Page 1 sur 2

"Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 06 mai 2018, 11:33
par Léonis
Je viens de trouver ça sur un réseau social bien connu.
Un message posté par un grand penseur visiblement, Daniel Conversano.

Voici le message complet et particulièrement affligeant que je déconseille aux personnes sensible au question de racisme, au "le sexe c'est mieux que les gâteaux" et au propos de gros con (en plus il parle mal des jeux vidéo !) :



Lisant ça je me dis que ce charmant personnage doit être bien dans ses pompes en souhaitant que sa fille lycéenne ait une adolescence normale "avec des relations/flirts/"plans cul" avec des mecs plus âgés, ou des allogènes ".
Navrant.
Je vous déconseille évidemment d'aller trouver cette publication pour en consulter les commentaires....


PS : je met en spoile le texte car je sais pas si l'intégration marche parfaitement si on a pas facebook activé.
Afficher

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 06 mai 2018, 11:56
par Baelfire
Pauvre gars. Ca évolue et il arrive pas à comprendre ni à suivre...Pas grave. C'est pas lui l'avenir.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 06 mai 2018, 13:52
par didou
Il n'a pas tort de dire que les jeux vidéos sont trop présents chez beaucoup de jeunes, voire d'adultes. C'est totalement vrai.

Celaaaa dit, ce n'est pas baiser que devraient faire les jeunes et les gens à la place de passer 8h / jour devant de jeux vidéo :shock: C'est s'instruire, s'ouvrir au monde qui les entoure, se forger un esprit critique.

Donc à partir d'un constat relativement vrai, ce monsieur en dérive une solution ... complètement absurde. Non sequitur, non sequitur quand tu nous tiens :mrgreen:

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 09 mai 2018, 17:16
par esadiel
Lol après la violence , on met sur le dos des jeux vidéos que les garçons ne vivent pas une adolescence normal...

Je pense qu'il faut d'abord remettre en question l'éducation que les parents apportent à leurs enfants. Si les ados se tournent vers les jeux vidéos c est bien pour une raison. Et puis tout les ados ne sont pas comme ça ^^

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 10 mai 2018, 10:29
par Baelfire
Moi je comprends pas pourquoi les jeux vidéos sont autant critiqués. C'est sympa et enrichissant. Et si on y passe trop de temps à un moment on finira par redescendre sur terre. A chaque fois qu'il y a un truc qui fonctionne, et qui devient important c'est critiqué de toutes façons. Les gens et leur jalousie je vous jure...

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 10 mai 2018, 13:01
par didou
Baelfire a écrit :
10 mai 2018, 10:29
Moi je comprends pas pourquoi les jeux vidéos sont autant critiqués. C'est sympa et enrichissant. Et si on y passe trop de temps à un moment on finira par redescendre sur terre. A chaque fois qu'il y a un truc qui fonctionne, et qui devient important c'est critiqué de toutes façons. Les gens et leur jalousie je vous jure...
Ce ne sont pas les jeux vidéos qui sont critiqués, c'est le fait que certains ados y passent 8 heures par jour. Les jeux c'est sympa, j'y joue d'ailleurs, y compris avec mes grumeaux. Ça arrive que l'on se fasse 4 heures d'affilé de jeu un jour/soir de WE :)

De toute façon, le gugusse de l'article a la généralisation facile apparemment :mrgreen:

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 12 mai 2018, 14:06
par Ramón
Rien d'étonnant, c'est Conversano, fachosphère-identitaire&co.

Y'a qu'à regarder cet épisode incomplet mais suffisamment éloquent dans l'émission de Dieudonné "Niveau Zéro".


Comme le souligne didou : non sequitur, c'est une spécialité du milieu.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 12 mai 2018, 15:57
par didou
Mr.Nya a écrit :
12 mai 2018, 14:06
Y'a qu'à regarder cet épisode incomplet mais suffisamment éloquent dans l'émission de Dieudonné "Niveau Zéro".
Oh mais c'est que c'est un débat très constructif entre fachos :evil: Je les ne connaissais pas, j'ai été servi :shock:
C'est dément que des gens se comportent comme ça sur un plateau de TV ! Cela dit, vues les opinions de ces 2 gugusses, la surprise n'est que moyenne, avec en plus un présentateur bien choisi :roll:

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 23 mai 2018, 19:26
par Piccolo
Ah, Conversano...un sacré phénomène celui-là.

