Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Apathy-is-a-cold-body
Adepte
Messages : 190
Enregistré le : 24 nov. 2009, 19:53

Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Apathy-is-a-cold-body » 14 oct. 2010, 12:56

Cela fait maintenant un mois que j'ai quelqu'un dans ma vie, quelqu'un qui semble être cette âme soeur ou plutôt qui arrive à m'en convaincre chaque jour.

Mais elle habite au fin fond de la Vendée et moi en Belgique. Nous nous sommes vus évidemment, nous savons que nous allons nous revoir. Seulement, voilà, je n'arrête pas de douter, au lieu de me réjouir de ce qui m'arrive, je me dis plutôt "Je sais enfin qu'il y a quelqu'un qui me correspond et elle est si loin... Nous sommes ensemble mais ce n'est pas vraiment ce que j'attends."

Je ne sais pas, je pense que dans un curieux paradoxe, j'ai besoin de voir la personne et de la ressentir auprès de moi, autrement qu'intellectuellement - tout en n'ayant pas d'attirance sexuelle évidemment mais seulement affective.

Donc non, l'amour à distance n'est même pas un moyen de vivre une relation malgré l'asexualité, en tout cas pour moi... Des expériences à ce propos ?

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Maëlle » 14 oct. 2010, 13:26

une relation à distance apporte déjà beaucoup. Le principal est de ne pas rester que dans le virtuel mais c'est le cas puisque vous vous êtes vu ! :)

ne soit pas trop impatient, profite de ce vous vivez déjà pour le moment et si votre relation continue vous trouverez un moyen; en effet il est important d'avoir l'être aimé auprès de soi, mais la distance kilométrique au début d'une relation ce n'est pas grand chose puisque c'est sans doute l'un des problèmes les plus solvables ! ;)
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
behappy
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:01
Localisation : region parisienne (92)

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par behappy » 14 oct. 2010, 13:45

Je pense que tu mets là le doigt sur un sujet douloureux : celui de l'amour à distance ! Asexuel ou pas, quand on aime, on a envie d'être aux cotés de celui ou celle qui fait battre notre coeur et de partager autres choses que coup de fil et messages derriere un écran !

Je sais d'avance que ce genre de situation ne me conviendrait pas tres longtemps ! Soit j'y mettrais un terme rapidement avant d'engager trop de sentiments de part et d'autres, soit je serai assez folle (et amoureuse) pour tenter un rapprochement géographique !!!

Cependant, je sais que c'est possible, les histoires d'amour à distance pour l'avoir vu chez d'autres couples, qui se sont aimé a travers 2 continents meme pendant des années et qui s'aiment encore aujourd'hui ! Je le trouve admirable, moi j'en aurai jamais la force ! Comme toi, j'ai besoin d'un contact physique, tactil ... Ma seule difference avec les S, c'est que celà n'éveille aucun désir sexuel en moi.

Bon courage à toi,
Bizzzzzzzzzzz
DON'T WORRY, BE HAPPY !

Avatar du membre
Aliénor
Ascendant
Messages : 901
Enregistré le : 05 avr. 2009, 18:15
Localisation : A côté de la plaque

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Aliénor » 14 oct. 2010, 18:11

Je suis dans ce cas moi aussi. 800 km de distance :roll:
Et effectivement, c'est pas si évident que je l'aurais pensé.

J'ai toujours cru que les relations a distance étaient gage de liberté dans la relation... mais en fait, c'est peut être gage de liberté dans la vie personnelle, mais pas dans le couple! Dépendre de l'emploi du temps des cours ou du boulot, du planning des vacances et autres activités, des horaires de train, et du porte monnaie (c'est cher le train!!) pour se voir... c'est tout sauf être libre! Et c'est frustrant de ne pas pouvoir se voir quand tout simplement on en a envie, mais quand on l'a décidé et planifié en avance, pour ne pas se ruiner à la sncf...

Et en ce qui concerne l'asexualité, peut être est-ce légèrement plus facile de "patienter" en attendant de revoir son ami(e), mais je pense que la distance est tout aussi dure à accepter que l'on soit A ou S si on est un A ayant besoin de présence/contact physique.

