Page 1 sur 1

Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 01 déc. 2018, 16:42
par Hestia
Salut,

voici ci-dessous un article publié le 21 octobre 2018 sur le blog "Culturina"

Article
Ça ressemble beaucoup à la définition de la demisexualité, qui consiste à ne vouloir coucher qu' avec une personne pour qui on éprouve des sentiments amoureux.
L'attirance sexuelle se manifeste après avoir développé un lien émotionnel fort. Je le précise, car cela peut aussi concerner des aromantique, et même du côté romantiques, l'attirance sexuelle d'une personne demisexuelle n'est pas forcément causée par un sentiment amoureux.

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 01 déc. 2018, 17:31
par Liliane27
Merci pour ce partage d article

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 11 déc. 2018, 02:17
par Jolanthe
Super article. :) Il était long, mais super intéressant. J'ai bien aimé le fait qu'il y avait beaucoup d'exemples qui étaient donnés. Sinon j'ai découvert les «bear» et les «lipstick lesbian». C'est fou le nombre de termes qui existent.

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 11 déc. 2018, 10:14
par PassionA
Bof, je lui trouve beaucoup de clichés à cet article:

"Les ace n'ont pas de sexualité"
"Aro et ace sont des gens mariés à leur travail"
"Aro/ace se comporte comme un ecclésiastique"
Les sous-entendu comme quoi aro et ace ne se marient pas et n'ont pas d'enfants... amalgame.
L'association de l'intelligence et de la sagesse avec aro/ace... ça n'a aucun sens.
La recherche a posteriori et sans travail sourcés des aro/ace qui auraient existé... vain.
"Pour ma part, je me dis que l'absence de conjoint, justement, confirme peut-être que il s'agit de personnes sans sexualité, à mon avis. [sic]"

En revanche, je trouve l'analyse cinématographique plutôt juste. Il y a longtemps eu une grande pression dans le ciné pour sexualiser et romantiser des personnages qui n'avaient pas besoin de l'être - ce qui a donné des choses assez perturbantes. Il est intéressant de préciser tout de même que c'est plutôt en train de changer, et que l'on voit de plus en plus de héro/héroine sans intérêt romantique et qu'on ne les présentent plus systématiquement comme des fantasmes sexuels.

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 11 déc. 2018, 20:24
par Iloy
Je trouve aussi que l'article fantasme un peu beaucoup l'asexualité. J'ai limite l'impression que la personne est une sexuelle frustrée par la révélation que le sexe ce n'est pas tout dans la vie et qui y voit tout le temps qu'elle y "a gâché".

Un peu comme ce vieux reportage de France 4 qui se termine sur cette réflexion douteuse :


J'ai l'impression que l'auteure voit ça uniquement de son point de vue, en croyant qu'elle a une partie de son cerveau occupée au sexe qui pourrait être utilisée à des choses "plus nobles" à son goût. "L'énergie sexuelle" qui chez les aces devient énergie au service de l'intelligence. :P
Comme si c'était aussi simple. Comme si chacun n'avait pas ses propres problèmes et envies pour occuper ses journées...

Puis l'idée sous-entendue que le sexe s'oppose d'une certaine manière à l'intelligence ou à la création. Ce n'est pas en citant quelques intellectuels qui n'ont semble-t-il jamais eu de sexe qu'on oubliera qu'il ne s'agit que d'une infime minorité. D'ailleurs, on arrive à ce moment à une confusion entre asexualité, aromantisme, virginité, vie solitaire... :|

Mais au moins, on ressort de l'article avec l'idée que l’asexualité c'est trop cool :D
C'est déjà pas mal ! :)

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 12 déc. 2018, 19:18
par ParaNoise
J'ai pas relu l'article depuis que la première fois que je l'ai vu, mais je suis d'accord. Je trouve aussi que l'article étant plutôt long, parfois elle dit des choses puis revient dessus plus tard, mais du coup on ne sait plus vraiment sur quel pied danser.

Et j'aime vraiment pas le fait que quelqu'un qui n'a pas de relation, hop direct, ace voir ace/aro. Si le fait qu'on n'ait aucune idée de la sexualité d'un personnage ne veut pas dire qu'il est gay, pourquoi cela voudrait cependant dire qu'il est possiblement ace?
Puis je suis désolé pour ceux qui cherchent des non-dits pour chaque chose dans les histoires, mais quand je lis Tintin par exemple, je veux savoir s'il va réussir ce qu'il voulait faire, pas s'il va sortir/coucher avec X personne. Donc c'est normal que dans certaines histoires, on ne sache pas l'orientation sexuelle/romantique du perso.
Et pareil pour Newton par exemple, on a aucune preuve (enfin pas à ma connaissance) qu'il était vraiment ace, ça se trouve il avait des envies, mais parce qu'il était trop occupé par ses travaux, ou pour autre chose, il n'est jamais passé à l'acte. D'ailleurs, est-ce qu'on a la preuve à 100% qu'il est mort vierge?

Et oui, l'article donne une image un peu "mystique" des aces, en mode "ouais, ils n'ont pas de désir sexuel, du coup ils ont plus de place dans leur cerveau pour faire ...". Mais une image un peu fausse, on a tous des désirs différents, A ou S, et ça nous prend tous plus ou moins de temps! ^^

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 12 déc. 2018, 19:45
par Iloy
Pour Newton, c'est tiré de la Lettre sur Descartes et Newton de Voltaire. Voltaire a largement aidé à faire connaître Newton en France :
Une opposition singulière dans laquelle il se trouve avec Descartes, c’est que, dans le cours d’une si longue vie, il n’a eu ni passion ni faiblesse ; il n’a jamais approché d’aucune femme : c’est ce qui m’a été confirmé par le médecin et le chirurgien entre les bras de qui il est mort. On peut admirer en cela mais il ne faut pas blâmer Descartes.

Et je suis d'avis que ça ne veut rien dire.

Re: Culturina: Article "L'Asexualité"

Posté : 12 déc. 2018, 21:21
par Chamallow
C'était une époque où le sexe n'était pas si bien vu que ça.
Comme quoi les choses changent ^^