Ce qui me dérange chez lui ce n'est pas tant ses idées (très opportunistes par ailleurs, puisque tous ces gens dits "dissidents" gèrent un petit business en faisant des appels aux dons) mais plus le fait qu'il les incarne très mal.

Il appelle à la violence alors que lui-même est inoffensif et incapable de se battre. Il s'est fait prendre une rouste par un presque sexagénaire, Soral, qui a eu tort de réagir comme ça, mais qui a néanmoins montré qu'il était inapte à défendre quoi que ce soit, pas même sa propre vie.

Son discours politique est vide de sens et n'est finalement qu'un condensé de discours réactionnaire beauf, alors qu'on peut tout à fait tenir une position anti-immigrationniste positive, c'est-à-dire constructive, cohérente, dans l'intérêt des autochtones et des immigrés.

Malheureusement dans les médias dominants, le fait d'être contre l'immigration de masse et le cosmopolitisme équivaut à se faire coller une étiquette d' "extrême-droite", terme tellement détourné de son sens originel qu'il ne veut plus rien dire aujourd'hui. Comprendre par-là "avoir une opinion contraire à celle des partis politiques au pouvoir et des médias dominants" (car l'un ne va pas sans l'autre), mais ça c'est un autre sujet.

Le lien qu'il fait entre absence de vie sexuelle , pratique des jeux vidéo et développement d'une conscience politique; est bien évidemment absurde.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 15 juin 2018, 01:29
par Guadiana
Piccolo a écrit :
23 mai 2018, 19:26
Ah, Conversano...un sacré phénomène celui-là.

Ce qui me dérange chez lui ce n'est pas tant ses idées (très opportunistes par ailleurs, puisque tous ces gens dits "dissidents" gèrent un petit business en faisant des appels aux dons) mais plus le fait qu'il les incarne très mal.

Il appelle à la violence alors que lui-même est inoffensif et incapable de se battre. Il s'est fait prendre une rouste par un presque sexagénaire, Soral, qui a eu tort de réagir comme ça, mais qui a néanmoins montré qu'il était inapte à défendre quoi que ce soit, pas même sa propre vie.

Son discours politique est vide de sens et n'est finalement qu'un condensé de discours réactionnaire beauf, alors qu'on peut tout à fait tenir une position anti-immigrationniste positive, c'est-à-dire constructive, cohérente, dans l'intérêt des autochtones et des immigrés.

Malheureusement dans les médias dominants, le fait d'être contre l'immigration de masse et le cosmopolitisme équivaut à se faire coller une étiquette d' "extrême-droite", terme tellement détourné de son sens originel qu'il ne veut plus rien dire aujourd'hui. Comprendre par-là "avoir une opinion contraire à celle des partis politiques au pouvoir et des médias dominants" (car l'un ne va pas sans l'autre), mais ça c'est un autre sujet.

Le lien qu'il fait entre absence de vie sexuelle , pratique des jeux vidéo et développement d'une conscience politique; est bien évidemment absurde.
L'immigration de masse et le cosmopolitisme ont commencé quand des peuples sont venus colonisés d'autres peuples qui étaient tranquilles chez eux.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 17 juin 2018, 12:27
par Piccolo
Guadiana a écrit :
15 juin 2018, 01:29
L'immigration de masse et le cosmopolitisme ont commencé quand des peuples sont venus colonisés d'autres peuples qui étaient tranquilles chez eux.
Ce n'est pas dû à la colonisation en elle-même mais plutôt aux politiques menées par nos dirigeants européens depuis des décennies.

Le but était de faire venir de la main-d'œuvre à bas coût pour ensuite justifier le nivellement par le bas des salaires, ce qu'on appelle le dumping social. Ainsi les autochtones comme les immigrés se retrouvent exploités par le patronat (le grand patronat exactement, ainsi que la finance mondiale).

En plus de ce problème économique, on retrouve également un problème social, conséquence inévitable de l'immigration de masse non-assimilée. Cela provoque des tensions entre les communautés et c'est la raison pour laquelle les sujets comme "l'islam en France", "les jeunes des banlieues", etc; reviennent régulièrement et sont très médiatisés puisque ces sujets tournent en rond depuis des décennies.

