pas seulement: Je me suis rendu compte que la sexualité était un moyen de communication à part entière pour la plupart des gens. Sans parler d'instinct de copulation pur, la sexualité est une manière d'être proche avec celui ou celle que l'on aime (et que je ne partage pas du tout !).

Avatar du membre
Louison
Apprenti
Messages : 69
Enregistré le : 15 oct. 2012, 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Louison » 28 oct. 2012, 23:26

Ecureuilmauve, j'ai exactement la même impression que toi, c'est pourquoi je pense qu'on peut appliquer la libido à bien d'autres domaines que la sexualité. J'ai évoqué dans un autre post la libido sciendi, et je pense vraiment que le déplacement du désir est une réalité (et peut-être une chance pour nous les A, si nous parvenons à réaliser ce désir, à lui donner des manifestations concrètes, que ce soit dans l'art, l'écriture, ou tout simplement une façon particulière d'être en harmonie avec un paysage, etc.) Après tout, c'est Freud qui a détourné un terme latin, en lui assignant une seule signification, relative au sexe. mais le latin parle aussi de libido d'entendre un orateur (Plaute), de libido de commandement, etc.
C'est pourquoi je suis persuadée que nous devrions vivre notre particularité comme une chance. Et si la souffrance existe souvent, dans nos relations à d'autres, le fait que nous puissions développer notre libido sous des formes très variées est une opportunité extraordinaire ! Je trouve d'ailleurs que ce forum témoigne de la richesse de nos approches, de nos questionnements, et de notre créativité.
Sinon, je n'ai jamais eu de désir d'enfant non plus, et jamais aucun remords.

Avatar du membre
Astérisque
Adepte
Messages : 150
Enregistré le : 02 mars 2008, 01:03
A été aimé : 2 fois

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Astérisque » 29 oct. 2012, 13:15

La libido, et le couple en général, sont des phénomènes, je pense ,éminemment sociaux. Je pense que les S ont une base d´énergie sexuelle, on va dire. Pour la majorité des gens, cette base d´énergie sexuelle est dirigée vers le sexe opposé. Comme la société les incite à avoir des relations sexuelles, et plus tard un couple, avec le sexe opposé, c´est ce qu´ils font.
Je pense que nous, les A, n´avons pas cette énergie sexuelle. Du coup tout ce bin´s n´a aucun sens pour nous. Ce qui est différent de l´envie de se mettre en couple, puisque certains A se mettent en couple entre eux.

Avatar du membre
Koala
Aspirant
Messages : 49
Enregistré le : 24 sept. 2012, 23:39

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Koala » 29 oct. 2012, 13:17

Je pense aussi que la sexualité est injonction culturelle. Nous sommes tous dotés de zones érogènes et d'une capacité à ressentir du plaisir, que la nature nous a donné afin de faciliter la reproduction, comme chez les animaux. Pour les humains, je serais tentée de faire une comparaison avec une drogue, on peut ou non entretenir une addiction au sexe, tout comme à la cigarette ou à toute autre drogue, un phénomène de "manque" se fait alors sentir.

ecureuilmauve
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 03 sept. 2012, 22:33

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par ecureuilmauve » 01 nov. 2012, 18:36

Pour Louison, quand tu parles de "déplacement du désir", tu entends "sublimation" à la Freud??
Moi, je ne crois pas non plus à la sublimation!! Je ne crois pas que les gens qui ne peuvent pas assouvir leurs pulsions sexuelles vont inconsciemment sublimer dans l'art ou je ne sais quoi...
Je crois juste que l'on a pleins de désirs: comme tu dis, libido sciendi, etc.

