Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Piccolo » 10 janv. 2012, 15:50

Il est souvent dit que le nombre d'asexuels est d'environ 1%. Mais d'où vient réellement cette estimation ?


Entre:
-Les personnes qui ne connaissent pas ce terme.
-Les personnes qui s'effacent par rapport à cet état.
-Les personnes en couple qui sont dans le flou et qui supportent une vie sexuelle "mécanique", car c'est "normal".
-La non-visibilité (les asexuels se font moins remarquer que les homos et les bi, enfin je pense)


Pour moi il est évident qu'il y a bien plus de 1% de la population mondiale qui est asexuelle.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
jess
Aspirant
Messages : 43
Enregistré le : 24 nov. 2011, 15:18
Localisation : bretagne

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par jess » 10 janv. 2012, 16:45

je pense egalement qu il y en a plus qu on le croit, car le therme est encore peu connu, on en parle un peu mais pas assez. ca fait que deux mois que je connait ce therme
il doit y en avoir d autre qui ne savent pas qu il le sont, qui se posent encore des question, comme beaucoup d entre nous avant
Aime comme si un jour tu devais haïr;
Hais comme si un jour tu devais aimer

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Divine » 10 janv. 2012, 20:26

Il est clair que l'on est plus nombreux qu'on le croit mais ça on ne le saura pas avant longtemps.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Bisounours
Affilié
Messages : 304
Enregistré le : 24 août 2009, 16:02
Localisation : Antony
A été aimé : 1 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Bisounours » 10 janv. 2012, 20:53

Et bien j'aurais tendance à dire que nous sommes moins nombreux, 1% ça me parait gros comme estimation. Désolé d'aller à l'encontre de vos espoirs... mais depuis trois ans que j'en parle autour de moi, c'est plusieurs centaines de personnes que j'ai sensibilisé au sujet et ça n'a jamais provoqué de révélations.

Pour ceux qui se demandent comment j'ai fait, je fais parti d'une association d'étudiant LGBTA. On organise des soirées jeux genre blind-test et à chaque fois on fait une petite présentation des actions LGBT, et moi je parle des A.
Souriez quand ça ne va pas et que votre cœur se brise.

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Voya » 10 janv. 2012, 21:08

1% me semble vraiment pas beaucoup, je pense qu'il y en a plus, après c'est sur que ça se croisent pas à tout les coins de rues, vu que c'est peu connu. Notamment tout ce qui concerne "la zone grise", qui est beaucoup moins facile à identifier, je suis sur qu'il y en a beaucoup plus, des gens qui savent pas trop ou se mettre, ni vraiment S, ni vraiment A, bref les gens du milieu, les inclassables comme moi :mrgreen:

Avatar du membre
gotzs
Acolyte
Messages : 374
Enregistré le : 05 nov. 2011, 21:15
Localisation : Genève
Pronom : il n'est pas sur
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par gotzs » 10 janv. 2012, 21:33

le fameux 1%, de mémoire, est sorti lors d'une étude anglaise d'il y a 30 ou 40 ans, qui demandait aux personnes de noter leur intérêt pour le sexe.

de 1. c'était un questionnaire volontaire (et je pense qu'en ces temps là, on n'en parlait pas vraiment de ses penchants). Donc, si on estime que les personnes qui "sortent" de la norme (homo, A et autres) s'ouvraient moins de leur sentiment sur le sujet à l'époque, ça fait un premier argument pour une sous-estimation. Surtout que la révolution LGBT n'avait pas encore eue lieu.

2ndo, le manque de connaissance générale sur le sujet dans la populace permet de croire qu'il reste encore de nombreux ignorants, qui, tels le bourgeois gentilhomme faisant de la prose dans l'ignorance, pourraient répondre positivement à la définition d'A.

3e point, je continue de croire (à tort?) qu'une majorité de gens ne se pose pas de question sur leur sexualité. Ils font parce que c'est ainsi, dans l'ordre des choses. Est-ce que ça fait d'eux des A ou des S? Je fais une différence ici avec le point précédent. Au 2nd les gens se questionnent sur leur sexualité, contrairement au point 3.


et pour contredire Bisounours : N'oublie pas que tes enquêtes sont faites dans le milieu LGBT. Ça induit un biais dans ton évaluation. De plus, certaines personnes peuvent avoir peur de s'y reconnaitre ouvertement devant tous, surtout si c'est la première fois qu'elles rencontrent le mot "Asexuel". Mais ton enquête est intéressante je trouve... Manque peut être juste les bases scientifiques qui vont bien d'un point de vue statistique.
don't make love, just have love
ne faites pas l'amour, donnez juste de l'amour

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Piccolo » 10 janv. 2012, 21:56

Je trouve vos réponses particulièrement intéressantes, en particulier la tienne gotzs. :wink:


Quand je dis plus d'1 % c'est pas 25% hein ! Mais quelque chose comme 5% me paraitrait être un minimum en sachant que le maximum ne serait pas très loin non plus.
Enfin je dis ça mais...je ne me base sur rien du tout, et c'est ce qui est un peu frustrant d'ailleurs.

C'est pas que que j'aimerais connaitre le nombre exact d'A (encore que) mais je serais content d'avoir une estimation plus "rigoureuse".