Et pour esquiver le fond du sujet, on a fait du matraquage en apparence "anti-raciste" via SOS racisme notamment et en désignant Jean-Marie le Pen comme ennemi de la nation alors qu'il n'a jamais été rien d'autre qu'un épouvantail ou une sorte "d'idiot utile" si on peut dire.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 06 juil. 2018, 00:37
par Guadiana
Bravo, tu as bien appris ta leçon.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 06 juil. 2018, 03:23
par Anto
Quand on a fait venir des milliers d'Indochinois, d'Africains et de Magrébins avant et après la guerre pour reconstruire le pays, les politiques de l'époque les ont ghettoïsés pour faciliter les choses. Mauvaise idée au final, car ça n'a pas favorisé l'intégration alors que les vagues d'Italiens, d'Espagnols et de Portugais ont été parfaitement assimilés car mélangés aux locaux, même si c'était plus facile car de culture Européenne. Aussi, la présence "temporaire" des migrants coloniaux est devenu permanente après des changements politiques importants (Guerre du Vietnam, d'Algérie ...), et les villes-dortoir "temporaires" sont devenues dans la plupart des cas les banlieues a problèmes d'aujourd'hui.

L'immigration moderne est un autre problème, mais en partie causé par notre héritage colonial.

Mais je crois qu'on s'éloigne du sujet ... et pour revenir a celui-ci, qui prend ce type au sérieux ? Rien dans son discours n'est construit ! Déjà Soral n'est pas une lumière, mais il parait plus réfléchi et presque intellectuel face a un Conversano totalement a coté de la plaque et dans le ressenti personnel a 200%.

Moi c'est le plus le discours des sexologues, psychologues et psychiatres professionnel face a l'asexualité qui m'inquiète. Qu'un petit facho provocateur dise des aneries pareil, c'est naturel. Mais que des professionnels de la médecine nous traite comme les gays jusqu'aux années 70/80 ("il faut les soigner","c'est contre nature") c'est plus choquant.

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 06 juil. 2018, 07:52
par Vaelin
Pour ma part, c’est vrai qu’aujourd’hui les jeux vidéos sont extrêmement présents dans la société. Mais ce n’est pas la raison principale. Est ce qu’à 16 ans un garçon doit être depucelé ? Non je ne pense pas. C’est quelque chose de naturel (normalement) et pour moi ce n’est pas cette priorité qui doit être dans la tête d’un jeune de 16 ans. Didou a bien expliqué pourquoi plus haut. Ceci étant à 16 ans c’est l’âge des flirts... c’est la vie et il faut en profiter.

Ce type raconte des conneries, les jeux vidéos ne sont pas dangereux en soit, c’est surtout qu’il ne faut pas y passer sa vie à jouer pour se déconnecter socialement...

Dans mon lycée quand j’avais 16 ans, j’étais loin de m’intéresser aux filles... je trainais avec mes potes entre les inter-cours et le week-end et cette vie sociale était beaucoup plus importante à mes yeux à cet âge là pour moi que d’être avec une nana.... 😉

Re: "Ils réussiraient mieux dans la vie, délestés de ce poids mort qui pèse dans leurs burnes."

Posté : 07 juil. 2018, 09:46
par Piccolo
Guadiana a écrit :
06 juil. 2018, 00:37
Bravo, tu as bien appris ta leçon.
Je ne sais pas si cela est dit avec un ton sarcastique mais c'est une analyse qui a tendance à rendre les politiciens au pouvoir et les médias dominants complètement hystériques.

Anto a écrit :
06 juil. 2018, 03:23
Moi c'est le plus le discours des sexologues, psychologues et psychiatres professionnel face a l'asexualité qui m'inquiète. Qu'un petit facho provocateur dise des aneries pareil, c'est naturel. Mais que des professionnels de la médecine nous traite comme les gays jusqu'aux années 70/80 ("il faut les soigner","c'est contre nature") c'est plus choquant.
Je n'ai jamais lu de chose de ce genre, enfin du moins pas avec une telle virulence.
C'est surtout qu'ils ne font pas la différence avec les personnes ayant des problèmes plus ou moins temporaires.