Avatar du membre
Louison
Apprenti
Messages : 69
Enregistré le : 15 oct. 2012, 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Louison » 01 nov. 2012, 20:48

Tout à fait d'accord, Ecureuilmauve : je ne crois pas du tout à la théorie de la sublimation, qui ferait en réalité des pulsions créatrices de simples "pis aller" de pulsions sexuelles inabouties. Comme une déviation (une forme de ratage, au fond !) de la "norme", une compensation. Je ne pense pas que ce soit une substitution, mais au contraire une autre forme (que, pour ma part, je trouve plus intéressante, car conduisant à des réalisations inusitées) de libido comme impulsion, désir de réalisation de soi. Mais difficile de faire avancer un psy à ce sujet. Ma psychiatre (qui est pourtant quelqu'un d'ouvert sur d'autres questions, et d'intellectuellement pas trop bornée) ne peut pas s'empêcher de tout rattacher au désir sexuel qui serait ainsi détourné, autre façon de dire qu'il préexiste et est fondamental... Un tel obscurantisme me rend vraiment précieux tous les échanges entre A : je me dis que je ne rêve pas, que je ne me fourvoie pas, ou bien, alors, que nous sommes des milliers à être malades. Et j'ai l'impression, à nous lire, que nous sommes plutôt sensés...

ecureuilmauve
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 03 sept. 2012, 22:33

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par ecureuilmauve » 04 nov. 2012, 18:01

Ok Louison, on est d'accord, alors :D

Avatar du membre
Louison
Apprenti
Messages : 69
Enregistré le : 15 oct. 2012, 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Louison » 04 nov. 2012, 20:18

Oui !! :lol:

Dékyi Gyamtso
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:31

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Dékyi Gyamtso » 07 nov. 2012, 09:16

et si la libido était cette envie très forte, cet élan qui donne tant envie de contact affectif concrêt?
refusant les rapports sexuels avec les amis tout en échangeant cette intimité.., pour ma part, ce fut la mise à jour de la névrose.
comme si tout était détourné en sexe, si on refuse le sexe, alors tout ce détour du sexe explose dans la relation pour rejouer les manques affectifs de petites enfance...
j'en ai fait une théorie et une satire, c'est tard après que j'ai découvert que Freud avait fait le même constat sur une bonne part de mes "découverte"... c'est une réalité qu'on ne peux pas dénier..
alors j'ai trouvé comme des clefs qui s'emboîtent dans mon puzzzle de constat en cours d'élaboration.. plus loin c'était stanislav grof qui apportait des confirmations, et le bouddhisme et la chretienneté, la médecine chinoise aussi offrent aussi des constats des solutions..

j'ai fait un bêtisier des échanges provoqués par cette névrose.. mais je suis aussi autiste asperger (plus "état limite")

"je" suis (j'étais) le plus mauvais des amis! (bonne lecture)

http://amisjusquaubout.free.fr/

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 953
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 118 fois
A été aimé : 127 fois

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Vince27 » 09 nov. 2012, 07:22

Je pense qu'on peut être asexuel et avoir périodiquement une "libido" élevée à travers " l’auto-sexualité ".
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Aède
Affable
Messages : 121
Enregistré le : 10 févr. 2010, 14:16

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par Aède » 13 nov. 2012, 13:29

Je n'ai pas vraiment eu le temps de me plonger dans l'étude de la psychanalyse (autrement que dans son apport littéraire), étant davantage intéressé par la psychiatrie et la psychologie. Mais la conception freudienne de la libido et de la sublimation, hum, non, je ne pense pas, intuitivement, que cela soit valide ou aussi aisément systématisable, comme pas mal d'autres propositions conceptuelles de Freud (ce qui est une position assez partagée, du moins partout, sauf en France). Si je ne me trompe pas, Jung a une meilleure approche de la question.

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50

Re: Vous y croyez vous à la théorie de la libido ??

Message par brahms » 03 déc. 2012, 00:02

la théorie de la libido est à prendre avec des pincettes. freud est souvent mal compris. pour lui notre énergie est de nature sexuelle, mais il n'a jamais dit qu il fallait l employer de nature sexuelle et d'après lui il est même préférable de la détourner vers des aspirations plus hautes, artistiques notamment. lui même a pratiqué volontairement la chasteté à partir d'un moment de sa vie afin de conserver son énergie pour son travail. de ce point de vue là, je peux souscrire sans problème à la théorie de la libido. la libido n'étant plus alors réduite à un simple désir sexuel mais à une énergie vitale.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité