Page 1 sur 2

Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 09 août 2019, 09:15
par Hassan
Les recherches scientifiques ne sont pas encore très nombreuses, du moins selon mon impression car je ne suis pas dans ce domaine, mais elles commencent à devenir plus importantes. Je vous donne ici le lien vers un article publié le 18 juin 2019 qui examine les différences entre asexuels et non-asexuels au sein des communautés Mogai. Je n'ai pas le droit de donner directement une copie du PDF car il est illégal d'offrir gratuitement des articles payés par les impôts après qu'un éditeur ait décidé de le facture à nouveau au public (vive l'édition scientifique)

https://link.springer.com/article/10.10 ... numeration

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 04:17
par Grignoteuse de bouquins
J'ai survolé l'article , il m'a l'air plutot bien construit . Je vois que de nouveaux chiffres sont sortis : 1,66% (chiffre que je n'ai jamais vu auparavant) . C'est intéressant .
Parcontre , une chose qui m'a perturbée c'est qu'ils aient oubliés le T dans LGBT . Après il y a peut être une raison qui m'a échappée , mais il me semble que quand on parle de femmes cis , d'hommes cis , puis de personnes non binaires , ca serait logique de ne pas oublier le T .
Étonnant .

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 07:32
par Ylber
Le terme "mogai" est-il couramment utilisé en Suisse et / ou dans le milieu de la recherche, Hassan ? Il est bien pratique pour n'oublier personne, mais si je l'ai parfois lu dans certains articles, je ne l'entends jamais dans ma vie quotidienne à Paris. Quand ils veulent parler de l'ensemble des minorités sexuelles, mes amis emploient "LGBT" (rarement LGBT+).

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 11:00
par Hestia
Je ne l'ai pas lu l'article car mon anglais est médiocre. Pour mogai je ne l'ai jamais entendu en Suisse, et lors de la marche des fiertés de cette année j'ai constaté qu'on a choisi d'utiliser le terme LGBTIQ sur une affiche affichée aux parc des Bastion. Par contre je ne me rappelle pas s'il y avait le plus qu'on a habituellement après le Q ou non sur l'affiche en question.


Je précise que je connaissais l'existence du terme MOGAI.

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 12:36
par Hassan
Ylber a écrit :
10 août 2019, 07:32
Le terme "mogai" est-il couramment utilisé en Suisse et / ou dans le milieu de la recherche, Hassan ? Il est bien pratique pour n'oublier personne, mais si je l'ai parfois lu dans certains articles, je ne l'entends jamais dans ma vie quotidienne à Paris. Quand ils veulent parler de l'ensemble des minorités sexuelles, mes amis emploient "LGBT" (rarement LGBT+).
Je l'ai surtout entendu sur internet. En ce qui concerne la recherche je ne peux pas dire, ce n'est pas du tout mon domaine.
Grignoteuse de bouquins a écrit :
10 août 2019, 04:17
J'ai survolé l'article , il m'a l'air plutot bien construit . Je vois que de nouveaux chiffres sont sortis : 1,66% (chiffre que je n'ai jamais vu auparavant) . C'est intéressant .
Parcontre , une chose qui m'a perturbée c'est qu'ils aient oubliés le T dans LGBT . Après il y a peut être une raison qui m'a échappée , mais il me semble que quand on parle de femmes cis , d'hommes cis , puis de personnes non binaires , ca serait logique de ne pas oublier le T .
Étonnant .
les résultats sont un peu plus précis. Les auteur.e.s dénombrent les personnes qui sont assignés hommes ou femmes à la naissance. Par contre le résumé et l'introduction semblent préférer parler de Queers et de minorités sexuelles. Je ne sais pas pourquoi illes ont choisis cette dénomination.

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 16:16
par Piccolo
Asexual individuals were also less likely to have had sex in the past 5 years, compared to non-asexual men, women, and gender non-binary participants
Ouais, c'est un peu logique.
and also reported lower levels of sexual attraction to cisgender men and women than non-asexual women and men, respectively.
En revanche je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens de cette phrase.

"Et ont également indiqué de plus faibles niveaux d'attirance sexuelle pour les hommes et femmes cisgenres que les femmes et hommes non-asexuels, respectivement"

C'est censé vouloir dire quoi ?

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 16:31
par Hestia
Piccolo a écrit :
10 août 2019, 16:16
and also reported lower levels of sexual attraction to cisgender men and women than non-asexual women and men, respectively.
En revanche je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens de cette phrase.

"Et ont également indiqué de plus faibles niveaux d'attirance sexuelle pour les hommes et femmes cisgenres que les femmes et hommes non-asexuels, respectivement"

C'est censé vouloir dire quoi ?
Euh pour moi cette phrase ne veut strictement rien dire. A mon avis, il y a dû y avoir une erreur dans la formulation de la phrase lors de l'écriture du texte.

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 10 août 2019, 22:11
par Piccolo
Hestia a écrit :
10 août 2019, 16:31
Piccolo a écrit :
10 août 2019, 16:16
and also reported lower levels of sexual attraction to cisgender men and women than non-asexual women and men, respectively.
En revanche je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens de cette phrase.

"Et ont également indiqué de plus faibles niveaux d'attirance sexuelle pour les hommes et femmes cisgenres que les femmes et hommes non-asexuels, respectivement"

C'est censé vouloir dire quoi ?
Euh pour moi cette phrase ne veut strictement rien dire. A mon avis, il y a dû y avoir une erreur dans la formulation de la phrase lors de l'écriture du texte.
Je ne sais pas, mais en tout cas la terminologie employée me semble être assez confuse.

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 09:30
par choooj
Dommage que l'article ne soit pas accessible gratuitement.
@Grignoteuse : si le T est absent, c'est peut-être pour dire que cette partie de la communauté LGBT+ constitue le plus grand nombre de répondants au sondage. Les "other sexual minority" mentionnés en début de résumé c'est pour le T+.
@Piccolo : ces deux items "moins susceptibles d'avoir eu des rapports au cours des 5 dernières années" & "plus faibles niveaux d'attirance sexuelle pour" figurent probablement dans le questionnaire mais il faut voir comment la question est posée. S'il s'agit par exemple de donner une note à leur niveau d'attirance sexuelle pour un homme/femme, alors on peut s'attendre à ce que le score des asexuels soit très inférieur à celui des sexuels. De par la définition de l'asexualité, ce score devrait être nul théoriquement. Mais n'oublions pas que beaucoup d'asexuels de l'étude ne se sont peut-être pas encore auto-identifiés comme tels. Hassan qui a lu le pdf complet peut nous en dire plus sur le questionnaire.

Moi, c'est la sensation de stigmatisation et discrimination qui m'interpelle. Les A de la communauté LGB interrogée se sentent plus vulnérables que les non-A. J'aurais souhaité plus de détail car paradoxalement la conclusion suggère que les A comme les S se sentent parfaitement intégrés socialement.

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 12:55
par Ylber
Je ne sais pas si vous comprenez la même chose que moi, à savoir que ces 1,66% sont calculés sur un échantillon de gens considérant à la base qu'ils appartiennent à un ensemble composé de lesbiennes, de gays, de bisexuels et d'autres minorités sexuelles telles que les queers.
Ce pourcentage se réfère donc à une catégorie très particulière et n'est donc pas généralisable à la population américaine dans son ensemble. Il ignore celles et ceux des asexuels qui ne se reconnaissent pas dans la catégorie LGBtrucmuche. Ce que je crois être l'écrasante majorité, d'après mon expérience des forums A francophone (mais ce n'est bien sûr qu'un ressenti).

Le petit compte-rendu ci-dessous cite quelques chiffres plus précis de l'étude. Il est gratuit :wink:
https://williamsinstitute.law.ucla.edu/ ... s-release/

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 16:02
par Grignoteuse de bouquins
Merci Choooj et Ylber .

@Ylber
À la fin du compte rendu que tu as envoyé ,
il y a écrit "We have more to learn about asexuals heterosexuals" .
J'imagine qu'ils veulent parler des asexuels hétéroromantique ou alors des asexuels qui ont eu des relations sexuelles hétérosexuelles dans le passé ou actuellement .
J'avoue que du coup , j'ai du mal a saisir le sens de cette phrase . Je pense que ça doit être une simple erreur de formulation , encore une fois .

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 17:42
par Hassan
Ylber a écrit :
11 août 2019, 12:55
Je ne sais pas si vous comprenez la même chose que moi, à savoir que ces 1,66% sont calculés sur un échantillon de gens considérant à la base qu'ils appartiennent à un ensemble composé de lesbiennes, de gays, de bisexuels et d'autres minorités sexuelles telles que les queers.
Ce pourcentage se réfère donc à une catégorie très particulière et n'est donc pas généralisable à la population américaine dans son ensemble. Il ignore celles et ceux des asexuels qui ne se reconnaissent pas dans la catégorie LGBtrucmuche. Ce que je crois être l'écrasante majorité, d'après mon expérience des forums A francophone (mais ce n'est bien sûr qu'un ressenti).

Le petit compte-rendu ci-dessous cite quelques chiffres plus précis de l'étude. Il est gratuit :wink:
https://williamsinstitute.law.ucla.edu/ ... s-release/
C'est exactement ça.

Oui l'article est payant. C'est souvent le cas dans l'édition scientifique et si je donnais le PDF ici le forum pourrait avoir des ennuis (même si l'ai eu légalement et que les auteur-e-s seraient sûrement d'accord de le donner aussi)

Pour les discriminations voici le passage:
Stigma and Outness
In this survey of sexual minorities, asexual respondents reported more everyday discrimination than non-asexual men, but not non-asexual women or GQNB. Asexual respondents also reported more felt stigma than non-asexual men and women, but not GQNB. Asexual and non-asexual sexual minorities did not differ on outness to all family members, all heterosexual friends, or all co-workers, but asexuals were less out to all healthcare providers, compared to non-asexual men.
Bien entendu cela est basé sur un tableau statistique.

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 19:27
par Grignoteuse de bouquins
J'ai juste une question , que veut dire GQNB ?

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 19:39
par Ylber
Grignoteuse de bouquins a écrit :
11 août 2019, 19:27
J'ai juste une question , que veut dire GQNB ?
Genderqueer and non binary
https://www.psychologytoday.com/intl/bl ... d-identity

Re: Article dans Archives of Sexual Behavior

Posté : 11 août 2019, 20:07
par Grignoteuse de bouquins
Merci , je n'ai pas l'habitude de voir le terme genderqueer d'ailleurs .