Mais on y arrive quand même, faut surtout pas baisser les bras face à ce problème Apathy! Si ta relation dure, il sera toujours tant d'envisager un rapprochement géographique si la distance te pèse. Je sais que dans certaines situations ce n'est pas évident (un boulot, une région qui nous plait par exemple... difficile de quitter tout ça). Parfois le couple préfère rester à distance et se voir régulièrement que de tout quitter (ce qui peut être un sacrifice mal vécu) pour vivre ensemble. Parfois habiter ensemble ou se rapprocher géographiquement est une évidence et se fait très rapidement, parfois même sur un coup de tête (je ne pense à personne en particulier :mrgreen: ), parfois ça prend du temps (attendre l'opportunité...).

Nous ça commence à faire un petit moment que l'on est ensemble, et la distance commence sérieusement à nous peser. Surtout pour mon ami. Le rapprochement géographique est envisagé, mais sans doute seulement à la rentrée 2011.

En tout cas d'après moi il ne faut pas laisser passer cette chance que tu as d'être avec quelqu'un qui te correspond vraiment, malgré la distance!
La Vérité a la dureté du diamant et la tendresse de la jeune fleur (Gandhi)

It is not birth, marriage or death, but gastrulation, which is truly the most important time in your life (Lewis Wolpert)

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Dexter » 14 oct. 2010, 18:29

+1 avec Aliénor
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Zimou » 14 oct. 2010, 18:46

j'aurais bien réagis ayant aussi déjà vécu une relation a distance, mais behappy et aliénor ont très bien résumé la chose. sexuel ou asexuel, le problème reste le même pour les relation a distance bien que chez les asexuel, ce doit être un peu moins lourd vu que le désir de relation sexuel est absent. mais cela reste compliquer à vivre, faut en avoir la force!
bon courage!
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Dexter » 14 oct. 2010, 19:07

faut aussi avoir confiance en l'autre pour que ça fonctionne autrement c'est pas la peine :roll:
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
fee_net
Associé
Messages : 723
Enregistré le : 13 sept. 2007, 03:27
Localisation : haute Normandie

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par fee_net » 14 oct. 2010, 19:19

zimou a écrit : sexuel ou asexuel, le problème reste le même pour les relation à distance bien que chez les asexuels, ce doit être un peu moins lourd vu que le désir de relation sexuel est absent.
Hummmmm !!! Pas si sur que ce soit moins lourd, :roll: vue que c'est plutot la personne en elle même qui nous manque. Personnellement, mon Chéri et moi n'avons pas résisté et avons choisi de se rapprocher géographiquement... Chacun est diffèrent.... :wink:
Aliénor a écrit : Parfois habiter ensemble ou se rapprocher géographiquement est une évidence et se fait très rapidement, parfois même sur un coup de tête (je ne pense à personne en particulier :mrgreen: )
:shock: Qui serai capable de faire une chose aussi ridicule ?? :lol: :lol: :wink:
A moins que tu ais des potins à nous reveler ?? :twisted: :lol: :lol:
Changer le monde, commence par se changer soi même....

Si vous aimez les T-Shirt corrosifs, un ticlic sur ce lien :
http://www.comboutique.com/shop/homeboutique-24612.html

Avatar du membre
Apathy-is-a-cold-body
Adepte
Messages : 190
Enregistré le : 24 nov. 2009, 19:53

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Apathy-is-a-cold-body » 14 oct. 2010, 20:13

Merci à tous pour vos réactions.

Oui, la confiance, élément essentiel, si elle ne m'avait pas apporté tant de preuves au quotidien, tant de preuves qui ne peuvent être que le fait d'un amour sincère, je n'aurais pas consenti à nous laisser cette chance, pour notre bien à tous les deux.

Personnellement, je prends cette expérience comme une épreuve : si nous résistons au fil du temps, nous sommes bien fait pour être ensemble.

Hélas, elle est aux études et dépend de ses parents contrairement à moi. Autrement, nous nous serions vu sur Paris, histoire de partager les frais et la distance, même deux fois par mois c'était faisable. Et puis Paris est si belle...

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Asexualité et relation à distance : chance ou malaise ?

Message par Zimou » 14 oct. 2010, 20:37

fee_net a écrit : Hummmmm !!! Pas si sur que ce soit moins lourd, :roll: vue que c'est plutot la personne en elle même qui nous manque. Personnellement, mon Chéri et moi n'avons pas résisté et avons choisi de se rapprocher géographiquement... Chacun est diffèrent.... :wink:
je comprend bien, mais je pense que les S ont, en plus de ce manque de la personne comme nous (le contact physique et le partage intellectuel), ils ont le manque du au désir sexuel éprouvé. Enfin je sais pas trop, ça fait trop peu de temps que je m'intéresse au sujet ^^ il faudrait l'avis d'un S :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités