Page 1 sur 5

Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 19 août 2017, 19:09
par PassionA
En me baladant sur les forums anglophones, j'ai trouvé cette BD qui explique avec clarté, objectivité, et de façon assez complète les tenants et les aboutissants de l'asexualité et des asexuels, dans le but d'être montré aux personnes qui ne connaissent pas.

Bien entendu, c'est en anglais, donc je m'excuse auprès des non-anglophones:

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 19 août 2017, 22:37
par didou
Ah mais c'est pas mal du tout :) Bon, pour les francophones, "celibacy" est un faux-ami, donc attention.
Mais je trouve ça super mimi, bien dessiné et instructif.
Mirki du partage, je vais garder ça sous le coude !

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 20 août 2017, 00:18
par fiffi
Il faudrait la meme chose en Français pour ceux qui comme moi ne parle pas trop bien l' Anglais car la manière d' expliquer l' asexualité me parait claire . Il semblerait que les sites anglophones soient plus en avance sur nous concernant l' asexualité .

Merci de nous faire partager ta découverte .

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 20 août 2017, 05:53
par LittleMermaid
Très bonne BD ! (Même sans être asexuelle)
La bulle sur "corrective rape" me touche vraiment...dire que c'est un phénomène qui existe 😢 (pour un certain nombre d'orientation sexuelle)

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 14 sept. 2017, 18:04
par PassionA
Une autre BD, assez dramatique mais en même temps complètement vraie.

http://asexual.smackjeeves.com/comics/2087041/1/

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 08 oct. 2017, 16:29
par Grignoteuse de bouquins
C'est super sympa ! J'ai réussi a tout comprendre et c est déjà un pas vers la visibilité 👍

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 08 oct. 2017, 20:47
par Olib
Merci pour ces partages, PassionA, j'ai particulièrement aimé la seconde, très touchante et juste.

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 03 déc. 2017, 16:09
par Afsra123
There’s also a problematic implication in statement that asexuals cannot relate to dating dilemmas. However, many in the asexual community are interested in romantic relationships. In reality, there are multiple facets to asexuality, which include asexuals who identify as heteroromantic (attracted romantically to the opposite gender), homoromantic (attracted romantically to the same gender), biromantic/panromantic (attracted romantically to more than one gender), aromantic (attracted romantically to no gender), and many other identities. Asexuals, like every other person, are complex and unique in the way they experience attraction, be it romantic or platonic.

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 03 déc. 2017, 16:52
par Raccoon
Bien faite je trouve. :)

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 04 déc. 2017, 12:48
par Alix
Clairement, les asexuels sont mal compris et ont besoin de plus de visibilité (puis ils sont énervants aussi, il y a un trop gros spectre, c'est compliqué, après, il y a la même chose coté orientation romantique, on s'y perd !)
J'avoue ne pas avoir fini la deuxième BD que je trouve assez violente par son principe de témoignage (qu'il soit fictif ou non), mais la première est très bonne et assez bonne d'un point de vue de l'explication.
Après, je ne suis absolument pas d'accord avec le schéma de la sexualité, mais c'est peut-être moi qui suis un peu trop perfectionniste.
Et elle est très bien l'analogie du gateau !

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 04 déc. 2017, 12:51
par Ramón
Pour le spectre, c'est pour les nuances au sein de la communauté, pour l'extérieur de la communauté on n'en a pas besoin, asexualité suffit amplement. Limite demi/grey car ça peut parler à de nombreuses personnes S.

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 05 déc. 2017, 12:08
par anais1110
C'est super bien fait les petits dessins dessins aident bien à comprendre c'est dommage qu'on ait pas l'équivalent en français mais bon les anglophones sont plus en avance que les francophones

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 05 déc. 2017, 12:28
par Léonis
Si certain sont partant pour faire une traduction je peux m'occuper de l’intégration graphique ^^
On pourra ensuite la proposer à l'auteur et la partager si elle est d'accord.

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 06 déc. 2017, 20:29
par Raccoon
Je m'en serais bien chargée si j'étais pas en période d'exams, mais là ça va pas être possible ! ^^
En tous cas c'est une bonne idée Léonis ! :)

Re: Asexualité en BD (pour informer le public)

Posté : 08 déc. 2017, 00:02
par Lau
Allez, je me lance dans un petit bout de traduction, majoritairement littérale (shame).
A corriger/reformuler donc et compléter of course. ;)
(Si ça vous tente et vous parait plus commode/pertinent, on pourrait lancer un traitement de texte collaboratif type Framapad ^^)

Salut, je m’appelle Adri et je suis asexuelle. Qu’est-ce que ça signifie ? [Je mettrais bien « Asexu-quoi ? »]
Asexuel(le) : une personne qui ne ressent pas (ou rarement) d'attirance sexuelle pour les autres, ou qui n’éprouve que peu d’intérêt pour le sexe, si elle en éprouve.
En comparaison d’autres orientations, l’asexualité est encore relativement nouvelle pour beaucoup de gens.
En supposant qu’ils en aient déjà entendu parler.
Même si elle gagne doucement en visibilité et en reconnaissance, l’asexualité reste encore majoritairement sous-représentée et mal comprise.
J’ai créé cette BD pour la semaine de visibilité de l’asexualité [je ne sais pas s’il y a un équivalent FR], dans l’espoir de déconstruire les préjugés sur les asexuels et l’asexualité.

Let’s shed some color on asexuality [Je vois pas trop comment transcrire ça : C’est l’heure d’en savoir plus sur l’asexualité ? Levons le voile sur l’asexualité ?]

Mythe : Asexualité = Célibat
Le célibat et l’asexualité sont deux choses totalement différentes.
Le premier et un choix de s’abstenir de toute activité sexuelle à cause de croyances, qu’elles soient religieuses ou personnelles…
… Alors que l’autre est une orientation et n’est pas un choix.
Célibat : Je fais vœu de chasteté
Abstinence : J’attends la bonne personne
Asexualité
Et contrairement à ce que nombre de gens semblent penser, les asexuels ne s’abstiennent pas parce qu’ils se croient moralement supérieurs.
Tu te crois meilleur que moi ! / Hein ? Non…
Ils ne sont simplement pas intéressés ou ne ressentent pas d’attirance sexuelle. C’est tout.
Notons que tout le monde n’a pas le même mode de vie.
Sexuel / Asexuel
Soyez donc respectueux des habitudes sexuelles des autres, qu’ils s’en abstiennent ou non. [Hm, mouais, pas convaincue par ma tournure : qu'ils en aient ou non ?]

Mythe : Les asexuels sont froids, sans amour et ils détestent le sexe [Il nous faudrait un synonyme de loveless et je me demande si cold ici ne pourrait pas se traduire par frigide...]
Au contraire ! Les asexuels peuvent s’engager dans des relations saines et amoureuses, en accord avec l’orientation romantique [Pas sûre du tout du tout]
L’orientation romantique est ce qui détermine le genre de personne qui vous attire émotionnellement et romantiquement plutôt que sexuellement.
Hétéroromantique / Homoromantique /Biromantique / Panromantic
Certains s’identifient également comme aromantique, entendant par là qu’ils ne sont pas intéressés par le développement d’une relation romantique avec qui que ce soit, quel que soit son genre.
Ce qui ne veut pas dire que les aromantiques sont incapables d’aimer quiconque ! Ils sont plus intéressés par un amour familial que romantique.
Tous les asexuels ne détestent pas le sexe ou sont révulsés par celui-ci : nombre d’entre eux s’engagent dans des relations et une activité sexuelles pour tout un tas de raisons…
Que ce soit pour faire plaisir à son partenaire, ou pour se reproduire.
Il n’y pas de séparation claire entre sexualité et asexualité.
L’asexualité, comme n’importe laquelle des orientations, est un spectre.
C’est alors à l’individu seul de déterminer exactement où il se situe sur le spectre.

Mythe : Les asexuels sont juste des vierges pleurnichards incapables de « s’envoyer en l’air »
Sans parler de la dimension affreusement archaïque et ravageuse du concept de virginité, qui généralement couvre les gens de honte et les réifie (en particulier les femmes) [Je sais plus comment je voulais tourner la trad']
Les personnes s’identifiant comme asexuelles ne sont pas toujours vierges. En fait, beaucoup d’asexuels découvrent qu’ils le sont seulement après avoir eu un rapport sexuel.
Et même pour les personnes vierges, la raison de leur asexualité ne vient pas du fait qu’ils n’arrivent pas à « s’envoyer en l’air » : c’est parce qu’ils ne voient pas d’intérêt dans la chose.


Et je commence à écrire nawak, donc je vais m’arrêter là pour aujourd’hui ^^