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Divine » 10 janv. 2012, 21:56

La première fois que j'ai entendu parlé d'asexualité, j'ai eu un gros doute, mais ça m'aurait pas fait coché "oui je suis asexuelle" sur un questionnaire et ça ne m'aurait pas fait crier devant mon ou ma pote "OH OUI JE SUIS COMME CA", j'aurais laissé mijoté 2-3 ans, comme j'ai fait.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Bisounours
Affilié
Messages : 304
Enregistré le : 24 août 2009, 16:02
Localisation : Antony
A été aimé : 1 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Bisounours » 10 janv. 2012, 22:00

gotzs a écrit :et pour contredire Bisounours : N'oublie pas que tes enquêtes sont faites dans le milieu LGBT. Ça induit un biais dans ton évaluation. De plus, certaines personnes peuvent avoir peur de s'y reconnaitre ouvertement devant tous, surtout si c'est la première fois qu'elles rencontrent le mot "Asexuel". Mais ton enquête est intéressante je trouve... Manque peut être juste les bases scientifiques qui vont bien d'un point de vue statistique.
Ah non non non :mrgreen: je me suis mal exprimé (encore) mes "enquêtes" comme tu dis ne sont pas du tout faites dans le milieu LGBT, mais dans l'ensemble du milieu étudiant. On organise des soirée avec l'association LGBTA, mais les soirées sont ouvertes à tous. J'ai aussi écrit un article dans le journal de mon école à ce sujet (on est environs 1000 élèves) et en plus j'ai fait la une :D
Souriez quand ça ne va pas et que votre cœur se brise.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Syd » 11 janv. 2012, 07:57

De mémoire vite fait là, le 1 % provient effectivement d'une étude, mais un autre article estimait que le chiffre était probablement plus élevé (autant que les gays en gros, càd dans les 10-20 %, pour les raisons mentionnées plus haut, méconnaissance, etc).

saladelle
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 25 nov. 2011, 14:49
Localisation : cevennes france

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par saladelle » 11 janv. 2012, 09:09

on le saura jamais et perso,je m'en fou !!!faut pas oublier les millions de femmes qui se forcent a leur obligations maritales et qui ont plus envie de vomir qu'autre chose :twisted: puisque on veut a tout prix mettre une étiquette partout,pour moi,toute ces meufs sont asexuelles !!!la " société" est une grande hypocrisie ou il est de bon ton de dire "de ce coté la ,chez moi tout va bien" , je me marre,après 20 ans de mariage,bonjours l'imagination dans les couples !!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Zimou » 11 janv. 2012, 13:57

saladelle a écrit :faut pas oublier les millions de femmes qui se forcent a leur obligations maritales et qui ont plus envie de vomir qu'autre chose :twisted:
je pense que tu exagère un peu xD tout dépend de ce qu'on appelle "se forcer", se forcer dans le sens ou ces femmes (ou homme d’ailleurs! pourquoi ce serais que les femme?...) n'initialise pas l'acte mais accepte tout de même, ce n'est pas encore vraiment se forcer, c'est ce que je faisais et je ne me suis jamais senti forcer xD on le fait par amour, pour son/sa partenaire. et au vu du nombre d'homme/femme qui vienne se plaindre sur les forum chaque jour que leur partenaire n'accepte plus les relations sexuel et cherche une solution, je confirme que ces personne ne se force pas, si elles n'ont pas envie, elle ne le font pas xD si le partenaire oblige l'autre a avoir des relations sexuel, ce n'est plus "se forcer" vu qu'il y a refus refuse, c'est un viol. et la, ça n'a plus aucun lien avec l'asexualité, qu'on soit A ou S, le viol reste tout aussi grave.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

saladelle
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 25 nov. 2011, 14:49
Localisation : cevennes france

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par saladelle » 11 janv. 2012, 14:29

ben ,se forcer,c'est faire un truc qu'on a pas envie , enfin pour moi .après chacun voit !!! tu dit," par amour" sans doute mais aussi,par peur qu'il ou elle aille voir ailleurs !!!

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Beliefs » 11 janv. 2012, 19:04

J'ai l'impression que vous parlez d'asexualité comme si c'était une chose qui collait à vie ?
Pour ma part, je n'exclus pas le fait que je n'ai pas encore rencontré L'homme qui me fera tomber amoureuse.
Des femmes se plient à leur devoir conjugal mais pas forcément parce qu'elles sont devenues asexuelles mais parce que leurs maris les ont lassées, dégoutées... Il suffit parfois de rencontrer un autre homme pour que la flamme revienne...
Il y également des blocages psychologiques liés aux abus sexuels, les peurs viscérales du contact physique qui sont la plupart du temps lié à un trauma psycho.
Sans parler de ceux qui se convainquent d'être asexuel pour respecter des croyances religieuses...

Il y a des tas d'autres raisons qu'une réelle asexualité, et ça la plupart de ceux qui se pensent non attirés par le sexe, ignorent.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Piccolo » 11 janv. 2012, 19:11

Pas faux Beliefs mais pour beaucoup je pense que l'asexualité est définitive.

Je ne suis absolument pas croyant, je n'ai pas eu la moindre attaque physique ou verbale à connotation sexuelle depuis ma naissance jusqu'à aujourd'hui...il me reste plus grand chose dans mon cas.

J'ai certes éprouvé un sentiment de dégoût pour les autres pendant un moment, mais c'est parce que j'étais finalement aussi ignorant qu'eux.
A présent je comprends mieux les gens et cela m'a encore plus fait comprendre que j'étais un "pur" asexuel.


Voilà, chacun est différent et je suis persuadé que l'asexualité réelle et permanente existe. C'est peut-être un état transitoire pour certains mais pas pour d'autres.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité